Aller au contenu


[Projet AS] Pratique du rêve lucide


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
99 réponses à ce sujet

#76 Dragonbreath

Dragonbreath

    Ether nid Thé

  • Membre
  • 600 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Paris

Posté 11 décembre 2011 - 16:55

Lol MEdou : c'est bizarre il y a un an c'était souvent le vendredi soir que je faisais soit des rêves lucides soit des projections. C'était aussi souvent le vendredi soir que je me disputais le plus souvent avec mon ex. Peut etre que le vendredi soir, on a encaissé toute une semaine et qu on relache la tension ?

BElle expérience merci du partage. :)
"Passe la porte, entends le rugissement du printemps,
Que la source solitaire des illusions,
Vienne à fleurir en astres véritables
Car je suis celle qui naît de la terre
Et cependant différente de la terre,
Celle que les ténèbres ne connaissent pas
Bien que mon corps soit d'ombre pure,
Celle qui dans le magma est une lampe
Et sur la blanche cime le fond d'un abîme
Te souviens tu enfin de moi? Je suis ta mère
La force impérissable que tu appelles âme.
Je suis la Force!"
Alexandro Jodoroswki

#77 Lyn

Lyn

    Membre astral

  • Membre
  • 159 messages
  • Sexe:Femme

Posté 11 décembre 2011 - 18:59

Rapport 5.

Date et heure : Nuit du jeudi 08 décembre au vendredi 9 décembre

État d'esprit: Posée, motivée, curieuse.

Méthode utilisée : Soirée bien remplie.
Un soin à une amie malade. Une bonne grosse médit. Et un auto soin bien sympathique.

Autosuggestion avant de m'endormir.

Expérience : Pas grand-chose au niveau onirique. Je me suis réveillée trop violemment (un peu en retard, hin hin hin) et du coup j'ai perdu toute trace de mes rêves.
Par contre, dans la phase d'endormissement je me suis amusée assez longtemps à essayer de trouver un équilibre dans l'observation des hallucinations auditives ». Alors ça n'a pas grand rapport avec l'atelier, au final on est plus proche du travail de PA. Mais je le note parce que je suis contente des progrès réalisés. En effet, même si c'est loin d'être maîtrisé, j'ai plus de facilité à rentrer dans l'état où « j'entends » et à y rester sans en sortir violemment à chaque fois que j'entends un truc (et que, classiquement je sursaute).





Date et heure : Nuit du vendredi 9 décembre au samedi 10 décembre

État d'esprit: fatiguée.

Méthode utilisée : MILD avec en plus l'intention de travailler sur mes émotions en rêve lucide.


Expérience : Un "cauchemar" en fin de nuit. J'étais dans un camp de gens condamnés à mort. Je sais pas pourquoi ils l'étaient, certains se présentaient comme innocents, mais aucun ne m'a parlé de la raison de sa condamnation. Moi je faisais... Des visites, un peu comme à l'époque où je rendais visite à des gens en gériatrie. J'étais là, je leur tapais la discute, je servais pas à grand chose.
Parmi ces gens, une ancienne copine de classe du collège avec qui j'ai perdu tout contact et de qui je n'ai jamais été très proche. La petite soeur d'une amie et un de mes frères.
Le camp était à moitié ouvert sur l'extérieur, les gens avaient une certaine liberté. Au fur et à mesure que le rêve avançait, l'imminence des exécutions approchait, jusqu'à un moment où nous étions tous dans une grande pièce pleine de petits bureaux et où il ne restait qu'une heure avant "la fin".
Je discutais avec la copine du collège, et mon regard s'est posé sur mon frère qui écrivait une lettre à sa copine. J'ai planté la fille du collège et je suis allée voir mon frère.
Je l'ai pris dans mes bras, je savais pas quoi lui dire. Il a fini sa lettre et m'a serré dans ses bras à son tour en essayant de me rassurer. Mais j'étais effondrée, totalement submergée par un ressenti de perte, d'impuissance et d'amour. (oui oui, les trois mélangés.)
Un surveillant est rentré dans la salle, a tapé dans ses mains et a dit "aller, c'est l'heure".
J'ai pensé : non! je ne veux pas voir ça!
Et je me suis réveillée, en  pleurant. Le. Pied.

