Aller au contenu


Ressentir l'énergie de son corps.


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
53 réponses à ce sujet

#1 mirage

mirage

    Membre astral

  • Membre
  • 105 messages
  • Sexe:Femme

Posté 16 août 2012 - 00:20

Il m'arrive souvent, quand je m'aprete à dormir et quand mon corps physique et allongé et relaxé, de ressentir une sorte d'énergie, je  dirai électrique, qui circule dans tout mon corps, c'est comme si mon corps était rempli, chargé d'énergie électrique.
C'est une énergie agréable à ressentir, elle vient toute seule. Des fois, je la ressens en me réveillant la nuit ou le matin.
Plusieurs fois, et aussi en étant allongée pour dormir, donc dans un état de relaxation, je ressentais comme si un autre corps( transparent, immatériel) enveloppait mon corps physique, c'est difficile à décrire comme sensation. Je ne sais pas si ça correspond à ce qu'on appelle "le corps éthérique" ou "énergétique"
A vrai dire mes connaissances sur "l'énergétique" sont encore floues, meme si la lecure de ce site m'a beaucoup éclairée.
Je ne sais pas si je dois parler aussi des caresses, des baisers que je reçois sur le front, de cette présence aimante, et plein d'autres sensations..Je ne sais pas aussi si c'est lié à ce ressenti de l'énergie.
Et pour cette sensation d'etre comme "une pile chargée", est ce que c'est bénéfique pour le corps ou le contraire? et comment dois-je réagir face à ce phénomène?

#2 kundada

kundada

    Membre mental

  • Membre
  • 414 messages
  • Sexe:Femme

Posté 16 août 2012 - 01:53

Hello Respire,

Tout, absolument tout ce que tu décris est relatif à des ressentis énergétiques. ;)

Typiquement, le matin et le soir (la nuit) sont les moments clés durant lesquels les énergies redoublent d'intensité probablement à cause de l'état de relaxation dans lequel tu te trouves (et aussi du ryhtme circadien...).

Pour ce qui est de "l'autre corps", les explications qu'on peut donner restent dans l'ordre de l'hypothétique.
Cela pourrait être un corps subtil comme par exemple le corps astral (mais rien n'est moins sûr) qui s'élève au dessus de toi. Tu as peut-être également ressenti l'effet inverse, à savoir que ce corps ré-intègre ton physique.

As-tu entrepris des exercices énergétiques récemment, ou ces sensations sont-elles apparues spontanément ?

Je comprends que tu puisses être quelque peu désorientée et peut-être même inquiète.

Physiquement, tu n'as rien à craindre. Ces sensations sont peut-être le prémice sur autre chose qui s'inscrira dans la durée, tout comme elles peuvent refluer. Impossible à dire à ce stade.

Dans la plupart des cas, il est conseillé aux personnes un peu "débordées" sur le plan énergétique, de faire une pause dans leur pratique et de privilégier des activités dites d'ancrage.

Si ces énergies sont spontanées, tente tout de même la relaxation dans le but de diminuer ton anxiété. Et n'hésite pas à entreprendre des activités qui te permettront de te vider la tête et de t'ancrer physiquement.

Mais si ces énergies ne te gênent ni physiquement ni psychologiquement, il te suffit alors de laisser faire le processus qui évoluera de lui-même. ;)

#3 respire

respire

    Membre éthérique

  • Membre
  • 60 messages
  • Sexe:Homme

Posté 16 août 2012 - 07:43

Hello Kundada :lol: :lol:

Pour Mirage, si c'est agréable et qu'en plus tu sens une présence aimante qui t'accompagne...
C'est bénéfique pour le corps, car l'énergie circule. C'est quand elle ne peut plus circuler qu'il y a problème...

Mais c'est vrai que ça peut être impressionnant.

Modifié par respire, 16 août 2012 - 08:00.


