Aller au contenu


Lucidité


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
17 réponses à ce sujet

#1 nikkfurie

nikkfurie

    Membre éthérique

  • Membre
  • 84 messages

Posté 17 juillet 2011 - 14:04

Bonjour à tous.

j'ai une question simple à propos de laquelle j'aimerais débattre.

Avez vous déja vécu des projections de conscience dans lesquelles vous profitiez pleinement de l'experience en etant lucide et conscient de son caractère exeptionnel, sans vraiment etre pleinement conscient de votre état de "reveur"?

Ps:Ma question reste volotairement assez ouverte pour que chacun puisse exprimer ses ressentis.

Modifié par nikkfurie, 17 juillet 2011 - 14:09.


#2 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 17 juillet 2011 - 14:27

Bonjour nikkfurie,

j'ai du mal à comprendre ce que tu veux dire concrètement pour ma part, pourrais-tu être plus spécifique ?  :)
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#3 Medou

Medou

    Membre astral

  • Membre
  • 119 messages
  • Sexe:Homme

Posté 17 juillet 2011 - 15:18

C'est à dire vivre la projection de manière intense, réelle, sans se dire que l'on est dans un état "second" ? Si j'ai bien compris...  ^_^

#4 Ninhursag

Ninhursag

    Membre éthérique

  • Membre
  • 22 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:Jamais loin d'une tablette de chocolat

Posté 17 juillet 2011 - 17:52

Bonjour ! :)

Depuis mars 2011 j'ai fais 3-4 rêves lucides dans le genre, c'était mes premières fois. Ça va au delà du contrôle du rêve que j'avais l'habitude de faire et c'était vraiment intense.

Je vais vous raconter un de ces rêves  :closedeyes:

Je pars en vacances avec des amis. Nous sommes sur l'autoroute et soudain la voiture tombe en panne. Nous la mettons sur la bande d'arrêt d'urgence et je les laisse voir ce qu'il va pas. Consciente de leur incompétence en mécanique, je pars faire du stop pour ne pas perdre de temps.
Quelle chance (<_<) ! Il pleut et la route est déserte ... Le peu de voiture qui passe ne s'arrête même pas ! Je suis complètement désespérée et commence à "faire la folle" sur l'autoroute (autant rigoler dans des situations pareil :P). Je cours après les voitures qui passent (nous sommes dans un virage donc elles sont obligées de ralentir), je gueule après celles qui continuent leur route ... Après plusieurs heures je commence à être perdre patience et me met en plein milieu de la route. Là, elles seront obligées de s'arrêter non ?
Une voiture arrive et je me met bien face à elle. Mais elle ne ralentit pas pour autant et fonce droit sur moi. Au moment de l'impact, j'ai une seconde de lucidité. Je vois la scène au ralentit et je me dis "ce n'est qu'un rêve". Après ce moment de lucidité je roule par terre sur le côté et j'entends mes amis crier.
[coupure]
(Un autre rêve commence et se termine normalement, il était plein de détails, de sensations et d'émotions comme beaucoup de rêves que je fais.)
[reprise]
Me revoilà sur l'autoroute, en train de marcher. Je me dirige vers la voiture et je regarde autour de moi. Derrière la voiture se trouve un grand canyon. Je regarde le ciel et vois les nuages de pluie à l'horizon. Il y a toujours des nuages mais la pluie est passée, il y a même quelques rayons de soleil. Soudain, à quelques mètres de la voiture, je m'arrête et ouvre grand les yeux. *moment de lucidité* Je ressens le vent sur mon visage, la fraicheur du sol mouillé et la chaleur d'un rayon de soleil sur mes épaules. Comment est-ce possible de ressentir autant de chose dans un simple rêve avec une telle intensité ? Comme si tout était vrai ! *fin du moment de lucidité* Mes amis m'appellent pour me dire que la voiture est réparée et me demande ce que j'ai ... Je leur fais signe que tout va bien et pars les rejoindre.