Je suis allée donner à manger à mes chats, et je me suis recouchée en espérant un truc "cool". J'ai fait un rêve avec des animaux parlants, c'était rigolo et léger. merci mon subconscient, merci.

Commentaire : ça marche suuuuper bien l'induction d'un thème pour les rêves (un sens, ou là "mes émotions"). Un peu trop. Je vais y réfléchir à deux fois avant de redemander à ce que "ça" sorte.



Date et heure : Nuit du samedi 10 décembre au dimanche 11 décembre

État d'esprit: bof, un peu tendue, un peu déçue de ma soirée, grognon.

Méthode utilisée : Rien du tout.
Expérience : Un rêve super sympa en fin de nuit, sans lucidité. Un autre moins frappant après le premier réveil.

Modifié par Lyn, 11 décembre 2011 - 19:03.

"A présent, laisse toi être libéré par ce que tu es."

#78 Steity

Steity

    << Une Présence d'A.S >>

  • Membre
  • 1 083 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Ile de france

Posté 11 décembre 2011 - 19:43

Rapport numero 5 :

Mon état d'esprit ? j'y crois toujours jusqu'a la fin :D .

Un constat : j'ai plus de résultat lors de transe que lors de rêve d'une nuit :
Ces derniers jours :

-une entrée assdez brève, avec une vision en noir et blanc assez brouillé .

- Là je suis pas sûr mais ressentir mon corps en transe en rêvant .

Méthode utilisé lors des transes ? aucune, même la transe n'est pas volontaire ;D

#79 Medou

Medou

    Membre astral

  • Membre
  • 119 messages
  • Sexe:Homme

Posté 11 décembre 2011 - 20:16

Voir le messageDragonbreath, le 11 décembre 2011 - 16:55, dit :

Lol MEdou : c'est bizarre il y a un an c'était souvent le vendredi soir que je faisais soit des rêves lucides soit des projections. C'était aussi souvent le vendredi soir que je me disputais le plus souvent avec mon ex. Peut etre que le vendredi soir, on a encaissé toute une semaine et qu on relache la tension ?

BElle expérience merci du partage. :)


Oui c'est ce que je pensais, mais pourtant le week-end je n'ai rien alors que je suis plutôt relaxé. Ça doit être le passage boulot-détente... par contre ça marche pas dans l'autre sens.  :P

#80 Anduril

Anduril

    Membre mental

  • Membre
  • 264 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Inner worlds

Posté 11 décembre 2011 - 21:26

Rapport #5

Pour être honnête, même si une partie de moi désire contrôler mon environnement onirique avec de bons résultats, une autre est consciente qu'il ne s'agit que d'une illusion et désire la transcender. Ces derniers jours, ma conscience onirique passe d'une identification à un personnage à un autre dans des situations diverses avec une lucidité liée à l'identification - je suis toujours conscient que je rêve mais avec des souvenirs qui ne correspondent pas toujours à ma vie actuelle. Cette nuit, j'ai également eu un flash de supra-lucidité où je n'avais plus d'identification à un personnage particulier, juste une conscience qui n'acceptais aucune limitation du monde onirique, traversant tout ce qu'elle rencontrait avec une vitesse vertigineuse. Je n'ai pas pris la peine ce matin de mettre tout par écrit, voici quelques extraits des deux nuits passées, en vrac :)

<flou> Je parle à un PR, on est dehors, il fait sombre, quand une ville de cubes imbriqués en mouvement prend forme devant nous dans le ciel. Une fois la transformation terminée, la structure ressemble à des hôtels imbriqués à l'envers, pas de trace de vie. Je lui propose d'aller voir de plus près et par la pensée, me rapproche en lévitant de plus en plus vite mais alors que je vais toucher la surface, je retombe au sol <réveil>

<flou> Je me retrouve près d'une coulée de lave/or en fusion. J'ai le dos tourné et je ne sais pas bougé. Impossible d'évaluer la distance, mais je sens la chaleur. La coulée se rapproche de moi, très peur. <flou>

<flou> Une femme enceinte accouche par césarienne en pleine rue, un genre de pieuvre/poulpe sort de son ventre. Dégoûté, je marche dans la rue <flou> J'ai un corps étranger dans le bras gauche de la taille d'un pamplemousse qui se déplace. Je visualise la chose sortir par ma main et peu après, un genre de poulpe noir sort par ma main qui se déchire au passage. Je me dis ben il faillait que ça sorte ce truc-là :D <flou> Je continue ma ballade dans la ville inconnue.

