Aller au contenu


Paralysie du sommeil et interaction sexuelle


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
11 réponses à ce sujet

#1 candy

candy

    Visiteur

  • Membre
  • 2 messages
  • Sexe:Femme

Posté 19 juillet 2011 - 23:44

Bonjour à tous,

Ça fait plusieurs années que je m'interroge sur les PS, mais fatiguée de ne pas trouver de réponses à mes questions je m'en remets à vous.

Je suis convaincue qu'elles peuvent être très agréables, magiques, merveilleuses et j'en passe, et je ne voudrais m'en débarrasser pour rien au monde car c'est l'expérience la plus incroyable que j'aie jamais faite et pourtant, 95% du temps je me réveille en larmes, je me tords de douleur, je suis tétanisée. Je n'avais jamais entendu parler de PS avant de faire des recherches, donc je n'ai jamais été sous l'influence d'un récit quelconque. Jusqu'ici je n'ai jamais trouvé une personne qui les vit comme je les vis, sauf dans ce docu "Le Mystère de la Chose" diffusé il y a quelques années et qui rendait compte d'expériences traumatisantes, parfois vraiment pires que la mienne. Ça fait environ 5 ans que je fais des PS et je les ai passées au crible sans jamais pouvoir me les expliquer. Elles débarquent vraiment n'importe quand; j'ai essayé de faire le lien avec des moments de faiblesse physique, de détresse psychologique, etc. C'est très aléatoire, ça m'arrive n'importe où, n'importe quand. Parfois rien pendant 3 mois et tout à coup 4 fois dans la même semaine, voire dans la nuit.

Chaque fois donc, ça commence comme une PS "normale" avec hallucinations auditives, sensations d'écrasement, de flottement, de chute, d'étouffement. J'ai l'impression d'être aspirée par le haut dans un tunnel sombre, propulsée à toute vitesse et puis rapidement une présence se fait sentir, toujours masculine. Quelqu'un se glisse sous mes couvertures, attrape mes pieds et m'entraîne, chuchote au bas de mon lit, ou à mon oreille. Je sens des mains sur moi, on me retourne et on m'appuie dessus, généralement cet "homme" enfonce ses doigts (souvent les pouces) dans mes reins et je me tords de douleur. Je ne vois jamais son visage, c'est une silhouette sombre dans la pénombre de la pièce. Ensuite je ressens une pénétration vraiment pénible. Parfois il me mord si fort (là en bas..) que j'ai l'impression qu'il va m'arracher la peau. Avec le temps j'ai appris à basculer dans un rêve lucide pour prendre le contrôle et rendre tout ça très agréable mais ça ne marche pas toujours et ça prend alors une tournure très violente. Je le ressens véritablement comme un viol et j'essaye de toutes mes forces de me réveiller. Quand j'y parviens j'essaye d'allumer la lumière pour reprendre mon souffle mais sous le coup de la fatigue je me rendors et ça reprend de plus belle.

Les premières fois j'ai cru à des entités qui se manifestaient et ça m'a fait tellement peur que j'ai fait des recherches et j'ai découvert la paralysie du sommeil. Seulement la science n'est parvenue à expliquer qu'une partie des phénomènes qu'on peut ressentir (les sons, les images etc) mais l'interaction sexuelle -à ma connaissance- demeure un mystère et j'aimerais qu'on me l'explique. Je pense avoir des choses à régler avec moi-même au niveau psychique, dans mes rapports avec les gens et dans mon rapport au sexe. Mais quand bien même j'ai la sensation qu'il y a autre chose. Une croyance veut que dans nos rêves nous rencontrions d'autre âmes. Puisqu'il est ici question de décorporation, est-il possible que notre esprit interagisse avec d'autres entités pendant le sommeil? Certaines personnes sont plus sensibles que d'autres, ressentent ou voient des choses que la plupart des gens ignorent ou rejettent.

Je suis très ouverte d'esprit et je crois à beaucoup de choses mais je dois avouer que même si l'hypothèse surnaturelle est excitante, j'aime autant une explication scientifique/psychanalytique. Ou pourquoi pas un peu des deux, pour le moment c'est comme ça que je le supporte. Voilà j'attends vos réponses, je peux tout entendre, vraiment :)
Merci de m'avoir lue.

#2 Héméra

Héméra

    Rockeuse

  • Modérateur
  • 1 506 messages

Posté 20 juillet 2011 - 11:09

Salut Candy !

