Aller au contenu


Faire du yoga en étant malade?


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
18 réponses à ce sujet

#1 Ouate

Ouate

    Membre éthérique

  • Membre
  • 40 messages

Posté 29 septembre 2012 - 18:48

Bonjour!

Je suis un peu (beaucoup?) enrhumée en ce moment, et j'avais envie de faire un peu de yoga ce soir, mais j'ai cependant un doute: est ce que je risque de me rendre encore plus fragile et malade, ou au contraire ca pourrait avoir un effet bénéfique?
J'ai essayer de trouver des infos sur internet, j'ai vu des avis un peu contraires...
Y a t-il des spécialistes dans le coin? Qu'en pensez-vous?

#2 prana

prana

    humain

  • Membre
  • 108 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Vaucluse

Posté 29 septembre 2012 - 20:00

Salut Ouate^^

Je ne pense pas qu'il y ait de problème à faire du yoga enrhumé, tant que tu arrive à te tailler un moment ou peut respirer par le nez librement. =)

Tu pratique qu'elle forme de yoga?

les humains c'est des singes sans poil, en moins cool

#3 Ouate

Ouate

    Membre éthérique

  • Membre
  • 40 messages

Posté 29 septembre 2012 - 20:37

Pas une forme précise, j'ai suivi un cours d'initiation pendant un an, et là, j'essaie de m'y remettre toute seule, en piochant des postures sur internet, ou sur un livre, et en faisant des mélanges (en espérant que ca pose pas de problèmes).
J'ai énormément de mal à calmer mes pensées quand j'en fais, et pour le moment, je n'en fais même pas assez souvent pour que mes muscles s'habituent! Alors je ne sais même pas si on peut dire que je "pratique". Mais je pense que je vais essayer de m'y mettre sérieusement cette année.

#4 Papillon empathe

Papillon empathe

    Membre causal

  • Membre
  • 667 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Là, car là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté

Posté 29 septembre 2012 - 22:20

Absolument, tu peux faire du yoga en étant malade.
Des millions de gens le font tous les jours...

.... parce qu'ils ont l'une ou l'autre maladie : arthrose, aigreurs d'estomac, courbatures, stress, ampolue au pied etc
et des choses plus graves aussi.
C'est ça aussi la vie :)
C'est dingue, tout ce qu'on peut faire avec son corps !

#5 Tchandra

Tchandra

    apprenti yogi

  • Membre
  • 435 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Val-de-Marne

Posté 30 septembre 2012 - 07:06

Bonjour Ouate

En fait le problème, c'est de trouver le bon équilibre selon son état de santé / d'énergie. Si on a une pratique un peu trop dure, on peut se fatiguer, et si c'est trop mou, on ne va pas stimuler l'énergie... donc il y a un juste milieu à trouver qui dépend des personnes et des moments.
Bon, quand on commence, si on fait des postures qu'on a un peu de mal à tenir (force, équilibre, etc) on peut se fatiguer assez vite si on manque de jus, donc je te conseillerai peut-être de faire des postures avec lesquelles tu es à l'aise pendant le temps de ton rhume. :) Essaye quand même de mettre une ou deux postures un peu physiques qui stimulent le ventre comme l'arc ou le bateau par exemple. D'ailleurs si tu as des narines congestionnées, ce genre de pratiques les débouchent, ça me fait la coup à chaque fois, mais il faut un peu forcer pour les tenir longtemps.

Sinon, forcément pour le pranayama, c'est un peu compromis... Mais essaye des séries de bhastrika avec rétention à plein dans la colonne avant de faire des postures, disons 15 minutes, ça fait déjà beaucoup de bien.

Après si ton nez est trop bouché, tu peux toujours tricher un peu et ouvrir la bouche pour laisser passer un peu d'air, c'est pas très grave, mais imagine que tu respires par le nez.

Sinon, on dit qu'il ne faut pas pratiquer quand on a la fièvre.


Citation

J'ai énormément de mal à calmer mes pensées quand j'en fais
C'est un peu le problème pour tout le monde :)
L'idée du hatha yoga, c'est d'agir sur la respiration pour arrêter la pensée, mais c'est pas expliqué dans les bouquins ou sur Internet ce genre de choses, d'ailleurs, j'ai jamais rien lu de vraiment intéressant dans les bouquins, mais bon...

