Aller au contenu


[Projet AS] Atelier sur le rêve lucide


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
59 réponses à ce sujet

#46 Titus

Titus

    Timonier

  • Membre
  • 723 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Bordeaux

Posté 18 octobre 2010 - 16:43

Salut thorung laImage IPB ,

Je pense aussi que la part de l'inconscient nous empêche d'être conscient de notre propre existence...son influence est encore plus grande pendant le sommeil( un peu trivial là mais bon). Pendant la journée, la plupart de nos pensées (la grande majorité) sont induites par notre inconscient. Nous pensons, nous nous rendons même pas compte que nous visualisons des scénarios...comme en arrière plan. Et cela à un rythme effréné, tous les jours de l'année, toute sa vie....D'une, cela consomme beaucoup d'énergie et de deux, cela nous empêche d'être pleinement conscient du moment présent.

Citation

D'ou une autre une hypothese de ma part que je résumerai ainsi:plus le sujet est jeune,plus il lui sera facile d'acceder aux RL, car étant un peu moins profondement marqué par des decennies de conditionnement et de rationnalisme...et inversement

Je l'ai pensé pendant un certain temps, mais aujourd'hui j'en suis moins sûr. Car en fait, à notre naissance, notre inconscient est seul maître à bord, puis en grandissant, l'esprit critique, le conscient commence à peine à s'affranchir que déjà la société et tout le conditionnement que tu cite judicieusement, prend le relais. Du coup, pas le temps de s'évader ou très peu d'occasion.

Tout ça pour en venir à un point fondamental. Le contrôle de nos pensées. C'est, selon moi, l'élément crucial qu'il nous faut acquérir. Un combat contre l'inconscient doit s'engager si l'on veut obtenir de bons résultats dans l'exploration des "états modifiés de conscience". Contrôler ses pensées, c'est défendre son "périmètre de sécurité" face aux assauts de l'inconscient. C'est un travail de longue, de très longue haleine. La méditation et certains exercices au niveau mental sont là pour nous y aider.

Sinon, la pétanque, c'est pas mal non plusImage IPB .

Modifié par Titus, 18 octobre 2010 - 16:45.

Image IPB


#47 thorung la

thorung la

    Membre éthérique

  • Membre
  • 23 messages

Posté 18 octobre 2010 - 16:58

Et la pétanque, avec ou sans le bérêt ?

D'accord avec toi, toute la base de la pratique méditative est bien là : ne pas se laisser embarquer par ses schémas de pensées, ne pas s'identifier à eux, mais vaste programme !! De plus, même en parvenant à un certain niveau de contrôle conscient, il n'y a pas de fait de contrôle inconscient, par exemple dans la vie onirique, ca serait un peu facile !! En d'autre termes, qu'est-ce qui va déclencher le graal, à savoir le "bon diou, mais c'est bien sûr, je rêve !!" Et là, je suis preneur...

Modifié par Jolan, 19 octobre 2010 - 18:36.


#48 Lorenzo

Lorenzo

    TOTORO TOTO...

  • Administrateur
  • 385 messages
  • Sexe:Homme

Posté 18 octobre 2010 - 20:18

Pour ma part je te répondrai qu'il te faut analyser tes rêves, voir à quel moment tu aurais dû devenir conscient et surtout pourquoi.
Il faut traquer la moindre aberration ce qui permettra à ton sens critique de se questionner quand l'impossible arrive. Tu peux ajouter à cela un conditionnement comme se dire à plusieurs moment dans la journée : "Est ce que je rêve ? Oui/Non ? Pourquoi ?"

Enfin bref normalement en répétant les étapes de cet atelier tu devrais pouvoir au moins faire un RL.

#49 thorung la

thorung la

    Membre éthérique

  • Membre
  • 23 messages

Posté 18 octobre 2010 - 21:34

Sans m'apesantir sur mon cas perso.j'ajouterai néanmoins que cela fait maintenant un an que je tiens un JR, que je pratique les TR assez régulierement, que je bosse sur l'auto-conditionnement, que j'ai bien reperé mes éléments récurents de reve, et que malgré cela, je n'ai a mon actif que 2 minuscules RL de tres tres basse intensité;
Difficile de faire plus perseverant, non? c'est bien ^pourquoi je pense qu'il y "autre chose" de déteminant

