Aller au contenu


Utilisation du Om pour la relaxation


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
21 réponses à ce sujet

#1 Tchandra

Tchandra

    apprenti yogi

  • Membre
  • 435 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Val-de-Marne

Posté 07 septembre 2011 - 21:31

Je voulais vous faire part d'une technique de relaxation que j'utilise depuis quelques séances et qui me semble assez efficace. Je me suis rendu compte que j'avais tendance à passer un peu vite sur la relaxation, ce qui avait pour conséquence de m'empêcher de m'enfoncer dans la transe, en fait je restais trop conscient du monde extérieur (parfois, pas toujours). Avant, je passais en revue chaque zone du corps en essayant de la détendre, puis j'enchaînais avec une visualisation de chute (pour me relaxer, pas pour tenter une projection). Là, le principe est le même mais j'utilise une variante qui rend la relaxation beaucoup plus forte, je ressens une grosse sensation de lourdeur physique et ça facilite l'entrée en transe, j'ai même tendance à m'endormir, ce qui n'arrivait pas avant. Du coup, j'ai supprimé la visualisation de chute qui n'est plus nécessaire.

La variante consiste à faire vibrer le son OM sur une expiration dans la zone à détendre (le corps est allongé sur le dos bien sûr, les bras légèrement écartés). Donc j'inspire lentement, je retiens ma respiration 1 seconde ou deux en me concentrant sur la zone à détendre, puis j'expire et ce faisant, j'essaye d'entendre le son OM dans la zone en question. Le OM doit être entendu comme un son grave, caverneux, qui fait en quelque sorte vibrer la zone de concentration, l'alourdit, la laisse comme morte.

Il ne faut pas bien sûr prononcer réellement le son, mais simplement l'entendre ; par contre je pense qu'il est mieux d'essayer d'entendre le OM dans la zone à détendre plutôt que dans sa tête, car cela nécessite de focaliser son attention sur la zone en question pendant la durée de l'expiration. Mais l'essentiel est d'arriver à sentir une vibration dans la zone. (J'ai l'impression que si on place toute sa concentration dans la zone, en oubliant tout le reste du corps, la sensation de vibration du OM est moins forte que si on garde le point de conscience dans la tête et qu'on porte une partie seulement de son attention dans la zone à détendre, mais là je ne suis pas encore très sûr de moi...)

Un autre point, pendant l'expiration, je fais une très légère contraction de la gorge (un peu comme ujjayin) pour ralentir l'expiration. Il ne faut pas qu'il y ait d'effort pour cela, puisque le but est de se détendre, simplement expirer un peu plus doucement que ce qu'on aurait fait normalement. En fait, le mouvement de la gorge est le même que si je voulais prononcer le son OM, mais sans le faire sonner.

Cette expiration ralentie avec une très légère contraction de la gorge + le son OM a un certain effet sur l'énergie, je n'ai pas de sensations très développées, mais je sens une sorte de fourmillement, un afflux d'énergie qui vient se concentrer dans la zone et qui semble vibrer avec le OM.

Pour le passage en revue des zones du corps, je procède ainsi (là rien de nouveau, mais comme ça la description est complète :) ) :

- la plante du pied droit
- les orteils du pieds droit
- le dessus du pied droit
- tout le pied droit
- la cheville
- le bas de la jambe (je sens la peau et les os au centre)
- le genou
- la cuisse (je sens la peau et les os au centre)
- toute la jambe droite - et puis je la fais "disparaître"

- la même chose avec la jambe gauche

- la paume de la main droite
- le dos de la main droite
- le pouce de la main droite
- l'index etc...
- le petit doigt
- toute la main droite
- le poignet
- l'avant-bras
- le coude
- le haut du bras
- tout le bras droit - et puis je le fais "disparaître"

- la même chose avec le bras gauche

- ensuite le torse, bon là, c'est moins systématique, je pars du bassin et je remonte jusqu'aux clavicules, on peut se concentrer sur la colonne aussi

- la tête, pareil en alternant la gauche et la droite (oreilles, joues, pommettes, sourcils, tempes), lèvre inférieure, supérieure, le haut du crâne, l'arrière, les côtés, sans oublier la langue et les dents, la mâchoire, le cerveau. Je n'ai pas d'ordre systématique, terminer avec toute la tête, puis la faire "disparaître".

