Aller au contenu


Première expérience, projection " instinctive "


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
12 réponses à ce sujet

#1 Saï

Saï

    Membre astral

  • Membre
  • 124 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Montpellier

Posté 27 mai 2012 - 14:16

Bonjour, je viens aujourd'hui faire part d'une expérience étonnante que j'ai faite ce matin,
qui je pense est une projection, bien que je n'en ai pas l'absolue certitude.

C'est très long, j'ai mis les questions à la fin si le récit ne vous intéresse pas ...

J'avais déjà eu des " dream initiated lucid dream ", où j'étais conscient et conscient de rêver, avait la possibilité de me réveiller si je le souhaitais, et avait, disons, des capacités accordées par un effort de volonté (ralentir le temps, plannouiller avec un grand effort).
Mais ce matin c'était différent :
je me suis réveillé pendant une demi heure environ puis rendormi, je connaissais le principe du " wake back to bed " mais ça n'avait jamais porté ses fruits pour moi et je l'ai fait ce matin sans le vouloir.
J'ai commencé à faire un genre de " transe cauchemardesque " dans mon corps physique, j'ai senti une présence, l'ai vu dans le coin de mon champ de vision (il faut dire que j'avais lu la veille un passage d'un bouquin très effrayant à propos des présences qu'on ne regarde pas en face).
D'abord j'ai voulu éviter le contact, et je me suis retourné, je pense que j'ai même retourné mon corps physique (même si je n'en suis pas certain), puis ma panique à un peu diminuer et je me suis décidé à regarder l'ombre en face, sauf que quand je me suis tourné pour la voir j'éprouvais une difficulté physique à ouvrir mes paupières (physiques ? " astrales " ?) pour pouvoir la regarder. Au prix d'un gros efforts, j'ai réussi, mais l'image de l'ombre a disparu avec l'ouverture de mes paupières. Je m'explique :
je pouvais la voir au coin de mon champ de vision les paupières fermées, mais j'avais la sensation que ma chambre était remplie d'une purée de pois étouffante,
en ouvrant les paupière j'était exactement dans la même chambre, mais au clair de lune, sans ombre, accueillante.
A partir de là j'ai éprouvé une sensation de conscience extrême, au moins autant que si j'étais éveillé, en sachant que je ne l'étais pas. Je n'ai eu aucune difficulté à sortir de mon lit, limite je me suis " téléporté " en face de ma fenêtre.
Par contre je n'ai pas eu la sensation d'être éthéré, ou " hors de mon corps " comme j'aurais imaginé une projection astrale.
Avec un gros effort de volonté j'ai pu me faire pousser des griffes de Wolverine pour couper le verre de ma fenêtre (vous me direz, pourquoi ne pas avoir utilisé la poignée, je n'en sais rien, j'essayerai la prochaine fois) pour pouvoir sortir sur mon balcon.
Le monde vu de mon balcon était légèrement différent (béton dégradé, décor plus ou moins post apocalyptique), mais il s'agissait bien du monde " réel " habituel quand même.
Et là, LE TRUC le plus agréable de ma vie toute entière, je pouvais voler ! Je veux dire, hyper facilement, sans aucun effort ! Tellement que je me suis emporté à faire des pirouettes en l'air comme un fou, et que la sensation m'a provoqué un faux réveil (notez que je l'ai vu venir).
C'était tellement réaliste que lors du faux réveil au début j'ai cru être vraiment réveillé. Toujours aucun problème pour sortir de mon lit, et aussi toujours cette fenêtre que cette fois j'ai découpé avec un scalpel (je suis chirurgien, ça doit être lié). Et encore ce vol si facile et agréable, que cette fois je me suis appliqué à maintenir doux pour ne pas re-provoquer un faux ou vrai réveil. Je me suis baladé, j'ai aidé une personne à fuir une hordes de petits gobelins rouges (oui, bon, on s'en fiche un peu, mais j'essaye d'être précis parce que je vais vous poser pleins de questions après ^^") jusqu'à un genre de " check point " qui quand je l'ai atteint m'a réveillé en douceur.

Alors, les questions !

- Pensez vous qu'il s'agit vraiment d'une projection, vu que le décor est le monde presque réel, et que géographiquement je suis parti de ma chambre ?