#50 Titus

Titus

    Timonier

  • Membre
  • 723 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Bordeaux

Posté 18 octobre 2010 - 22:27

Voir le messagethorung la, le 18 octobre 2010 - 21:34, dit :

Sans m'apesantir sur mon cas perso.j'ajouterai néanmoins que cela fait maintenant un an que je tiens un JR, que je pratique les TR assez régulierement, que je bosse sur l'auto-conditionnement, que j'ai bien reperé mes éléments récurents de reve, et que malgré cela, je n'ai a mon actif que 2 minuscules RL de tres tres basse intensité;
Difficile de faire plus perseverant, non? c'est bien ^pourquoi je pense qu'il y "autre chose" de déteminant


Ta vie sociale peut-être; trop de stress, de responsabilité à assumer , de challenge à relever, de frustration à gérer? La vie en société, une société de fou il faut bien le reconnaître, alimente en carburant la mécanique de notre inconscient et de son dynamisme créatif...Image IPB. Laissant peu de place à notre partie consciente pour émerger en plein rêve et donner un joli RL.

Modifié par Titus, 18 octobre 2010 - 22:28.

Image IPB


#51 Jolan

Jolan

    Gardien du Feu

  • Administrateur
  • 3 362 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Liège

Posté 19 octobre 2010 - 20:27

Voir le messagethorung la, le 18 octobre 2010 - 12:02, dit :

En effet, on part toujours du principe que tout le monde peut accéder au RL. C'est un présupposé, qui certes est "rassurant", mais sur quoi se base ce postulat de départ ?

Bonne question, Thorung la ! :lol: Personnellement, je persiste à croire que tout le monde peut accéder à la lucidité. Il s'agit pour moi d'un état de conscience un peu particulier il est vrai, mais qui n'a rien de mystique ! La preuve : après 1 an d'exercices régulier, tu as accédé à la lucidité en rêve, même si ce n'étaient comme tu dis que 2 minuscules RL de faible intensité.

Bon, maintenant il est clair qu'un délai d'1 an, ce n'est pas ce qu'il y a de plus expéditif... La question serait alors : pourquoi est-ce plus rapide chez certains que d'autres ? C'est peut-être comme la pétanque finalement :D  

Voir le messagethorung la, le 18 octobre 2010 - 12:02, dit :

Il serait intéressant de savoir quel est le pourcentage de rêveurs qui n'ont jamais atteint la lucidité et de tenter de cerner les causes de cela.

Oui ce serait intéressant en effet, mais je ne sais pas s'il y a déjà eu une étude sur le sujet (il faudrait poser la question à Aislean).

Voir le messagethorung la, le 18 octobre 2010 - 12:02, dit :

J'y vois en tout cas une très très forte résistance de l'inconscient. Pourquoi ? Je n'en ai pas la moindre idée et toute supposition de ma part en tout cas n'aurait rien d'universel. J'observe seulement que l'esprit critique ne s'éveille absolument pas, et qu'il accepte donc très passivement tout ce qui se passe.

Disons que pour la plupart des gens (moi y compris), ce n'est pas le "moi conscient" qui s'exprime lors des rêves. Je ne sais pas s'il s'agit pour autant d'un moi "inconscient", j'appellerai cela plutôt un "moi conscient différemment" :) Pour moi, devenir lucide, c'est inviter le "moi conscient" dans nos rêves. Autrement dit, c'est retrouver (en tout ou en partie) nos souvenirs de veille et notre capacité de jugement.

Voir le messagethorung la, le 18 octobre 2010 - 12:02, dit :

En d'autre termes, qu'est-ce qui va déclencher le graal, à savoir le "bon diou, mais c'est bien sûr, je rêve !!" Et là, je suis preneur...

Bon... Maintenant il faudrait en effet trouver ce qui fait que ta conscience de veille ait autant de difficulté à s'immiscer dans tes rêves...

Ce que je sais, c'est que plus tu feras l'expérience de cet état, plus il te sera facile d'y entrer par après.
Lors de tes 2 premiers RL's, que s'est-il passé ? Tes rêves ont-ils repris leur cours normal où t'es-tu réveillé directement ? Si tu veux faire durer l'expérience, la règle est de maîtriser ton excitation dès le départ. Et pour maintenir ta lucidité, il te faudra solliciter ta conscience de veille afin de stabiliser ton état. Si tu parviens à te souvenir d'un objectif fixé à l'état de veille, c'est déjà bon ! Tu peux aussi par exemple te poser la question : quel est mon nom ? Ajoute-y pourquoi pas ton adresse et ton numéro de téléphone portable. Tu verras qu'il n'est pas si évident d'avoir accès à toute sa conscience de veille :lol:

Personnellement, je n'utilise pas les tests de réalité en journée. Ce qui fonctionne bien pour moi, c'est l'intention claire juste avant l'endormissement (au coucher ou après un réveil nocturne), mais ce n'est évidemment pas suffisant.