<flou> Très long rêve où je fais partie d'un groupe, mais je suis plus conscient qu'eux du monde dans lequel on se trouve. Une femme de notre groupe va voir une personne dans un autre bâtiment. Les autres ne sont pas contents. Elle se retourne, je vois en elle une grande beauté intérieure et éprouve de l'amour inconditionnel; des larmes de joie coulent sur mes joues. Forte charge émotionnelle; je m'élève dans les airs. Je commence à prendre de la vitesse, des câbles essaient de me retenir, mais rien ne peut m'arrêter, je n'ai plus de corps, je me retrouve au-dessus d'un océan mais ne m'arrête pas. Réveil

Remarques: Comme à chaque fois que je vole traversant tout sur mon passage, je me retrouve au-dessus d'un océan à perte de vue. Tous mes mondes semblent entourés d'eau. A une époque je plongeais systématiquement pour rencontrer mes peurs liées à cet environnement (léviathan, etc).  Parfois je plonge avant d'arriver au bout du monde, directement dans le sol, vers le centre de la terre.  Dans cet état-là, je suis une conscience pure, sans corps.

Objectif de ce soir : Re-vivre l'expérience d'Amour inconditionnel mais l'inclure à tout le rêve et pas juste un PR :-)

Anduril, TR35 M0T1V3!!!
En devenir permanent, créant mes réalités en pleine conscience

#81 zardorik

zardorik

    Membre mental

  • Membre
  • 220 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Beauce, France

Posté 11 décembre 2011 - 21:46

Rapport N°5 :

nuit du 08 au 09 :  Coucher vers minuit, quelques injonctions au moment de m'endormir : "je rêve, je sais que je rêve" résultat réveil de bonne humeur avec le souvenir de m'être souvenu d'un rêve  --' mais j'imagine que cette injonction aura eu son petit effet 1 rêve contre 0 en semaine.

Nuit du 09 au 10 : coucher vers 22h

J'ai rêvé intensément toute la nuit. Je me souviens encore de tout dans les grandes lignes mais pas de déclic de lucidité. je me suis arrêté de rêver vers 7h30 à l'occasion d'un réveil naturel puis j'ai essayé de traîner mais sans grand résultat je n'étais pas fatigué...

Nuit du 10 au 11 : J'ai médité dans la journée, j'ai eu le droit à une imagerie mentale particulière à l'occasion de cette méditation. Puis j'ai fait un exercice de Tk dans la soirée parce que je "le sentais". ça m'a pris comme ça j'ai eu droit à une grande fusion avec les objets de mon exo. J'étais comme électrisé avec un ou plusieurs "fils d'énergie" qui partaient de mes doigts vers les "champs d'énergie" des champs dont j'avais conscience car à ce moment là ma conscience était très active. Puis j'ai pris l'objet de mon exo dans ma main et ça m'a fait vraiment bizarre comme de m'attraper moi même.

Mais ça ne pouvait pas me faire bizarre puisque c'est normal dans le fond/ je me saisis moi même mais comment c'est possible puisque ce n'est pas moi cet objet ?/ bien sûr que c'est moi j'en ai conscience et je me sens lui/ ... bug  :mellow:

C'était quand même vachement grisant... Je me suis couché plus tard vers 1h sans grande notion du temps. et j'ai oublié la plupart de mes rêve.

=============

Au final je me rends compte que la semaine barricade mes rêves. Si je sais que mon réveil va me lever, je ne me souviens de rien. Le trop plein emmagasiné en semaine est relâché le week end.
Dans une méditation j'ai eu le droit à une bonne imagerie hypnagogique. Je dois donc me coucher dans l'intention de faire quelque chose (comme une méditation), ce qui ne pose pas problème puisque c'est un état mental ça ne freine pas le sommeil.