#4 kundada

kundada

    Membre mental

  • Membre
  • 414 messages
  • Sexe:Femme

Posté 16 août 2012 - 09:49

Toutes mes "confuses" Mirage et Respire ! :saint: :P

#5 Totem

Totem

    Membre atmique

  • Membre
  • 1 105 messages
  • Sexe:Femme

Posté 16 août 2012 - 10:49

 mirage, le 16 août 2012 - 00:20, dit :

Il m'arrive souvent, quand je m'aprete à dormir et quand mon corps physique et allongé et relaxé, de ressentir une sorte d'énergie, je  dirai électrique, qui circule dans tout mon corps, c'est comme si mon corps était rempli, chargé d'énergie électrique.
C'est une énergie agréable à ressentir, elle vient toute seule. Des fois, je la ressens en me réveillant la nuit ou le matin.
Plusieurs fois, et aussi en étant allongée pour dormir, donc dans un état de relaxation, je ressentais comme si un autre corps( transparent, immatériel) enveloppait mon corps physique, c'est difficile à décrire comme sensation. Je ne sais pas si ça correspond à ce qu'on appelle "le corps éthérique" ou "énergétique"
A vrai dire mes connaissances sur "l'énergétique" sont encore floues, meme si la lecure de ce site m'a beaucoup éclairée.
Je ne sais pas si je dois parler aussi des caresses, des baisers que je reçois sur le front, de cette présence aimante, et plein d'autres sensations..Je ne sais pas aussi si c'est lié à ce ressenti de l'énergie.
Et pour cette sensation d'etre comme "une pile chargée", est ce que c'est bénéfique pour le corps ou le contraire? et comment dois-je réagir face à ce phénomène?

Hello Mirage

Je connais bien ce phénomène pour le vivre. Quelque fois on sent une brise fraîche aussi, les énergies viennent de l'extérieur et entrent dans le corps pas les pieds ou d'autres parties du corps, on sent bien qu'elles viennent de l'extérieur, d'ailleurs il y a un petit bruit électrique que l'on entend à ce moment type phasing, celui que l'on entend lors d'une sortie astrale, quelque fois le bruit est très fort. Quelques fois elles sont puissantes, un peu  comme un torrent. D'où viennent-elles? je pense qu'elles viennent soit de la terre, soit de l'univers, mais ce ne sont pas les énergies corporelles, j'ai pu faire la différence depuis longtemps.
Autre chose as tu déjà senti cette énergie venant de l'extérieur, entrer dans ton corps et grandir à l'intérieur comme si elle le gonflait ? C'est assez surprenant cette sensation d'ailleurs :)

Modifié par Totem, 16 août 2012 - 10:52.


#6 mirage

mirage

    Membre astral

  • Membre
  • 105 messages
  • Sexe:Femme

Posté 16 août 2012 - 23:37

@ Kandada: Non je n'ai pas entrepris des exercices énergétiques et je ne fais pas de méditation non plus. Ces sensations sont apparues spontanément.
Ces énergies ne me gènent pas du tout, elles sont plutot agréables, mais celà ne m'empeche pas de me poser des questions.
Tu dis qu'il faut laisser faire le processus qui évoluera de lui meme, as-tu une idée sur cette évolution?

@ Totem: Je ressens cette énergie directement dans mon corps, et non pas venir de l'extérieur. c'est comme si c'étais le sang qui circule dans mes veines, mais je le ressens comme une sorte d'énergie " électrique" je ne pourrai pas le décrire autrement.

@ Prialways: "Pourquoi pas penser à un quelqu'un qui t'aime beaucoup et qui te rend visite"
J'ai pensé à celà, surtout qu'au début, en ayant ces sensations et d'autres, une personne particulière me venait toujours à l'esprit. Mais avec le temps j'ai pu etre sure que cette personne n'a rien à voir avec tout ça. Et que ces ressentis peuvent avoir une autre explication, et c'est ce que je cherche à savoir.

Modifié par mirage, 16 août 2012 - 23:39.


