Aller au contenu


Une étrange sieste


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
14 réponses à ce sujet

#1 corpsfluide

corpsfluide

    Membre éthérique

  • Membre
  • 89 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Nantes

Posté 30 mai 2012 - 15:51

Bonjour à tous!
Je suis très content car je viens de vivre une première expérience qui m'échappe complètement. Je me demande si j'aurais pas mis un pied dans l'astral sans faire exprès, en tout cas dans un entre-deux.
Voici.

Il faut imaginer un mec un peu fatigué depuis 3 jours a cause d'avoir trop fait la fête, puis trop bosser. J'ai une journée un peu vide, je me dis que je vais me faire la sieste de l'année. Il fait très chaud dans mon appart plein sud, ambiance de torpeur, bref la sieste qu'on a tous fait une fois au mois d’août pendant les vacances sur la côte d'azur.


Donc je m'allonge, je reste sur le dos.
Je choisit cette position, car je ne peux pas dormir sur le dos la nuit. Généralement le soir, je commence sur le dos, je fais du NEW ou autre pratiques mais la dernière chose dont je me souvienne la seconde avant de dormir, c'est de repasser sur le côté.
Dans la journée, c'est différend, je m'endors sur le dos, au bout de 10-15 min je perds conscience pour une dizaine de minutes, et je me réveille bien régénéré pour attaquer le reste de la journée.

Donc je fais cette sieste type d'une trentaine de minutes, je me réveille, je vais au toilettes.
Je sens que j'ai besoin de dormir encore, je me rallonge, toujours sur le dos.

Je reprends conscience, j'entrouve les yeux, je suis dans le pâté, et la, je ne peux pas vraiment bouger. Je vois clairement ma chambre autour de moi, mais il y a quelque chose qui cloche.
Il y a une incoherence dans le fait que je voie, car je ne pense pas avoir ouvert les yeux. Il me semble que je teste de les ouvrir et de les fermer sans que ça change rien.

Je constate que je ne vois pas mes mains. Comme je suis allongé sur le dos et que mes bras sont le long de mon corps, c'est normal de ne pas les voir...Mais quand j'essaie de bouger les bras pour les voir, je ne les vois toujours, et je ne saurais dire ce que je bouge ou pas, si je bouge quelque chose.
A un moment j'arrive à me mettre les mains sur les yeux. Comme elles sont invisbles, ça ne change rien, je vois toujours ma chambre MAIS je sens les  paumes de mes mains bien posées sur mes orbites.

A ce moment la, je me dis que je viens de me réveiller de ma sieste et que je suis juste énormément dans le pâté, un peu coincé entre deux états, que tout va s'éclaircir en me levant. J'entreprends donc de me lever, c'est extremement difficile, confus, compliqué, ça ne réponds pas, tout est comme au ralenti.
La pièce que je vois clairement autour de moi est toujours aussi fidèle à ma chambre habituelle, avec un subtil, infime, à peine conscient, petit doute tapi au fond du fond de moi. Le commencement de l'idée que je "pense cette pièce" au fur et à mesure que je la vois, que je la "pense dans ma vision" (je voudrais dire "I think it INTO my vision" en anglais, avec ce INTO qui donne le sens de mouvement projeté).

Je vois que je ne vais pas réussir à me lever, j'arrive à peine à rouler péniblement sur le coté, et la je commence à partir en sucette. Je finis par croire que je suis reveillé, mais que j'ai peut-être perdu mes fonctions motrices. Je pense à utiliser les TR pour faire le point. Je vais pour tirer mon doigt ou regarder mes mains, mais je ne parviens toujours pas à voir mes mains, donc c'est mort.

Petite montée, de stress. Je pousse un cri et je me réveille...dans la même situation!
J'essaie a nouveau de me déplacer, comme plus tot, j'ai un début de vague roulage sur le côté, comme si j'étais seulement capable de dégouliner de mon lit.

Je me réveille vraiment.