Ensuite, le corps a disparu et on peut commencer l'affinement de la conscience...

Modifié par Tchandra, 07 septembre 2011 - 21:47.

Caramba ! Encore raté !

#2 zardorik

zardorik

    Membre mental

  • Membre
  • 220 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Beauce, France

Posté 10 septembre 2011 - 23:25

Ce ne serait pas plus simple d'enregistrer un "vrai" OM et de le lancer en lecture. Je sais qu'il a une vibration qui possède certaines propriétés. Si tu joues sur la vibration, tu peux aussi utiliser le son de chaque chakra pour les mêmes choses, là tu auras 7 sons de plus.
"Une once de pratique vaut 10 Tonnes de théorie"

mon blog sur la méditation, les Etats modifiés de Conscience, les progrès en général ;) : Autres Regards...

Mon expérience sur le sommeil polyphasique (type Everyman) ici : http://xperienceever....wordpress.com/

#3 Tchandra

Tchandra

    apprenti yogi

  • Membre
  • 435 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Val-de-Marne

Posté 11 septembre 2011 - 11:18

Citation

Ce ne serait pas plus simple d'enregistrer un "vrai" OM et de le lancer en lecture
Bin non, puisqu'il faut expirer en même temps, et on ne respire pas forcément à la même vitesse, et puis la séance peut durer plus ou moins longtemps.
Par contre, je ne comprends pas ce que tu appelles "un vrai OM". Normalement, le vrai OM, la vibration primordiale, on l'entend dans certain états spirituels après éveil de kundalini, mais je n'en sais pas plus.


Citation

Je sais qu'il a une vibration qui possède certaines propriétés
En ce qui me concerne, je trouve qu'il permet de focaliser la pensée. Pour ce cas précis, je trouve que la vibration grave et sourde va bien avec la décontraction.


Citation

Si tu joues sur la vibration, tu peux aussi utiliser le son de chaque chakra pour les mêmes choses, là tu auras 7 sons de plus.
Bin non 5, il n'y a pas de son pour le sahasrara et le Om est déjà le son d'ajna.
Pour les autres sons, ils sont plutôt associés aux énergies des chakras, ça ne va pas trop avec la relaxation je trouve, en plus, je ne vois pas trop lequel employer pour les bras ou les jambes. Om est le mantra fondamental, on dit qu'il contient tous les autres, ça me parait plus simple comme ça.

Ram évoque le crépitement du feu, il est utilisé dans les pratiques plutôt intenses, où on essaye de faire monter l'énergie, donc ça ne va pas.
Yam est associé à la légereté de l'air, aux émotions du coeur, et à la lune aussi, je trouve que ça ne colle pas...
LAm est associé à la terre, à la lourdeur, ça pourrait convenir, mais je trouve que le OM est plus facile à entendre intérieurement que le LAM, surtout quand on commence un peu à s'endormir...

Après, utiliser les bija mantra des éléments, ça pourrait servir un but spécifique, mais pour la relaxation, le OM me parait convenir.
Ca me rappelle un introduction de yoga nidra qui fonctionne sur les éléments, c'est joli mais je n'ai pas trop compris à quoi ça pouvait bien servir :unsure:  :mellow:
http://www.pratique-...php?f=35&t=1568
Caramba ! Encore raté !

#4 zardorik

zardorik

    Membre mental

  • Membre
  • 220 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Beauce, France

Posté 11 septembre 2011 - 13:18

Citation

Bin non 5, il n'y a pas de son pour le sahasrara et le Om est déjà le son d'ajna.

Je ne veux pas dire un Mantra associé au chakra mais le son qu'il émet lui même et puis c'est pas plutôt pour Anahata (qui signifie "son inaudible") qu'il n'y en a pas ?