Le moyen le plus efficace est pour moi indiscutablement le WBTB. Faire la grasse matinée aussi (mais je le fais rarement).
Dans les 2 cas, le principe est le même : tu te rendors après avoir déjà passé les phases de sommeil profond. C'est à ce moment que ta conscience de veille est la plus à même de s'inviter dans tes rêves (et l'idée de devenir lucide en rêve est encore fraîche dans ton esprit).

Plus expéditif encore : bien dormir le lendemain d'une nuit où tu as peu dormi.
Pour des raisons intimes :euh:, je n'ai presque pas dormi la nuit de dimanche à lundi pour passer ensuite une journée active complète (+ loisir en soirée).
Pour récupérer, je suis allé dormir tôt hier soir (peu avant 22h) et voilà ce qui s'est passé, en fin de nuit :

Citation

Rêve normal qui se déroule dans la maison de mes parents. Il fait nuit et j'ouvre la baie vitrée qui donne sur le jardin. J'allume la lumière extérieure et aperçois ma mère en train de dormir dehors dans un relax avec un sac de couchage. Il fait froid et je me demande vraiment ce qu'elle fout là. :blink:
Je regarde ensuite le paysage et aperçois 2 lunes : l'une assez haute dans le ciel et l'autre plus grosse, près de l'horizon.  :wacko:
Là, je commence VRAIMENT à douter de ce que je vois et décide de faire le test du nez bouché. Il est positif, mais je dois l'effectuer 2 fois de suite tellement tout paraît réel autour de moi.

A partir de là, j'ai pu maintenir la lucidité sur 3 rêves, entrecoupés de 2 périodes intermédiaires où j'ai repris conscience couché dans ma chambre avec sensations de sortie hors du corps. Ca c'est quelque chose dont j'étais incapable au début (je me réveillais dans les 10 secondes chrono :P ).

Je n'avais pourtant pas pensé au rêve lucide avant de m'endormir. Par contre, il y avait bien un "élément déterminant" comme tu dis : un méga "baktoubeeeeeed". :yes:
Ne vous inquiétez pas ! On va tous mourir.

#52 Jolan

Jolan

    Gardien du Feu

  • Administrateur
  • 3 362 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Liège

Posté 19 octobre 2010 - 21:48

Voir le messageTitus, le 18 octobre 2010 - 22:27, dit :

Ta vie sociale peut-être; trop de stress, de responsabilité à assumer , de challenge à relever, de frustration à gérer? La vie en société, une société de fou il faut bien le reconnaître, alimente en carburant la mécanique de notre inconscient et de son dynamisme créatif...Image IPB. Laissant peu de place à notre partie consciente pour émerger en plein rêve et donner un joli RL.

C'est ce que j'ai tendance à penser aussi, Titus. Cependant, je viens de vérifier un truc dans mon journal. Entre 2005 et 2007, j'ai été soumis à un niveau de stress important au niveau professionnel. Pendant cette période, j'ai eu pas mal de rêves (non lucides) d'angoisse, mais ça ne semble pas avoir joué sur la fréquence des RL.
Ne vous inquiétez pas ! On va tous mourir.

#53 thorung la

thorung la

    Membre éthérique

  • Membre
  • 23 messages

Posté 23 octobre 2010 - 15:35

Merci Jolan, pour cette longue analyse;
Pour etre plus precis, je completerai en disant que lors de mes deux mini RL, j'ai plutot eu la sensation de "rever que je reve", et par consequent de ne rien maitriser du tout, y compris la phase initiale de prise de lucidité, qui est apparue spontanement;
Pour l'instant, j'ai pris l'option de faire un break, oublier le RL, ne plus noter que mes reves particulierement significatifs ou interessants;
Titus, je ne crois pas trop a l'hypothese du "trop de stress";D'une maniere generale, je pense que l'on met a peu pret tout et n'importe quoi sur le dos du stress, et comme ce n'est pas verifiable...