Je pense que j'avais un tel sentiment de réalité autour de moi, que le fait de ne pas me sentir dans ma motricité normale m'a fait paniqué. Je ne fais jamais de cauchemars, j'ai maintenant pas mal de rêves lucides à mon actif dans lesquels je constate l'étrangeté de ma situation, sans pour autant me stresser.

La différence ici, c'est que tout avait l'air normal, réel..sauf moi, ma perception de moi-même dans cet espace. D'ou, je pense, mon début d’inquiétude.

Je sors de cette expérience hyper content et excité de partager ça avec vous. Je suis très curieux d'avoir quelques uns de vos retours, si vous voulez bien.
Et n'oublie pas que la terre s'enchante de sentir tes pieds nus, que le vent aspire à jouer dans tes cheveux.[Khalil Gibran, Le Prophète]

#2 Saï

Saï

    Membre astral

  • Membre
  • 124 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Montpellier

Posté 30 mai 2012 - 16:59

C'est EXACTEMENT ce genre de sensation que j'ai eu avant ma première projection ! Le " voir à travers ses paupières " j'aurait pas pu mieux le décrire ! Je pense que c'est un état proche de la paralysie du sommeil : le tronc cérébral ou un truc du genre établissant la connexion motrice avec le corps doit être out, tandis que ton cerveau est dans un état ultra réceptif et donc suggestible. D'où les sensations à mi chemin entre le rêve, la projection et le réel, enfin, tout ça ne reste que supposition.
Mais j'pense que si tu veux faire du WILD ou de la PA, t'es sur la bonne voie ! Par contre, attention aux terreurs, quand je me retrouve dans cet état, je sens que je pourrai facilement basculer, et pourtant je suis du genre très calme ^^

#3 Totem

Totem

    Membre atmique

  • Membre
  • 1 105 messages
  • Sexe:Femme

Posté 30 mai 2012 - 17:02

Effectivement Corps Fluide j'en ai discuté aujourd'hui sur un topic ouvert par Saï, donc ces ceux topics se rejoignent :)

#4 corpsfluide

corpsfluide

    Membre éthérique

  • Membre
  • 89 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Nantes

Posté 31 mai 2012 - 00:30

ah oui carrément y'a plein de points communs dis donc...je sens que je vais faire des siestes dans les jours qui viennent...
Et n'oublie pas que la terre s'enchante de sentir tes pieds nus, que le vent aspire à jouer dans tes cheveux.[Khalil Gibran, Le Prophète]

#5 Saï

Saï

    Membre astral

  • Membre
  • 124 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Montpellier

Posté 31 mai 2012 - 07:02

Méfies toi des siestes. Depuis une semaine pour refaire l'expérience j'arrête pas de dormir, et du coup j'ai pas trop sommeil, alors je mets du temps à m'endormir, et du coup j'arrive pas à maintenir la concentration ... xD
Mais en théorie les siestes sont un bon truc parce qu'elle perturbent un peu les repères jour / nuit de ton corps !
(si ça vous intéresse, j'ai cherché un peu, et l'atonie musculaire est due à un neuromédiateur et pas une " déconnexion " du cerveau au corps en fait ... ^^)

#6 corpsfluide

corpsfluide

    Membre éthérique

  • Membre
  • 89 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Nantes

Posté 31 mai 2012 - 14:43

HAHA  !!

EPISODE II

Bon alors cet aprem j'ai essayé de reproduire les mêmes circonstances. J'ai attaqué la sieste en ayant au préalable bu un peu plus d'eau que la normal. Il faisait un peu moins chaud que hier, pas le côté torpeur, mais j'y pouvais rien.

Donc sieste normale, au bout d'une trentaine de minutes je me réveille. Je pense à rester connecté un peu avec la sensation d'être un peu dans le pâté. Je vais au toilette, je reviens, je me recouche.

Au moment de me recoucher j'y crois pas trop, je ne suis pas aussi fatigué que la veille, mais bon.
Finalement ça marche, je me retrouve dans le même état. La vision est beaucoup plus claire.