Quand je dis un vrai OM ce n'est pas un "vrai, primordial" mais un son que tu aurais pris quelque part et que tu pourrais mettre en lecture en lançant une piste audio... C'était juste une idée comme ça.

YAM, LAM, Ce sont des mantras, mais le chakra en lui même émet un son qui est la conséquence de sa vibration, en te concentrant sur ce son, tu pourras "favoriser" la circulation de l'énergie dans chaque zone du corps pour déboucher les nadis et petits chakras dans le but d'arriver dans un état de détente libre de toute "frustration énergétique".
"Une once de pratique vaut 10 Tonnes de théorie"

mon blog sur la méditation, les Etats modifiés de Conscience, les progrès en général ;) : Autres Regards...

Mon expérience sur le sommeil polyphasique (type Everyman) ici : http://xperienceever....wordpress.com/

#5 Tchandra

Tchandra

    apprenti yogi

  • Membre
  • 435 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Val-de-Marne

Posté 11 septembre 2011 - 14:43

Citation

Je ne veux pas dire un Mantra associé au chakra mais le son qu'il émet lui même
Je crois que ces mantras (ham, yam, etc) ont été entendus "dans" les chakras avant d'être retranscris sous une forme lettrée  :unsure: . Sinon, si tu fais résonner un de ces mantras la bouche fermée, ton corps vibre de la bouche jusqu'au chakra auquel il est associé :), om fait vibrer la tête, ham la gorge, yam le thorax, ram déscend jusqu'au ventre, pour les 2 autres, c'est moins évident. Je ne connais pas l'origine exacte de ces mantras ... En yoga, on les prononce intérieurement pour agir sur le niveau subtil.


Citation

c'est pas plutôt pour Anahata (qui signifie "son inaudible") qu'il n'y en a pas
Anahata signifie "son non frappé" :) la plupart des sons étant obtenus en cognant 2 objets l'un contre l'autre.


Citation

un son que tu aurais pris quelque part et que tu pourrais mettre en lecture en lançant une piste audio...
C'est vrai qu'un enregistrement du OM doit être bien relaxant, mais j'avais remarqué qu'en imaginant le OM vibrant dans une zone du corps, et en accompagnant cela par une expiration lente avec la gorge un peu serrée, cela créait une sorte de "bourdonnement" dans la zone en qestion qui créait une détente très profonde (l'expiration lente détend également). Une écoute passive d'un enregistrement, c'est complètement différent, ça doit calmer mais sans plus.



Citation

le chakra en lui même émet un son qui est la conséquence de sa vibration, en te concentrant sur ce son, tu pourras "favoriser" la circulation de l'énergie dans chaque zone du corps pour déboucher les nadis et petits chakras dans le but d'arriver dans un état de détente libre de toute "frustration énergétique".
C'est possible, mais je n'arrive pas à entendre ces sons là desolé. La technique que je propose est juste un "truc" simple pour se détendre physiquement en profondeur, pas pour agir sur la structure énergétique ;)
Caramba ! Encore raté !

#6 zardorik

zardorik

    Membre mental

  • Membre
  • 220 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Beauce, France

Posté 11 septembre 2011 - 18:06

Quand les gens disent "entendre", ils se figurent en général qu'ils entendront un son de leurs oreilles physiques, mais ce n'est pas un phénomène très facile à provoquer  :wacko:  il faut vraiment y aller pour ça.

Du coup quand tu dis que tu n'arrives pas à entendre ces sons, ça veut dire que tu ne les entends pas physiquement ou juste que tu n'arrives pas à les "entendre dans ta tête" ?comme quand tu imagines un son sauf que là tu le laisse venir.
"Une once de pratique vaut 10 Tonnes de théorie"

mon blog sur la méditation, les Etats modifiés de Conscience, les progrès en général ;) : Autres Regards...

