Jump to content


Technique de connexion avec les arbres


  • You cannot reply to this topic
27 replies to this topic

#1 Dragonbreath

Dragonbreath

    Ether nid Thé

  • Membre
  • 600 posts
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Paris

Posted 01 October 2011 - 17:16


Plusieurs personnes ont abordés le sujet  des arbres : Comment ‘prendre’ de l’énergie à un arbre, comment me recharger auprès d’un arbre, comment méditer avec un arbre…. ?
L’arbre est, pour moi un guide, un exemple d’harmonie avec les éléments. L’arbre met en pratique la connexion permanente à la terre et au ciel. Je pourrai en dire beaucoup plus sur les arbres, mais je vais m’en tenir aux techniques et ne pas déborder du cadre de l’optique du forum. Un grand conseil avant de vous lancer là-dedans : apprenez à connaitre les arbres (leur variétés, faire la différence entre arbre en croissance et un arbre en phase de putréfaction, ou malade).  
Ce sont des exercices pour débutants, sauf le dernier (« Soigner un arbre »). Je demanderais aux débutants de ne pas le réaliser tant qu’ils n’ont pas abordé le travail énergétique.  Les ressentis seront en fonction de son propre avancement en la matière (ressentis énergétiques) et sa faculté au lâcher prise. Sans parler de l’état d’esprit. Ces exercices se font en contact avec le tronc de l’arbre, mais au fur et à mesure on pourra ressentir (et qui sait… voir ) l’aura et le champ d’action d’un arbre. A ce moment-là les exercices pourront être effectués sans être en contact physique avec l’arbre.




Choisir un arbre :

Nous avons tous une affinité avec certains types d’arbres. Certains courants parlent de ‘végétal Yin’ et ‘végétal yang’.  On peut trouver son arbre par recherche radiesthésiste,  chamanisme,  par intuition, par les rêves lucides et autres méthodes.  Quoi qu’il en soit on peut se connecter à d’autres variétés sans problèmes.
Le chêne reste un arbre propice aux connexions. Le bouleau, le hêtre, le frêne… feront aussi l’affaire. Choisir un arbre de grande taille, avec ou sans mousse. Eviter les arbres malades ou en train de mourir. Juste au cas où : ne pas choisir un arbre mort.  Certains arbres sont à éviter. J’en connais un qui est le houx.  


1. Ressentir l’énergie d’un arbre :

Se positionner face à l’arbre. De préférence face au nord (le sud dans le dos). Se tenir droit, les jambes légèrement écartées (les pieds dans l’axe des hanches). La langue colle au palais et le menton est légèrement entré (la tête, elle reste bien droite).  Poser les deux mains de chaque côté de l’arbre, sans exercer de pression, donc en restant détendu de tout le corps. Fermer les yeux et respirer lentement par le nez puis expirer lentement. Se laisser aller, ne pas être dans l’attente.

Les ressentis : picotements, vagues de chaleurs, ou légers tremblements, courants d’énergies qui affluents du tronc vers les mains vers les bras. On peut aussi avoir l’impression que les pieds s’enfoncent dans la terre ou comme une certaine lourdeur du corps qui n’est pas désagréable (cela arrive surtout aux personnes qui ne sont pas ancrée… c’est comme si elles se prenaient subitement 1G d’apesanteur en plus).

2. Echange énergie avec un arbre :
Se positionner face à l’arbre comme pour la technique du ressenti d’énergie, sauf pour les mains qu’on ne pose pas de suite sur l’arbre. Faire circuler l’énergie via sa propre méthode ou en suivant celle-ci :
On visualise l’énergie qui vient du ciel et entre par le sommet du crâne. L’énergie coule dans le corps jusqu’aux pieds.
Arrivé aux chevilles, l’énergie sort par la plante des pieds comme des racines d’arbre et trace un chemin vers le centre de la terre.  On visualise l’énergie qui remonte du centre de la terre vers les pieds (comme la sève d’un arbre) et remonte le long du corps vers les mains et le sommet du crâne (les branches et les feuilles d’un arbre), puis vers le ciel. On est ici en circuit fermé terre ciel.
A présent on pose les deux mains sur chaque côté de l’arbre, pour inclure celui-ci  dans le circuit crée.
On ne force pas. On laisse faire et on observe intérieurement ses ressentis sans être à l’affut. Toujours en lâcher prise.  En contemplation.

