Aller au contenu


odin

Inscrit(e) (le) 17 déc. 2004
Déconnecté Dernière activité 05 juin 2012 15:57
****-

Sujets que j'ai initiés

J'y suis PRESQUE.

23 mai 2010 - 14:13

bonjour à tous !

Bon, je vous explique où j'en suis.
Je crois qu'il me manque une impulsion finale comme celle provoquée par la corde,
ou bien le roulement du corps sur les cotés.

En tout cas ça fait quelques années que j'essaye de sortir de mon corps,
mais cela fait seulement quelques jours que j'ai compris ce qu'était mon corps astral :D



Alors je m'allonge sur mon lit,
une position agréable,
peu être que je bouge, que je cligne des yeux,
que je me gratte, que je dégluti, ou que je baille.
Cela n'est plus un obstacle. Cela ne me gêne plus mentalement.
Je laisse mon corps s'endormir.

"Relaxons-nous"
Alors je commence à remonter ma conscience de mes pieds à ma tête,
Ainsi, je sens que chaque endroit où ma conscience c'est posé,
le corps se décontracte et je ressens un peu d'énergie.

Après quelques minutes,
naturellement, apparait un phénomène d'expansion énergétique du à la relaxation.
Je sens que mon énergie est tirée vers l'extérieur. Comme si elle s'évaporait.
Elle s'étend et je prend plus de place qu'avant.

"Centrons-nous à l'extérieur de notre corps physique"
Alors j'accélère le processus.
Je ressens mes chakras, celui du cœur, ou le coronal, ou le 3ieme œil.
Avant hier, celui sous mes pieds, entrainait un phénomène d'aspiration énergétique,
une fois que j'ai posé ma conscience sur la plante de mes pieds,
j'ai été aspiré immédiatement et j'ai laissé faire.
Hier, mon coronal s'activait fort et froid, et ma conscience sortait par là.

Cette aspiration est un peu mouvementé,
Il y a quelques vibrations,
et c'est le moment où ma conscience et donc mon énergie, se centrent autour de mon corps physique,
je sens de moins en moins mon corps physique,
et mon énergie est autour de moi.

"Laisse-faire, ne met pas d'obstacle;"
Alors je me laisse aller, j'attends que le centrage sur mon corps astral se fasse et il se fait.
Me voila maintenant stabilisé. Plus rien ne bouge, je suis autour de mon corps, et je ne sens pas mon corps physique.
Je ne suis pas sorti encore,
j'ai seulement centré ma conscience dans mon corps astral.
entrainant une énergétisation de ce dernier;
Conscience posée sur quelque chose, entraine accumulation d'énergie.

"Continue de t'élever"
Je n'utilise plus mon mental ici,
Je suis seulement moi,
relaxé, dans le vide, dans la nuit.
Je lâche tout. C'est d'ailleurs pour ça que je m'endors souvent à cette étape,
et me réveille 8heure après.
Tout se joue là,
si je centre assez d'énergie sur mon corps astral,
alors probablement que je sortirais.

Pour ne pas m'endormir,
une portion de ma conscience veille à mon objectif principal et me le rappelle avec une force significative :
"Nous allons sortir hors du corps"


"Sens ton corps astral"
Alors je laisse ma conscience flotter autour de moi et je sens, je me sens subtilement.
De poser ma conscience sur mon corps astral m'élève encore;
Ma vision intérieure devient très noire et très profonde.

Alors je me sens significativement plus haut que mon corps physique que je ne sens d'ailleurs plus,
mais je n'ai pas encore effectué de déphasage de la conscience,
mon corps astral est encore comme ancré dans mon corps physique,

et c'est quelques chose que j'ai souvent connu.
L'immobilisme à cette étape ne mène à rien,
on dirait qu'on est collé et qu'on ne bouge pas.

C'est dans cet état que je devrais essayer de m'extirper avec la corde,
ou bien de rouler sur les cotées.

Parfois je lance une visualisation,
d'être debout devant mon lit, ou dans ma pièce, ou bien à l'extérieur.
Sinon dans le noir de cette vision intérieure profonde, j'essaye d'y trouver une porte, quelque chose qui m'aspirera dehors.
Je trouve seulement quelques vibrations,
une fois que j'aurais réussi à les amplifier, je pourrais sortir par là,
mais je préfère apparemment m'endormir pour le moment.

Il me faut du mouvement,
il me faut une force, une poussée,
je me demande si elle doit être significativement forte,
ou si une simple pression suffirait.

Je n'arrive pas à visualiser une corde, enfin peu être que si,
mais je n'arrive pas à tirer dessus, à me hisser,
enfin peu être que si.
Il me faudrait un tourbillon,
quelque chose de violent :D



Les idées quant à mon avancée ou pour que j'effectue ma pression intérieure sont les biens-venues.

Bien à vous,
Odin.