Aller au contenu


La Résonance des Âmes


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
25 réponses à ce sujet

#16 - cj -

- cj -

    Membre éthérique

  • Membre
  • 26 messages
  • Sexe:Homme

Posté 22 avril 2012 - 21:37

Ca m'est arrivé avec une personne rencontrée sur un forum éso. On s'est vraiment trouvé
et on éprouve une très grande amitié. Je ne l'avais jamais vue et pourtant on a créé ce lien
(et résonance) sans difficulté. Par contre, on a une "certaine" sensibilité

#17 goldenlight

goldenlight

    Membre éthérique

  • Membre
  • 45 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:rhone-alpes

Posté 24 avril 2012 - 10:20

Zardonik :  je me posais la question de savoir comment tu te situais sur la question de récepteur et d'émetteur, comme certaines expériences télépathiques l'on démontrées. Il est vrai que les expériences dans les laboratoires étaient assez "rigides" dans le sens où l'on a tenté d'expliquer comment fonctionnait la télépathie, et qu'ils en ont déduit qu'il y avait bien un récepteur et un émetteur. Par rapport à ton témoignage, je cherchais à comprendre comment fonctionnait ce lien, c'est tout. C'est clair que tu n'as pas fait une expérience en laboratoire, et que ta démarche est plus empirique, et que par là même, la réponse à cette question est plus difficile, moins tranchée...

J'ai mis le mot sympathie avec les autres termes. Vous avez bien de la sympathie entre vous, non ? En plus d'avoir de l'empathie !

L'empathie n'est pas la sympathie.
La sympathie n'est pas l'empathie.
L'empathie n'est pas la télépathie et vice versa.

Ce sont des définitions données elles-mêmes par les parapsychologues et spécialistes du domaine.

L'empathie désigne la capacité pour un individu à ressentir les émotions d'autrui, qu'il y ait affinités ou pas.
La sympathie reflète plus la qualité positive d'un lien entre individus qui s'entendent bien. On peut trouver quelqu'un sympathique sans avoir de relation empathe avec cette dernière. Il y a une multitude d'individus sur cette terre qui se trouvent mutuellement sympathiques, qui s'aiment très fort,mais qui ne sont pas empathes pour deux sous ! Ou alors, très peu.
La télépathie, est le partage d'informations, et non pas que d'émotions ou ressentis uniquement, avec une autre personne qui n'est pas das la même pièce que vous. Ethymologiquement parlant, c'est bien cela, la télépathie.

C'est vrai que dans ton témoignage de résonnance d'âme, il est difficile de disséquer le tout et de classer de façon tranchée et définitive l'ensemble des ressentis émetteurs, récepteurs, affinités. Il n'empêche : tu as su crée un lien empathe avec des personnes elles-mêmes empathes qui t'étaient sympathiques. C'est pas comme si c'était des étrangers ou des gens que tu connaissais à peine ! Si cela avait été le cas, est-ce que cela aurait donné la même chose à peu près ? Est-ce que ton expérience peut se faire avec des gens qu'on connait à peine ? Personnellement, je pense que oui, si les personnes sont d'accord entre elles...Ceci pour répondre à la question de Pieru...Et je parle bien de résonnance et non pas d'un lien quelconque...Ton expérience s'artiule essentiellement sur la force de la visualisation. Et la distance n'est pas un frein à cette force-là.  Par conséquent Pieru, si tu trouves une personne avec qui tu as dejà une bonne affinité ( c'est mieux) et que tous les deux, vous avez bien développé la visualisation, je pense que vous pouvez obtenir des résultats intéressants.Et une photo n'est pas nécéssaire ici...

Personnellement, toutes ces questions relatives à l'empathie et la télépathie m'intéressent beaucoup parce qu'elles tendent à démontrer des qualités insoupçonnées de l'être humain dans notre monde ultra-rationnel, qui a oublié les forces mentales qui résident dans les individus...

#18 zardorik

zardorik

    Membre mental

  • Membre
  • 220 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Beauce, France

Posté 24 avril 2012 - 13:21

C'est vrai il y a :

De la sympathie parce qu'on est très amis.
De l'empathie parce qu'on se connaît assez bien pour tout de suite cerner l'autre et savoir comment il va.
a résonance a créé une sorte de télépathie temporaire.