Ressentis : beaucoup plus forts que lors du premier exercice. Les ressentis sont toujours les mêmes sauf, qu’à présent on sentira le flux et la teneur de l’énergie changer. Et ce sur tout le corps.  Le fait de faire circuler l’énergie (on n’est ni dans le ‘prendre’ ni dans le ‘donner’), nettoiera également les énergies congestionnées, le mental et autres…

3. Se recharger auprès d’un arbre :
S’assoir dos contre l’arbre. De préférence face au nord (donc dos au sud).  Le mieux étant en tailleur, mais on peut aussi s’assoir à genoux (dos collé au tronc et ne pas mettre la plante des pieds collés au coccyx).  Si possible la tête (ou l’occiput) collé au tronc également. Laisser l’arbre vous recharger. Un plus : Poser une main au niveau du bas du dos, paume contre l’arbre et l’autre main au niveau du plexus solaire.  Pas plus de 10 minutes.

4. Se connecter à un arbre :
Même principe que pour le premier exercice chaque mains posées sur chaque côté et le front collé à l’arbre.  Pour se connecter à l’arbre, faire comme pour le deuxième exercice en incluant le troisième œil dans le flux énergétique.  On essaye d’être arbre et de fusionner avec lui. Non pas en entrant en lui (^^) mais en ne faisant qu’un. On peut le faire simplement en le lui demandant de bien vouloir se connecter à nous (on n’est pas dans la magie. Le simple fait de demander va enclencher le processus…. C’est comme poser une intention ;) ). Si on en ressent le besoin, on peut poser ses pieds sur les racines et enlacer franchement l’arbre avec ses bras comme quand on embrasse une personne avec affection.
Ressentis : outre les ressentis de l’exercice 1 et 2 nos 5 sens seront affutés. L’odorat plus développé (en plein mois de février j’ai pu sentir la végétation en fleurs comme au printemps après une averse)., les bruits de la foret / végétation plus vifs ou au contraire plus subtils et détaillés, on peut percevoir une modification de la lumière ambiante. On peut aussi avoir des flashs, des images qui nous parviennent, des émotions, parfois des mots qui prennent forment (en aucun cas des phrases compliquées).

5. Méditer avec un arbre :
Au début on peut se positionner dos contre le tronc en tailleur, puis, petit à petit s’en éloigner  tout en restant sous son feuillage (toujours en tailleur ou allongé).  Le principe est le même qu’avec la méditation avec les minéraux. En fonction de l’arbre. Comme on dispose de peu de documentation sur le sujet contrairement à la lithothérapie, je ne peux que vous inviter à étudier la symbolique,  les légendes et traditions dendrophiles.  Le meilleur moyen étant bien sûr de le ressentir par soit même.  Attention à la mémoire des lieux ! Surtout dans les grandes villes où les parcs sont souvent construits par-dessus des déchèteries, ou autres lieux énergétiques en cours de restauration… par les arbres et autre végétation justement. (Exemple flagrant au parc de la villette à Paris : pour ceux qui sont de la capitale, je vous laisse découvrir l’endroit le moins pollué par la mémoire des abattoirs ^^). Pour ce qui est de la méditation, se référer aux autres techniques du site.

6. Soigner un arbre :
Faire comme pour le premier et deuxième exercice, sauf que cette fois-ci on n’échange pas l’énergie, on la transmet. Attention, il est nécessaire de savoir transmettre l’énergie tellurique et cosmique  (électro-magnétique) sans puiser dans nos propres réserves.  Ne pas forcer. Si la transmission ne s’effectue pas c’est que l’arbre n’en a pas besoin, malade ou pas.  Pour ce faire, inspirer en visualisant l’énergie électrique et magnétique entrer par le crane et les pieds et venir  s’accumuler dans le tanden (chakra sacré). A l’expiration on envoi l’énergie vers les mains pour le transmettre au tronc de l’arbre. Ne pas le faire plus de 10 minutes. Si on se sent affaibli, balloté d’avant en arrière, arrêter de suite.  
Se déconnecter d’un arbre : Il suffit de joindre ses deux mains devant soi les pouces collés au cœur et de formuler mentalement ou à haute voix que la connexion es à présent terminée.