Mon expérience sur le sommeil polyphasique (type Everyman) ici : http://xperienceever....wordpress.com/

#7 Tchandra

Tchandra

    apprenti yogi

  • Membre
  • 435 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Val-de-Marne

Posté 11 septembre 2011 - 19:01

Quand je me concentre sur un chakra, je n'entends rien du tout, ni "physiquement", ni "dans ma tête", il n'y a rien qui "vient"...
En même temps, j'ai jamais trop essayé...  :blush:

Je me concentre sur les chakras quand je fais des postures de yoga (mais je récite des mantra en même temps, je fais des cycles de souffles, etc), en méditation, je me concentre plutôt sur le souffle, ou je récite des mantra, ou je visualise des trucs, mais placer mon attention sur les centres en attendant de voir ce qui se passe, je ne l'ai jamais fait.

Modifié par Tchandra, 11 septembre 2011 - 19:06.

Caramba ! Encore raté !

#8 Papillon empathe

Papillon empathe

    Membre causal

  • Membre
  • 667 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Là, car là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté

Posté 11 septembre 2011 - 21:25

Donc, si j'ai bien compris, Zardorik, tu te concentres sur un chakra et tu "écoutes" (tu laisses venir), et après tu "entends" le son qu'il émet ?
C'est comme ça que tu fais ?

Modifié par Papillon empathe, 11 septembre 2011 - 21:25.

C'est dingue, tout ce qu'on peut faire avec son corps !

#9 zardorik

zardorik

    Membre mental

  • Membre
  • 220 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Beauce, France

Posté 11 septembre 2011 - 22:55

Oui, c'est à peu près ça pour le  :

-Premier un son très grave caverneux
-Deuxième moins grave et plus agréable, il est plaisant
-3ème Un son un peu plus grave que pour le deuxième mois moins que pour le premier, celui là il est entraînant
-4ème, Rien , une sorte de constance sourde compatissante(En l'écoutant et en ne souhaitant entendre que ça, mon frère a stoppé le son d'une télé  :rofl1:  )
-5ème Une sorte de bourdonnement mais à la fois plus pur que les 3 premiers.
-6ème Un son composé très aigu, (Un peu le genre de sons que les films mettent dans les scènes où il y a un paradis) ça m'évoque l'omniscience comme son...
-7ème, Ben à ce stade là c'est un peu une compilation de tous les autres sons quelque chose de complètement transcendantal le "son" si c’en est encore un est limite une conscience.

Donc oui Papillon empathe c'est comme ça que je fais :)
"Une once de pratique vaut 10 Tonnes de théorie"

mon blog sur la méditation, les Etats modifiés de Conscience, les progrès en général ;) : Autres Regards...

Mon expérience sur le sommeil polyphasique (type Everyman) ici : http://xperienceever....wordpress.com/

#10 Dragonbreath

Dragonbreath

    Ether nid Thé

  • Membre
  • 600 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Paris

Posté 12 septembre 2011 - 09:53

J'ai travaillé avec les sons (kotodamas et kototama) et je rejoins Zardoric... enfin presque lol disons jusqu au 3eme. Pour le 4eme le son est bien intelligible je dirais (faudrait que je vérifie) un Si comme note, puis de plus en plus haut mais aussi de plus en plus subtil.

2couter un om est une chose, le prononcer en est une autre. Disons que l'écouter reste assez volatile, le prononcer c'est diriger le son, lui donner forme.
Quand on avale un son on travaille vers l'interieur (le son est prononcé avec la bouche quasiement fermé, difficile à expliquer)  : quand on souffle le son ont ravaille vers l'extérieur.
"Passe la porte, entends le rugissement du printemps,
Que la source solitaire des illusions,
Vienne à fleurir en astres véritables
Car je suis celle qui naît de la terre
Et cependant différente de la terre,
Celle que les ténèbres ne connaissent pas
Bien que mon corps soit d'ombre pure,
Celle qui dans le magma est une lampe
Et sur la blanche cime le fond d'un abîme
Te souviens tu enfin de moi? Je suis ta mère
La force impérissable que tu appelles âme.
Je suis la Force!"
Alexandro Jodoroswki

#11 Tchandra

Tchandra

    apprenti yogi

  • Membre
  • 435 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Val-de-Marne

