Aller au contenu


Papillon empathe

Inscrit(e) (le) 21 oct. 2010
Déconnecté Dernière activité 03 nov. 2015 19:04
*****

Sujets que j'ai initiés

Art martial et empathie : le stress paralysant de la compétition

16 décembre 2012 - 20:12

Vite, vite, avant la fermeture:
-------------------------------------

J'ai participé à une compétition de jujitsu, et j'y ai appris une chose stupéfiante:

le stress paralysant de la compétition,
celui où on ne sait plus quoi faire,
quand on reste bloqué
qu'on perd tous ses moyens,

bref ce stress paralysant
que tous les combattants connaissent.
et que j'ai vécu...

ce stress ne vient pas de moi
mais de mon adversaire !

Je suis formelle : ce stress qui me paralyse,
il ne vient pas de moi,
mais de mon adversaire.

Il me paralyse, parce que je suis littéralement engluée dedans
Il est très, très fort

et dirigé vers moi,
car je ne le sens pas,
même de tout près,
quand d'autres combattent.

Il y a clairement une connexion entre l'autre et moi.


D'autres que moi ont déjà senti ce stress de l'autre qui les paralyse tellement il est fort?
Même en dehors d'un contexte de compétition.


Et vous savez ce qu'on peut faire pour s'en débarrasser ?

D'habitude je laisse filer à travers moi  sans souci,
mais ici c'est tellement fort que ça m'englue,
et donc ça ne marche pas.

gardenofdreams.fr - jeu en ligne pour tester les capacités psy

07 octobre 2012 - 11:20

Je l'ai trouvé sur la page de l'Institut Métapsychique International :
c'est un jeu en ligne pour évaluer les capacités psy :

http://www.gardenofdreams.fr/

Présenté par une floppée d'instituts de recherche internationaux :lol:

Je me débrouille pas trop mal avec le papillon :lol:
les fées et les clés
et je suis nulle dans le puzzle et l'objet tombé dans la mare :)

Ouvrir la fosse des profondeurs du soi

04 août 2012 - 13:00

Depuis pas mal de temps maintenant, je lâche un maximum de trucs, je diminue le contrôle autour de moi sur les choses et les gens et sur moi-même.

En même temps, je m'efforce de rester présente à moi-même.

Alors maintenant il m'arrive d'ouvrir ... une fosse, un abîme.
Par instants.
Qui pourrait être terrifiant s'il s'ouvrait plus longtemps.

Mais qui peut aussi être merveilleux.
---------------------------

Donc, la technique de base, c'est d'être présente.
D'écouter mon corps.
----------------------------

J'ai affiné en faisant plus :
1- rester présente. C'est-à-dire, surveiller ce que je pense, car on pense quand quelque chose remonte en surface.
Et arrêter de penser, pour laisser le ressenti évoluer tout seul.

Ça remue très profondément.
Alors parfois les larmes coulent toute seules.
Et parfois pas.
------------------------

2- après j'ai encore affiné en me disant exprès : laisse venir les trucs qui veulent venir.
Et ils viennent !
J'ai été étonnée.
Quand je leur donne la permission de venir, ils s'expriment encore mieux.
--------------------

Alors j'ai de brefs instants où je sens qu'il y a en moi
une fosse aux émotions
un truc épouvantable, abominable.

Je sens bien que c'est un truc abominable, et qu'il y a des horreurs là dedans.
Je ne savais pas que j'avais tout ça en moi :D
Ça me fait penser à saint Augustin qui fait son introspection et qui voit des trucs épouvantables.

Et je sais qu'il faut que j'ouvre ce truc :larme:
----------------------

Mais ce n'est as toujours abominable loin de là.
L'autre jour je suis au cinéma avec mes filles,
on regarde l'Age de glace.

A un moment, Manny et Elly sont séparés : le sol se brise,
Manny est emporté sur un iceberg et Elly et Pêche restent sur le continent.
La scène est déchirante.

J'observe et je ressens.
Et je laisse remonter ce qui veut remonter.