Bonus :
Autre signe de succès des techniques : lorsque je parviens à me connecter e / à échanger l’énergie (on parle donc bien de la circulation d’énergie et non du « je te donne / tu me donne »), les insectes arboricoles que l’on trouve sur les troncs viennent sur moi. Une fois, cela m’est arrivé deux heures plus tard encore, alors que j’étais dans un autre parc, assis sur un banc et donc plus en contact direct avec l’arbre.  Une autre fois, j’étais dans un groupe de connexion à la terre pour échange d’énergie. A la fin de l’échange je devais avoir une 15zaine d’insectes sur le corps. Comme je n’étais pas sure de moi j’avais demandé à l’arbre (un hêtre) de bien vouloir me guider dans l’exercice.  Les autres participants n’en avaient aucun. Et ce n’était que des insectes qui vient habituellement dans les écorces ou branches d’arbres. Or je n’étais ni accolée à l’arbre ni sous son feuillage. Inutile de dire que j’ai dû accepter leurs présences à chaque fois…. Normalement je n’aime pas les insectes come la plupart d’entre nous.

Attention arbre malade : Etant donné que je n’avais personne pour me prévenir comme je le fais avec vous, ce qui devait arriver arriva. J’étais chez ma sœur et dans son jardin elle a un bel arbre dont le nom m’échappe (son nom traine sur le bout de ma langue mais dès que je m’en rappelle j l rajouterais à l’article). J’ai voulu me connecter  lui. JE voulais savoir pourquoi l’arbre du voisin de la même espèce (qui est en fait une bouture de l’arbre de ma sœur) était déjà en bourgeon et lui quasiment pas.  Lorsque je me suis connecté à lui je trouvais que le ressenti était assez faible. Je décidais néanmoins de poursuivre. En 5 minutes je me suis littéralement vidée. Je suis revenu du jardin en titubant, épuisée, avec un point sur le cœur et une légère nausée.  J’ai du me faire un soin avec les pierres pour récupérer un minimum, mais j’ai passé le reste de la journée avec une pêche assez limitée, voir presque apathique. Lorsque ma sœur revint, je lui demandais ce qu’avait son arbre. Elle me répondit qu’il était malade et qu’il ne ferait surement pas de fleurs cette année. Elle allait surement le tailler ensuite voir s’il reprenait un peu. Lorsque plusieurs semaines plus tard je revins, l’arbre était en fleurs, éclatant. J’ai demandé à ma sœur si elle n’avait pas remarqué que son arbre avait finalement fleuri. Effectivement elle n’avait pas capté que l’arbre avait fleuri de façon exponentiel malgré le fait qu’il était malade affaibli et en retard sur son voisin. Moi j’étais très contente. Y avait un peu de moi dans cet arbre. Quand je suis allé le voir je me suis de nouveau connectée (mais avec une tourmaline dans la poche hein) . Cette fois ci le ressenti était bien meilleur. Ses fleurs dégageaient une belle odeur. Ma sœur n’a pas eu besoin de le tailler. Pour info l’arbre n’est pas très grand.  J’imagine mon état avec un arbre de taille plus importante ;)

Pour aller plus loin :
- Symbolisme des arbres
- Tout sur les arbres

Edited by Dragonbreath, 01 October 2011 - 17:18.

"Passe la porte, entends le rugissement du printemps,
Que la source solitaire des illusions,
Vienne à fleurir en astres véritables
Car je suis celle qui naît de la terre
Et cependant différente de la terre,
Celle que les ténèbres ne connaissent pas
Bien que mon corps soit d'ombre pure,
Celle qui dans le magma est une lampe
Et sur la blanche cime le fond d'un abîme
Te souviens tu enfin de moi? Je suis ta mère
La force impérissable que tu appelles âme.
Je suis la Force!"
Alexandro Jodoroswki

#2 zardorik

zardorik

    Membre mental

  • Membre
  • 220 posts
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Beauce, France

Posted 01 October 2011 - 18:27

ça gère ! j'essaierai à l'occasion ;)

Je me suis déjà connecté à des arbres, mais pas à un seul, tout un coin de forêt. En fait j'en traversais une en projection et comme je passais à naïvement à travers les arbres savourant de pouvoir traverser la matière (dans mes première projections) je me suis rendu compte qu'à chaque arbre traversé je me connectais à son énergie et qu'il y avait un réseau entre eux. Ils partageaient les mêmes ressources. Ce fût belle expérience.

ça a l'air beaucoup mieux en direct. Y'a beaucoup de trucs sur le contact avec les pierres, les plantes.
"Une once de pratique vaut 10 Tonnes de théorie"

mon blog sur la méditation, les Etats modifiés de Conscience, les progrès en général ;) : Autres Regards...