Cette fois, je vois passé une main translucide devant moi. Genre "oui mon coco, c'est bien l'astral, regarde c'est ta main astrale". Avec le recul j'y crois pas trop, car cette main est toute plate et ressemble plus a un dessin de main. En même temps je me rends compte que je sais pas a quoi ça peut ou doit ressembler.
D'un autre aussi, je me dis aussi que finalement si le monde astral est un monde que nous pensons, cette main ressemble bien a ce que je pourrais penser d'une main astrale, finalement.

Mon principale but est d’acquérir de la mobilité, je suis un peu moins paralysé que hier. Cette fois je suis plutôt englué dans quelque chose de très très compact, je fend cette substance avec mes bras pour m'en dégager, comme si je devais découper l'espace tout autour de mon corps pour m'en desinsérer. C'est très, très laborieux. J'essaie par la pensée de m'élever, je pense à trouver une corde à grimper, mais rien de tout ça marche. Je crois me souvenir d'une difficulté particulière a faire bouger le bas de mon corps, mes jambes.

Vous avez une idée de ce que je peux faire dans cette situation pour me dégager et pouvoir me déplacer?

PS: du coup Saï je vais continuer les siestes pour le moment ^^
Et n'oublie pas que la terre s'enchante de sentir tes pieds nus, que le vent aspire à jouer dans tes cheveux.[Khalil Gibran, Le Prophète]

#7 Viviane

Viviane

    Membre mental

  • Membre
  • 310 messages
  • Sexe:Femme

Posté 31 mai 2012 - 15:28

Voir le messagecorpsfluide, le 31 mai 2012 - 14:43, dit :


D'un autre aussi, je me dis aussi que finalement si le monde astral est un monde que nous pensons, cette main ressemble bien a ce que je pourrais penser d'une main astrale, finalement.

Mon principale but est d’acquérir de la mobilité, je suis un peu moins paralysé que hier. Cette fois je suis plutôt englué dans quelque chose de très très compact, je fend cette substance avec mes bras pour m'en dégager, comme si je devais découper l'espace tout autour de mon corps pour m'en desinsérer. C'est très, très laborieux. J'essaie par la pensée de m'élever, je pense à trouver une corde à grimper, mais rien de tout ça marche. Je crois me souvenir d'une difficulté particulière a faire bouger le bas de mon corps, mes jambes.

Vous avez une idée de ce que je peux faire dans cette situation pour me dégager et pouvoir me déplacer?

PS: du coup Saï je vais continuer les siestes pour le moment ^^

Bonjour

Brin d'humour : Corps Fluide est englué!

D'abord, tu parles d'un monde que nous "pensons", alors que cela ne me semble pas vraiment faux, le mot me esmble quand même mal choisi, pas assez lâche et fluide... que nous sentons , ressentons ???

Ensuite et c'est cela qui me fait te répondre., tu ne t'élève pas par la pensée, si c'est une paralysie, tu te vois, tu t'imagines, tu projète le résultat de ce que tu désires obtenir sans qu'il s'agisse de volonté ou d'effort physique.
Puis au lieu de trouver une cordes, tu la crées, tu l'imagines en utilisant tous tes sens
le rugueux éventuel sous les doigts
l'odeur du chanvre pourquoi pas
le visu de sa forme, ses nœuds qui vont t'aider à te hisser
et pourquoi pas pour le gout le plaisir de la sentir sienne, solide et "magique.

Comme l'histoire du haricot magique.

Mais corps fluide, continue tes siestes, on dirait bien que ça te réussit.

#8 Saï

Saï

    Membre astral

  • Membre
  • 124 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Montpellier

Posté 31 mai 2012 - 19:58

Bien joué ! ;D
J'ai eu pareil pour les jambes aussi, et j'ai vu ça dans les posts de pleins d'autres gens, ça doit être une partie que l'esprit conçoit vraiment comme une ancre je suppose. Pour moi il m'a suffit de " forcer " avec la volonté pour réussir à m'extraire, mais je sais que beaucoup de gens utilisent la corde ou la sensation de chuter " sous " son corps.
Je sais que c'est pas tiré de l'expérience, mais j'suis convaincu que si on arrive à penser calmement " je ne suis pas limité par ce corps " ça doit passer tout seul. Bon encore une fois, là j'dis ça sans aucune base ... ^^"
Tiens nous au courant si ça progresse !