#54 thorung la

thorung la

    Membre éthérique

  • Membre
  • 23 messages

Posté 24 octobre 2010 - 07:37

Voila donc qu'hier je pretendais que je cessais momentanement le travail sur les RL.
Donc, hier soir, aucun travail d'induction, et mes TR ont cessé depuis quelques jours;
Je relate le reve tel qu'ecrit dans mon JR:
"Je suis en presence d'un bébé,peut etre 6 mois,je ne suis pas sur que ce soit le mien, mais il parle déja trés trés bien, en tout cas d'une facon qui ne correspond pas a celle d'un enfant de son age;
Je fait le TR du nez bouché, mais sans résultats..."
Voila ,rien de transcendant certes, mais il est quand meme notable de remarquer qu'au moment ou je decide de faire une pause, il se passe "quelque chose";
De plus je me demande pourquoi cette situation m'a poussé a faire un TR, alors qu'elle n'etait ni plus ni moins incongrue que d'autres;
Le monde du reve, et a fortiori lucide est aussi passionant pour cela: nous sommes nos propres cobayes, rien n'est sur, rien n'est definitif ni inscrit dans le marbre, et tout est a découvrir;
Du coup, je ne suis plus trés sur de vouloir faire une pause! ;)

#55 Jolan

Jolan

    Gardien du Feu

  • Administrateur
  • 3 362 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Liège

Posté 25 octobre 2010 - 07:03

Voir le messagethorung la, le 24 octobre 2010 - 07:37, dit :

Voila ,rien de transcendant certes, mais il est quand meme notable de remarquer qu'au moment ou je decide de faire une pause, il se passe "quelque chose";

J'aime !  :lol:
Ne vous inquiétez pas ! On va tous mourir.

#56 Invité_Lola_*

Invité_Lola_*
  • Invité

Posté 25 octobre 2010 - 13:08

Bonjour à tous.

Et bien pour moi Le WBTB fonctionne très bien , un peu trop même car je n'arrive toujours pas à vraiment comprendre les étapes qui me font entrer en rêve lucide .

Ce matin alors que j'étais réveillée depuis 4 h00 , je me décide à me lever à 7 h00. Ne pouvant faire autre chose car les petits dormaient , je me  décide à me mettre à méditer vers 7h30 . Comme d'habitude je finis par m'endormir ,je me réveille puis me tourne pour dormir encore un peu.

Soudain je reprends conscience dans un état proche de la PA , je suis dans un endroit ou il fait chaud , va savoir pourquoi ! Ne voyant rien j'essaie de ne pas paniquer et comme je sais qu'il doit faire jour , je me dit tiens si j'essayai de sortir par ma fenêtre pour tenter un VA de jour et c'est là ou la transition se fait , je me retrouve au sol en pyjama  devant mon portillon , je sors sur le trottoir ( à ce moment j'hésite encore ,je ne suis pas certaine d'être en PA mais tout est si réel que je commence à douter de mon état ) , des enfants passent en vélo sur la route et l'un d'eux me dévisage , je crois reconnaître un petit voisin alors là je commence à douter et me dit que " si je  ne suis pas en rêve alors là c'est trop la honte " , pour en être certaine je fait le TR du nez bouché ,  :rofl1: c'est trop drôle ce truc là , j'ai eu l'impression de traverser mon nez avec mes doigts ,comme si j'avais un nez de squelette ,je respire et sens le souffle chaud sur mes doigts , c'est bon cool je suis en plein rêve .

Je continue à avancer , tout est stable et ressemblant à mon quartier mais arrivé au niveau d'un rond point ,les choses changent quelque peu ,un flot de véhicules passent sur le rond point qui est légèrement surélevé comme un pond , à 30 cm du sol pas plus. Chaque voiture à une vitre brisée à l'arrière, mais plus elles défilent et plus la forme de l'impact prend la forme d'une tête de monstre , je commence à flipper jusqu'à ce qu'arrive un camion ayant en façade une statue de la tête de ce monstre .

Ma première idée a été de me planquer mais j'ai réussi à contrôler ma peur et décide d'aller juste à côté de ce petit rond point chez une voisine à moi .

Elle m'accueille gentiment , elle n'est pas seule , une jeune fille est à ses côtés. Elle me prépare le café et je regarde la table , l'envie me prend d'essayer de faire apparaître des objets , et d'en faire disparaitre d'autre avec mes mains . La jeune fille est subjugué mais mon ami elle ne réagit pas .