Je me réveille tranquillement avec plein de questions en tête (pour ne pas changer ^^).
C'est un des rêves qui m'a le plus marqué. D'habitude, je profite d'un moment de lucidité pour faire ce que je veux (contrôler mon rêve) mais là je n'avais aucun contrôle, j'étais juste une fille au bord de la route, profitant des sensations de la nature ... :) Ma lucidité m'a permis de profiter pleinement de ces quelques secondes, plus intenses qu'en vrai !

Mais après ce genre de rêve, on est obligé de se remettre en question. Finalement, que sait-on du rêve ? Est-ce seulement des images qui passent dans la tête ? Voyage-t-on dans un monde créé par soi-même ? (Je pense que non :P)

Voilà pour la petite histoire  ^_^
“Doutez de tout et surtout de ce que je vais vous dire.”
Bouddha

#5 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 17 juillet 2011 - 19:58

Attention Ninhursag car on est ici dans la section "projection de conscience", donc c'est plutôt dans le cadre de ce type d'expérience que Nikkfurie posait sa question a priori (ce que le sous-titre du topic tend à confirmer), et non en terme de rêves lucides. ;)
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#6 jetapneiste

jetapneiste

    Membre éthérique

  • Membre
  • 42 messages

Posté 17 juillet 2011 - 20:46

Une projection de conscience dans laquelle on est lucide n'est elle pas un rêve lucide? lorsque l'on est pas pleinement conscient de son état de rêveur n'est-on pas tout simplement dans un rêve pur et simple ?

#7 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 17 juillet 2011 - 21:15

Si on considère une projection de conscience comme un rêve uniquement, oui, sans doute. Mais on essaie justement de différencier les deux expériences ici, pour les étudier chacune dans leurs particularités. ;)
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#8 nikkfurie

nikkfurie

    Membre éthérique

  • Membre
  • 84 messages

Posté 29 juillet 2011 - 17:38

Rebonjour et merci pour votre interet.

Citation

Bonjour nikkfurie,

j'ai du mal à comprendre ce que tu veux dire concrètement pour ma part, pourrais-tu être plus spécifique ?

Tu as raison Kalonek, pour etre plus précis je vais vous raconter ma dernière experience en détails, au risque de dire des choses inutiles mais peut-etre que certaines de mes remarques vous ferons réagir.


Le matin au réveil, lorsque je veux faire une experience plus puissante qu'un simple reve, je me place au niveau du chakra coronnal (je pratique la méditation depuis longtemps). Une fois la couronne largement ouverte cela à très rapidement pour effet une expansion de tout mon corps énergétique, beaucoup d'entre vous savent de quoi je parle.

La suite ne regarde que moi mais à ce stade je me mets à faire...du vélo! :D
c'est le meilleur moyen que j'ai trouvé pour oublier mon corps physique. Les images du reve arrivent ensuite mais j'essaie de rester concentré sur la sensation de mon corps astral.
Si ça foire je reste a rever une multitude de scènes tout en restant conscient de mon environnement, c'est d'ailleur assez étrange cet état ou la conscience semble réellement scindée en deux. C'est comme regarder un film ou l'on serait à la fois l'acteur et le spectateur.

Si ça "fonctionne" je crois que je m'endors, en tout cas il se passe une sorte de "black out", avant de me retrouver en reve. Au début ce reve est tout ce qu'il y à de plus normal: flou, incohérent... ;)

Progressivement le reve devient vraiment clair, une copie conforme du monde physique. J'agis comme je le ferais dans la vie diurne, discute avec les amis, je réflechis, je sens parfaitement mon corps. Je n'ais aucun doute sur la réalité de ce que je vis et n'étant pas un reveur lucide je me pose aucune question, tout est en place. Tout a l'air si réel. Je précise que j'ai une exellent mémoire onirique et que la nature de se type de reve est déja pour moi différente d'un reve ordinaire.