PS : c'est un truc à toi de boire beaucoup d'eau ? J'en avais jamais entendu parler ! Merci de l'astuce !

#9 corpsfluide

corpsfluide

    Membre éthérique

  • Membre
  • 89 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Nantes

Posté 01 juin 2012 - 12:18

@ Viviane
en clin d'oeil, Théodore Rothke: "We think by feeling. What is there to know?" (->"Nous pensons en (re-)sentant. Qu'y a-t-sil à savoir?" (sous entendu il n'y a rien d'autre a savoir que ce nous ressentons).

Donc Viviane, si je comprends bien tu penses que je suis dans une situation ou je pourrais transformer mon environnement, un peu comme on le fait en RL?

Je ne sais pas trop quoi penser par rapport à la PS. Les expériences que j'ai eu jusqu'à présent étaient complètement différentes. La PS se produisait dans le noir complet, et était très "dure", comme si j'étais enfermé dans un moule métallique, ce qui provoquait une montée d'énergie (de peur) pour m'en sortir. Dans un 2è temps je suis parvenu à laisser aller la peur et à m'installer un peu dans l'état, faire augmenter les vibrations, mais je me suis réveillé (c'était l'été dernier, je crois).
Dans ce qui m'est arrivé hier et avant-hier, je sais pas si c'est de la PS, car déjà je ne suis pas tout à fait paralysé, mes bras me semblent libre, et ensuite je peux bouger aussi, quoi que extrêmement péniblement, comme dans dans un épais chewing-gum. Dernier point, je me sens clairement éveillé, et je vois ma chambre telle qu'elle est ordinairement. Peut-on encore parler de PS? Je veux dire la PS qu'on évoque dans l'état de transe pré-PA...?

@Saï: il se trouve que je bois habituellement beaucoup d'eau, parce que je chante beaucoup, et la bouteille d'eau est ta meilleure amie quand tu es chanteur. Rajoute par dessus l'arrivée soudaine de l'été dans mon appart orienté plein sud, et on a vite fait les 4ou 5 L dans la journée.
Cela dit, j'ai déjà lu quelque part, notamment dans le bouquin de Sylvan Muldoon, qu'on pouvait utiliser ça comme technique. Beaucoup boire avant de dormir...pour se retrouver en PA dans les toilettes! Ou a l'inverse, ne pas boire, manger salé, et la nuit se retrouver projeté dans la cuisine, à cause de la soif. AU pire, l'un ou l'autre te réveille en plein nuit et c'est l'occasion aussi de tenter un WBTB. L'avantage c'est que tu es réveillé d'une manière plus douce et naturelle que si tu mets un réveil.

Et merci pour les conseils Viviane, je te vous tiens au courant de la suite, je vais mettre tout ça en pratique!
Et n'oublie pas que la terre s'enchante de sentir tes pieds nus, que le vent aspire à jouer dans tes cheveux.[Khalil Gibran, Le Prophète]

#10 Viviane

Viviane

    Membre mental

  • Membre
  • 310 messages
  • Sexe:Femme

Posté 03 juin 2012 - 17:56

Bonjour

Peut être ai-je été un peu pas claire, désolée, je traverse une période un peu chahutée dans ma vie perso, cf état de santé d'un proche.

Je voulais dire, imagine que c'est fait et les perceptions qui vont avec.
avec un sentiment de gratitude, par avance.

par contraire, ce n'est pas forcément une PS, on dirait, ça y ressemble mais tu n'es pas complètement paralysée...

je suis désolée de ne pas t'aider davantage
tiens nous au courant

#11 lavande56

lavande56

    Visiteur

  • Membre
  • 2 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Morbihan

Posté 15 juin 2012 - 20:51

Bonjour,

Je me permets d'écrire à la suite de ce sujet, car j'aurais pu mettre un titre similaire au tien :)

Je suis lavande, je vis en Bretagne et j'ai 30 ans.
Je "chemine" depuis quelques temps maintenant. Et j'avoue que cette année, c'est le boulversement. Mais dans le bon sens.
J'ai découvert la méditation avec amour, la pleine conscience, etc ...