Waouh, ça n'a pas l'air très marrant tout ça. Je ne connais pas grand chose aux paralysies du sommeil, je n'en a vécu que quelques unes dont une qui m'a vraiment traumatisée.

Je ne risque pas de pouvoir t'apporter des réponses mais d'autres ici en vivent, j'espère qu'ils pourront t'éclairer.

Par contre dis-moi, quand tu parles de douleur, tu parles d'une douleur concrète et physique ? Ou juste d'une impression de douleur ?
" Ceux qui savent exactement où ils vont dans la vie ne risquent pas de finir ailleurs. "

#3 kundada

kundada

    Membre mental

  • Membre
  • 414 messages
  • Sexe:Femme

Posté 20 juillet 2011 - 13:23

1/ Il serait intéressant de savoir si ces "paralysies du sommeil" lorsqu'elles surviennent, coïncident avec des événements (même mineurs) survenus dans le quotidien.

2/ La question d'Héméra est très pertinente. Candy parle de rêve lucide, par conséquent, où se trouve la frontière entre douleur réelle et ressenti de douleur ?

#4 candy

candy

    Visiteur

  • Membre
  • 2 messages
  • Sexe:Femme

Posté 20 juillet 2011 - 15:31

C'est difficile de décrire cette douleur. Elle est intense et semble vraiment réelle pendant que je suis endormie cependant contrairement à certaines -rares- personnes je ne me réveille pas avec des traces/marques sur le corps. Par contre, en plus d'être essoufflée (chose normale après une ps) je me sens très affaiblie comme si j'avais physiquement mené un combat avec cet "homme" alors que j'étais, bien sûr, incapable de bouger.

Ensuite pour répondre à ta question kundada, quand ça m'arrive j'essaye toujours de faire le lien avec des événements, des moments de ma vie mais rien ne semble rythmer la fréquence de mes PS. La réponse est certainement enfouie en moi mais c'est difficile de s'auto-analyser...

#5 Asta

Asta

    Membre astral

  • Membre
  • 146 messages

Posté 20 juillet 2011 - 16:53

Peut être devrait tu rencontrer un hypnothérapeute avant de chercher une quelconque entité autour de toi, je ne dis pas ça pour te froisser bien entendu mais vaut mieux être sur que cela ne vienne pas de toi ou d'un traumatisme antérieur avant d'aller plus loin.
Je pense qu'un hypnothérapeute pourrait vraiment t'aider à fouiller un peu voir d'où cela pourrait venir

Si tu es sur la région centre je peux t'en conseiller une.

Bon courage

#6 kundada

kundada

    Membre mental

  • Membre
  • 414 messages
  • Sexe:Femme

Posté 20 juillet 2011 - 20:06

Candy, je te conseillerais de consulter un expert en troubles du sommeil qui pourra confirmer ou, éventuellement, infirmer que tu souffres bien de paralysies du sommeil. Je pense que ce serait déjà un bon début. Ton médecin traitant devrait être en mesure de t'indiquer un centre (hospitalier) spécialisé.

Tu dis que ces troubles ont débuté il y a 5 ans, par conséquent, es-tu en mesure de faire le lien entre cette période du passé et les nuits agitées que tu connais ?
Il s'agira peut-être de faire un travail (accompagné) sur toi-même pour connaître les racines du problème.

Mais je pense qu'il est, avant tout, important d'évacuer toute éventualité liée à un éventuel problème physiologique.:)

#7 Papillon empathe

Papillon empathe

    Membre causal

  • Membre
  • 667 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Là, car là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté

Posté 20 juillet 2011 - 21:42

Bonjour Candy,

Citation

est-il possible que notre esprit interagisse avec d'autres entités pendant le sommeil?
Nous sommes nombreux ici à penser que notre corps astral passe la nuit "ailleurs" et donc avec d'autres.
Quelques-uns dont moi pensent que le corps astral fait ça aussi pendant la journée (tout en restant "collé" à notre corps physique, alors que la nuit il s'en va; ce n'est pas encore très clair pour moi)


Citation

même si l'hypothèse surnaturelle est excitante, j'aime autant une explication scientifique/psychanalytique. Ou pourquoi pas un peu des deux,
Là, je pense que cette explication te laissera sur ta faim. Parce qu'elle se bornera à te dire que soit tu hallucines (mais on ne sait pas pourquoi) soit tu n'hallucines pas et tu ressens... on ne sait pas quoi, sans doute des productions propres de ton cerveau...
ce qui ne t'avance pas plus. Mais je peux me tromper bien sûr. :)