Ensuite tout commence à s'inverser: le monde et mes sensations sont toujours aussi clairs mais cela devient vraiment fantastique, complètement onirique avec beaucoup de gens menant des activités farfelues dans des décors insolites, des batiments ou chaque porte débouche sur des situations délirantes, et je participe à ce joyeux bordel! Là ou je distingue encore une fois cela d'un reve ordinaire c'est que le monde est persistant, délirant mais cohérent! Les choses restent en place.
Il y a aussi la puissance de mes sensations et paradoxalement ma grande lucidité.. bien que je ne sache pas que je reve (faut le vouloir). Et surtout, aucun rapport avec mon environnement onirique habituel.

Jusqu'ici aucun rapport non-plus avec le sujet de mon post, mais j'y arrive.

Toujours avec la lucidité d'une huitre donc, je commence à prendre le controle de mon reve, à bondir, voler, visiter. Je jubile car j'ai pleine conscience de mon environnement et de son potentiel (je sais que je suis libre). Mon esprit est cristallin et je veux profiter à fond. L'architecture des lieux est devenue grandiose, ces derniers sont vides et les lumières deviennet vraiment irréelles. Je peux sentir le vent dans mes cheveux et mes vetements sur ma peau. A ce stade je ne peux plus décrire avec des mots ces scènes, la prochaine fois je prendrais des photos.

Soudain tout s'évanouit et je me retrouve dans le noir pendant une poignée de secondes, le corps baigné dans de puissantes vibrations.

Lorsque ma vision revienttout est différent. Lors de ma dernière experience il me semble que je ne sentais plus vraiment mon corps,ou par intermitence. Je voyage d'une scène à une autre à une vitesse impressionnante.
Ce qui a vraiment changé est le fait que sans en avoir vraiment concsience, j'ai la sensation de créer chaque espace; c'est difficile à exprimer... Je sens un effort de concentration.. Et chaque scène émerge d'un brouillard bleu-gris foncé ça c'est net.
Encore une fois ma concsience est alerte, je suis là et je prends un énorme pied à agir ainsi mais... Je ne suis pas conscient de mon état de "reveur".

Une partie de moi reconnait le caractère exeptionnel de la situation mais c'est comme s'il lui manquait des infos, c'est la tout le paradoxe et la raison de ce post concernant la lucidité onirique. Je dirais que je sais que je reve mais que je ne sais peut-etre pas que je dors...Je ne sais pas. Que cela vous inspire-t-il?

Bien à vous.

Modifié par nikkfurie, 29 juillet 2011 - 17:40.


#9 Dakini

Dakini

    Membre éthérique

  • Membre
  • 61 messages
  • Sexe:Homme

Posté 15 août 2011 - 18:18

HUM je ne mis connais pas dans le domaine. j'ai ouvert justement pour apprendre sur la lucidité.

Mais tes questions ou ton problème est plus d'après moi que tu es sais que tu rêve mais, tu à oublié que ce n'est plus ton corps physique que tu utilises et ça, ça semble te bloquer. Le fait de ne pas sentir les choses de la même façon, et c'est normal puisqu'avec un autre corps voir même ne pas les sentir du tout. Mais j'imagine que l'aspect réside surtout avec le fait de pouvoir les modifier consciemment.

Mais avons nous conscience de notre corps immobile tout en courant dans le rêve que l'on maitrise d'une certaine façon?

Parfois j'ai entendu parlé de gens qui ce sont retrouvé avec un guide qui n'avait aucun rapport avec la scène dans le rêve, comme si un rêve pouvais avoir toujours un sens concret...Et ils ce sont retrouvé à discuter avec lui ou elle, pour ensuite se réveillé en pleine possession de leurs informations très concrètes. Je spécifie car souvent au réveil tout est vague et plus les secondes passent plus ça le deviens flou.
« On ne vois pas plus loin que ce que l'on est prêt à voir!»