Et aujourd'hui, il m'est arrivé une expérience bizarre. Je suis très novice dans le domaine, et j'aimerais vos avis éclairés.

Voici mon récit :
Donc voilà, ces jours-ci je me sens assez fatiguée. Donc j'ai fais une sieste hier. RAS. Aujourd'hi, pareil,très fatiguée, donc après déjeuner, je décide de faire une sieste.
Je m'endors une première fois. Je me réveil, j'ouvre les yeux et il est 14h20. Je suis dans le pâté, je me remets sur le dos et je tente d'émerger.
Sauf que je me rendors … enfin c'est assez curieux. Je me vois "dans les airs", mais toujours dans ma chambre. Mon corps, peu habitué à ne pas sentir de pesenteur, s'amuse. Je me retrouve les pieds vers le plafond. ça me fait un peu peur, car ça ne m'est jamais arrivé. Je me remets donc au niveau de mon corps "physique". Et là je roule sur le côté jusqu'à "tomber". Je m'attendais à une chute, et de ce fait à me réveiller, comme lorsqu'on rêve qu'on tombe dans un trou, et que cela nous fait sursauter. Sauf que la chute est lente est douce. Et je me sens doucement me poser sur le sol. Je trouve ça curieux. Je me souviens aussi vaguement avoir eu l'impression que quelqu'un ou quelque chose voulait me tirer les pieds sous le lit. Donc j'ai peur et je reviens sur mon corps. Mon mari (qui était en formation toute la journée, donc pas là) est là, même si ça présence est flou, comme sans visage. Je lui dit que j'ai peur et que je veux descendre.
J'explique un truc avant de continuer. J'avais laissé la porte de ma chambre ouverte. Ce que je vois de mon lit c'est la télé (éteinte) et une porte, au fond du petit couloir, qui mène à une autre chambre. Donc avec mon mari, on commence à avancer sur ce couloir, puis on tourne sur la droite, vers l'escalier. Sauf qu'en bas des escaliers, je ne vois pas ce qu'il y a d'habitude, mais toujours cette porte et cette télé, comme ce que je peux voir de mon lit. Je me dis que ça n'est pas possible. Je tourne en rond, je dois me réveiller. Je retourne donc à mon corps.
Et là ça me fait une sensation comme si je me reposais dans mon corps. Vous voyez, comme quand on fait du yoga et qu'on doit "poser" la colonne vertébrale sur le corps. ça me faisait ce type d'effet, lent et doux, et pourtant fort, comme si le poids de mon corps revenait.
Et là je ne sais pas ce qui se passe, mais c'est un peu la panique. Je ne peux pas bouger. Je finis par parvenir à ouvrir les yeux et bouger ma tête, mais je pense qu'il m'a fallu 2 à 3 secondes, ce qui est assez long dans ce moment là. Et je n'arrive à rien bouger d'autre. C'est assez confu dans mon souvenir mais j'ai mis un petit moment à me "retrouver" en fait. Et à bouger. Je me suis levée aussi vite que j'ai pu (donc pas terrible car nous n'a pas bougé tout de suite).
Ah oui là je regarde l'heure et il est 15h20.

Voilà, en fait concernant ma petite balade dans la chambre, je peux facilement me dire que je rêvais. Mais ce réveil, c'était effrayant. J'étais éveillée dans un corps qui ne voulait pas bouger.
Je précise que je n'ai jamais essayé de faire de PC ou autre. Mais je lis beaucoup de choses à ce sujet en ce moment, et j'avais dis hier à mes anges que j'essayerais un jour, mais je ce jour là je leur demanderais de rester près de moi pour me protéger. Mais je n'y pensais plus aujourd'hui.

Je vous remercie pour votre patience, et pour vos réponses, quelles qu'elles soient.