Donc ne pas me coucher pour dormir mais pour rêver et ne pas relâcher mon attention sinon je m'endors comme une souche et là c'est dommage.

Dans l'idée j'essaie d'apprendre de mes erreurs et là j'ai trouvé la solution au moins dans l'idée.
"Une once de pratique vaut 10 Tonnes de théorie"

mon blog sur la méditation, les Etats modifiés de Conscience, les progrès en général ;) : Autres Regards...

Mon expérience sur le sommeil polyphasique (type Everyman) ici : http://xperienceever....wordpress.com/

#82 Anduril

Anduril

    Membre mental

  • Membre
  • 264 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Inner worlds

Posté 14 décembre 2011 - 08:56

Rapport #6


Nuit du 11-12/12

Rêve 1: Montre moi quelque chose d'important pour moi

Je marche dans une forêt. Il fait sombre. Je rencontre une femme. Pulsions. D'autres personnes sont présentes. <flou> Une autre PR est triste. Elle ne veut plus me voir. Je me promène, marche, flotte à quelques centimètres du sol. Il y a quelques maisons dans les environs. Je passe au-dessus d'une clôture <flou> Je deviens lucide et me souviens d'une suggestion passée. Je crie: 'Montre-moi quelque chose d'important pour moi' et me jette en arrière, les bras ouverts. Sensations très fortes de chute sans fin. Je réitère mon cri et vois des images qui prennent tout l'espace de ma vision. Je me dis en moi-même: surtout n'interagit pas avec ces images, ne fais qu'observer. Je vois plusieurs choses dont une enseigne de Carrefour, des caddies. Une date 2013, j'avais du mal à voir le mois (avril?). Un lieu que je pense être dans le nord de la France. Puis ça se stabilise et je décide d’interagir. Je suis devant une boucherie ou une boulangerie et demande à une dame qui sort si c'est bon ce qu'on vend ici. Elle se dirige vers le responsable un peu plus loin dans la rue. Il me parle de son boulot. Il a commencé comme apprenti à 16 ans, ... <flou> Réveil à 2h26

Rêve 2: Emprisonnement/Incompréhension

On est plusieurs personnes enfermées parce que d'autres ont peur de nous. On est différent. S'ensuit une lutte, un combat pendant lequel j'attrape l'un des protagoniste et l'utilise comme bouclier humain; ils envoient des milliers de fléchettes pour nous endormir, je m'en chope quand même pas mal, mais elles n'ont aucun effet. Je déplore la violence mais dois m'y résoudre. J'essaie de comprendre leur acharnement mais sans succès. Plusieurs fois, je passe à travers des parois de verre. J'essaie de parlementer avec la responsable mais on ne trouve pas d'accord. Finalement, alors qu'on a le dessus, ils s'apprêtent à faire sauter le bâtiment. J'ai le temps de sortir et croise des voleurs dans le dépôt où ils stockaient notre nourriture. Je les préviens qu'ils doivent vite partir. On sort. Je suis sur le toit d'un immeuble à Paris, dans le passé. Tout est flamboyant, magnifique. Je décide de les laisser et prends mon envol au dessus de Paris. Je suis surpris de voir une autre personne me suivre sur un genre de chariot. On discute <flou> Réveil à 4h

Rêve 3: Les magiciennes

Lucide, je voyage de mondes en mondes aussi loin que je me souvienne. Je sais que je ne peux pas rester trop longtemps dans le même univers. J'y rencontre deux magiciennes très belles dans le ciel. Je suis conscient qu'elles détiennent un certain pouvoir dans ce monde. Elles sont tout d'abord surprise de me rencontrer. Elles n'ont jamais rencontré une présence comme la mienne sur laquelle elles n'ont pas d'emprise. Elles s'intéressent très fort à moi et je comprends qu'elles veulent un enfant de moi. Elles sont très peu vêtues, la peu tannée par le soleil, tout en étant très douce. En discutant, elles se rendent compte que je ne suis que de passage et décident alors de me tuer. D'autres PRs qu'elles contrôlent essaient de me contraindre. Elles m'envoient de longues lances très fines. Je comprends que je dois en tuer une, attrape une lance en plein vol et la retourne contre une des magiciennes. Je lui enfonce dans la bouche et les PRs se calment. <flou>  Réveil à 5h40