Citation

je me posais la question de savoir comment tu te situais sur la question de récepteur et d'émetteur

Mais le principe même de la résonance c'est la réciprocité donc chacun est un peu émetteur et un peu récepteur, sinon ça aurait été un lien univoque d'une personne à l'autre
"Une once de pratique vaut 10 Tonnes de théorie"

mon blog sur la méditation, les Etats modifiés de Conscience, les progrès en général ;) : Autres Regards...

Mon expérience sur le sommeil polyphasique (type Everyman) ici : http://xperienceever....wordpress.com/

#19 Zadig

Zadig

    Membre éthérique

  • Membre
  • 58 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:paris

Posté 24 avril 2012 - 15:34

Je comprend de quoi tu parles Zardo et c'est vraiment super :D

j'ai eu un lien de résonance avec mon ex :   chaque petit moment ou je sentais un poids dans mon ventre sans raison, j'appelais et j’apprenais en direct les déboires de ma promise.. :glare:   c'était une relation à distance ou je la voyait uniquement le week end..
Parfois aussi, je me sentais euphorique  sans raison et j'apprenais qu'elle avait reçu des compliments de ses clients ou qu'elle avait reçu des news de vieilles copines perdues de vue!
C'est grâce à ce lien aussi que j'ai su, pour mes deux ex précédentes, le moment ou je devais les quitter . Et ça m'a permit aussi d'accepter la rupture car elles m'avaient toutes les deux oubliées rapidement et s'étaient jeté dans de nouvelles histoires d'amour.. Je peux vous dire que c'est assez spéciale de se sentir seul et exité par le nouvel amour de l'autre à la fois..

#20 goldenlight

goldenlight

    Membre éthérique

  • Membre
  • 45 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:rhone-alpes

Posté 24 avril 2012 - 17:26

Merci Zardonik. Tes explications sur le lien de résonance qui se fonde sur une réciprocité clarifie ma compréhension. Il est vrai que je comprends mieux le terme que tu empoies " résonnance" et non télépathie, simplement. :D

Zadig :  toi, tu es un vrai empathe ! Au sens où je le décris plus haut...Ressens-tu aussi ceux qui te sont familiers ? Moi, avec mon mari, c'était un peu ça...Au début. Et puis, au bout de 10 ans de mariage, plus du tout. Peut-être qu'au début, un lien empathe se crée pour préparer un autre type de communication. Moi, cela m'a enracinée en lui,si je peux dire. Je suis toujours enracinée en lui, mais mon "corps" ne me le dit plus, tellement c'est une habitude (il y a du bon dans les habitudes ! ).  L'expérience la plus forte que j'ai pu vivre, c'était avec mes filles quand elles étaient nourrissons. Le terme "lien fusionnel" est vraiment juste. Je pouvais même visualiser le cordon d'argent, parfois, dans le noir, quand je les portais dans mes bras...A la naissance, on est tous télépathes et  on a un corps astral très fluide, très souple...Du moins, c'est comme ça que je l'explique. Mais, ce n'est pas le sujet du topic !

#21 Zadig

Zadig

    Membre éthérique

  • Membre
  • 58 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:paris

Posté 24 avril 2012 - 18:08

Golden => bah, j'crois que ce serait un peu rapide que de dire que je suis empathe..il m'est arrivé de croire que ça allait pas chez elles alors que ça allait trés bien!
Par contre , je pense que les fait que je faisais souvent de la transe le soir quand je dormais à côté d'elles et que que je m'interressais enormément à la façon dont mon intuition pouvait traduire ses émotions m'ont permis une plus grande connection avec elles

#22 Invité_Litha_*

Invité_Litha_*
  • Invité

Posté 25 avril 2012 - 21:10

Et bien.. Je suis étonnée et très contente de lire cette expérience, j'ai hâte de la tester avec quelqu'un.

Merci pour ce retour, c'est vraiment intéressant et au plaisir de lire d'autres choses de ta part, bonne soirée.

#23 goldenlight

goldenlight

    Membre éthérique

  • Membre
  • 45 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:rhone-alpes

Posté 27 avril 2012 - 17:21

Zadig, on peut avoir des capacités et se tromper aussi...Avoir des capacités ne nous rend pas tout-puissants, ni "tout-savants"...On reste humain aussi avec des limites...C'est normal ! Et c'est bien la prtaique de la transe qui a activer tes capacités intuitives...Ensuite, moi j'ai des dons, mais il m'arrive de me tromper. Heureusement d'une certaine façon !