Mon expérience sur le sommeil polyphasique (type Everyman) ici : http://xperienceever....wordpress.com/

#3 Tchandra

Tchandra

    apprenti yogi

  • Membre
  • 435 posts
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Val-de-Marne

Posted 01 October 2011 - 18:34

Merci merveilleuse Dragonbreath  :)

Ca me tente bien ce truc...
Par contre, je suis sur Paris comme toi et c'est pas facile de s'isoler avec un arbre...

Pour la Villette, c'est intéressant ta remarque, j'avais toujours trouvé ce parc dérangeant... je mettais ça plutôt sur le compte de l'agencement du lieu, mais va savoir...
Caramba ! Encore raté !

#4 Papillon empathe

Papillon empathe

    Membre causal

  • Membre
  • 667 posts
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Là, car là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté

Posted 01 October 2011 - 19:57

Merci Dragonbreath, c'est très utile, j'ignorais tout ça.
C'est dingue, tout ce qu'on peut faire avec son corps !

#5 Anduril

Anduril

    Membre mental

  • Membre
  • 264 posts
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Inner worlds

Posted 02 October 2011 - 08:27

Merci Dragonbreath pour ton partage!

La prochaine fois que je vais dans la forêt avec mes filles, on met en pratique!
En devenir permanent, créant mes réalités en pleine conscience

#6 Dragonbreath

Dragonbreath

    Ether nid Thé

  • Membre
  • 600 posts
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Paris

Posted 02 October 2011 - 10:58

Je tiens à apporter quelques précisions :
Ces exercices sont une approche non ésotérique du travail énergétique et de l'utilisation et / ou développement de nos facultés.
Je lis beaucoup de personnes débutantes qui souhaitent se lancer dans le travail sur les plans subtils poser des questions sur des pratiques qui sont effectivement à la portée de tous mais qui demandent une certaine compréhension des choses, des causes à effet, de l'importance de l'ancrage et surtout de l'état d'esprit à avoir.
Je préfère voir des gens s'essayer à ce type d'exercices sur les arbres que sur les humains ^^
Ces exercices sont à effectuer dans l'ordre car ils sont progressif. Le chêne es très yang, son rayonnement et sa note vibratoire est assez lourde, donc plus facile à percevoir.

Une fois qu'ils maitriseront cela avec le monde végétal ils seront en mesure de le faire avec d'autres personnes. Le principe... au final reste le même, mis à part la manière de se cnecter et bien entendu mis à part l'exercice de rechargement ^^.

Après il y a forcément quelques ouvertures vers d'autres courants mais je ne les aborde pas ici. Inutile de le faire de toutes manières. Moi même je suis parvenu à certaines théories et compréhension des choses en travaillant avec les arbres et que j'ai par la suite retrouvé dans des écrits classiques tels que Steiner, Powell, Bardon, écrits chamaniques, légendes...

Une pierre va émettre une note vibratoire qui en contact avec notre corps va entrer en résonnance avec cette même note vibratoire qui est en nous (Ex. Malachite : anti-inflamatoire => elle va accompagner nos défenses vers la guérison de l'inflammation, ses molécules ou atomes vont entrer en contact avec les notres et les stimuler).

LE monde végétal fait de même. Sauf qu'une plante aura des notes vibratoires plus variées encore que le monde minéral. Tout comme les nminéraux (avec les élixirs) les plantes sont ingérées pour apporter des éléments qui seront utiliser par notre organisme pour un résultat voulu. (Et hop on entre dans la phytothérapie... et même l'allopathie puisque cette science utilise une molécule précise d'une plante pour un résultat donné. PEtit apparté : la seule chose qui est à repprocher à l'allopathie mis à part le sérieux mis à mal par le besoin du business est que pour ce même business on va reproduire chimiquement la mollécule, afin de pouvoir déposer un brevet).

Dès lors, vous pouvez aussi choisir un arbre en fonction de ses vertus thérapeutiques. Exemple avec le bouleau, qui es diurétique, nettoie le corps des excés. LEs excés physiologiques se répercutants sur les centres énergétiques, il suffit de travailler avec un bouleau pour travailler sur ces centres énergétiques en questions, ou de faire le lien entre durétique et nettoyage des corps subtils.

Edited by Dragonbreath, 02 October 2011 - 11:00.