#7 kundada

kundada

    Membre mental

  • Membre
  • 414 messages
  • Sexe:Femme

Posté 17 août 2012 - 11:30

@Mirage

Heu, une idée sur l'évolution ? :innocent:

C'est difficile à dire, voire même impossible, d'autant plus que ce sont des énergies spontanées :saint:
Elles peuvent s'amplifier, refluer, se révéler sous des formes différentes, stagner à un certain niveau pendant un moment. D'autres phénomènes énergétiques sont susceptibles d'arriver (OBE spontanées, rêves lucides, par exemple), etc.
Des modifications (parfois très subtiles) sur le plan psychique, voire physique peuvent également apparaître. L'éventail des répercussions est large...Mais il est très difficile de faire un tableau type car chaque individu est un cas particulier (nous n'avons pas tous la même physiologie, et encore moins le même parcours personnel).

Il serait intéressant de savoir si l'apparition de ces énergies correspond à un moment clé de ta vie, un évenement, à l'aboutissement d'un cycle ou à un choc particulier (physique ou psychologique). Il y a des chances que oui :)

Dans l'immédiat, je me contenterais de continuer à observer et de ressentir (de toute façon, il n'y a pas grand chose de plus à faire). Eventuellement procéder à des exercices d'ancrage si tu en ressens le besoin.

Le point positif est que psychologiquement tu sembles plutôt bien gérer le processus.

Et pourtant, les énergies sont parfois bluffantes car on peut avoir (parfois/souvent) des sensations tactiles, de caresses, de souffles, ou de pénétrations qui semblent bien réelles -> quand cela arrive il est très important de faire le vide mental, de façon à demeurer dans la sensation et l'instant présent, sans te focaliser sur un endroit du corps ou une pensée en particulier. Pas si facile à mettre en oeuvre quand on n'est pas préparé à toutes ces sensations -> mais cette méthode permet de garder le contact avec la réalité.

;)

Modifié par kundada, 17 août 2012 - 11:40.


#8 kundada

kundada

    Membre mental

  • Membre
  • 414 messages
  • Sexe:Femme

Posté 17 août 2012 - 11:38

doublon

Modifié par kundada, 17 août 2012 - 11:39.


#9 Totem

Totem

    Membre atmique

  • Membre
  • 1 105 messages
  • Sexe:Femme

Posté 17 août 2012 - 11:56

 mirage, le 16 août 2012 - 23:37, dit :


@ Totem: Je ressens cette énergie directement dans mon corps, et non pas venir de l'extérieur. c'est comme si c'étais le sang qui circule dans mes veines, mais je le ressens comme une sorte d'énergie " électrique" je ne pourrai pas le décrire autrement.


Je connais aussi cette sensation de sang qui circule dans les veines, c'est d'ailleurs les tous premiers ressentis énergétiques que j'ai eu plusieurs mois avant la monté de kundalini, je trouvais ça étrange à l'époque, quand aux autres ressentis ils sont venus bien après. Essaie de voir à quel moment ce ressenti arrive ça pourrait donner un éclairage.

#10 Pat

Pat

    Membre mental

  • Membre
  • 360 messages
  • Sexe:Homme

Posté 17 août 2012 - 12:40

Salut mirage!
Je comprends très bien ton incompréhension face à ces ressentis énergétiques, je vis des trucs très similaires au tien.
Mais il y a une chose que je commence à saisir dans mon cas, l'intensité de ces ressentis dépend étroitement de  mon état émotionnel du moment

Si je suis déprimé, je n'aurai aucun ressenti. Et si je me sens passionné, heureux et rempli de bonheur, je ressentirai l'énergie déferler dans mes veines, je serai hyper-sensible à mes  chakras, et je ferai sans doutes des rêves très lucides.