Posté 12 septembre 2011 - 12:00

zardorik dit :

- Premier un son très grave caverneux
-Deuxième moins grave et plus agréable, il est plaisant
- ...
-7ème, Ben à ce stade là c'est un peu une compilation de tous les autres sons quelque chose de complètement transcendantal le "son" si c’en est encore un est limite une conscience.
Oh en effet, ça n'a pas grand chose à voir avec les mantras... Je pensais qu'ils avaient été entendus directement dans les chakras, mais ça ne correspond pas vraiment à ce que tu décris. En fait, ce serait l'autre explication qui serait la bonne, ces mantras auraient pour origine le fait qu'on puisse faire vibrer physiquement certaines parties du coprs si on les prononce la bouche fermée. :)

Tu dis que ce son est le résultat de la vibration du chakra, donc si le chakra ne vibre pas, tu n'entends rien j'imagine ? Mais si plusieurs chakra vibrent en même temps, tu vas entendre plusieurs sons en même temps ou bien il faut que tu places ta concentration sur un chakra particulier pour le que le son se manifeste au bout d'un moment ?




Citation

7ème, Ben à ce stade là c'est un peu une compilation de tous les autres sons quelque chose de complètement transcendantal

Ca rejoint la description traditionnelle, on dit que les 50 lettres de l'alphabet sanskrit sont reparties sur les pétales des chakras, et pour le sahasrara, on dit qu'elles y sont toutes (20 fois en l'occurence, 50*20 = 1000 :) sahasrara = mille pétales)

Les sons que tu décris, ça doit correspondre à ce qui est pratiqué en nada yoga (nada = son), je sais qu'il y a des techniques de méditation qui sont basées sur ces sons mais je n'en sais pas plus. Pour l'instant, j'ai fait une méditation sur le son où l'on se bouche les oreilles et on se concentre sur le bourdonnement intérieur, ça doit être une sorte de préliminaire à ce genre de pratiques....

Sinon, dans la tradition du yoga, on décrit des sons qui sont associés à la montée de la kundalini (je crois...), mais ça ne ressemble pas trop à ce que tu décris. Ils en parlent ici :
http://www.les-108-u...nada_bindu.html
(sloka 33 et suivants, l'introduction est intéressante aussi)



Dragonbreath dit :

Ecouter un om est une chose, le prononcer en est une autre. Disons que l'écouter reste assez volatile, le prononcer c'est diriger le son, lui donner forme.
Bon, ça me rassure, je ne raconte pas complètement n'importe quoi  :excitation:
Caramba ! Encore raté !

#12 zardorik

zardorik

    Membre mental

  • Membre
  • 220 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Beauce, France

Posté 12 septembre 2011 - 14:01

Bonjour,

Citation

Tu dis que ce son est le résultat de la vibration du chakra, donc si le chakra ne vibre pas, tu n'entends rien j'imagine ? Mais si plusieurs chakra vibrent en même temps, tu vas entendre plusieurs sons en même temps ou bien il faut que tu places ta concentration sur un chakra particulier pour le que le son se manifeste au bout d'un moment ?

Si le chakra ne vibre pas assez ? Je ne sais pas ce qu'il se passe (jamais essayé j'ai du mal à empêcher mes chakras de vibrer et ce ne serait surement pas cool d'essayer) mais en principe pas besoin de vibrer tellement qu'on en fait siffler l'air pour écouter mentalement ces sons  :yes:

Et pour le reste ben oui, il faut porter son attention sur un seul en particulier puisqu'ils vibrent tous en même temps.


Citation

Les sons que tu décris, ça doit correspondre à ce qui est pratiqué en nada yoga (nada = son)

ça a l'air intéressant, je vais voir de quoi ça parle.

Citation

Bon, ça me rassure, je ne raconte pas complètement n'importe quoi
  

ça n'a jamais été ma pensée  ^_^  J'ai juste trouvé intéressant l'idée et j'ai trouvé moyen de partager un peu de savoir sinon je n'ai pas plus parlé de ce que tu exposes parce que je ne sais prononcer le OM  :mellow:
"Une once de pratique vaut 10 Tonnes de théorie"

mon blog sur la méditation, les Etats modifiés de Conscience, les progrès en général ;) : Autres Regards...