"Passe la porte, entends le rugissement du printemps,
Que la source solitaire des illusions,
Vienne à fleurir en astres véritables
Car je suis celle qui naît de la terre
Et cependant différente de la terre,
Celle que les ténèbres ne connaissent pas
Bien que mon corps soit d'ombre pure,
Celle qui dans le magma est une lampe
Et sur la blanche cime le fond d'un abîme
Te souviens tu enfin de moi? Je suis ta mère
La force impérissable que tu appelles âme.
Je suis la Force!"
Alexandro Jodoroswki

#7 Dragonbreath

Dragonbreath

    Ether nid Thé

  • Membre
  • 600 posts
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Paris

Posted 02 October 2011 - 11:32

@Tchandra : C'est là justement un très bel exercice que d'habiter sur PAris. :) Le bois de vincennes peut te permettre de faire ces exercices. Il y a plusieurs endroits assez sympas et pas proche d'un chemin. Il suffit d'y aller en dehors des jours de fortes affluences (comme ce week end d'été en début d'octobre où pour sûr, chaque parcelle devrait être occupée à l'heure qu'il est). Certains parcs sont assez anciens (dans le 15ème y a un super petit parc pas loin du parc des expositions sur l avenue du tramway) pour qe tu puisse te connecter à un arbre sans trop de difficultés. Le matin de préférence y a pas beaucoups de monde. Le parc des tuilleries, y a trop de circulation d'énergies, le jardin du luxembourg est déjà plus sympa. LEs buttes chaumont <3

Parc de la vilette : c'est en fait un faux parc, construit dans les année 80 par dessus le site des abattoirs de paris qui fut mis en place à l'époque de NApoléon 3(halle de la vilette en est l'un des derniers vestiges). Sous la pelouse et les arbres il y a... du béton et / ou des gravats. :) Un parc construit en 4 ans tu immagine bien qu'ils n'y sont pas allés par 4 chemins :P
A noter quand même les couloirs énergétiques Nord Sudperpendiculaires au canal de l'ourq. MAis c'est un bel exercice. Car à gauche de la cité des sciences près des écuries l'énergie y est plus 'paisible'. Tu pourras constater à quel point le monde végétal parvient a rester en lien avec le centre de la terre malgrès les déformations géologiques humaines :) Si tu vas sur google et que tu entre abattoirs vilette tu pourras y trouver des vidéos d'archives et des photos qui te feront découvrir un tout autre parc.

@Anduril : les enfants sont vraiment les plus sensibles pour ce genre d'exercices. Ca ne peut leur faire que du bien. Sauf si c'est en face d'un arbre malade biensûr. Pour eux 5 minutes suffisent. Mon fils a maintenant l'habitude d'aller s'ancrer à un arbre ou tout simplement d'aller leur dire bonjour. Et ce depuis qu'il es entré en contact avec un remarquable qui se trouve dans l'enceinte d'un temple tibetain de normandie et avec lequel il m'a raconté d'un rêve qu'il a fait par la suite le lendemain de sa connexion. Un rêve assez lucide puisqu'il était conscient de dormir et de rêver.
"Passe la porte, entends le rugissement du printemps,
Que la source solitaire des illusions,
Vienne à fleurir en astres véritables
Car je suis celle qui naît de la terre
Et cependant différente de la terre,
Celle que les ténèbres ne connaissent pas
Bien que mon corps soit d'ombre pure,
Celle qui dans le magma est une lampe
Et sur la blanche cime le fond d'un abîme
Te souviens tu enfin de moi? Je suis ta mère
La force impérissable que tu appelles âme.
Je suis la Force!"
Alexandro Jodoroswki

#8 Sébast

Sébast

    Membre éthérique

  • Membre
  • 65 posts
  • Sexe:Homme

Posted 02 October 2011 - 12:38

Merci dragonbreth

Edited by Sébast, 02 October 2011 - 12:39.