Nuit du 12-13/12

Heu, ma mémoire a flanché :D

Nuit du 13-14/12

Rêve 1: Rencontre avec une femme du projet RL

Je suis dans un restaurant d'entreprise à table, en train de manger. Une fille, la trentaine est un peu plus loin et me regarde. Je lui parle en anglais et puis j'ai l'impression de la (re)connaitre. Elle est dans le projet RL. Elle me demande pourquoi je ne lui parle pas en français vu que je sais qu'elle est française. Je lui demande de m'excuser, me rapproche d'elle et lui parle de Bouygues et France Telecom. Elle est en face de moi et je lui demande de parler d'elle, de sa vie, son enfance. Elle a tout mis par écrit et je lis son histoire à voix haute devant elle, puis les mots deviennent des spaghettis, et du jambon. Alors à voix haute, je dis pâte, jambon, pâte, jambon, puis trouve ça ridicule et arrête :D  Juste après je voix un jeune garçon (son petit frère ou son fils) qui s'amuse sur une grande planche à roulette à faire des tours. Je l'aide un peu pour qu'il aille plus vite, il adore. Réveil. Impression étrange, je me demande de qui j'ai rêvé et un nom traverse mon esprit: Valérie Gabit. Ca ne me dit rien.

Rêve 2: Je suis chez le coiffeur avec un ami qui a peur de se faire couper les cheveux. Le coiffeur n'avait pas l'air très sûr de lui. Là, je me regarde
dans un miroir et me vois bien dégarni d'un côté du visage. Mais pas de lucidité...

Rêve 3: Je suis chez mes parents et il y a des araignées immenses dans le couloir, je lévite au-dessus d'elle pour éviter de les toucher. Mais pas de lucidité...

Rêve 4: Le Souffle du Dragon

Très lucide et très long, malheureusement, j'ai oublié une grande partie. Ce dont je me souviens, c'est que j’interpelais des PRs pour mieux comprendre mon subconscient. L'un d'eux une femme était en pleurs. Elle n'avait plus de mains, juste des moignons. Je lui dis n'ai pas peur, tes mains sont là. Je mets les miennes au-dessus de ses moignons, laisse couler l'énergie du reiki à travers moi et remerciant l'univers pour ses mains. Lorsque je retire les miennes, elle en a de nouvelles. Je suis allé un peu trop loin avec un PR et une voix m'a parlé dans l'oreille droite pour me dire que ce PR ne peut pas m'apprendre plus. J'avais du mal à entendre la voix à cause de bruits extérieurs et lui demandait de répéter dans l'autre oreille, chose qu'il a faites. Les voix off sont assez rares dans ma vie nocturne>. Plusieurs fois je suis réveillé par mon épouse qui a des quintes de toux vers 5h et à chaque fois je reprends le fil en quelques secondes et reviens là où j'en étais. Je suis très content :) A un moment je suis en extérieur et certains PRs ne sont pas très content. Lorsqu'un dragon immense arrive derrière eux; il crache du feu et toute l'herbe derrière s'embrase. Les flammes sont immenses. Les PRs prennent peur et s'enfuient. Pas moi. Je me dirige vers le dragon en flottant. Il tourne sa tête vers moi; sa tête n'est qu'à deux centimètres de mon visage. Je me demande s'il va cracher du feu ou m'arracher la tête puis me dis et si j'essayais d'utiliser son souffle contre lui. Et je commence à souffler plusieurs fois, mais ça ne fait rien. Ensuite je visualise un feu intérieur et sens une grande chaleur mais avant que je ne puisse souffler le feu, il disparait. Les PRs reviennent joyeux. Réveil à cause de la toux de mon épouse vers 5h30.

Maintenant en écrivant, je me souviens que lors du dernier long rêve très lucide j'ai également éprouvé une forte émotion lié à un désir d'explosion d'amour dans le RL. Faut vraiment que j'améliore le transfert de souvenirs dans ma conscience éveillée!