Mon expérience sur le sommeil polyphasique (type Everyman) ici : http://xperienceever....wordpress.com/

#13 Tchandra

Tchandra

    apprenti yogi

  • Membre
  • 435 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Val-de-Marne

Posté 13 septembre 2011 - 12:49

zardorik dit :

Et pour le reste ben oui, il faut porter son attention sur un seul en particulier puisqu'ils vibrent tous en même temps.
Ah ben oui, suis-je bête  <_<
En fait, je ne les sens pas vibrer personnellement, si ce n'est quand je fais du yoga, mais je peux en stimuler un seul, plusieurs, ou tous à la fois. Il m'arrive d'avoir des sensations en journée, notamment le coronal, ou le coeur, parfois d'autres, mais ils ne vibrent pas tous en même temps, ou en tout cas, je ne le sens pas.


zardorik dit :

j'ai trouvé moyen de partager un peu de savoir
Merci à toi, c'est gentil, mais tout le monde n'a pas tes capacités :)



zardorik dit :

je ne sais prononcer le OM
Bah, j'ai fréquenté quelques cours de yoga avec différent profs et j'ai participé à des séances de méditation, et personne ne prononce le OM de la même manière.... Je crois que la prononciation correcte est surtout importante si tu fais une pratique du OM dit à haute voix, dans ce cas, il faut faire vibrer le ventre avec le A et puis faire remonter la vibration avec pour finir par le M, la bouche fermée qui fait vibrer jusqu'à la tête, enfin, je n'en sais pas plus, je n'ai pas pratiqué cette technique.

Mais pour ce dont je parle ici, il suffit d'imaginer un Om mentalement, ça suffit. L'important est de provoquer une sensation dans la zone à décontracter, par exemple un doigt, c'est une zone assez sensible. Il faut imaginer le OM comme une vibration grave et lourde, en association avec l'expiration la gorge un peu sérrée, le mieux c'est d'essayer, c'est pas très compliqué.
Caramba ! Encore raté !

#14 zardorik

zardorik

    Membre mental

  • Membre
  • 220 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Beauce, France

Posté 13 septembre 2011 - 17:32

Citation

Mais pour ce dont je parle ici, il suffit d'imaginer un Om mentalement

Mentalement : ça ne devrait pas poser de problèmes.

Mais je n'aime pas trop parler de capacités, c'est trop élitiste comme terme et quand ça ne l'est pas, ça met tout dans des étiquettes (il a des capacités, il n'en a pas...)et sépare, fragmente le monde.

Si certaines personnes ont des capacités (puisque c'est de toute manière le terme le plus approprié) C'est une question de mode de vie : mais bon, appliquer la causalité à toute la vie de quelqu'un pour déterminer ce qui a fait qu'il est ce qu'il est  :wacko:  casse tête.

Je pense que tu peux utiliser le OM pour mieux ressentir la réalité puisque c'est le "son primordial" en le sachant, et en devenant lui, fondre au moins en partie ta conscience dans l'Univers et réaliser un état d'être authentique.
"Une once de pratique vaut 10 Tonnes de théorie"

mon blog sur la méditation, les Etats modifiés de Conscience, les progrès en général ;) : Autres Regards...

Mon expérience sur le sommeil polyphasique (type Everyman) ici : http://xperienceever....wordpress.com/

#15 Tchandra

Tchandra

    apprenti yogi

  • Membre
  • 435 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Val-de-Marne

Posté 29 septembre 2011 - 23:37

Bon, je continue d'utiliser cette technique, c'est toujours aussi efficace, je trouve. :)
Même trop, il m'est arrivé de m'endormir...