- En cherchant du coup ce matin ce qui m'était arrivé, et notamment sur ce forum, j'ai rencontré très souvent l'expression " état vibratoire ". Je pense que je sentais un genre de vibration très basse fréquence (très grave) et très forte lors de ma panique face à " l'ombre ", est ce genre de sensation ? Où est-ce qu'il faut rechercher une oscillations plus douce, un peu comme les vagues d'un océan ? (j'ai vu des gens parler des ondes cérébrales, est-ce de là que vient ce nom ?)

- Je voudrais essayer de stimuler mes tentatives de RL / PA avec de la musique, j'ai lu quelques posts à ce propos ... Que conseillez vous ? J'ai vu revenir les percussions, plus ou moins " tribales ", et les bols chantants tibétains. Personnellement j'aimerais essayer le piano, et je sais aussi que le Jazz a une certaine réputation en ce qui concerne la transe et la projection astrale (bien qu'il s'agisse d'une fiction, je pense notamment à la série de manga " Astral project " car je suis tenté de croire que son auteur a eu de réelles expériences) (au passage, excellente série si vous voulez vous divertir avec un sujet que vous devez bien connaitre ? ^^). Qu'en pensez vous ?

- Quand j'ai tenté de regarder l'ombre en face, j'ai vraiment au moment de " l'ouverture de mes paupières " eu la sensation d'un déclic, de changer de plan de conscience. Plus j'y pense et plus j'ai l'impression que je suis redescendu d'un cran, et que je paniquais plus face à l'inconnu que face à l'ombre, qui à posteriori, malgré le mystère qui l'enveloppe, me semble presque amicale. Avez vous déjà eu cette sensation de " plan de conscience " ? Le fait que lors de la projection le monde était légèrement différent me fait vraiment penser que ça peut avoir un fond de vérité ... Qu'en pensez vous ?

- Attention, je pose une question quasi-métaphysique cette fois (j'ai rencontré les concepts d'âme est d'esprit assez souvent sur ce forum pour espérer que tout le monde ne me prendra pas pour un benêt) ! Croyez vous que l'on puisse interagir avec de gens, des vrais gens, et pas seulement des personnages oniriques projetés par notre subconscient lors des rêves ? Voir même des entités qui n'auraient pas de support physique (je pense notamment à l'ombre ...) ? J'avoue que j'y crois un peu et que j'aimerais beaucoup entendre d'autres avis à ce propos, pour et contre, tous les arguments m’intéressent ...

- Je sais que je vais faire une digression vis à vis du règlement : j'ai tendance à dans beaucoup de mes rêves à percevoir le décor comme dégradé, du béton vieilli ... Je sais qu'il ne faut pas discuter des symboles, mais quand même, cela vous évoque-t-il quelque chose ? J'ai lu un post très intéressant sur les vies antérieures, et je sais que deux images me reviennent très souvent : un barrage, et deux citernes gigantesque. Ce genre de rémanences vous fait penser à quelque chose ? Des symboles subconscients, des vies antérieures, des prémonitions ?

- Quand la tension monte, et idem pour mes RL, j'ai la sensation de pouvoir ralentir le temps, mais en même temps j'ai du coup l'impression de bouger dans de la mélasse, c'est pas terrible. Quelqu'un aurait une astuce qui marche pour se débarrasser de cette sensation ?

#2 Titus

Titus

    Timonier

  • Membre
  • 723 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Bordeaux

Posté 28 mai 2012 - 00:45

Hello Saï,
J’ai bien aimé les pointes d’humour dans ton post ;-)

Pour tes questions, je ne pourrais pas toutes les aborder  mais,  concernant ta question sur la réalité de ton expérience, cela revient, il me semble, à l’éternel conflit entre Lucidistes est Astalistes.

Personnellement, je pense que le terme projection de conscience reste un bon compromis. Certains vont s’arrêter à une expérience onirique(les Lucidistes) ; on est conscient mais le subconscient garde une bonne emprise (d’où les incohérences de lieux et de dates) d’autres (Les astalistes) vont développer, percer l’illusion mentale, mettre en évidence les incohérences du scénario, revendiquer une autre réalité jusqu’à provoquer un black out, un effondrement du décor, le néant et se retrouver dans un état de plénitude au beau milieu de sa chambre (un court instant :-( ) ou bien de chaos avec des vibrations pour certaines agréables pour d’autres insupportables….mais même à ce niveau le subconscient nous rattrape, reprend les rênes et nous replonge dans un scénario et un environnement loufoque !!! Ce qui conforte les lucidistes dans leur thèses ;-)


Le challenge, c’est de maîtriser son sub, de  ne plus se laisser berner par ses créations artistiques…le projet de toute une vie. Très passionnant en tout cas.