Alors Souffle du Dragon, est-ce lié à Dragonbreath...hmhm  ou bien à Skyrim  :innocent:

A++
Anduril
En devenir permanent, créant mes réalités en pleine conscience

#83 Dragonbreath

Dragonbreath

    Ether nid Thé

  • Membre
  • 600 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Paris

Posté 14 décembre 2011 - 09:11

Va savoir ^^ en tout cas tu as mis à jour mon secret lol
"Passe la porte, entends le rugissement du printemps,
Que la source solitaire des illusions,
Vienne à fleurir en astres véritables
Car je suis celle qui naît de la terre
Et cependant différente de la terre,
Celle que les ténèbres ne connaissent pas
Bien que mon corps soit d'ombre pure,
Celle qui dans le magma est une lampe
Et sur la blanche cime le fond d'un abîme
Te souviens tu enfin de moi? Je suis ta mère
La force impérissable que tu appelles âme.
Je suis la Force!"
Alexandro Jodoroswki

#84 Kvothe

Kvothe

    Explorateur du monde énergétique

  • Membre
  • 76 messages
  • Sexe:Homme

Posté 14 décembre 2011 - 18:15

Rapport

Etat d'esprit : très fatigué

Technique(s) : WILD toujours ==> ça me va bien :)

Etat des lieux : Et bien, je continue de rêver, et de m'en souvenir!! Il n'y a toujours pas de lucidité, mais en revanche, les rêves se font plus "nets", plus "contrôlés"; j'entends par là que dans mon rêve, je ne suis bloqué presque par rien, que je peux faire ce que je veux mais... je ne suis pas conscient d'être dans un environnement onirique :/

Ceci-dit, ma bizarrerie interne s'exprime toujours aussi bien par ces rêves! Quoi de plus normal que de tirer à la carabine à air comprimé sur des pigeons de la taille d'une poule, et que j'arrive à rater à deux mètres de distance (j'avoue n'être pas doué, et encore moins chasseur, mais y'a des limites :P)?

Bref, je continue mes petits tests de réalité régulièrement, mais je n'arrive toujours pas à les ancrer assez dans mon esprit pour y repenser dans un rêve.


Kvothe

Modifié par Kvothe, 14 décembre 2011 - 18:18.

Image IPB


#85 Lorenzo

Lorenzo

    TOTORO TOTO...

  • Administrateur
  • 385 messages
  • Sexe:Homme

Posté 15 décembre 2011 - 07:27

J'ai fait un autre reve lucide, mais j'étais tellement fatigué que finalement je me suis laissé conduire par le reve.


TR : Pendant le reve je me suis demandé si je revais. Et hop ! me voilà lucide.

#86 Steity

Steity

    << Une Présence d'A.S >>

  • Membre
  • 1 083 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Ile de france

Posté 15 décembre 2011 - 10:19

Rapport n6 :

2 entrées en reves, j'étais lucide, mais je m'arrete là chaque fois.
Sinon rien a signaler .

#87 Lyn

Lyn

    Membre astral

  • Membre
  • 159 messages
  • Sexe:Femme

Posté 15 décembre 2011 - 11:33

Et un petit rêve "quasi" lucide pour finir \o/
Rien de transcendant, un grand rêve totalement fou avec des pics de lucidité dont j'ai rien fait mais où je savais que je rêvais et où je m'inquiétais moins des bizarreries du rêve.
Type "c'est pas du tout normal ça. Ah oui, mais c'est vrai que je rêve. Alors c'est pas très grave."
"A présent, laisse toi être libéré par ce que tu es."

#88 Steity

Steity

    << Une Présence d'A.S >>

  • Membre
  • 1 083 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Ile de france

Posté 15 décembre 2011 - 13:04

Pour finir :

J'étais dans l'eau , conscient de mon corps en transe, j'entre dans un reve peu intense, et juste le temps d'une scène , j'ai décidais de l'action que je faisais, je n'étais pas que spectateur, donc j'ai reussis à dépasser le cap de l'entrée je dirais mais du coup le reve etait vraiment pas intense, pas puissant, mais je suis content pour finir c'est bien :)