#11 mirage

mirage

    Membre astral

  • Membre
  • 105 messages
  • Sexe:Femme

Posté 18 août 2012 - 00:00

Salut à tous, et merci pour vos éclaircissements.
Heureusement qu'il y'a ce genre de forum pour que les gens qui vivent des expériences similaires puissent en discuter librement et sans crainte d'etre jugés.
C'est apaisant de lire ici que plusieurs personnes vivent cette expérience, et que tous les symptomes leur sont familiers parce qu'ils les vivent ou les ont vécus.
J'ai pu lire d'autres sujet sur le forum ou on parle de ce que vous appelez " la montée de kundalini", et j'ai pu constater que ça correspond beaucoup à ce que je ressens, je ne suis pas encore sure que c'est le cas.
Mais je me pose déjà des tas de questions sur l'origine et la nature de cette énergie, j'ai pu faire quelques recherches, mais franchement, c'est trop compliqué.. est ce que c'est un souffle divain, un autre soi-meme, une énergie d'origine sexuel... et est ce que ça mène obligatoirement vers un nettoyage et un éveil spirituel ?
Excusez mon ignorance, mais ces manifestations ne peuvent pas par exemple etre un signe qu'on est possédé par une entité quelconque?
Franchement j'y ai pensé, ressentir une énergie débordante à l'interieur de notre corps, avoir affaire à une présence, des carresses, des souffles, des baisers, des pénétrations qui semblent bien réelles... comme l'a mentionné "Kundada",  vivre des émotions intenses, des changements d'humeur, vivre des pulsions et des plaisirs inconnus de notre corps ( c'est comme si un autre etre ou une autre conscience habitait notre corps et l'utilisait en meme temps que nous).
Et ce qui est encore plus flipant est qu'on peut établir un dialogue avec cet "etre" ou "cette chose", des fois on se demande si on est pas en train de se faire un film, mais non on constate avec le temps que c'est loin d'etre le cas, et qu'il s'agit d'un vrai dialogue avec une conscience tout à fait différente de la notre, et qui a une existence autonome, mais dans notre corps.
Et c'est là le danger, est ce qu'on ne risque pas, en acceptant celà, de perdre le controle de notre corps, et donc de devenir fou.
Sincerement c'est la seule chose qui me gène et qui me fait peur, parceque à part celà, les énergies sont agréables à ressentir, la présence que je ressens est plutot aimante et tendre et me remplie de bien etre et d'amour..

@ kundada: tu as dis qu'on ayant ces sensations (les caresses, les baisers, les pénétrations qui semblent bien réelles..) Il faut faire le vide mental. est ce que tu veux dire qu'il faut éviter de vivre ces sensation, est ce que tu penses qu'il y'a un danger, que risque-t-on en les acceptant?
Pour répondre à ta question, oui ces énergies débuté à un moment ou j'avais eu un  malaise physique et j'étais plutot stressée car j'avais peur en attendant des résultats d'analyse, et c'était à ce moment là que j'ai ressenti pour la première fois cette présence aimante qui enveloppait tout mon etre comme pour me consoler. à ce moment là je pensais spontanément à une personne que j'ai rencontré dans la journée, et puisque ces ressentis étaient la au moment ou j'ai pensé à cette personne, j'ai cru pour longtemps que ça provenait de lui....Bon l'histoire est encore longue, je l'ai déjà raconté sur le forum dans un autre sujet "faire l'amour par télépathie".

@ Totem: ces ressentis peuvent arriver à n'importe quel moment, mais surtout quand je suis dans un état de relaxation ( avant de m'endormir, au réveil ) sinon je peux les provoquer quand je le veux.  Comme vous l'avez dit, c'est une présence étrange, mais qui nous manque quand elle n'est pas là, alors on la cherche.

@ Pat: Pour mon cas, ces ressentis ne dépendent pas de mon état émotionnel, elle peuvent etre là à n'importe quel moment. Quand je suis en colère par exemple, je ressens cette présence aimable qui vient me calmer. Et ce qui est encore plus dingue, c'est quand je suis amoureuse de quelqu'un et que je commence  à faire un reve éveillé ou je me vois rencontrer cette personne...cette énergie ou cette présence intéragit avec moi et prend le role  de cette personne, donc le scénario du rève ne dépend plus de moi, mais devient une sorte d'échange, et ça se passe comme si j'étais réellement avec cette personne, avec des émotions et des plaisirs "réels" C'est difficile à décrire et encore plus à comprendre.

Désolée pour le roman :)

Modifié par mirage, 18 août 2012 - 00:03.