Il y a une technique qui est bien pour ça, c'est murcha debout, mais chaque école à ses désignations, alors...
A pratiquer eu début de séance donc.
En fait tu fixes ajna tout le temps les yeux fermés, debout tu lèves les bras à la verticale en inspirant (par le nez, si possible :lol:) et tu descend tout le corps en expirant par la bouche ( :) ) avec le son ha en continu (bruit du souffle dans la gorge, une sorte d'ujjayi), les mains se posent devant les pieds, puis tu remontes en inspirant et en levant les bras pour revenir dans la position de départ. mantra OM intérieur pendant l'inspiration et la rétention. Il y a 3 phases :
1) d'abord rythme 1/ 4 /2 (rétention à plein 4 fois + longue que l'inspiration, et expiration 2 fois plus longue que l'inspiration). Pendant la rétention, on reste les bras levés à fixer ajna les yeux fermés.
2) puis ryhtme 1/ 4/ 0 , c'est-à-dire qu'on expire d'un coup par la bouche en faisant descendre tout le corps, le reste ne change pas.
3) puis en dynamique sans rétention, on monte en inspirant et on expire d'un coup par la bouche, etc On alterne des séries comme ça avec de longues rétention à plein.
Ca peut donner un peu le tournis, notamment si on a pas mangé depuis longtemps. Si ça arrive, il faut ouvrir les yeux, faire quelque pas, à toi de voir.

Sinon, les postures inversées sont géniales pour arrêter le mental, mais il faut arriver à les tenir longtemps... Ou kapalabhati, mais il faut avoir le nez débouché, sinon on étouffe rapidement.

Mais c'est important d'être complètement immobile dans les postures pour qu'il se passe un truc au niveau de l'énergie. Je m'étais fait la remarque, je comparais ça aux gars qui faisaient du statisme, on en voit plus trop ces temps-ci, les gars imitaient des statues et restaient sans bouger pendant des heures... C'est un peu l'état qu'il faut avoir dans les postures, il faut que plus rien ne bouge, ni le corps (muscles, doigts, yeux, langues, etc), ni la respiration, ni le mental, il faut être complètement figé, enfin au moins durant les rétentions... mais beaucoup de gens ne font pas de pranayama dans les postures, donc les effets sont assez faibles...

Modifié par Tchandra, 30 septembre 2012 - 07:18.

Caramba ! Encore raté !

#6 Ouate

Ouate

    Membre éthérique

  • Membre
  • 40 messages

Posté 30 septembre 2012 - 13:48

Merci beaucoup pour les infos! :)
Par 'pranayama', tu entends juste le fait de porter une attention sur la respiration, et non pas un exercice spécifique?

#7 Tchandra

Tchandra

    apprenti yogi

  • Membre
  • 435 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Val-de-Marne

Posté 30 septembre 2012 - 15:59

Par pranayama, je voulais dire des respirations spécifiques, comme dans l'exemple que je t'ai donné où il y a 3 rythmes différents :) Porter l'attention sur la respiration, pour moi, c'est plutôt une technique de méditation.

Pour commencer, dans les postures, tu peux effectivement simplement porter l'attention sur la respiration, mais comme tu disais, on a vite fait de penser à autre chose, alors c'est bien d'imposer un rythme pour cadrer les choses, par exemple une expiration 2 fois plus longue que l'inspiration, avec des petites pauses entre les deux. Et répéter un mantra avec la respiration, comme So ham ou Om par exemple. C'est une discipline, mais petit à petit, ça stabilise plein de choses au niveau du système nerveux.

Bon après, chaque école a son approche. Pour certains, il ne faut rien faire dans les postures, juste ressentir.
J'ai commencé par ce genre de yoga et ça ne me faisait rien du tout, à part une sorte de détente... En plus à l'époque je manquais d'"ancrage" comme on dit, et du coup, souvent je planais un peu en sortant des cours des yoga, c'était parfois tellement mou...
Caramba ! Encore raté !