Plus profondément, ta question pose la problématique de la réalité : qu’est-ce que la réalité ?

A propos de la présence inquiétante que l’on ressent mais que l’on ne peut voir, j’ai connu ça il y a très longtemps et à maintes reprises ;  je me souviens avoir été  incapable de l’affronter du regard…j’entrais dans une peur panique (horrible)…je n’ai pas vraiment de théorie à ce sujet. Une matérialisation de nos angoisses les plus profondes? J’y pense aussi.

Citation

Je voudrais essayer de stimuler mes tentatives de RL / PA avec de la musique, j'ai lu quelques posts à ce propos ... Que conseillez vous ?

Personnellement je ne le pense pas, surtout pour les PA. A mon sens, la transe, est le meilleur moyen d’y arriver. Le silence absolu, l’obscurité la plus totale, un haut degré de relaxation du corps physique, et surtout, énormément de patience. Plusieurs années de pratique assidue et donc de  privation (forcément)…la motivation sera entretenue pas tes premiers ressentis d’une vaste diversité (hallucinations auditives et/ ou visuel, ressentis énergétique puissants (décharges électrique, vibrations assourdissantes, etc.). Mais cela ne suffira pas, car les progrès ne seront pas réguliers et surtout ils se feront à pas de fourmis même pour un travail régulier !!! ….bon après il y a des gens doués. Pour eux, c’est autre chose (suis pas concerné et j’en connais pas des masses ! je n’en connais même aucun).

Bon après, même chez les Astralistes, il existe des divergences voire des conflits sur leurs conceptions...dans PA, je conçois, une sortie contrôlée de A à Z, sans aucune interférence de notre vieille ami le Sub. il y a les pa faîtes à partir d'un RL, je crache pas dessus, à mon niveau je ne pourrais pas me le permettre...mais mon saint graal, c'est une sortie depuis l'état de veille et un retour avec des souvenirs intacts! ;-)

Cependant, la musique douce, en journée, peut préparer le terrain  d’une condition sine qua non ; je veux parler du calme mental.
Voilà pour mon point de vue ( qui n’engage que moi ) ;-)

Modifié par Titus, 28 mai 2012 - 00:46.

Image IPB


#3 Saï

Saï

    Membre astral

  • Membre
  • 124 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Montpellier

Posté 28 mai 2012 - 08:48

Salut, merci beaucoup de ta réponse ! ^^
J'ai ré-itéré ce matin l'expérience, avec Wake back to bed, en me concentrant sur ma respiration, et j'ai même essayé d'ajouter un peu de pratique " Guru " que j'ai lu hier sur un post (mais j'ai manqué de concentration pour ce dernier point).
Je crois que grâce à la motivation d'avoir fait l'expérience hier ou peut être juste le fait que du coup je connaissais la sensation,
j'ai réussi très facilement à atteindre la paralysie du sommeil, alors que d'habitude je n'y arrivais jamais.
Cette fois je me suis bien concentré, au calme, sur mon corps, non pas à " ouvrir mes paupières " mais bien à me dé-corporer. J'ai eu besoin de deux ou trois essai pour sortir complètement, mes jambes " astrales " ayant l'air bien confortable dans leurs jambes physiques !
Mine de rien ça a été relativement facile.
J'ai aussi eu la possibilité d'ouvrir ma fenêtre de façon civilisée, avec la poignée !
Cependant, une fois sur le balcon, je me suis à nouveau laissé grisé par mon agilité, et je pense que je suis à ce moment là plus passé en RL qu'en PA, notamment, j'ai voulu me retourner pour voir mon propre corps, mais mon lit était vide.
J'arrive par contre à augmenter de beaucoup mes sensations sans me réveiller, j'ai pu voler à des vitesses faramineuses sans provoquer l'éveil !