Et alors, je suis bouleversée, déchirée par ce malheur infini,
les larmes me viennent et je suis toute retournée jusqu'au plus profond de moi.
Alors que je sais bien que ce n'est qu'une histoire :lol:
Ça m'a vraiment marquée !
-----------------------


Mais j'ai aussi une autre histoire, le côté merveilleux.
Je l'ai vécu quelques fois seulement, de brefs instants.
Qui montrent une puissance incroyable.

Pendant le sexe : des sensations de plaisir infini, inconnu et insoupçonné.
J'ai ouvert une porte qui donne sur des océans de plaisir.
Une caresse ordinaire, qui devrait donner des sensations plaisantes,
mais qui donne des sensations infinies....

J'appelle ça plaisir, mais bonheur serait plus juste.

En même temps, de la même manière que je ne saurais pas supporter d'ouvrir cette fameuse fosse aux horreurs,

je ne saurais pas supporter autant de bonheur - c'est trop :lol:
Je ne saurais pas (encore) résister à autant de bonheur.
Ça me casserait.
Faut que j'y aille progressivement.
-------------------

Voilà voilà.

D'autres ont ouvert cette fosse ?
Ce bonheur ?

Ça mène à quoi ?

Sensibilité moindre au niveau des lombaires, en ceinture

05 juin 2012 - 10:29

Bonjour à tous !

Voilà :

J'ai exploré la sensibilité de ma peau comme ceci :

je commence au pied, je touche du doigt (ou avec le jet d'eau de la douche, c'est lus facile dans le dos :lol:)

Je remonte le long de la jambe, je reviens au centre, je remonte ainsi au milieu, puis idem derrière.


Et surprise ! J'ai comme une ceinture moins sensible au niveau des lombaires !
Je dis bien ceinture, parce que c'est tout autour, devant et derrière, pas seulement le dos, le ventre aussi.

Après, au plexus solaire et plus haut le coronal, ça redevient bien sensible.
Dans le dos pareil : moins sensible sur les lombaires mais ok sur le sacrum et à partir des dorsales.

Vous avez une idée de ce que c'est ?
pourquoi ?

et surtout, comment raviver ma sensibilité à ce niveau ?

Merci pour vos réponses :)

Mes mains soignent toutes seules

13 mai 2012 - 11:49

Ça fait un bout de temps maintenant que je soigne avec mes mains.
Magnétisme ou énergie, je ne sais pas, je place mes mains à distance, la droite devant et la gauche derrière, et je sens l'énergie qui circule - picotements, chaud, froid etc.

Le soigné ressent rien ou bien des picotements, chaud ou froid.

Bon au total ça ne marche pas toujours, mais je suis globalement satisfaite.
Je le fais surtout sur moi-même, des blessures, par ex dernièrement mon ligament du genou pété.
Résultat : moins de douleur, récupération plus rapide, plus de souplesse.

Donc, quand je place mes mains, elles s'activent, d'autant plus fort que le problème que je soigne est récent et fort.



----------------
Or donc.... :D

Il y a 2 jours, je soigne l'épaule d'un ami.
C'est en public, ça ne marche pas très fort.
Petit ressenti, alors qu'il y a une grande douleur.
Soit.

----------------
Cinq heures plus tard, il est minuit, je suis sur l'ordi.

et mes mains s'activent toutes seules, très fort ! :D

c'est le ressenti du soin, qui est différent de celui d'une activation énergétique.
Et très fort, cette fois.
3 ou 4 salves d'activation.

1 heure plus tard, rebelotte, mais moins fort.
Donc, j'ai soigné dans l'air. :


--------------------
alors, j'ai vraiment l'impression que mon ami est venu activer mes mains pour se soigner.
Sinon, j'ai soigné qui, là ?

note : au passage, ça a fait beaucoup de bien à mon genou :)
note 2 : il dormait à ce moment et il n'a rien senti

------------------
Alors ? J'ai soigné à distance ?
Quelqu'un a déjà "soigné" comme ça, en activation spontanée ? sans le décider vraiment ?
Ou bien il s'est passé quoi là ? une idée ?