Aller au contenu


Ma première projection !


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
8 réponses à ce sujet

#1 The_boss_banni

The_boss_banni

    Membre astral

  • Membre
  • 116 messages
  • Sexe:Homme

Posté 15 novembre 2012 - 18:34

Musique d'intro (00:27)  : :excitation:

Hé oui j'y reviens pas ! Cette nuit, j'ai eu ma première projection involontaire et projection tout court! Je suis très surpris, car en m'endormant je ne pensais pas en faire une! Voici mon histoire :

Alors faut que je donne le contexte premièrement. Étant très fatigué hier la journée, je décide de faire une sieste, qui a duré pas mal longtemps (~4 heures). En me réveillant, j'avais effectivement plus de pêche, et je n'étais pas fatigué mais relaxé. Je continue le cours de ma soirée et je re-vais au lit vers 23h. Je m'endors, car - point très important que j'essaierai de développer plus tard - j'étais pas fatigué au point que je devais absolument dormir, mais dormir ne me dérangeait pas. C'est assez difficile à expliquer, mais j'étais pas fatigué mais je voulais dormir.

La nuit suit son cours, et je me retrouve dans un rêve, pas lucide, mais assez clair au point de m'en souvenir. Le rêve s'agissait d'un concours dont le gagnant se verrait de jouer une récompense qui était : un voyage spatial :saint: . Évidemment, c'est moi qui gagne. Je comprends tout ce qui se passe en très peu de temps (quelques secondes) et du coup je me retrouve quelque part en train de flotter dans l'espace. Je suis dirigé vers une sorte de cône (genre une planète) et la je sens mon corps vibrer. Je me suis dit : tiens ? Parfait essayons quelque chose. Mon corps commence à rentrer en état vibratoire très puissant (pour moi) accompagné de bruits que j'identifierai comme des cailloux tombant sur un toit de tuiles. L'état vibratoire devenait de plus en plus fort, c'est pourquoi que je décide de me séparer de mon corps. Génial ! Ça marche ! Je me retrouve élancé vers le haut en me redressant (je dormais sur le ventre). Je découvre la vue de l'astral, mais moyennement, car je me fais reaspirer par mon corps et je perds toute vue. Je ré-essaye, cette fois-ci en me retenant un moment pour que les vibrations deviennent plus fortes, et au moment venu je me lâche et, après des conseils lu sur le forum, je me projette en pivotant d'un coup brusque sur moi. Ca marche, et j'ai tiré tellement fort que je me suis comme "bousculé" contre un meuble de ma chambre - ça fait partie d'un des mes doutes, est-ce que les objets astraux ont une consistance? -.

Nickel ! Je suis dehors, j'y reviens pas, j'ai quand même une certaine appréhension de l'inconnu mais que je contrôle. Et là, je commence à agir bizarrement. C'est-à-dire que je commence à agir comme si j'étais dans un rêve lucide, je me dis que le temps est compté et que je fasse plein de trucs, et le pire, c'est que pour passer ma porte de ma chambre, j'ai pas pensé à la traverser mais à saisir la poignée :/. Là mes souvenirs sont plus flous, je me souviens pas d'avoir ouvert la porte, ni d'avoir senti la poignée, mais je me souviens d'avant cette action et après.

Je me retrouve dehors ma chambre, et je me dis " Je veux aller à ... " et c'était une phrase que j'avais préparée au cas où je faisais une projection, mais j'avais totalement oublié ce que je voulais dire, alors je dis en hâte " .. sur la lune " mais je ne le pensais pas vraiment. Je me sens donc aspiré par le côté vers une certaine direction, et je me dis dans ma tête que je dois me préparer au voyage. Finalement, je me retrouvé guidé dans une salle de bain  d'une autre maison. Je dis guidé, car c'est comme dans les jeux-vidéos où on doit trouver un emplacement, sauf qu'ici je n'avais pas de flèche indicatrice mais mon pur instinct. :innocent:
Mon instinct me montre donc une armoire dans salle de bain. Je l'ouvre, et j'y vois des affaires de salle de bain, notamment une paire de ciseaux avec, à la place d'un trou pour le doigt, un petit lego de la planète Terre.

Je ne sais pas comment interpréter ça, mais je sens que je suis en train de changer ou alors perdre le niveau "astral". Je suis un peu confus et je vais dans une autre salle. Il faut que je précise que toute ma vision astrale était plutôt sombre et grisâtre, alors que dans cette salle des couleurs  vives sont apparues. C'était une cuisine avec une fille écoutant sa musique. Je me suis dit, ça y est je suis dans un rêve, car il y avait déjà un contexte tout fait.
Et je me réveille doucement.

Alors comment peux-je dire que c'était une projection ? Hé bien, ayant vécu plusieurs rêves lucides ainsi que des rêves ou je rêvais que je me projetais, ça n'a rien à avoir avec le corps et sensation astrale. Mon corps avait une réelle consistance, malgré qu'elle était fine et légère. Je n'étais pas lucide, j'étais bien plus que ça, c'était vraiment subtile comme sensation.