#89 Dragonbreath

Dragonbreath

    Ether nid Thé

  • Membre
  • 600 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Paris

Posté 15 décembre 2011 - 17:17

Rapport n°6

Méthode utilisée : MILD et soin mais léger quoi

Nuit du 11 au 12.12 :
Juste un rêve normal où une scène du quotidien se rejoue en mode 'comment réagir la prochaine fois'. emotions très présente. Seul point de lucidité : plusieurs arrêts sur images avec réflexion interne en vue de comprendre l'émotion qui aura provoqué mon énervement contre fiston malgrès son 12,5/20. Grosse remise en question sur la manière d'aborder au mieux son sérieux dans son apprentissage scolaire et l'aider dans sa démarche de vie en général. A la fin beaucoup d'amour entre lui et moi et je l'ai pris dans mes bras + fusion : Lui + moi = 1 avec la vision de notre premier échange de regards à sa naissance et le trouble que cela m'avait causé. Donc au matin j'étais assez émue, mais bien.

Nuit du 12 au 13.12 :
Je suis toujours malade. Gros rhume récupéré de mon fils (voir rapport n°5) qui ne dégénère pas en rhino, comme cela arrive normalement, mais commence à me bloquer les sinus et à me comprimer le cerveau  (ressenti). Le nez n'est pas bouché mais ça ne cesse de couler
Je décide de faire un soin avant dodo. Quand je fais un auto-soin j'utilise une musique avec un son de cloche toutes les 3 minutes. Ca me permet de faire un soin en 30 à 40 minutes maxi sans prendre le risque de m'endormir entre temps.
J'en profite pour demander à être connecté à la source, me sentir rapprochée d'elle. Etat d'esprit normal, en observation du ressenti de l'énergie. Arrivé au chakra sacré, l'énergie qui s'y installe me plait particulièrement. Je pense "ça fait du bien" et je me laisse aller en m'allongeant. Puis, comme un disque qui saute, je pense de nouveau 'ça fait du bien' et je m'étonne de ne pa entendre la cloche sonner. Y a comme un changement d'ambiance entre le moment où je pense la première fois la phrase citée et la deuxième fois où je la pense. Je regarde l'heure et constate qu'il me manque 1h30 par rapport à l'heure qu'il devrait être. Il est presque 1h00 du mat alors que j'avais commencé peu après 22h30 o_O Pourtant l'énergie passe toujours, il n'y a pas eu d'interruption. Je recalcule chaque points d aposition X 3 minutes et confirme qu'il me manque 1h30. J'arrete le soin pour dormir, mais j'ai trop la pêche. J'essaie alors de faire un MILD mais j'ai envie de bouger. Je suis gonflée à bloc.
La nuit je fais des rêves sans souvenirs.
"Passe la porte, entends le rugissement du printemps,
Que la source solitaire des illusions,
Vienne à fleurir en astres véritables
Car je suis celle qui naît de la terre
Et cependant différente de la terre,
Celle que les ténèbres ne connaissent pas
Bien que mon corps soit d'ombre pure,
Celle qui dans le magma est une lampe
Et sur la blanche cime le fond d'un abîme
Te souviens tu enfin de moi? Je suis ta mère
La force impérissable que tu appelles âme.
Je suis la Force!"
Alexandro Jodoroswki

#90 Dragonbreath

Dragonbreath

    Ether nid Thé

  • Membre
  • 600 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Paris

Posté 15 décembre 2011 - 21:31

-_- oups manque le dernier soir ^^

Du 13 au 14.12 :
Ma crève ne va pas mieux. Disons que c'est sûr qu'elle va pas descendre dans la gorge mais elle se trouve coincée au niveau des sinus et après fievre frisson mal de tête puis entendre les gens dire "woua woua woua" quand ils me parlaient... boh, je me dis allez je vais demander à quelqu un de me faire un soin. Ca tombe bien je connais 3 énergéticiens qui font un test de diffusion de soin à trois, donc je teste et je me connecte à leur soin à distance.

