Aller au contenu


Muladhara ou kundalini ?


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
52 réponses à ce sujet

#46 kazuki

kazuki

    In Silent Hill

  • Membre
  • 942 messages
  • Lieu:Nîmes

Posté 29 avril 2005 - 11:59

Je me rapel d'un article, sur un Yogi, qui était assez agée plus que la moyenne, et il avais décider de ça mort.

Il s'était mis en posture et il avais dit " quand j'aurai fini de compter jusqu'à 3 j'arrèterai mon coeur"

Et bien ça c'est passé comme il l'avais dit.

ça m'avais marquer, de pouvoir contrôler ça mort et surtout contrôler ça vie parfaitement pour l'avoir préservé autant.

Modifié par kazuki, 29 avril 2005 - 12:00.

Mon âme se compose et decompose
comme un puzzle mélancolique...
dont chaque pièce a sa propre tristesse.

#47 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 29 avril 2005 - 12:24

kazuki, le Apr 29 2005, 12:59 PM, dit :

Je me rapel d'un article, sur un Yogi, qui était assez agée plus que la moyenne, et il avais décider de ça mort.

Il s'était mis en posture et il avais dit " quand j'aurai fini de compter jusqu'à 3 j'arrèterai mon coeur"

Et bien ça c'est passé comme il l'avais dit.

ça m'avais marquer, de pouvoir contrôler ça mort et surtout contrôler ça vie parfaitement pour l'avoir préservé autant.
Les véritables yogis, qui sont pleinement éveillés, sont capables en effet de sortir de leur enveloppe charnel et d'entrer dans la "mort" quand le moment est venu. Il meurt en toute conscience. Ils ont en fait déjà atteint l'Eveil, mais étaient restés sur le plan terrestre afin d'accomplir ce qu'ils devaient faire. Ce sont des jivan-mukta, des libérés vivants.

#48 kazuki

kazuki

    In Silent Hill

  • Membre
  • 942 messages
  • Lieu:Nîmes

Posté 29 avril 2005 - 14:06

c'était en position du Lotus ma mère ma confirmé ^^

merci Yog pour la précision :yes:
Mon âme se compose et decompose
comme un puzzle mélancolique...
dont chaque pièce a sa propre tristesse.

#49 lachesis

lachesis

    Vieille membre âne

  • Membre
  • 913 messages
  • Lieu:Ne suis plus dans la forêt et parfois ça me manque...

Posté 29 avril 2005 - 17:51

d'ailleurs c'est ce que font certains aborigènes (message des hommes vrais au monde mutant)

ce qui relance la polémyque sur le suicide

la liberté la plus extrême de l'homme est elle de s'en remettre à dieu lorsque seul il sait que sa mission est accomplie

ou est ce une gougnaferie de se tuer, s'otant le cadeau et ensuite errer pendant des cycles comme une âme perdue

#50 lachesis

lachesis

    Vieille membre âne

  • Membre
  • 913 messages
  • Lieu:Ne suis plus dans la forêt et parfois ça me manque...

Posté 29 avril 2005 - 17:59

d'ailleurs en fait je voudrais m'exprimer sur ce thème des chakras


en fait, n'avons nous pas simplement été désensibilisés par tout un tas de subterfuges physiques et chimiques terrestres, mais dûs à notre seul erreur mentale, afin que soient anéantis nos vrais sensations telles que celles que nous pensons réveiller en stimulant des choses qui sont déjà


nous ne faisons que réapprendre une nuance de sensibilité qui était effacée de notre palette

j'en reste persuadée

ça a toujours été et sera toujours

affectueusement, amicalement, et cordialement   :9:

#51 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 29 avril 2005 - 18:44

lachesis, le Apr 29 2005, 06:51 PM, dit :

ce qui relance la polémyque sur le suicide

En ce qui concerne les yogis éveillés, les libérés vivants que je citais avant, ils ne quittent pas leur corps parce qu'ils l'ont décidé, mais par volonté divine. Le Divin leur accorde cette possibilité, car ils savent à quel moment ils devront mourir et quand le moment vient, ils partent alors en pleine conscience, en nirvana.
Dans ce cas précis, il ne s'agit pas de suicide.
Pour les autres cas, je ne préfère pas théorisé sur des choses auxquelles nous n'avons pas encore accès.

#52 sensi

sensi

    Membre éthérique

  • Membre
  • 28 messages

Posté 30 avril 2005 - 07:28

Il y a une chose sûre, c'est que le suicide n'existe que sur notre planète. M'enfin, il y a tellement de choses qui n'existent que sur notre planète et dans notre conscience et notre pensée créatrices et que nous croyons universelles...
Après, tous les jugements religieux et moraux sur le suicide sont des préceptes pour nous enkyloser encore plus. Nous sommes nos propres juges dans l'Infini. Et je crois que ça n'est pas un secret universel qu'on en chie sur cette sphère à tenter un tant soit peu l'épanouissement de notre conscience au milieu d'une organisation systémique aliénée et aliénante.
Par contre abandonner son véhicule physique, c'est se condamner à devoir en reprendre un jusqu'à avoir réussi à aligner son véhicule physique sur le Tout/Un, jusqu'à avoir réussi à l'ascensionner et à avoir une navigation fluide entre ses corps.

#53 sensi

sensi

    Membre éthérique

  • Membre
  • 28 messages

Posté 30 avril 2005 - 07:45

En d'autres mots, tout ce qu'on expérimente doit faire partie du Tout/UN.





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)