#9 Dragonbreath

Dragonbreath

    Ether nid Thé

  • Membre
  • 600 posts
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Paris

Posted 02 October 2011 - 13:07

De rien sebast : j'espère que cela répond à certaines de tes questions et que cela t'aidera dans tes exercices et explorations personelles.
"Passe la porte, entends le rugissement du printemps,
Que la source solitaire des illusions,
Vienne à fleurir en astres véritables
Car je suis celle qui naît de la terre
Et cependant différente de la terre,
Celle que les ténèbres ne connaissent pas
Bien que mon corps soit d'ombre pure,
Celle qui dans le magma est une lampe
Et sur la blanche cime le fond d'un abîme
Te souviens tu enfin de moi? Je suis ta mère
La force impérissable que tu appelles âme.
Je suis la Force!"
Alexandro Jodoroswki

#10 Papillon empathe

Papillon empathe

    Membre causal

  • Membre
  • 667 posts
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Là, car là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté

Posted 02 October 2011 - 14:25

J'ai fait le 1) ressentir et le 2) échange d'énergie avec mon sapin (qui m'a régulièrement "envoyé" de l'énergie il y a quelques mois).

Donc, un arbre que je connais et qui me veut du bien.
Ils sont 2 sapins de noël replantés à 1m l'un de l'autre.
C'est bien avec celui qui m'a "appelé" que j'ai le plus d'affinités - un ressenti plus fort.
Pendant 5 minutes, pas plus.

J'ai senti le parfum très fort, comme tu l'as dit.

Mes mains sont devenues des pattes énormes :lol: tellement je les sentais.
Dans mon cou, à D, j'ai depuis quelques temps des sortes de contractures d'un petit muscle sur le côté, je ne sais pas pourquoi.
J'ai senti cette zone très fort, mais sans contracture.
J'ai eu du tournis, l'impression de tomber - et je tombais effectivement. Je me suis concentrée et ça allait mieux.

Revenue à mon bureau, j'ai fait une contre-expérience. Je me suis replacée dans la même position : debout, bras comme autour du tronc, yeux fermés.
Parce que je sais que quand je me concentre sur mes mains, je les "sens".

- Je n'ai pas eu cette impression d'avoir des pattes énormes, seulement un ressenti normal et seulement quand je pense à mes mains.
- J'ai eu une légère impression de tournis, mais contrôlée sans problème. Je dois suivre ça, parce que je pense que ce n'est pas normal, et je n'avais jamais senti ça avant - mais bon, je ne reste jamais les yeux fermés non plus :)
PS : En fait : faux : au taï-chi, je fais ça toutes les semaines, je n'ai jamais senti ça.
- je n'ai pas senti de parfum plus fort
- rien de spécial au cou

Donc, pour moi, l'expérience est concluante :

j'ai bien ressenti des choses que je ne ressens pas quand je suis toute seule :)

Edited by Papillon empathe, 02 October 2011 - 14:27.

C'est dingue, tout ce qu'on peut faire avec son corps !

#11 Tchandra

Tchandra

    apprenti yogi

  • Membre
  • 435 posts
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Val-de-Marne

Posted 02 October 2011 - 18:26

[quotename='Draogonbreath']A noter quand même les couloirs énergétiques Nord Sudperpendiculaires au canal de l'ourq. MAis c'est un bel exercice. Car à gauche de la cité des sciences près des écuries l'énergie y est plus 'paisible'. Tu pourras constater à quel point le monde végétal parvient a rester en lien avec le centre de la terre malgrès les déformations géologiques humaines [/quote]
Euh... merci de toutes ces précisions mais ça me dépasse un peu...  :blush:

Je suis allé voir des anciennes photos du parc, j'ai vu que les grandes halles existaient déjà à l'époque, pour le reste, effectivement, c'est difficilement reconnaissable. Je savais qu'il y avait des abattoirs autrefois, mais je n'avais pas pensé que ça pouvait être à l'origine de mon "malaise". Ce que tu dis sur le sol en béton, ça me parle déjà plus. C'est un peu un lieu qui parait hors-sol, en "préfabriqué", je ne sais pas comment dire. Tout le contraire des buttes chaumont, même si les "clichés" du 19ème siècle ont l'air un peu anachroniques là-bas.

Le bois de vincennes, ça me tente déjà plus :)
Je m'étais déjà dit que j'aimerais bien aller méditer là-bas... Mais bon, je suis pas un expert en méditation, alors peut-être dans un avenir proche.


Tiens, puisqu'on parle d'arbre, j'en profite pour te poser une question, tu connais le rudraksha ? C'est une graine de pin de l'Himalaya que les yogi utilisent comme collier et comme chapelet (c'est facile à trouver sous google, je ne mets pas de lien parce que la plupart des sites  sur lesquels on tombe sont commerciaux). Apparemment, c'est "bénéfique"... mais je n'en sais pas plus. Tu as déjà eu des ressentis énergétiques avec ça ? J'en ai un chez moi que j'utilise pour les mantra parfois, mais je ne ressens rien de spécial avec... si ce n'est que c'est un bel objet, un peu exotique.
Caramba ! Encore raté !