Eh bien voici mon histoire ! J'en reste très surpris et content, car je me doutais pas que ce soir là ( ni dans un futur proche ) j'allais pouvoir en expérimenter une. Si vous avez des questions n'hésitez pas, et j'espère ne pas avoir été trop lourd dans ma qualité d'écriture :juge: .

Modifié par The_boss_banni, 15 novembre 2012 - 18:35.

- "La plus perdue de toutes les journées est celle où l’on n’a pas ri. "

Chamfort (Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de)

#2 jojo911

jojo911

    Visiteur

  • Membre
  • 5 messages

Posté 16 novembre 2012 - 09:40

Trés interessante ton experience. Merci de la partager.
Comment tu t'est senti au reveil, était tu fatigué ou plutot en forme ?

#3 Jolan

Jolan

    Gardien du Feu

  • Administrateur
  • 3 362 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Liège

Posté 16 novembre 2012 - 10:45

Très belle expérience, The_boss_banni ! :yes:

Voir le messageThe_boss_banni, le 15 novembre 2012 - 18:34, dit :

Alors faut que je donne le contexte premièrement. Étant très fatigué hier la journée, je décide de faire une sieste, qui a duré pas mal longtemps (~4 heures). En me réveillant, j'avais effectivement plus de pêche, et je n'étais pas fatigué mais relaxé. Je continue le cours de ma soirée et je re-vais au lit vers 23h. Je m'endors, car - point très important que j'essaierai de développer plus tard - j'étais pas fatigué au point que je devais absolument dormir, mais dormir ne me dérangeait pas. C'est assez difficile à expliquer, mais j'étais pas fatigué mais je voulais dormir.

Tu t'es mis sans le savoir dans des conditions très favorables, à savoir un excédent de sommeil. Le fait d'aller dormir plus tôt ou de prolonger sa nuit de sommeil par une grasse matinée favorise les prises de lucidité spontanées :)

Voir le messageThe_boss_banni, le 15 novembre 2012 - 18:34, dit :

Je ne sais pas comment interpréter ça, mais je sens que je suis en train de changer ou alors perdre le niveau "astral". Je suis un peu confus et je vais dans une autre salle. Il faut que je précise que toute ma vision astrale était plutôt sombre et grisâtre, alors que dans cette salle des couleurs  vives sont apparues. C'était une cuisine avec une fille écoutant sa musique. Je me suis dit, ça y est je suis dans un rêve, car il y avait déjà un contexte tout fait.

Je pense que tu as tout simplement perdu en lucidité lors du passage vers un rêve plus consistant (vision sombre -> couleurs vives, scénario en place).

Voir le messageThe_boss_banni, le 15 novembre 2012 - 18:34, dit :

Alors comment peux-je dire que c'était une projection ? Hé bien, ayant vécu plusieurs rêves lucides ainsi que des rêves ou je rêvais que je me projetais, ça n'a rien à avoir avec le corps et sensation astrale. Mon corps avait une réelle consistance, malgré qu'elle était fine et légère. Je n'étais pas lucide, j'étais bien plus que ça, c'était vraiment subtile comme sensation.

Comment pouvais-tu être "bien plus que lucide" alors que tu ne pouvais pas te souvenir de ton objectif : "Je veux aller à..." ? :)
Je crois que tu confonds lucidité et vividité, à savoir la sensation d'être très présent "hors de ton corps".

Dans mon esprit tu t'es bien retrouvé "dans l'astral", que je vois perso comme un état de conscience intermédiaire entre rêve et réalité. Dans ton cas, tu étais au départ dans un rêve déjà construit avant de te ressentir vibrer avec la conscience d'être couché dans un lit.
Pour moi la sensation de décorporation se produit par contraste entre 2 ressentis : celui d'être quelque part couché dans un lit, lourd et inerte, et celui où tout est possible puisque plus rien ne nous attache à notre corps physique :)
Ne vous inquiétez pas ! On va tous mourir.

#4 The_boss_banni

The_boss_banni

    Membre astral

  • Membre
  • 116 messages
  • Sexe:Homme

Posté 17 novembre 2012 - 13:55

Voir le messagejojo911, le 16 novembre 2012 - 09:40, dit :

Trés interessante ton experience. Merci de la partager.
Comment tu t'est senti au reveil, était tu fatigué ou plutot en forme ?

Alors, je me suis réveillé pas trop tard (par obligation) à 7h30, et pendant toute la journée j'étais vraiment en forme. Mais je ne pense pas que ce soit dû à la projection, mais surtout aux heures supp. de sommeil que j'ai eu (la sieste).

Voir le messageJolan, le 16 novembre 2012 - 10:45, dit :

Comment pouvais-tu être "bien plus que lucide" alors que tu ne pouvais pas te souvenir de ton objectif : "Je veux aller à..." ? :)
Je crois que tu confonds lucidité et vividité, à savoir la sensation d'être très présent "hors de ton corps".