Bien à vous !
Lavande

Modifié par lavande56, 15 juin 2012 - 20:52.


#12 Saï

Saï

    Membre astral

  • Membre
  • 124 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Montpellier

Posté 17 juin 2012 - 10:55

Rien n'est tout noir ni tout blanc, mais tu as certainement fais l'expérience d'une petit projection suivie d'un petite paralysie du sommeil. C'est un peu original parce que normalement on le fait dans l'ordre inverse. Pour le fait que tu distingue encore cette petite chambre au lieu de voir le bas de ton escalier, je dirai que ça peut être deux choses :
- si tu avais les yeux légèrement ouvert, ton esprit à pu incorporer ce que tu voyais à ton rêve.
- sinon, il se peut simplement que ton subconscient eut été un peu effrayé et ait posé quelques frontières à ta première projection.

Ce genre d'expérience se produit souvent quand le cerveau est dans un état de fatigue et que le rythme du sommeil est légèrement déréglé. Tu n'as pas à en avoir peur, même en ce qui concerne la paralysie. Elle déclenche quasi-forcément un petit sentiment de panique, mais tu as l'air d'avoir un excellent mental (beaucoup de gens expérimentent la sensation de " présence malveillante " lors des paralysies, qui est bien au delà de la peur de ne pas pouvoir bouger). Si tu es capable, maintenant en connaissance de cause, de réitérer cette expérience, tente de rester calme, et de préparer ton esprit à se rendre compte que tu es en train de dormir ; si tu y arrive tu auras la capacité de beaucoup interagir avec ton subconscient.
Projection astrale, rêve lucide, dialogue intérieur, le champ des possibles qui s'ouvre à toi vaut alors vraiment le détour ! ;)

#13 lavande56

lavande56

    Visiteur

  • Membre
  • 2 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Morbihan

Posté 18 juin 2012 - 18:44

Bonjour Sai,

Je te remercie infiniment pour ta réponse.. Je vais continuer à cheminer et, en connaissance de cause, ne plus paniquer :)
Bonne soirée et bon cheminement à toi

Modifié par lavande56, 18 juin 2012 - 18:44.


#14 corpsfluide

corpsfluide

    Membre éthérique

  • Membre
  • 89 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Nantes

Posté 03 juillet 2012 - 10:40

Bon, rien à signaler sur les siestes.
J'avais pas mal d’expériences de chutes en rêve lucide, qui n'aboutissaient pas. Que j'ai appris à prolonger sur un conseil de Kalonek, mais sans résultats non plus.
La ce matin, je me réveille, je me remet sur le dos, je repars dans un demi-sommeil. Un rêve, qui finit par une petite ballade au bord de la mer. La mer me prend doucement, et ensuite il n'y a plus vraiment de visuel. Juste l'impression d'être sous la mer et de monter, monter, monter vers la surface. En même temps, j'entends clairement ma respiration physique. Ça ressemble bien a un début de projection par élévation.
Et puis à nouveau, rien. Ça s'arrête. Grrrrr...

Je suis au milieu de "Far Journeys" sinon, c'est incroyable tout ça.
Et n'oublie pas que la terre s'enchante de sentir tes pieds nus, que le vent aspire à jouer dans tes cheveux.[Khalil Gibran, Le Prophète]

#15 Øktave

Øktave

    Visiteur

  • Membre
  • 18 messages
  • Sexe:Homme

Posté 06 juillet 2012 - 14:24

Salut,
le coup de ses propres mains qui restent invisibles bien qu'on les passe devant ses yeux ça me l'a souvent fait lors de PS. Je crois qu'en faite le truc c'est que j'avais les yeux ouverts, et que les mains que je pensait déplacé c'était celle du rêve ..alors que ma vision elle était surtout ma vision réel. Je ne sait pas si ça te parlera !?

Modifié par Øktave, 06 juillet 2012 - 14:25.

«On ne se rend jamais assez compte de la chance que l'on a lorsque la dernière feuille du dernier rouleaux de PQ est la dernière à être utile ! »






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)