En fait c'est pour ça que je voudrais essayer la musique : la musique adoucit les mœurs, ne dit-on pas ? Je suis généralement très réceptif à la musique, et je pense que si je peux mettre un morceau qui me calme un peu, je serai moins excité et enclin à virevolter dans tous les sens !
Parce que je voudrais m’atteler à une exploration astrale beaucoup plus calme, modifier mon corps astral, etc ... Un détail idiot, mais un énorme chien m'attaquait, et je sais qu'une des méthodes pour dissiper ce genre de belligérant est d'en rire ou de lui être amical ... Mais avec mon excitation je ne pouvais pas m’empêcher de me battre comme un sagouin avec lui, et jouer au chat et à la souris en sautant de bâtiment en bâtiment ...
Et puis même, je pense que si j'arrive à rester plus calme, je ferais plus pencher la balance du côté PA que du côté RL. Maîtriser mon subconscient comme tu dis ! Par contre, j'ai déjà absolument tous les souvenirs intacts, en particulier je me souviens du début et de la fin du rêve parfaitement, ce qui ne m'était jamais arrivé avant hier, surtout pour le début.
Bon, tu as sûrement raison c'est l'expérience qui me permettra probablement d'être de plus en plus calme.
Mais j'essayerai quand même la musique, juste " un coup pour voir " ! ^^

PS : je crois avoir compris que tu étais plus lucidiste ? ^^
Est-ce que je peux te demander de bien me ré-expliquer la différence, je ne suis pas sur de comprendre ... ^^"
Les Astralistes rationalisent leurs rêve jusqu'à un éveil complet de la conscience, c'est ça ?

PPS : Y a-t-il des gens qui envisagent la possibilité d'une dé-corporation réelle ? Que l'ont puisse par exemple apprendre des informations réelles sans y avoir eu accès autrement que pendant une PA ? Je sais que c'est la porte ouverte à la télépathie et pleins d'autres choses plutôt douteuses, mais l'idée est séduisante, non ? ;D

Modifié par Saï, 28 mai 2012 - 08:53.


#4 Titus

Titus

    Timonier

  • Membre
  • 723 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Bordeaux

Posté 28 mai 2012 - 19:06

yep,

Citation

PS : je crois avoir compris que tu étais plus lucidiste ? ^^

Euh...non.;-)

Je comprends le point de vue des Lucidistes mais je suis plutôt Astralistes.

De mon point de vue, l’astraliste, lorsqu'il expérimente les états modifiés de conscience,  a vocation à évoluer dans un environnement objectif…à percer la bulle mentale qui nous plonge, qui nous emprisonne dans un univers inventé de toutes pièce par notre sub(il faut reconnaître qu’il est balaise)...et d'accéder enfin à cet environnement supérieur et objectif.

Les lucidistes pensent que ces expériences sont uniquement des  créations du subconscient et qu’il n’y a rien d’autre au-delà. Qu’il n’existe pas de plans astraux objectifs, c'est-à-dire indépendant de notre artiste fou (le sub). Pour eux, Il n’existe pas d’univers astraux et supérieurs  où nous pourrions rencontrer d’autres entités indépendantes…cela reste des expériences intéressantes et passionnantes à leurs yeux mais rien d’autres à gratter.

Quoi qu’il en soit, tu as tout à fait raison concernant l’expérience, il faut expérimenter par soi-même pour créer sa propre évolution. Il n’y a rien de tel pour obtenir de bonnes bases. ;-)

Modifié par Titus, 28 mai 2012 - 19:08.

Image IPB


#5 Saï

Saï

    Membre astral

  • Membre
  • 124 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Montpellier

Posté 28 mai 2012 - 19:12

D'accord ... Et personnellement, tu as déjà pu communiquer de façon construite avec quelqu'un ou quelque chose lors d'une projection ?
De mon côté, et ça rejoint les RL que j'avais déjà fait par hasard, j'ai du mal à stabiliser mes pensées, je réfléchis jamais complètement, et donc je reste assez, hum, disons " primaire " lors de l'expérience. Est-ce que la méditation ou quelque chose du genre aide à se poser un peu et à s'affranchir de ce côté quasi-animal ?

#6 Titus

Titus

    Timonier

  • Membre
  • 723 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Bordeaux

Posté 28 mai 2012 - 20:04

Citation

Et personnellement, tu as déjà pu communiquer de façon construite avec quelqu'un ou quelque chose lors d'une projection ?

Euh...non plus.