Il vaut mieux faire comme cet anthropologue que j'ai entendu un jour à la télé et se dire que ce que tu vis fait partie du vécu humain depuis la nuit des temps - on ne sait pas ce que c'est, mais les humains ont ça. Tu rejoins une longue lignée d'humains :)


Citation

Je pense avoir des choses à régler avec moi-même au niveau psychique, dans mes rapports avec les gens et dans mon rapport au sexe. Mais quand bien même j'ai la sensation qu'il y a autre chose.
Ouais, tu peux voir un psy pour ça. Quelques séances te permettront de bien cerner le "problème". Mais tu as l'air de dire que ton problème, ce n'est pas que ça t'arrive, mais que ce soit violent. Un psy classique ne verra pas les choses de cette façon.

Donc, va voir un psy spécialisé dans le domaine au moins. Je pense que Totem a une liste.


Fais confiance à ta sensation qu'il y a autre chose : tous les humains des choses à régler avec eux-même, avec les autres et dans leur rapport avec le sexe :lol:



Regarde sur Wiki, il y a un paragraphe noté "Gérer les paralysies du sommeil".
http://fr.wikipedia....ysie_du_sommeil
Je suppose que tu le connais, mais regarde-le d'un autre oeil, parce que j'ai entendu plus d'un membre du forum affirmer que pour chasser les entités négatives, on pouvait leur envoyer de l'amour.

Si tu arrives à couper les attaques en te réveillant quand ça ne te plaît pas, ou que tu arrives à accepter la situation et faire disparaître le côté désagréable, ton problème est résolu. Ça me semble une piste faisable.
Enfin, c'est toi qui décides bien sûr. :)
C'est dingue, tout ce qu'on peut faire avec son corps !

#8 Héméra

Héméra

    Rockeuse

  • Modérateur
  • 1 506 messages

Posté 21 juillet 2011 - 12:17

Salut Candy,

Beaucoup de bonnes choses ont été dites. Je reste persuadée de mon côté que le meilleur remède est d'acquérir un maximum d'information et de témoignages sur ces expériences, ce que tu cherches à faire manifestement, c'est déjà un bon début je trouve.

Je te renvoie au journal de Lilly qui a su progressivement dompter ses PS, je pense que ça pourrait peut-être t'inspirer un peu :

Journal de Lilly

J'avais également vu le reportage "Le Mystère de la Chose" et même si je lui trouvais un côté ridicule, il m'a quand même bien fait peur. ^_^ Et je me souviens que je l'avais rattaché à l'expérience de PS que j'avais vécue quelques années plus tôt. Ceci dit, je pense que tout le montage effrayant du reportage est vraiment une mauvaise idée car ça ne fait que conforter les victimes de paralysies du sommeil dans leur peur. Bref, je ne suis pas fan de ce genre d'émission. :)

Modifié par Héméra, 21 juillet 2011 - 12:18.

" Ceux qui savent exactement où ils vont dans la vie ne risquent pas de finir ailleurs. "

#9 VINCENT333

VINCENT333

    presque heureux parce presque libre

  • Membre
  • 34 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Bordeaux, pour vin bien sûr !

Posté 22 juillet 2011 - 09:56

j'ai expérimenté avec une copine la technique de kinésiologie, les résultats sont très intéressant pour faire remonter les vieilles casseroles. Tu pourrais essayer.
Laissez tomber votre intelligence du cerveau, préférez celle du cœur. Il est le centre magnétique, l'instrument qui génère toute votre énergie vitale. Lorsque vous lui laissez les rênes, votre niveau énergétique augmente sur les plan physiques, mental, émotionnel et spirituel.

#10 Dragonbreath

Dragonbreath

    Ether nid Thé

  • Membre
  • 600 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Paris

Posté 22 juillet 2011 - 18:02

Salut

Puisque tu préfère une réponse 'scientifique' telle qu'elle est reconnue officiellement, je te conseille un kinesio également. Ce sera encore moins risqué qu'un hypnothérapeute.... à mon sens. :)

Sinon, j'ai moi aussi fait des PS violentes comme toi par le passé durant ma jeunesse et ce jusqu'aux environs de mes 25 ans.
"Passe la porte, entends le rugissement du printemps,
Que la source solitaire des illusions,
Vienne à fleurir en astres véritables
Car je suis celle qui naît de la terre
Et cependant différente de la terre,
Celle que les ténèbres ne connaissent pas
Bien que mon corps soit d'ombre pure,
Celle qui dans le magma est une lampe
Et sur la blanche cime le fond d'un abîme
Te souviens tu enfin de moi? Je suis ta mère
La force impérissable que tu appelles âme.
Je suis la Force!"
Alexandro Jodoroswki