#12 Anduril

Anduril

    Membre mental

  • Membre
  • 264 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Inner worlds

Posté 18 août 2012 - 06:43

Bonjour Mirage,

Ce que tu décris correspond à ce que je ressens... de la félicité extatique... une énergie intelligente et douce qui remplit le corps et avec laquelle on peut interagir.


C'est vrai que je me souviens d'épisodes lors de phases de relaxation d'avoir été un peu déstabilisé quand j'ai senti quelque chose me pénétrer... en tant qu'homme hétéro :lol:

La meilleure approche, c'est d'observer avec amour le phénomène et ne pas laisser le mental s'emballer.

Ecoute les bons conseils de kundada :

Citation

Dans l'immédiat, je me contenterais de continuer à observer et de ressentir (de toute façon, il n'y a pas grand chose de plus à faire). Eventuellement procéder à des exercices d'ancrage si tu en ressens le besoin.

Il y a quelques temps Liz a créé un forum d'échanges et entraide spécifique concernant la kundalini et autre manifestations d'énergies spontanées.

Il se trouve ici : http://kundalini.xooit.fr/index.php

Parfois ça fait du bien de pouvoir se décharger et de se rendre compte que d'autres personnes vivent le même phénomène.

Non tu ne risques pas de perdre le contrôle, ni de devenir folle si tu acceptes ces sensations et que tu continues à vivre bien ancrée ton petit bonhomme de chemin B)

Bises,
Anduril
En devenir permanent, créant mes réalités en pleine conscience

#13 kundada

kundada

    Membre mental

  • Membre
  • 414 messages
  • Sexe:Femme

Posté 18 août 2012 - 09:12

Bonjour Mirage,

Citation

J'ai pu lire d'autres sujet sur le forum ou on parle de ce que vous appelez " la montée de kundalini", et j'ai pu constater que ça correspond beaucoup à ce que je ressens, je ne suis pas encore sure que c'est le cas
Moi non plus, je n'en suis pas sûre, c'est bien pour cela que je n'ai pas employé le mot ;)
Tu vis beaucoup d'éléments qui peuvent effectivement laisser penser qu'il s'agit de la K.
Cependant, la frontière entre "montées d'énergie" et "montées d'énergie dues à la kundalini" est ténue, et je dois dire qu'à ce jour, je n'ai pas trouvé (en dépit de mes recherches dans les champs spirituel, psychologique et scientifique) de définition satisfaisante du processus qui établirait de manière claire et surtout définitive que la kundalini est un phénomène qui répond à des règles qui lui sont réllement spécifiques. Bon, je pourrais développer ma théorie sur 10 pages, je vais donc m'abstenir pour le moment :P

Mais faisons simple : si je m'en tiens stricto sensu aux éléments communément admis (http://www.elcollie....t/symptoms.html), je dirais que tu n'es pas dans le processus en tant que tel, mais que tu vis beaucoup de choses révélatrices d'un réveil partiel. A ce jour, il est impossible de dire dans quel sens les choses peuvent évoluer.

Citation

Excusez mon ignorance, mais ces manifestations ne peuvent pas par exemple etre un signe qu'on est possédé par une entité quelconque?
Parmi les dangers psychologiques liés aux types de montées que tu vis, existe celui-ci.
C'est pour cette raison que je te conseillais de vivre tes expériences dans la neutralité sans t'attacher à des formes pensées. ;)
Il faut être véritablement capable de faire le vide mental sans se laisser parasiter. N'être qu'observateur.
Le détachement est, je pense, une des choses les plus difficiles à réaliser, a fortiori lorsque l'individu est confronté à des manifestations spontanées, c'est-à-dire quand il doit faire face à un phénomène inattendu, inconnu et psychologiquement très déstabilisant. Bref, quand il n'est pas préparé.
Perso, j'ai vécu des moments archi flippants ! :excitation:  Aujourd'hui encore, il m'arrive de lutter ;)