Suis toujours prisonnier en lucidie....mais je ne désespère pas. Tout récemment, après une expérience extraordinaire où j'ai cru que j'avais dépassé la lucidie, je me suis retrouvé avec ma jambe engluée dans une espèce de forme indéfinissable qui se métamorphosait, je me suis débattu contre cette forme qui progressivement a pris l'aspect d'un collègue de boulot... :blink: . Cela a dégénéré en pugilat puis, des mains, j'ai fait signe d'arrêter( nous étions en train de nous étrangler mutuellement... :rofl1:), afin d'obtenir une trêve pour avoir un minimum d'explication.

et là le type me répond: je suis la représentation de ton inconscient!! L'expérience devenant de moins en moins réaliste et de plus en plus loufoque, je me suis réveillé -_- .

Modifié par Titus, 28 mai 2012 - 20:05.

Image IPB


#7 Saï

Saï

    Membre astral

  • Membre
  • 124 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Montpellier

Posté 28 mai 2012 - 22:06

Peut être que ton collègue fait de la PA et est un petit farceur ? =/
Bonne chance en tout cas, si tu trouve un petit truc pour être plus calme et ne pas passer en RL, tiens moi au courant ... ^^

#8 Totem

Totem

    Membre atmique

  • Membre
  • 1 105 messages
  • Sexe:Femme

Posté 29 mai 2012 - 19:32

¨Ton histoire Saï¨ressemble à plusieurs des miennes. Pas plus tard que Samedi après une projection astrale en mode semi aveugle parce que j'ai plus ou moins perdu la vision nette que j'avais avant, j'ai stoppé la projection parce que j'avais sommeil, je me suis endormie mais à peine avais pris sommeil que j'ai senti quelque chose me labourer le bas du corps, j'ai pensé à une entité, je me suis retournée pour la chasser et quelque chose à mordu ma main, j'ai senti cette morsure comme dans la réalité, j'ai cru que c'était mon chat, hors je me suis rappelé qu'il était dehors, ce qui m'a réveillé complètement et j'étais bien dans mon lit mais je ne m'étais pas tournée comme j'ai cru le faire, donc je pense que j'étais dans rêve lucide mais pas les mêmes que j'ai l'habitude d'avoir, c'est comme si j'étais dans un autre plan, peut être un plan très rapproché du plan terrestre vu que j'avais conscience d'être dans mon lit. Ce phénomène m'est déjà arrivé plusieurs fois, hors quand je me projette ou quand je fais un rêve lucide c'est pas du tout la même chose quand à la projection de conscience ça m'arrive aussi, mais ça ne ressemble toujours pas à ce type conscience modifié, donc je cherche ce que ça peut être et en général c'est toujours plutôt cauchemardesque.
Je pense que c'est peut être un rêve dans un autre rêve car on essaye de se réveiller, on croit qu'on a réussi à le faire mais on est toujours de dedans, en plus c'est tellement réel qu'on s'en rappelle complètement au réveil avec les moindres détails. Dans un rêve lucide, une projection astrale ou de conscience on garde la conscience, on dirige même mais dans ce type d'aventure  c'est comme si on était pleinement réveillé mais dans un endroit habituel mais un peu différent et on ne contrôle pas ce qui nous entoure  et en plus on dort. Je n'ai pas encore mis de nom sur ce type de conscience modifiée, mais comme c'est souvent cauchemardesque, j'aime pas trop :)

Modifié par Totem, 29 mai 2012 - 19:35.


#9 Saï

Saï

    Membre astral

  • Membre
  • 124 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Montpellier

Posté 30 mai 2012 - 06:27

Je vois ce que tu veux dire à propos de l'air cauchemardesque de la situation ^^
J'avoue que je n'y suis pas trop sensible.
Mais du coup, et c'est bien ce que je pensais, je ne suis probablement pas vraiment dans un état de projection astrale ?
(quand tu fais une projection, tu te retrouve dans le monde réel trait pour trait, il n'y a pas toutes ces petites modifications ?)
Je ne sais pas pourquoi je bascule instinctivement dans ce " plan de conscience ", et même si ça ne me déplait pas dans l'absolu,
j'aimerai bien expérimenter la véritable sensation de projection astrale, celle que j'ai eu juste au moment ou j'ai tenté la décorporation !