#12 Dragonbreath

Dragonbreath

    Ether nid Thé

  • Membre
  • 600 posts
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Paris

Posted 03 October 2011 - 10:12

:) J'ai une amie très sensible (ressentis assez développés) qui est venu sur Paris en début de cet été. Je l'ai amené au parc sans rien dire (d'ailleurs, j'y pensais même pas). Elle m'a parlé de son malaise et me disait voir beaucoup de sang et ressentir beaucoup de souffrance. J'ai dû biffurquer sur la gauche du parc pour qu'elle se sente mieux. Pourtant c'est le genre de personne bien ancrée et elle connait ni Paris ni le parc ni ce qu'il y avait avant le parc. Cet épisode a cofnirmé mon propre ressenti qui n'était pas aussi manifeste que le sien.

Oui c'est hors sol, comme tu le dis si bien. Cependant, il est interressant de voir que la végétation n'en a cure et s'y adapte très bien. C'est sûr qu'un sol meuble et non coupé par du béton ou des cours d'eaux usées + transports en commun comme c'est le cas sur Paris, c'est un plus indéniable. Mais c'est aussi un bel exercice pour apprendre à rester connecté au centre de la terre (ancrage). Comme toi, avant je le voyais comme un obstacle. A présent je le vois comme un avantage : quand je suis en pleine nature je n'ai aucun mal à me connecter, puisque j'y arrive déjà malgrès toute la pollution énergétique.

Pour les graines : énergétiquement la graine contient déjà la plante / arbre. Steiner en parle dans ses écrits, mais on peut aussi aborder la question sur le plan quantique. Dans cette entrée à mon journal, je parle de l'utilisation d'une graine que j'utilise par paire. La tagua ou ivoire végétal.
Le pin de l'himalaya... je connais pas. Par contre, si les graines sont vernis ou teintes, ça peut annuler l'effet.

Edited by Dragonbreath, 03 October 2011 - 10:23.

"Passe la porte, entends le rugissement du printemps,
Que la source solitaire des illusions,
Vienne à fleurir en astres véritables
Car je suis celle qui naît de la terre
Et cependant différente de la terre,
Celle que les ténèbres ne connaissent pas
Bien que mon corps soit d'ombre pure,
Celle qui dans le magma est une lampe
Et sur la blanche cime le fond d'un abîme
Te souviens tu enfin de moi? Je suis ta mère
La force impérissable que tu appelles âme.
Je suis la Force!"
Alexandro Jodoroswki

#13 Tchandra

Tchandra

    apprenti yogi

  • Membre
  • 435 posts
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Val-de-Marne

Posted 03 October 2011 - 17:30

Salut Dragonbreath

Je suis beaucoup moins sensible que ton amie, en fait, c'est un sentiment plutôt vague, "malaise" était un mot trop fort. Sinon le mobilier urbain, béton et métal, avec quelques plantes qui semblent un peu parquées là pour remplir les trous... c'est pas un jardin japonais quoi  :D  où tout est harmonieux et semble pouvoir se manifester dans sa plénitude. Les parcs modernes comme la Villette, on sent bien le côté "mental" du projet, c'est peut-être plus ça qui me gêne, plus l'aspect esthétique que l'énergétique... Et puis le quartier aux alentours et pas hyper renové non plus, donc, je reste méfiant sur ma capacité à sentir l'énergie d'un lieu quand même, mais peut-être que ça influence, je ne sais pas...


Intéressant cette idée sur les graines d'arbres... Je retiens l'idée.
Ah j'ai trouvé une photo d'un yogi qui porte plein de collier en rudraksha, on dirait un peu un yogi de carnaval mais bon  :lol:
http://fr.wikipedia....ivaratri-07.jpg


Citation

c'est aussi un bel exercice pour apprendre à rester connecté au centre de la terre (ancrage). Comme toi, avant je le voyais comme un obstacle
Ah ? J'ai dit ça moi ? :lol: En fait, l'ancrâge, c'est pas super clair en ce qui me concerne....
Un critère qui me parle bien, c'est que, quand je fais de la guitare, si je suis bien ancré, je suis super en place rythmiquement, dans le cas contraire, j'ai dû mal à rentrer dans un tempo, il me faut plus de temps pour être stable, je joue, je m'arrête, j'ai dû mal à faire un truc qui se tient.
Sinon, il peut y avoir un vague sentiment de peur aussi, un sentiment de ne jamais être au bon endroit.