Citation

je pensais spontanément à une personne que j'ai rencontré dans la journée, et puisque ces ressentis étaient la au moment ou j'ai pensé à cette personne, j'ai cru pour longtemps que ça provenait de lui.
C'est très intéressant.
Tu as puisé, dans ton vécu immédiat (la rencontre avec cet homme), un certain nombres d'éléments susceptibles d'expliquer tes ressentis. Et pour cause, tu n'avais à disposition que ces éléments-là pour comprendre ce qu'il t'arrivait !
En tentant de rationnaliser le phénomène et de trouver une explication acceptable aux sensations (lesquelles, je le rappelle, sont parfois très bluffantes), tu as (inconsciemment) opéré une sorte de transfert sur l'autre ("ces ressentis étaient là au moment où j'ai pensé à cette personne" -> donc, cette personne est la cause de mes ressentis).
Mais cette explication ne peut être entièrement satisfaisante car elle ne fait que déplacer le problème... :)
C'est un peu comme si tu donnais une explication irrationnelle à un phénomène ressenti comme irrationnel.

Alors, tu vas me dire, pourquoi est-ce arrivé à ce moment-là, précisément lorsque cet homme est apparu dans ta vie ?

Tu apportes toi-même un début de réponse :

Citation

oui ces énergies débuté à un moment ou j'avais eu un malaise physique et j'étais plutot stressée car j'avais peur en attendant des résultats d'analyse,

Je ne suis pas psy et je ne connais pas tous les éléments qui pourraient expliquer de manière formelle les mécanismes psychiques mis en oeuvre dans le déclenchement de tes montées.
Mais on peut raisonnablement penser qu'à un moment de ta vie, certains éléments (parmi lesquels cette figure masculine qui a trouvé un écho en toi, les analyses sanguines, le stress, et probablement d'autres choses) ont formé une sorte de faisceau concourant au déclenchement.
En bref, ce jour-là, tous les éléments nécéssaires pour allumer la mêche étaient réunis. Ce mécanisme se déroule au niveau inconscient.
Il y faut également prendre en compte les mécanismes biologiques -> ton corps a probablement atteint la "maturité" nécessaire pour permettre aux énergies de se révéler -> tes systèmes nerveux et endocriniens étaient prêts.
(j'aime bien cette théorie, car elle pourrait en partie expliquer pourquoi certains individus s'évertuent à réveiller leur K. pendant des années, sans jamais y parvenir - je continue de chercher ;) ).

Citation

les énergies sont agréables à ressentir, la présence que je ressens est plutot aimante et tendre et me remplie de bien etre et d'amour..
C'est franchement le plus important. :P

Modifié par kundada, 18 août 2012 - 09:20.


#14 kundada

kundada

    Membre mental

  • Membre
  • 414 messages
  • Sexe:Femme

Posté 18 août 2012 - 09:25

 Anduril, le 18 août 2012 - 06:43, dit :

C'est vrai que je me souviens d'épisodes lors de phases de relaxation d'avoir été un peu déstabilisé quand j'ai senti quelque chose me pénétrer... en tant qu'homme hétéro :lol:

Même en tant que femme, si ça peut te rassurer !
(chez moi c'est très très courant. Et je ne peux même pas invoquer l'excuse de la migraine :P )

Modifié par kundada, 18 août 2012 - 09:31.


#15 Pat

Pat

    Membre mental

  • Membre
  • 360 messages
  • Sexe:Homme

Posté 18 août 2012 - 13:44

Cette sensation de pénétration dont vous parlez, je ressens un truc similaire régulièrement, mais je ne le voyais pas comme une pénétration sexuelle, alors c'est peut-être autre chose:

Comme un courant électrique essayant de se faufiler entre mes côtes, ou dans le bas du dos, et ça reussi à monter un peu plus haut si je la laisse faire, provocant une terrible douleur.

Ce qui est le plus bizarre, c'est que je peux l'arrêter ou la laisser faire, mais la douleur est si grande que je l'interrompe dans son parcours au bout de quelques secondes.

Jamais je n 'ais ressenti cela en plein jour, ou dans un état de conscience normal, alors j'en déduis que ce n'est pas un mal physique.

Quelqu,un a t'il vécu cela?





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)