#10 Totem

Totem

    Membre atmique

  • Membre
  • 1 105 messages
  • Sexe:Femme

Posté 30 mai 2012 - 14:28

Voir le messageSaï, le 30 mai 2012 - 06:27, dit :

Je vois ce que tu veux dire à propos de l'air cauchemardesque de la situation ^^
J'avoue que je n'y suis pas trop sensible.
Mais du coup, et c'est bien ce que je pensais, je ne suis probablement pas vraiment dans un état de projection astrale ?
(quand tu fais une projection, tu te retrouve dans le monde réel trait pour trait, il n'y a pas toutes ces petites modifications ?)
Je ne sais pas pourquoi je bascule instinctivement dans ce " plan de conscience ", et même si ça ne me déplait pas dans l'absolu,
j'aimerai bien expérimenter la véritable sensation de projection astrale, celle que j'ai eu juste au moment ou j'ai tenté la décorporation !

C'est la question que je me pose : suis je dans un état de projection astrale? pour avoir l'habitude de me projeter, cet état, je le trouve différent des autres parce que j'ai l'impression d'être à la fois consciente et pas consciente.   C'est tellement réel que j'ai l'impression d'être éveillée et en réalité je ne le suis pas. Il me semble d'ailleurs qu'on en avait parlé dans un autre topic. Perso je ne bascule pas souvent dans ce plan, mais à chaque fois je trouve ça bluffant.
Par exemple la dernière fois que je me suis trouvée dans ce plan, (d'ailleurs je bascule très vite dedans quand ça à lieu, sans doute à peine endormie), j'étais dans mons lit, ma chambre était comme d'habitude sauf qu'il y avait une séparation en verre entre le mur de droite et la salle de bain qui est contiguë, de l'autre côté de ce mur, il y avait une femme et un homme en blouse blanche, style médecins qui parlaient entre eux et j'ai entendu la femme dire "elle est prête", je me suis donc affolée, j'ai essayé d'allumer la lampe de chevet mais elle ne marchait pas, je me suis lever et suis allée jusqu'à la porte, les objets habituels étaient à leur place dans la chambre (je voyais la lumière du couloir allumer par l'entrebaillement de la porte), en arrivant à la porte, j'ai eu peur qu'on me voie, j'ai pensé que j'avais été enlevée par des entités :) et j'ai eu la trouille et suis retournée dans mon lit me cacher sous les couvertures. J'ai du certainement m'endormir car je me suis réveillée pour de bon un peu plus tard, je me suis souvenue de tout ce qui s'était passé, j'ai allumé la lampe de chevet qui fonctionnait bien, donc j'étais dans un autre plan de conscience, mais lequel? j'en sais trop rien.
Pour arriver à me projeter dans l'astral j'avais trouvé une combine à me début, j'utilisais les points de lumière ou les images hypnagogiques que l'on voit en fermant les yeux, on fixe le point ou l'image et on essaye d'entrer dedans en les faisant grossir avec la conscience jusqu'à tant qu'on soit entré dedans et on sent le corps passer à travers et on se retouve dans l'astral. Sinon pour entrer en transe rapidement il faut se coucher sur le dos en position de gisant et trouver la bonne position dans le lit jusqu'à temps qu'on ne ressente aucune gêne et une fois bien calé, il  faut se détendre complètement et normalement la transe vient vite. Le fait qu'il n'y ait aucune gène est très important surtout au début car l'esprit risque de se focaliser dessus.
Sinon c'est l'entraînement régulier qui donne des résultats car même quand on est habitué à se projeter, lorsqu'on reste un bout de temps sans le faire, on a plus de difficulté à y arrive de nouveau.

#11 Saï

Saï

    Membre astral

  • Membre
  • 124 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Montpellier

Posté 30 mai 2012 - 18:08

Ce qui est étonnant, c'est que quelque soit le type d'expérience que j'ai fait jusqu'à maintenant (je te l'accorde, c'est maigre)
Je n'ai jamais ni limitations ni entraves une fois que je suis devenu conscient. C'est pour ça que quelque part, j'suis pas tout à fait sûr si j'ai expérimenté la projection pour de vrai, ou si je fais des genres de RL qui s'en rapprochent par leur réalisme. J'aimerai maintenir la sensation purement " énergétique ", " éthérée " que j'ai au moment de la dé-corporation, mais je me laisse grisé, et quand je regarde mon lit je ne vois pas mon corps physique. J'ai l'impression que j'emporte malgré moi l'identité de mon corps physique ... Je suis pas sur de bien me faire comprendre. ^^"

J'ai l'impression d'être un alcoolique des sensations oniriques, tiens.