#8 Ouate

Ouate

    Membre éthérique

  • Membre
  • 40 messages

Posté 01 octobre 2012 - 10:47

Aaah, daccord :)
Je peux poser encore une question?
Quand je fais certains mouvements de yoga, par exemple, lever les bras au ciel sur l'inspiration, je sens le magnétisme dans mes bras et mes mains, ou même à l’extérieur de mes bras... (je connaissais ces sensations avant de commencer le yoga) Ce qui fais que le mouvement est "naturel". Mes mains s'attirent l'une l'autre quand je les rapproche. Est ce que tu as les mêmes sensations? Est ce quelque chose que l'on est "censé" ressentir, que tous les yogins ressentent, mais que les profs n'expriment pas clairement? Parce qu'en même temps, dans les livres, etc, on ne parle pas vraiment de ca, donc je me pose des questions.
Aussi lorsque je suis assise en tailleur, en portant mon attention sur la respiration, et en placant une main à 15-20 cm de mon ventre environ, cette main est "repoussée" sur l'inspiration (jusqu'au genou ou plus loin), et attirée vers le ventre sur l'expiration. Ca te dit quelque chose? Ou alors c'est moi qui me fais des idées...

#9 Alice

Alice

    Membre éthérique

  • Membre
  • 52 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Au Lion d'Or

Posté 01 octobre 2012 - 13:18

Je viens justement de commencer le yoga et je me posais la même question en cas de maladie. Le yoga me paraissait facile avec les mouvements et la souplesse mais je me rends compte que c'est le contrôle de la respiration qui est le plus difficile et je n'ose pas imaginer ce que ce serait en cas de maladie. En plus, la philosophie dit qu'il faut connaître ses limites, ne pas se forcer pour se faire mal ...(tout le contraire de ce qu'on nous apprend dans la vie) donc en cas de maladie ce serait laborieux (du moins pour le moment).


Voir le messageTchandra, le 30 septembre 2012 - 07:06, dit :

. Je m'étais fait la remarque, je comparais ça aux gars qui faisaient du statisme, on en voit plus trop ces temps-ci, les gars imitaient des statues et restaient sans bouger pendant des heures... C'est un peu l'état qu'il faut avoir dans les postures, il faut que plus rien ne bouge, ni le corps (muscles, doigts, yeux, langues, etc), ni la respiration, ni le mental, il faut être complètement figé, enfin au moins durant les rétentions... mais beaucoup de gens ne font pas de pranayama dans les postures, donc les effets sont assez faibles...

J'ai également pensé à ces personnes, j'en ai rencontré plusieurs pendant les vacances, ils restent statiques mais on ne les entend pas respirer. Je me demande s'ils retiennent leur respiration pendant leur posture. Si oui ce sont des fameux yogis !

Pour développer ma respiration j'ai pensé a essayer un truc, qui m'avait été donné par une trompettiste. Pour s'entraîner à avoir du souffle elle soufflait dans un verre d'eau avec une paille. Il me semble que ce truc pourrait aussi marcher pour le yoga.

Voir le messageOuate, le 01 octobre 2012 - 10:47, dit :


Aaah, daccord :)
Je peux poser encore une question?
Quand je fais certains mouvements de yoga, par exemple, lever les bras au ciel sur l'inspiration, je sens le magnétisme dans mes bras et mes mains, ou même à l’extérieur de mes bras...



Quand je lève les bras je sens plutôt la légèreté, comme si on allait chercher quelque chose qui booste et quand on les ramène vers le sol j'éprouve plus de lourdeur (ancrage). Par contre c'est lorsque je suis allongée sur le sol et dans l'inspiration que j'ai l'impression que mes mains sont repoussées.  Donc je suppose que ces ressentis ne sont pas des idées.

Mais je ne sais pas si cela a un lien avec le magnétisme donc je me pose également de nouveau la même question que toi Ouate.

#10 Tchandra

Tchandra

    apprenti yogi

  • Membre
  • 435 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Val-de-Marne

Posté 01 octobre 2012 - 16:39

Bonjour Ouate

Désolé, ça ne me dit rien ce dont tu parles.
En lisant ce que tu as écrit, ça m'a fait penser au truc de "magicien", où on demande à des gens de joindre les mains en entrelaçant les doigts et en tendant les index en les gardant séparés de quelques centimètres, puis le magicien grâce à son "fluide" fait se rapprocher les doigts à distance :lol: bon, en fait, c'est juste la fatigue musculaire et l'inattention qui produit cet effet là...