Je vais préciser un peu quelques points :

1) Tout d'abord pour bien comprendre la technique, essayez de chanter un son Om bien grave avec la bouche fermée, pas fort, juste une sorte de vibration "oommmmm" mais qui résonne dans les graves (pas comme 'iiimmmmm'), bon eh bien vous allez inspirer et puis contracter la gorge au niveau de la pomme d'adam et puis expirer avec un débit d'air constant (un son "iiiimmmmm", il faudrait plutôt contracter la gorge vers la glotte, le om c'est plus bas...).

En même temps, si vous portez votre attention sur l'index de la main droite par exemple, vous allez ressentir une sorte de vibration intérieure dans l'index. Peut-être qu'il faut déjà avoir quelques ressentis énergétiques pour sentir quelque chose, je ne sais pas.

Ca peut se pratiquer dans n'importe quelle position bien sûr, pas besoin d'être allongé, c'est juste pour ressentir le truc.


2) bon, si vous arrivez à sentir quelque chose dans la première étape, vous pouvez essayer de faire exactement le même mouvement avec la gorge, la même respiration, mais sans faire sonner le Om. Eh bien on ressent tout de même la vibration intérieure :) C'est un peu moins fort, mais c'est  présent. Au départ; j'essayais d'entendre le OM mentalement, mais en fait ce n'est pas nécessaire, la respiration et la concentration suffisent. J'ai l'impression que ça marche quand même un peu mieux si on essaye d'entendre le OM mentalement, mais disons que c'est facultatif

Donc si vous arrivez à ressentir cette vibration dans l'index, vous pouvez la ressentir n'importe où en appliquant la même méthode. Si on est allongé, cela provoque une profonde détente du corps je trouve.


3) Si on arrive bien à sentir la sensation, on peut sur un seul souffle passer en revue plusieurs parties du corps, par exemple tous les doigts d'une main, puis la paume, le dos de la main et puis toute la main, tout ça sur un seul souffle. Puis sur le souffle suivant, on peut créer la vibration par exemple dans le poignet, l'avant-bras, puis le coude ; etc

Donc, on peut faire le tour complet du complet du corps assez vite, dès qu'on sent la vibration, on peut passer à la zone suivante.
Pour la tête notamment, j'avais tendance à trop détailler (les sourcils, les paumettes, etc), on peut faire les choses avec des zones plus grandes, et pas besoin d'alterner gauche, droite.

Donc, globalement, bras droit, bras gauche, des doigts vers l'épaule, jambe droite, jambe gauche, des doigts de pieds jusqu'à la taille, tronc du bassin jusqu'à la gorge, la tête.
Dans la version précédente, je disais de commencer par les pieds, je trouve que c'est plus facile avec les mains parce que les ressentis sont plus forts.


4) Cette technique n'est pas très pratique si on est en chien de fusil, les sensations sont confuses je trouve. Je pratique allongé sur le dos sur un tapis de sol en mousse (c'est ce que j'utilise pour le yoga). Dans mon lit aussi, je trouve que c'est trop mou, les sensations sont plus difficiles à ressentir. Sur un tapis de sol, c'est parfait.


5) J'utilise ça en journée, pas le soir. Je travaille de nuit, alors parfois, je fais une ou deux siestes pendant la semaine pour récupérer et cette technique me permet de rentrer en transe quasiment à tous les coups, voir même de m'endormir... Voilà, au pire, ça permet toujours de faire une bonne sieste  :D je veux dire, si je m'endors comme ça, je me réveille après 30 minutes ou plus et je me sens parfaitement reposé (alors qu'en temps normal, je ne peux pas m'endormir sur le dos), donc même pour la sieste, c'est une technique intéressante :)



Voilà, ce qui serait bien, c'est que quelques-uns d'entre vous essayent de me dire s'ils arrivent à sentir les vibrations (étape 1) et puis éventuellement ce qu'ils pensent de la technique globale, en comparaison avec qu'ils font actuellement, pour me donner un retour  :)
J'ai vu que certaines personnes qui participent au projet sur la transe ont dû mal parfois à aller plus loin que la transe légère. Peut-être cette méthode pourrait aider ?

Modifié par Tchandra, 29 septembre 2011 - 23:43.

Caramba ! Encore raté !





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)