#24 Drackam

Drackam

    Membre éthérique

  • Membre
  • 92 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Nice

Posté 28 avril 2012 - 10:16

Belle expérience que tu partages ici.

J'ai déjà vécue un lien similaire. Dans la boutique où je me rend, les pierres ont formés une communauté très soudé comme c'est le cas pour beaucoup d'autres choses. Il s'agissait d'un lien avec une communauté de pierres.
Il arrive que des gens laisse des entités néfastes aux abords du magasin. Et bien, j'étais alerté directement, afin que j'enlève ses entités. Ou bien parfois, j'étais "appelé" à venir dans la boutique, car peu après venait généralement une personne très négative (Un dépressif par exemple), et j'étais là pour soutenir les pierres en m'occupant de cette personne. Enfin bref, un lien bien particulier mais très semblable.



Voir le messagegoldenlight, le 27 avril 2012 - 17:21, dit :

Ensuite, moi j'ai des dons, mais il m'arrive de me tromper.

C'est légèrement hors-sujet, mais je voudrais simplement te faire mon opinion. Le fait de dire "qu'on ait des dons" ou que "quelqu'un ait un don" et quelque chose qui me dérange. Comme je l'écris dans ma signature : Personne n'a de don, on a tous les mêmes capacités. C'est à dire que tous que l'on fait, ça ne tombe pas du ciel, on a toujours su le faire. De plus, la majorité des personnes qui disent de quelqu'un "qu'elle a un don", sous entende "Elle peut le faire, moi je ne pourrais pas".
En d'autres termes, je trouve que parler de dons pour toutes ces choses en générale, revient à se fermer des portes.

#25 goldenlight

goldenlight

    Membre éthérique

  • Membre
  • 45 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:rhone-alpes

Posté 02 mai 2012 - 20:21

Ben moi, je ne sous-entends pas ce genre de propos et je ne crois pas fermer des portes. Alors remplace le mot "don" par capacité si tu veux. Il n'empêche : on est plus ou moins capable pour certaines chose et moins pour d'autres. Parce que chacun est unique. Moi, les maths, c'est pas mon truc. Je suis plutôt littéraire. Eh bien dans le domaine sprirituel, c'est la même chose ! Si après, le fait que quelqu'un soit plus "douée" dans un domaine que dans un autre sous-entend que les autres sont nuls, personnellement, je trouve ça un peu exagéré. Commencer par considérer que l'autre en face de toi a des capacités que tu n'as pas, c'est peut-être ça, fermer des portes, pour commencer. C'est toi qui lis les choses ainsi. Pas l'autre qui est tout simplement différent de toi ! Je regrette mais nous n'avons pas tous le même objectif sur cette terre. Et il ne s'agit pas de faire l'apologie d'une chose ou d'une autre, ou de se positionner en tant que rival ou " je suis mieux que". Il s'agit surtout de se connaitre et de s'accepter comme on est. Et je le redis, même si on a tous plus ou moins les mêmes capacités,on ne les développe pas tous de la même façon, en fonction de ce que l'on vit, de ce que l'on est appelé à vivre. Et de ce que l'on veut vivre, surtout. Parce qu'au fond, tout est une question d'acceptation de ce que l'on est.

Moi, derrière le mot "don", j'y vois franchement pas quelque chose qui tombe du ciel. J'entends parfaitement que le mot puisse te choquer, j'entends parfaitement qu'il vaudrait mieux peut-être utiliser le mot "capacités". Mais ce qui me dérange, c'est " elle peut le faire et pas moi". Ben moi, tu vois, j'ai des "capaciés" , pour reprendre ton vocable. Mais même dans ce domaine précis, je sais qu'il y a des gens qui ont développé cette même capacité plus vite que moi et de façon plus forte. Cele ne me gêne pas que quelqu'un soit plus douée que moi,tu vois ! Chacun son rythme. Et sa propre évolution. Je ne me situe pas comme " j'ai plus, j'ai moins". C'est  " je suis ce que je suis aau moment où je le stipule. Demain sera différent" .
Personnellement, je ne sous-entends rien de spécial. Mais toi, apparemment, tu sous-entends. Et je trouve que c'est toi qui risque de fermer des portes, en t'ancrant sur ton point de vue et un détail de vocabulaire. Je pense que derrière la question du vocabulaire, c'est autre chose qui te dérange.