Simple question, le RL m'a permis de faire un étonnante expérience d'introspection,
Est-ce que cela t'es déjà arrivé ? (je sais pas si tu connais l'idée de temple mental ... mais ça s'en rapproche)

#12 Totem

Totem

    Membre atmique

  • Membre
  • 1 105 messages
  • Sexe:Femme

Posté 30 mai 2012 - 20:55

Voir le messageSaï, le 30 mai 2012 - 18:08, dit :

Ce qui est étonnant, c'est que quelque soit le type d'expérience que j'ai fait jusqu'à maintenant (je te l'accorde, c'est maigre)
Je n'ai jamais ni limitations ni entraves une fois que je suis devenu conscient. C'est pour ça que quelque part, j'suis pas tout à fait sûr si j'ai expérimenté la projection pour de vrai, ou si je fais des genres de RL qui s'en rapprochent par leur réalisme. J'aimerai maintenir la sensation purement " énergétique ", " éthérée " que j'ai au moment de la dé-corporation, mais je me laisse grisé, et quand je regarde mon lit je ne vois pas mon corps physique. J'ai l'impression que j'emporte malgré moi l'identité de mon corps physique ... Je suis pas sur de bien me faire comprendre. ^^"


J'ai l'impression d'être un alcoolique des sensations oniriques, tiens.

Simple question, le RL m'a permis de faire un étonnante expérience d'introspection,
Est-ce que cela t'es déjà arrivé ? (je sais pas si tu connais l'idée de temple mental ... mais ça s'en rapproche)

Je ne sais pas du tout ce qu'est l'idée du temple mental,  si tu peux m'expliquer  ça m'interessse :)
Perso ayant expérimenté le rêve lucide assez souvent et la projection, eh bien je peux dire que ce type d'expérience n'y ressemble pas, c'est un peu entre le rêve lucide, la projection et la vie réelle notamment au point de vue sensation car quand j'ai senti quelque chose me labourer le corps je sentais la douleur comme dans la vie réelle et quand à la morsure sur la main idem. J'ai déjà fait de cauchememars mais s'il y avait attaque ou autre je ne sentais pas la douleur alors que là c'était  très réel. L'idéal serait d'en faire un peu plus souvent pour analyser ensuite, mais il y a le facteur peur qui empêche de réfléchir. On  croit, en tout cas pour ma part, avoir été attaqué par une entité, mais certains détails au réveil prouvent que non, notamment le fait de se retourner ou d'essayer d'allumer la lumière comme je l'ai fait.
Normalement on fait naturellement des projections astrales inconsciente quand on dort, il m'arrive souvent de me réveiller au moment ou mon corps astral revient ou même qu'il ne soit pas encore entré. Par contre quand on sort astralement conscient on est maître à bord, mais il arrive qu'on s'endort en pleine projection, mais ça ne pose pas de problème. Seulement cette expérience là est autre chose, d'autres ici l'ont vécu aussi mais on n'a pas su dans quelle rubrique la classer.
Perso en matière d'introspection j'ai fait le contraire de toi, c'est justement une grosse introspection volontaire qui a délenché les rêves lucides, les projections et plus encore. Par contre je trouve que le rêve lucide peut être une très bonne thérapie pour se connaître mieux  et le monde qui nous entoure.

Modifié par Totem, 30 mai 2012 - 20:56.


#13 Saï

Saï

    Membre astral

  • Membre
  • 124 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Montpellier

Posté 31 mai 2012 - 07:28

Un temple mental, ce serait un lieu qu'on crée en soi, un peu à son image,
mais avec le point noir qu'il serait très dur à retrouver, presque inaccessible.
Mais si jamais on parvient à y retourner, on a accès à des parts très reculées de notre mémoire,
et à des perceptions / intuitions qu'on a eu sans vraiment le savoir.
Ce serait un peu un lieu ou tu peux dialoguer avec ton subconscient. D'ailleurs, théoriquement,
les premières fois que tu t'y rend le lieu semble vide et tu y rencontre un animal qui te tiendrait lieu de totem.
Tout ça en fait un bon lieu pour apprendre à se comprendre ^^

Modifié par Saï, 31 mai 2012 - 07:28.






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)