Aller au contenu


Mon corps m'envoie du bien-être


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
5 réponses à ce sujet

#1 Papillon empathe

Papillon empathe

    Membre causal

  • Membre
  • 667 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Là, car là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté

Posté 23 octobre 2011 - 23:22

Il y a 15 jours, j'ai levé un gros blocage - un contrôle sur les autres.

Et depuis, mon corps m'envoie du bien-être. :lol:
En continu.
Tout mon corps, sauf ma tête et mon cou (quoique, parfois je me demande....)


C'est vraiment bizarre : je pensais que le corps envoyait de la douleur ou bien rien.
Mais en fait, il envoie aussi du bien-être.

C'est un peu comme la sensation d'avoir des courbatures partout, mais au lieu de sentir quelque chose de désagréable, c'est... agréable.
Ce n'est pas comme les bulles du ressenti que j'ai pour l'énergie.
Je dirais, les ressentis d'énergie que j'ai ce sont des bulles ou des flux, mais ce n'est pas lié à un organe en particulier.
Ici, c'est différent, comme ce qu'on sent après une caresse. Et c'est vraiment les organes qui diffusent : mes cuisses m'envoient du bien-être dans les cuisses.

Comme une joie du corps.


Pas très fort, mais continu.
Si je fais attention, je sens comme une pulsation, différente des battements du coeur.


Dans les jambes, les pieds, les bras, les mains, les fesses, le ventre... partout.
Les gargouillis me donnent aussi du bien-être. C'est très gai.
Digérer aussi. Je sens mes intestins qui se réjouissent. Je ne les sens pas distinctement mais en globalité.

J'ai senti deux muscles jusqu'alors inconnus, qui se sont manifestés : sur les os du bassin, à l'intérieur, juste à côté des os pointus sur lesquels on s'assied. Marrant, non ? J'ai senti du côté de l'os et un peu plus loin, mais je n'ai pas senti l'autre bout.

Je le sens peu quand je parle ou que je bouge ou que je suis avec d'autres.
Et plus fort quand j'y fais attention, ou en voiture, ou là quand j'écris.
Et moins quand je me dispute, ou qu'il y a du stress ou de la négativité.
Et plus quand je me relaxe, que je suis calme, en pleine nature, que je fais du sport.

Donc, mon corps m'indique ce qui est bon pour lui.
---------------------

Mon prof de taï-chi m'a dit que je m'habituerais. Sa collaboratrice, une ancienne, a confirmé.
----------------------

Bon ben voilà.
Ça m'a fatigué : trop d'information en même temps en continu, pas l'habitude...
J'ai dû me reposer.
Mais c'est vraiment très très gai  :rofl1:
----------------------

Il y en a d'autres parmi vous qui ont ça ?
Ça évolue comment ?
C'est dingue, tout ce qu'on peut faire avec son corps !

#2 nikkfurie

nikkfurie

    Membre éthérique

  • Membre
  • 84 messages

Posté 24 octobre 2011 - 00:55

Salut Papillon

Exellent ça! C'est bon de savoir que ton bien être ne dépend pas seulement des contingeances extèrieures hein? :)

Comme l'as dis ton prof de taï- chi tu vas t'y habituer, l'integrer au point que tu n'y fera plus attention, mais c'est aussi ça qui te fera évoluer vers des ressentis de plus en plus subtils.  
Ce que tu peux essayer de faire est de ressentir qu'elle est la particularité de chaque sensation, est- elle la même dans la cuisse ou dans le ventre par exemple. Qu'évoque cette sensation à tel où tel endroit?

Ca va sans aucun doute évoluer dans le bon sens (pour répondre à ta question), mais il y aura aussi surement des moment de creux, mais surtout il ne faut pas s'en faire dans ces moment  là même s'ils sont très embêtants.  Il faut se dire que le haut de la vague a besoin du creux pour exister et que ce phénomène s'applique aussi à ta propre évolution.

#3 Enaifos

Enaifos

    Membre éthérique

  • Bannis
  • 90 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:IDF

Posté 24 octobre 2011 - 02:09

Cela est normal et vient de paire  avec la bradycardie ^_^

On s'y habitue à la longue...

#4 Viviane

Viviane

    Membre mental

  • Membre
  • 310 messages
  • Sexe:Femme

Posté 24 octobre 2011 - 07:43

Voir le messagePapillon empathe, le 23 octobre 2011 - 23:22, dit :

Il y a 15 jours, j'ai levé un gros blocage - un contrôle sur les autres.

Et depuis, mon corps m'envoie du bien-être. :lol:
En continu.

Comme une joie du corps.


Cela a l'air plutôt chouette, cette expérience.
Moi, je ne connais pas. La seule chose qui m'est arrivé régulièrement et parfois encore, au niveau physique, c'est au niveau du mollet et de la cheville gauche. Une sensation irradiante de chaleur qui ne brule pas, de l'amour.

Je ne contrôle pas. Cela vient et cela reste quelques jours puis, c'est suite au prochain numéro.

Profite et ne te casse pas la tête pour le reste

#5 Papillon empathe

Papillon empathe

    Membre causal

  • Membre
  • 667 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Là, car là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté

Posté 24 octobre 2011 - 08:27

Citation

Exellent ça! C'est bon de savoir que ton bien être ne dépend pas seulement des contingeances extèrieures hein? :)
Et comment ! Ici, c'est vraiment mes organes qui font ça, aucun doute là-dessus.


Citation

Cela est normal et vient de paire avec la bradycardie ^_^
Je n'ai pas de bradycardie ? Tu as ça ?
Par contre, je mange encore moins que d'habitude :lol: On verra si ça dure.


Citation

Profite et ne te casse pas la tête pour le reste
Je profite un max.
J'ai envie de rester bien au chaud dans mon lit, à savourer. Je le fais...
Une sorte de tentation mystique en fait : là, je serais bien dans un couvent, tranquille, où on m'apporte à manger, sans me déranger, pendant que je savoure.... :lol:

J'aime bien ton histoire de mollet :)

Modifié par Papillon empathe, 24 octobre 2011 - 08:30.

C'est dingue, tout ce qu'on peut faire avec son corps !

#6 Invité_Shoshenkis_*

Invité_Shoshenkis_*
  • Invité

Posté 28 décembre 2011 - 09:40

Cela m'arrivait 2-3 fois par an, ça peux durer une semaine des fois. Tu te sens léger n'est ce pas et un peu flottant ? Tout est beau tout est bien, tes sens te donnent du plaisir en continu et t'as tendance à te sentir mou ? Rien ne t'énerve et tout t'enchante ?

J'ai remarqué une sensation plus aiguë de plaisir sur la plante de mes pieds, chaque pas amenant un véritable délice :)

Perso ça commencé quand j'ai commencé à sérieusement faire du yoga, et dernièrement, j'ai compris que je pouvais l'induire à volonté par méditation.

Affaire à suivre, et merci d'avoir partagé :)





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)