Personnellement, j'aime bien aussi le mot "don". Cela me donne envie de remercier pour ce que j'ai reçu ! Et cela me rend plus humble. Cela me donne envie de progresser,de mieux le connaître, ce don ! Parce que'on peut avoir un don aussi, et faire absolument n'importe quoi avec. On n'est pas dispensé d'en faire bonne usage, du don ! C'est pareil avec les capacités.

Voilà. Tu a tenu à me faire part de ton point de vue. J'ai expliqué le mien. Personnellement, j'aime les deux mots. Autant capacité que don. Disons que le mot "capacité", cela  renvoit plus à la notion de responsabilsation, développement, évolution, se prendre en charge. Même se former. Le mot don l'y renvoit moins,c'est clair. C'est vrai : on n'a même l'impression de revenir au Moyen-age avec des personnes qui prétendent mettre à genoux le monde d'ignorants autour d'eux et d'en faire des vaches à lait... Personnellement, je trouve exagéré d'enfermer ce terme à cela. Parce qu'avoir un don, c'est aussi accepter d'évoluer, de se former, de se responsabiliser.

Même si nous avons tous les mêmes capacités, il n'empêche : nous ne sommes pas tous égaux ! On avance tous à un rhytme différent avec des capacités ou des dons plus développés que d'autres. Tout simplement. Dire que l'on a tous le mêmes capacités n'est pas forcément mieux que de dire que l'on a des dons et l'autre pas...C'est pas si évident, justement ! Est-ce que changer un terme par un autre suffit à réajuster les choses ? Pas sûr du tout ! Est -ce que dire que nous avons tous les mêmes capacités suffit à les développer intelligement,ces capacités ? Pour moi, il y a deux façons de considérer "ces choses ", comme tu le dis : Ou avec orgueil et égoïsme,ou bien de façon la plu désintéressé  et la plus humble possible. Et je doute que de changer les termes change la façon de les vivre "ces choses". Il faut plus que des mots pour cela.


" tout ce que l'on fait ne tombe pas du ciel, on a toujours su le faire"...Peut-être qu'on a toujours su le faire. Mais ce que l'on a toujours su faire, cela nous a été donné. Je  veux dire que qui que tu sois,tu ne t'es pas fait tout seul. Il s'agit bien d'un don. Tu as reçu des capacités, des dons. J'y reviens encore : tu as reçu ! Tu n'as pas inventé tes capacités, tu ne les as pas crées tout seul. Il s'agit bien de don !  
" on n'a toujours su le faire". Je ne dirais pas les choses tout à fait ainsi : disons que nous avons tous une sorte de graine en nous. Et cette graine, elle se développe. Ou ne se développe pas. Selon une sensibilité que l'on a plus ou moins, de façon inné. Et nous ne sommes pas tous égaux par rapport à cela, c'est évident !  Ou bien selon aussi l'éducation que l'on a reçue. Car l'éducation, une sorte de morale peut bloquer les capacités.
Ensuite, je dirais que l'on a su le faire dans un lointain passé ( mais ça, c'est un avis perso ), mais que l'on a perdu un bon nombre d'enseignements de grande valeur spirituelle. Aujourd'hui, c'est comme si le monde se réveillait un peu d'une torpeur. Mais il nous faut tout réapprendre. Surtout en occident où nous avons surdéveloppé le côté matériel de l'univers, au détriment de la spiritualité. La religion, curieusement, n'a pas empêché cette dérive.  Alors oui,nous avons tous les mêmes capacités mais nous ne sommes pas tous égaux quant à la façon dont nous développons nos capacités.

Bon, je m'arrête là, car franchement, je suis dans le hors-sujet. Et c'est à la limite un autre topic qu'il faudrait ouvrir.

#26 Drackam

Drackam

    Membre éthérique

  • Membre
  • 92 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Nice

Posté 17 mai 2012 - 17:41

Après un bon moment de réflexion, je tiens juste à te remercier pour ta réponse.

Merci

Modifié par Drackam, 17 mai 2012 - 17:42.






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)