#10 nikkfurie

nikkfurie

    Membre éthérique

  • Membre
  • 84 messages

Posté 03 septembre 2011 - 00:53

Merci Dakini pour ta reponse,( ainsi qu'au autres membres,Kalonek)  mais cela ne m'eclaire pas vraiment plus. Je fais des reves de plus en plus clairs dans lesquels j'utilise toujours plus consciemment le potentiel du monde onirique, j 'entre egalement en reve sans interruption de conscience mais ma memoire du monde physique fout  toujours le camp à la transition! Comment expliquer, c'est comme si mon moi onirique s'epanouissait independement hors du moi "physique" sans qu'il existe de lien entre les deux. Cela ne pose pas vraiment de probleme personnel, mais je suis curieux de connaitre votre rapport entre votre  ""vous relatif" et votre "vous onirique" astral ou autre... À bientot

#11 Jolan

Jolan

    Gardien du Feu

  • Administrateur
  • 3 362 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Liège

Posté 03 septembre 2011 - 11:15

Salut Nikkfurie :)

Voir le messagenikkfurie, le 29 juillet 2011 - 17:38, dit :

Le matin au réveil, lorsque je veux faire une experience plus puissante qu'un simple reve, je me place au niveau du chakra coronnal (je pratique la méditation depuis longtemps). Une fois la couronne largement ouverte cela à très rapidement pour effet une expansion de tout mon corps énergétique, beaucoup d'entre vous savent de quoi je parle.

La suite ne regarde que moi mais à ce stade je me mets à faire...du vélo! :D
c'est le meilleur moyen que j'ai trouvé pour oublier mon corps physique. Les images du reve arrivent ensuite mais j'essaie de rester concentré sur la sensation de mon corps astral.

Lorsque tu t'imagines faire du vélo et que les images du rêve surgissent, tu continues à pédaler encore un moment avec ton corps onirique ?

Citation

Si ça foire je reste a rever une multitude de scènes tout en restant conscient de mon environnement, c'est d'ailleur assez étrange cet état ou la conscience semble réellement scindée en deux. C'est comme regarder un film ou l'on serait à la fois l'acteur et le spectateur.

Je comprends ce que tu décris et considère cela comme une immersion partielle. La plupart du temps, le sens visuel est le plus actif au détriment des autres sens.

Dans cet état, j'ai encore la sensation d'être couché dans mon lit et j'arrive à peine à ressentir mon corps onirique, d'où l'impression d'être davantage spectateur qu'acteur. Pour renforcer l'immersion, essaie de solliciter un maximum le sens du toucher dans l'environnement du rêve (touche le sol, les murs...), jusqu'à ce que les sensations de ton corps onirique prennent le dessus.

Citation

Progressivement le reve devient vraiment clair, une copie conforme du monde physique. J'agis comme je le ferais dans la vie diurne, discute avec les amis, je réflechis, je sens parfaitement mon corps. Je n'ais aucun doute sur la réalité de ce que je vis et n'étant pas un reveur lucide je me pose aucune question, tout est en place. Tout a l'air si réel. Je précise que j'ai une exellent mémoire onirique et que la nature de se type de reve est déja pour moi différente d'un reve ordinaire.

Cela m'est arrivé aussi. Un rêve hyper-réaliste dans lequel tu te sens extrêmement "présent". Même si tu es bien conscient de rêver au départ de l'expérience, il arrive que la sensation de réalité soit telle que ta conscience n'arrive pas à se faire à l'idée d'évoluer dans un monde onirique.

Citation

Si ça "fonctionne" je crois que je m'endors, en tout cas il se passe une sorte de "black out", avant de me retrouver en reve. Au début ce reve est tout ce qu'il y à de plus normal: flou, incohérent... ;)

Je pense que le hic vient de là. Idéalement, dès que tu émerges en rêve, tu devrais pouvoir conserver ta conscience de veille (et les souvenirs liés), mais la plupart du temps c'est une conscience onirique qui tend à prendre naturellement le dessus. Cependant, il est encore possible à ce moment de retrouver ta mémoire de veille et de devenir pleinement lucide.

Cette mémoire peut revenir progressivement d'elle-même (d'autant plus qu'elle était encore bien active juste avant que tu t'endormes). Dès que tu sens que quelque chose "ne tourne pas rond", effectue directement un test de réalité au sein du rêve, cela boostera ton niveau de lucidité.