Alors, il me semble, j'en suis presque sûr, que le trou de mémoire que j'ai eu à ce moment, c'était le même trou de mémoire que dans la vie réelle. Par exemple, après l'expérience, le lendemain, je me suis posé la question où est-ce que je voulais aller déjà, et ça m'a pris un bon de temps avant de me souvenir. Donc je pense que c'était un souvenir que j'avais mis de côté...
Et je voudrais savoir, si la vision sombre est une caractéristique de l'astral ? :huh:

Modifié par The_boss_banni, 17 novembre 2012 - 13:55.

- "La plus perdue de toutes les journées est celle où l’on n’a pas ri. "

Chamfort (Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de)

#5 fabriii

fabriii

    Membre éthérique

  • Membre
  • 66 messages

Posté 17 novembre 2012 - 15:05

la vision sombre est probablement le noir onirique.
tu étais peut-être en RL.
demande plus de clarté comme en RL et passe au travers des portes :)
En RL, oui certains obstacles ont de la consistance.  
Je me suis déjà heurté à des murs, fenêtres, sol.
Cette nuit en RL, je lançais une table en chêne en l'air, elle traversait le plafond et revenait, sans faire de trou, de bruit, tel un fantôme :)

#6 The_boss_banni

The_boss_banni

    Membre astral

  • Membre
  • 116 messages
  • Sexe:Homme

Posté 17 novembre 2012 - 15:13

fabriii -> Oui, je demanderai plus de clarté si je me retrouve dans la même situation. Mais ton message vient de me rappeler, je t'en remercie :P, qu'au moment où ma première décorporation a échoué et je me suis fait aspirer par mon corps, j'ai demandé la visibilité avant de me décrocher en pivotant. Et oui, finalement je voyais beaucoup mieux.
Tout ce que je peux dire c'est qu'ayant fait un certain nombres de RL, la sensation n'était absolument pas pareille ^^.
- "La plus perdue de toutes les journées est celle où l’on n’a pas ri. "

Chamfort (Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de)

#7 fabriii

fabriii

    Membre éthérique

  • Membre
  • 66 messages

Posté 17 novembre 2012 - 21:44

Moi aussi j'ai fait pas mal de RL nananèreeeuu :saint:

Comment as-tu regagné ton corps?
Avais-tu une vue décalée? (comme les yeux pas en face des trous)

#8 The_boss_banni

The_boss_banni

    Membre astral

  • Membre
  • 116 messages
  • Sexe:Homme

Posté 18 novembre 2012 - 12:44

Bah je me suis réveillé comme si j'avais été dans un rêve, vu que je pense avoir été dans un rêve à la fin de la projection. Et pour ta dernière question, je la comprends pas :D .

Deuxième projection cette nuit, beaucoup plus courte. Je me retrouve dans un rêve lucide, dont je me souviens plus le contexte. Je décide de voler vers le ciel, afin d'arriver à une projection :ninja: . Cela marche ! Plus je me rapproche du ciel, plus je sens mon taux vibratoire, même s'il était plus faible que ma première expérience et sans bruits. Mais c'était quand même suffisant pour que je réussisse ma projection de côté. Je sors de mon corps, et là surprise ! Je ne vois rien et ma vision fait de 360° continuellement comme si j'avais la tête qui tourne. Tout se passe très vite et je demande la visibilité et la stabilité. Cela marche, je suis dans ma chambre avec une vision fixe. Je sors de ma chambre et je vais me regarder dans un miroir. Reproduction parfaite des formes et couleurs de mon " pyjama " :wub: . Mais ce qui m'a interpellé, c'est les couleurs très vives que j'apercevais, comme dans mon rêve de la première expérience, et non plus une vision grisâtre. Mais je restais dans le même plan et je tombais pas dans un rêve. Je me décide donc de revenir dans ma chambre pour traverser mon mur et me retrouver dehors... en vain. Le mur m'en empêche, il a une réelle consistance et impossible de passer à travers. Je me dis donc que je suis en train de perdre le fil et de tomber dans un rêve. Je dois donc ouvrir les stores et la fenêtre et passer par le petit trou... imaginez vous la scène dans l'astral :glare: . Et à partir du moment où j'ai touché le mur, je me retrouvai peu à peu dans un rêve...

J'ai l'impression que mes projections dégénèrent en rêve après une durée...
Pour ceux à qui ça intéresse, je suis allé dormir sous des conditions semblables à la première, je me suis couché plus tôt pour me lever plus tard.
- "La plus perdue de toutes les journées est celle où l’on n’a pas ri. "

Chamfort (Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de)

#9 fabriii

fabriii

    Membre éthérique

  • Membre
  • 66 messages

Posté 18 novembre 2012 - 19:15

en RL aussi parfois on a des couleurs vives ;)

je suis déjà sorti quelques fois lors de PS et une fois c'était très bizarre, je flottais littéralement, me poussais de la pointe des pieds, la vue totalement décalée, je ne voyais que d'un œil, un angle impossible vers le plafond, difficile de voir le sol, tel un ballon d'hélium, la tête vers le haut. Ce fut sport pour arriver à la fenêtre :)





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)