Mais bon, comme tu dis ressentir le magnétisme, c'est peut-être autre chose, j'en sais rien...
Mais à ma connaissance, on est pas censé bouger tout seul quand on fait du yoga... A part les kriya d'une montée de kundalini, mais si c'était le cas, je pense que tu l'aurais remarqué... ou parfois certains pranayamas, quand on fait des rétentions un peu longues, dès fois on peut avoir  des mouvements d'ondulation au niveau de la colonne, comme un frisson... Pour le reste je ne sais pas...

Modifié par Tchandra, 01 octobre 2012 - 16:45.

Caramba ! Encore raté !

#11 Ouate

Ouate

    Membre éthérique

  • Membre
  • 40 messages

Posté 01 octobre 2012 - 22:25

Ah bah mince alors..! Je ne sais pas quoi dire. Si quelqu'un passe par là et voit de quoi je parle, qu'il me fasse signe!

En fait, mon corps ne bouge pas tout seul, c'est juste qu'en portant mon attention sur... ce qui émane de mes mains, mes bras, je peux décider de 'suivre' ce mouvement naturel, de laisser faire, en bougeant volontairement tout de même. Enfin c'est un entre-deux.
Il y a un certain temps, je suis tombée sur une méthode pour ressentir ce magnétisme, j'avais essayé, et ca avait tout de suite marché, j'ai été convaincue de la réalité du truc, et je le suis encore. Mais je ne sous-estime pas les capacités du cerveau à inventer, ou interpréter des choses, donc... ce serait triste que j'ai passé tout ce temps à croire en quelque chose qui n'existe pas.
Je suis assez étonnée que ca ne vous dise rien. Ici, on parle tout le temps de "sensations énergétiques", de vibrations... ces mots sont assez creux pour moi en fait. (si quelqu'un peut me les décrire, parce que franchement, je ne vois pas du tout en quoi ca consiste) Il me semble par contre que vous êtes assez familier avec le corps éthérique? Ben voila: pour moi, le corps éthérique, c'est le corps magnétique. J'ai aussi eu des sensations magnétiques en décorporation, (même si c'était sûrement des rêves lucides plus qu'autre chose).
Bref je pensais que logiquement, il y avait des corrélations entre tout le mesmérisme occidental, les fantasmes (médiatiques) que ca suscite (le puissant hypnotiseur qui vous contrôle d'un regard blablabla..), les rebouteux de campagne, et les disciplines orientales, le ki/chi, reiki, ou les trucs plus 'indiens'. Ce qu'il faudrait savoir, c'est si ceux ci partagent au moins les mêmes sensations.

Non, mais il doit forcément y avoir des personnes sur Astral Sight qui voient de quoi je parle, ce n'est pas possible autrement! :D

#12 Ouate

Ouate

    Membre éthérique

  • Membre
  • 40 messages

Posté 01 octobre 2012 - 22:37

Voir le messageAlice, le 01 octobre 2012 - 13:18, dit :


Quand je lève les bras je sens plutôt la légèreté, comme si on allait chercher quelque chose qui booste et quand on les ramène vers le sol j'éprouve plus de lourdeur (ancrage). Par contre c'est lorsque je suis allongée sur le sol et dans l'inspiration que j'ai l'impression que mes mains sont repoussées.  Donc je suppose que ces ressentis ne sont pas des idées.

Mais je ne sais pas si cela a un lien avec le magnétisme donc je me pose également de nouveau la même question que toi Ouate.

Oui en fait, par magnétisme, on entend vraiment des sensations d'attraction et de répulsion. Mais cela est surtout mis en évidence lorsque tu mets tes mains l'une en face de l'autre, afin de "confronter" leur magnétisme. (Ou une main face au ventre..etc.) C'est pour cela qu'en yoga, si tu fais un mouvement qui implique de les rapprocher, tu peux sentir qu'elles s'attirent/ se repoussent l'une l'autre. En tout cas, c'est ce que j'expérimente.


Mais je pense que cela n'est pas du tout incompatible avec tout ce qui est concepts New Age (désolée, je suis à cours de vocabulaire ce soir, j'ai failli dire 'indianisant', alors..), énergie cosmique/ universelle... Avec le magnétisme, on suppose l'existence d'un fluide présent partout. J'avais commencé à lire des textes de/sur Mesmer, contemporains de son époque, et c'est ce qui m'est resté.