L'énergie est arrivé j ai entendu la connexion selon mes ressentis auditifs. Cette fois ci je me couche avant et dès la connexion avant de me laisser aller je fais mon MILD. Moment difficile à décrire à part peut etre le fait qu'à un moment j'avais l'impression d'entendre le double de ma voix dans ma tête ^^. Ce triple soin était assez costaud, j'ai commencé à me demander si cela n'allait pas finir en grosse crise de guérison. Ca vibrait bien fort mais les soins à distance ont parfois tendance à être plus forts au ressenti que lors d un soin en face à face. Je note au passage qu'énergétiquement j'étais aussi congestionnée au niveaux du frontal. Je me laisse aller et je m'endors aussi sec ^^


Double vision : je me voit allongée dans mon lit et je rentre dans mon corps / Je vois une toute petite forme blanche transparente arriver au dessus de moi et rentrer en moi. Réveil. Ca vibre encore : je me rappele qu eje suis en plein soin. Je regarde l'heure : 3 heures sont passées. Il est env. 1 h et des poussières. Je sens une barre ardente qui part du nombril jusqu'au milieu des cuisses. Ca brule grave  :larme: . Au même moment je vois défiler des images pas top, mais ce sont les miennes. Plus ces images défilent plus ça pulse et ça brule. J'essaye de me relever et je constate que je n'arrive pas à bouger mon corps là où sa brûle comme si j'étais clouée.

J'ai du changé de position tout en ayant mal en passant de la position sur le dos à chien de fusil. Impossible de refaire mon mild, trop d'images qui défilent et l'impression davoir une barre enfoncée dans le corps. J'essaye de couper le soin mais je m'endors aussi sec, malgré la douleur.

Rêve : Je suis debout en lévitation dans du néant. J'ai un poteau comme du métal incendescent qui part du nombril à l'intérieur du corps jusqu'au milieu des cuisses. Je me regarde en pensant au soin et je me dis que je suis mal barrée si ça ne s'arrete pas. Je souffle dessus mais ça continue a rester incendescent (^^). Cette fois-ci pas de douleur. Je relève la tête. Je suis face à un dragon vert sans ailes.  J'hésite entre dragon et énorme gecko. Il regarde ma barre d'un air observateur. Il me regarde avec un air doux et j'ai l'impression que c'est un mâle. Cela  finit par me rendre lucide. D'habitude ce sont plutôt des essences féminines de type dragons ou reptiles mais dragon mal avec des pattes de gecko ça j'avais pas encore vu. Je lui demande c'est quoi ce truc là, c'est pas prévu au programme, moi j'ai une crève au nez, rien à voir avec un poteau entre le solaire et le racine. (je me lamente un peu au passage, avec le recul je me trouve assez drôle mais bon je passe sur les détails ^^) Il me dit de ne pas m inquiéter cela faisait partie du processus de 'kimlim', qu'il est inutile de souffler dessus. Je lui demande de répeter kimlim ça veut rien dire. Il répète plusieurs prononciations, kimlim, kumlin, kunlim. Ne comprenant toujours pas, je lui demande si c'est le soin qui fait cela. il me répond que c'est le soin qui l'a déclenché mais que ce n'est pas lié. Je lui dit que je ne peux pas rester comme ça et commence à me demander comment je vais faire pour porter ce poteau en pleine journée (là je commence à me visualiser dans plusieurs situations du quotidien avec le poteau entre les jambes). Il me dit de ne pas m'inquiéter, cela allait se calmer pendant la nuit, qu'il fallait bien que cela arrive un jour. On discute encore ensemble un moment, mais c'est flou. On reparle de mon fils, de la crève, de ce que j'ai vu la nuit passée et comment je peux vivre avec cette découverte, c'est pas évident à gérer dans cette situation. Il me rassure puis gros flou.
Réveil brutal du matin.

Je n'ai plus le cerveau qui se noie dans sa morve. Encore qelques éternuements mais sinon plus rien.  :P

Modifié par Dragonbreath, 15 décembre 2011 - 21:40.

"Passe la porte, entends le rugissement du printemps,
Que la source solitaire des illusions,
Vienne à fleurir en astres véritables
Car je suis celle qui naît de la terre
Et cependant différente de la terre,
Celle que les ténèbres ne connaissent pas
Bien que mon corps soit d'ombre pure,
Celle qui dans le magma est une lampe
Et sur la blanche cime le fond d'un abîme
Te souviens tu enfin de moi? Je suis ta mère
La force impérissable que tu appelles âme.
Je suis la Force!"
Alexandro Jodoroswki





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)