#11 Manupiapia

Manupiapia

    Astralopithèque

  • Membre
  • 159 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:: ueiL

Posté 22 juillet 2011 - 21:26

 candy, le 19 juillet 2011 - 23:44, dit :

Mais quand bien même j'ai la sensation qu'il y a autre chose. Une croyance veut que dans nos rêves nous rencontrions d'autre âmes. Puisqu'il est ici question de décorporation, est-il possible que notre esprit interagisse avec d'autres entités pendant le sommeil? Certaines personnes sont plus sensibles que d'autres, ressentent ou voient des choses que la plupart des gens ignorent ou rejettent.

Je suis très ouverte d'esprit et je crois à beaucoup de choses mais je dois avouer que même si l'hypothèse surnaturelle est excitante, j'aime autant une explication scientifique/psychanalytique. Ou pourquoi pas un peu des deux, pour le moment c'est comme ça que je le supporte. Voilà j'attends vos réponses, je peux tout entendre, vraiment :)
Merci de m'avoir lue.

Tout dépend du point de vue qu'on adopte sur le monde qui nous entoure. Personnellement, je me placerais aussi dans cet "entre-deux" insaisissable : les "esprits" existent, indépendamment de nous, mais en même temps ils n'existent que par notre pensée. Paradoxal ? L'explication surnaturelle et l'explication scientifique ne sont que deux facettes d'une réalité qui échappe à nos définitions.
Une psychothérapie, ou se soumettre à l'idée que c'est une véritable entité qui te torture ainsi, ne peut amener qu'au même résultat. Dans le 1er cas, on va dire qu'il s'agit d'accepter une part de toi, dans le 2è cas, d'envoyer de l'amour à une entité et lui faire comprendre qu'elle se torture elle aussi en te harcelant de la sorte (d'autant plus qu'elle étant à priori désincarnée, morte physiquement, ne peut pas accéder à l'objet de son désir). Deux conceptions différentes pour parler de la même chose, mais le même résultat au final.
Quand j'aurais le don de prophétie, la connaissance de tous les mystères et de toute la science,
Quand j'aurais la foi la plus totale, celle qui transporte les montagnes,
S'il me manque l'amour, je ne suis rien.

Mon Blog Musical

#12 moumouche

moumouche

    Visiteur

  • Membre
  • 15 messages

Posté 29 juillet 2011 - 16:26

Bonjour Candy,

Ça m'est arrivé aussi pas plus tard qu'avant hier de faire ce genre d'expérience. Mais moi, je résiste, je n'accepte pas ça! Cela m'arrivait d'avantage entre 22 et 25 ans, outre le fait que c'était lié à mon état psychologique (fatigue, tristesse, inquiétudes de l'avenir.. : il y avait une « faiblesse d'esprit » qui a pour conséquence de tout laisser passer).

Ainsi, (pour ma part) je pense aussi qu'il faut que tu fasses en sorte de rendre ton psychique (ou esprit ou conscience) plus fort afin de ne plus rien laisser passer. Il y a qques années quand cela m'arrivait, eh bien je me suis mise ensuite (pour combattre) à aller à l'église, à lire les écritures de la bible (chacun sa religion), bref à une spiritualité afin de me rendre plus forte, en esprit donc spirituellement parlant. Dans tous les cas il faut que tu rendes ton psychisme plus fort et que si ça t'arrive à nouveau, tu résistes (si c'est durant la journée, et que tu es éveillée, lorsque ça t’arrive, tu serres les poings très fort et tu crispes ton corps et après 1 min ou 30 secondes, tu relâches et là, ça fait barrage !). Si tu travailles, ça ne devrait pas t’arriver car ton esprit est occupé donc pas d’accès possible. J'ai aussi noté que ça n'arrive pas (en tout cas à moi) lorsque je dors chez qqn ou que je dors avec qqn.

J’espère avoir pu t’aider, je vais juste te donner une dernière astuce : tente de dormir avec un ciseau sous ton oreiller, normalement ça le fait pas non plus comme ça…. Normalement

Mais rien de mieux que la spiritualité pour rendre l'esprit plus fort!!!





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)