Modifié par Ouate, 01 octobre 2012 - 22:45.


#13 Alice

Alice

    Membre éthérique

  • Membre
  • 52 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Au Lion d'Or

Posté 02 octobre 2012 - 13:22

J'ai un vocabulaire très pauvre pour décrire les phénomènes qui m'arrivent ... Quand tu parles de " fluide présent partout", je le sens rien qu'en ouvrant les mains. Il y a aussi des "trucs" comme de l'énergie ou des forces qui tournent dans l'air, je n'ai pas de vocabulaire pour dire de quoi il s'agit.

Si je mets mes mains ouvertes au-dessus de quelqu'un qui a les mains ouvertes aussi, j'ai l'impression que ce sont mes mains réelles qui touchent. A mon avis cette impression doit être encore plus développée chez les aveugles. Ils sentent probablement la présence d'autres personnes distantes d'un mètre.

Dans la vie courante, lorsqu'on retire de l'argent au distributeur d'une banque, il arrive que les opérations se déclenchent sans avoir toucher l'appareil, surtout lorsqu'on je suis pressée et un peu stressée. Est-ce du magnétisme ? Je n'en sais rien car  j'imagine que le magnétisme est quelque chose de plus lent ... on dirait que c'est comme une pensée ou "une intention-réflexe" qui part avec une certaine énergie, je devrais lire davantage pour mieux coller le vocabulaire adéquat. Mais je constate que souvent les mots sont perçus d'une manière différente d'une personne à l'autre.

Je vais essayer le yoga pendant une année et je verrai ce que cela m'apporte (plus de zénitude j'espère !). Quand j'en fais l'effet dure plus ou moins deux jours.

Modifié par Alice, 02 octobre 2012 - 13:34.


#14 Ouate

Ouate

    Membre éthérique

  • Membre
  • 40 messages

Posté 02 octobre 2012 - 18:10

Je ne sais pas trop concernant le distributeur de banque, certains te parleront de psychokinèse ou de trucs dans le genre, moi je préfère m'abstenir. Peut-être y a-il une explication? (les écrans sont tactiles?) Il ne faut pas trop se prendre la tête sur ces trucs là.

Par contre, je te suis lorsque tu parles de 'sentir' les mains à distance. En fait, depuis plusieurs années, je fais le truc de faire pencher en arrière ou en avant une personne debout, en se plaçant derrière elle, en posant les mains sur le dos, ou à quelques centimètres du dos (généralement, je reste à quelques centimètres, je ne touche pas trop la personne). Et en ne disant rien, sinon ca pourrait être seulement de la persuasion. Je fais ca seulement sur ma famille proche, et j'ai essayé suffisamment pour ne plus douter: les personnes penchent dans le sens que j'ai en tête, au moment où je suis vraiment concentrée. Si je n'ai aucune motivation, mais que j'essaie quand même, ca ne marchera pas. Si j'y met toute ma volonté, ce n'est pas très dur.
Juste pour dire que je ne sens pas trop trop le magnétisme des autres personnes, mais qu'elles, souvent ont l'impression que je les pousse physiquement, alors que non.

Voir le messageAlice, le 02 octobre 2012 - 13:22, dit :

Je vais essayer le yoga pendant une année et je verrai ce que cela m'apporte (plus de zénitude j'espère !). Quand j'en fais l'effet dure plus ou moins deux jours.

Moi en sortant des cours j'étais trèèèès calme! Mais ca durait pas très longtemps.

Modifié par Ouate, 02 octobre 2012 - 18:12.


#15 Alice

Alice

    Membre éthérique

  • Membre
  • 52 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Au Lion d'Or

Posté 03 octobre 2012 - 11:56

J'ai essayé également toutes sortes de trucs sur des gens de ma famille mais pas encore celui-là, j'essayerai sur une personne légère pour commencer.

J'ai déjà lu plusieurs fois que le yoga était bon pour l'athme et les bronchites, dommage que cette discipline n'est pas incluse dans les programmes scolaires, (au moins en option) avec tous les enfants qui deviennent de plus en plus asthmatique. Qui sait peut-être que cela viendra un jour ?!





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)