Je me dirige alors vers ce qui est censé être le salon mais une porte se trouve sur ma droite ,je l'ouvre et je me retrouve dans une salle de bain. Le problème c'est qu'à ce moment là j'ai eu envie de faire apparaitre un ami , seulement j'ai hésiter à le déranger , ne sachant pas si  cela fonctionne comme dans l'astral . J'ai voulu  aller tenter de faire apparaitre une autre personne , cependant j'entendais comme venant de la pièce à côté tambouriner  à la porte " tandis qu'une voix familière disait " où est-elle ? "avec un ton très sévère !


Voilà , je continue mon exploration de la lucidité, mes rêves semblent durer de plus en plus longtemps , même si par moment il faut savoir rester très concentré et ne pas perdre de vue que l'on est en rêve lucide et surtout ne pas se laisser déborder par ses sentiments quels qu'ils soient.

A bientôt pour de nouvelles aventures  :D

#57 Yéti

Yéti

    Factory of Faith

  • Modérateur
  • 601 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Himalaya

Posté 07 novembre 2010 - 12:14

Je profite juste de ce topic pour poser une petite question sur le WBTB:

En fait, pourquoi le WBTB est efficace? Je ne remet pas du tout en cause cette technique que je sais très profitable, mais on ne dis pas pourquoi elle l'est...

Par exemple, pour un WILD, l'idéal est de sortir du sommeil pour y replonger aussitôt. Le mental et le corps sont profondément relaxés, annihilés, endormis, donc il est plus facile d'entrer immédiatement en phase de rêve, lucidement.
D'ailleurs, si un WILD est difficile au couché, c'est bien parce que l'on démarre d'un état d'éveil brut, donc il faut amorcer lucidement tout le processus d'endormissement en entier.

Alors pourquoi se lever la nuit, et rester debout une demi-heure est-il bénéfique alors que l'on brise la latence du corps et de l'esprit pourtant si appréciable?
Si ta vie était un roman, et toi l'auteur, comment voudrais-tu que l'histoire continue?

#58 Jolan

Jolan

    Gardien du Feu

  • Administrateur
  • 3 362 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Liège

Posté 08 novembre 2010 - 21:39

Voir le messageYéti, le 07 novembre 2010 - 12:14, dit :

En fait, pourquoi le WBTB est efficace? Je ne remet pas du tout en cause cette technique que je sais très profitable, mais on ne dis pas pourquoi elle l'est...

Salut Yéti !

Tu trouveras une explication (en anglais) sur ce site. L'explication complète est probablement dans un des bouquins de Stephen Laberge.

En gros, avec le WBTB, tu éveilles ta partie consciente à une période où elle est habituellement "out" (en plein sommeil REM, là où se produisent la plupart des rêves). Cela équivaut en quelque sorte à devenir sur-lucide (te réveiller quoi :P ).

Lorsque tu recouches, tu replonges alors rapidement et naturellement en sommeil REM, à la seule différence que ta partie consciente a été "fraîchement sollicitée", ce qui te donne plus de chances de pouvoir la solliciter à nouveau, d'autant que les phases de rêves s'allongent en fin de nuit. :)

Si, en plus, tu as profité de ta période de veille forcée pour t'auto-suggestionner à prendre conscience dans ton sommeil, la méthode n'en sera que plus efficace  :excitation:
Ne vous inquiétez pas ! On va tous mourir.

#59 Yéti

Yéti

    Factory of Faith

  • Modérateur
  • 601 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Himalaya

Posté 09 novembre 2010 - 20:52

Merci maître Jolan pour ces éclaircissements très... clairs :D
Je tenais à comprendre conceptuellement pourquoi cette technique est si efficace ^_^

:3083yourock:
Si ta vie était un roman, et toi l'auteur, comment voudrais-tu que l'histoire continue?

#60 Jolan

Jolan

    Gardien du Feu

  • Administrateur
  • 3 362 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Liège

Posté 09 novembre 2010 - 21:34

Voir le messageYéti, le 09 novembre 2010 - 20:52, dit :

Merci maître Jolan pour ces éclaircissements très... clairs :D

C'est en tout cas comme cela que j'ai compris la chose, à mon niveau :P
Ne vous inquiétez pas ! On va tous mourir.





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)