Bon, on retrouve la symbolique de la terre, la stabilité, le carré... Je crois que j'ai bon là non ? :lol:

Mais le rapport entre cette stabilité et la Terre (la vraie, la grosse :lol:) et puis les arbres, je ne vois pas trop en fait...  :unsure:

Edited by Tchandra, 03 October 2011 - 17:43.

Caramba ! Encore raté !

#14 Dragonbreath

Dragonbreath

    Ether nid Thé

  • Membre
  • 600 posts
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Paris

Posted 03 October 2011 - 18:06

je parlais de se connecter à la nature en plein paris pas de l ancrage à proprement parler.

Les arbres sont connectés au centre de la terre et au ciel. Ils font le lien entre les deux. Si tu ne vois pas comment... ben demandes leurs et observes les :D

Ils sont enracinés (terre), on besoin de pluie (eau) transforment le CO2 en oxygene (Air) et enfin la photosynthèse (Feu). A chaque étape ils transmutent.

Pour le lien vers les graines de sapins : héhéhé ah oui il est bien équipé. Ben non je connais pas, sur ces graines la je ne pourrais pas t aider. Perso pour les graines je les préfère non perçées :)

Edited by Dragonbreath, 03 October 2011 - 18:08.

"Passe la porte, entends le rugissement du printemps,
Que la source solitaire des illusions,
Vienne à fleurir en astres véritables
Car je suis celle qui naît de la terre
Et cependant différente de la terre,
Celle que les ténèbres ne connaissent pas
Bien que mon corps soit d'ombre pure,
Celle qui dans le magma est une lampe
Et sur la blanche cime le fond d'un abîme
Te souviens tu enfin de moi? Je suis ta mère
La force impérissable que tu appelles âme.
Je suis la Force!"
Alexandro Jodoroswki

#15 Tchandra

Tchandra

    apprenti yogi

  • Membre
  • 435 posts
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Val-de-Marne

Posted 04 October 2011 - 12:52

Salut Dragonbreath

Je crois qu'il existe des graines de rudraksha percées naturellement, mais d'autres doivent être un peu "aidées". Merci pour cette précision, je n'y aurais pas pensé.
Sinon, j'ai trouvé pourquoi elles sont autant prisées, c'est parce que le fruit dans lequel elles se trouvent est bleu (la couleur de Shiva) et qu'elles ont généralement 5 rainures (5 étant un chiffre associé à Shiva), mais je ne sais si il y a un aspect énergétique. Après, il y a tout un délire sur les graines mutantes qui plus ou moins de faces, qui ont des excroissances, qui sont censées être dôtées de telle ou telle propriété, etc.
Je suis tombé sur un site qui en vend (rudraksha nepal point com), les prix, c'est du délire !! La graine à 1 face, 60$ ! la graine à 12 faces, 75$ ! Et après, les prix s'envolent, 13 faces 150$, puis 550$, 800$, jusqu'à la graine à 18 faces, 3250$ !! :rofl1:

Après, ils vendent aussi des super chapelets de la mort "powerful siddhi mala", composés de différentes sortes de graines, 1000$ le chapelet quand même  :lol:

Je croyais que l'arbre à billets n'existait pas...



Citation

Ils sont enracinés (terre), on besoin de pluie (eau) transforment le CO2 en oxygene (Air) et enfin la photosynthèse (Feu). A chaque étape ils transmutent.
Il faut que je médite ce truc...
Je suis pas super à l'aise sur la notion d'élément. Pour moi, ce sont surtout des qualités de l'énergie, des ressentis (feu, etc), mais associer ça aux éléments physiques, c'est pas encore clair. Certes un plan d'eau ou un joli ruisseau, ça ne fait pas le même effet sur le psychisme qu'un brasier ou un panorama en montagne où l'on voit le ciel et les nuages ; mais la physique et la chimie occidentales me paraissent quand même plus claires pour décrire le monde manifesté...

Edited by Tchandra, 04 October 2011 - 12:54.

Caramba ! Encore raté !





0 user(s) are reading this topic

members, guests, anonymous users