Si ca ne se déroule pas de cette façon, tu peux alors essayer de t'auto-conditionner à retrouver ta mémoire de veille une fois endormi, en utilisant une affirmation avant l'endormissement. Tu trouveras dans ce topic des informations sur le sujet.

Donne-nous des retours ! :)
Ne vous inquiétez pas ! On va tous mourir.

#12 nikkfurie

nikkfurie

    Membre éthérique

  • Membre
  • 84 messages

Posté 03 septembre 2011 - 16:33

Merci Jolan pour toutes ces infos! Vraiment enrichissant :)

Ce que je retire de tout cela est le fait que je doive travailler sur ma conscience à l'état de veille pour obtenir des résultats en rêve afin de créer ce pont entre les deux niveaux de conscience. Je vais mettre des choses en place et je vous tiendrai au courant de mes progrès !

Merci pour le lien, très intéressant également. Salut!

#13 nikkfurie

nikkfurie

    Membre éthérique

  • Membre
  • 84 messages

Posté 06 septembre 2011 - 13:43

J'ai testé l'auto suggestion. Ca marche! :)

#14 Jolan

Jolan

    Gardien du Feu

  • Administrateur
  • 3 362 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Liège

Posté 06 septembre 2011 - 14:40

Voir le messagenikkfurie, le 06 septembre 2011 - 13:43, dit :

J'ai testé l'auto suggestion. Ca marche! :)

Rapide ! :P
Tu pourras nous raconter ?
Ne vous inquiétez pas ! On va tous mourir.

#15 nikkfurie

nikkfurie

    Membre éthérique

  • Membre
  • 84 messages

Posté 06 septembre 2011 - 19:16

Oui bien sur.

J'ai commencé hier matin l'auto suggestion sans résultat (j'avais du mal a me rendormir).

J'ai donc remis ça hier soir avec une phrase toute simple, j'ai fait ma nuit. J'ai dormi assez profondemment.

Ce matin au réveil j'ai fait un travail énergétique sur tout mon corps. Une fois bien fluide j'ai repratiqué l'autosuggestion en me concentrant vraiment sur l'intention plus que sur les mots.
Je me suis retrouvé dans en rêve, assez délirant d'ailleurs, puissant au niveau des sensations mais je n'était pas conscient de rêver. Puis un moment, j'ignore pourquoi, je me suis calé dans un coin de mon rêve pour tenter une projection astrale, je me suis alongé les bras croisés sur une sorte de banc, j'ai fermé les yeux. J'ai commencé essayer de me dédoubler en commençant à danser dans un autre corps (je ne dois pas être très clair). A ma grande surprise j'ai été litteralement transvasé de mon corps onirique, à cette autre corps onirique et cela avec une facilité déconcertante! Je n'ai pas du faire ma petite danse plus de 5 secondes pour me retrouver aspiré dans une scène totalement différente. Le choc m'a complètement rendu lucide, euphorique aussi!:)

Me voici donc dans ce qui semble être mon jardin, je me souviens être complètement halluciné par la profusion de détails et la netteté de ma vision, la lumière... Le bizu dans toute ça splendeur quoi. Je sautille d'exitation!
Ca ne dure pas longtemps parcequ'une douzaine de gros chien noirs sortent des bosquets et rodent lentement autour de moi. Je me souviens avoir pensé "laisse tomber ce sont tes peurs" ce qui les a fait reculer aussitot. Sauf un qui visiblement tenait vraiment à me chercher des noises. Tout content de moi je sors "J'm'en fout j'ai des ailes! :D".
J'écarte les bras et je les sens s'allonger, je bat deux trois fois des ailes en regardant s'éloigner le chien trop dégouté.

S'en suit un beau voyage, completement psychédélique, stoppé net par un SMS que m'a gentiment envoyé un ami pour me dire : qu'il devait surement me réveiller, alors il appelerai plus tard. Quel monde de merde!





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)