Aller au contenu


chakra du coeur en berne


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
15 réponses à ce sujet

#1 sulanjyo

sulanjyo

    guthis

  • Membre
  • 70 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:banlieue de paris

Posté 26 mars 2005 - 21:23

J'ai utilisé la méthode des mains imaginaires pour stimuler mes chakras ... cela a bien fonctionné pour les 4 membres et le bas du corps... cependant je me suis aperçu qu'il y avait comme un point enérgétique défectueux au niveau du coeur; je ne pouvais m'en approcher avec mes mains energetiques ni y ressentir du bien... c'est comme si ça émmanait du néant... je sais qu'un des moyens de récupérer ce point est d'éprouver des émotions anciennes refoulées qui ont marqué cet endroit du corps... cependant je n'étais pas en condition pour faire une regression; pas envie, ressentiment neutre par rapport à mon passé... n'y a t-il pas d'autres moyens de re-régler ce chakra ?

sul
sulanjyo, pan-errant à grelots, dans la forêt profonde, au milieu de la riche verdure d'une clairrière isolée, assis sur une lourde et belle "pierre à pleurer "...

#2 lachesis

lachesis

    Vieille membre âne

  • Membre
  • 913 messages
  • Lieu:Ne suis plus dans la forêt et parfois ça me manque...

Posté 30 mars 2005 - 14:14

Une fois, j'ai remarqué que, dans une stratégie d'échange d'énérgie avec un arbre, c'est le chakra du coeur qui vibrait
il s'est éveillé seul, car je ne savais pas justement ce que cela allait stimuler

donc tu t'approches de l'arbre en posant tes mains sur le tronc ainsi que ton front que tu appuies

peut être cela va t'il restimuler ton chakra

sinon, y passer du temps et uniquement sur celui là...

sinon, hypnose  :D

toi qui es dans la forêt profonde t'auras pas de problèmes à trouver un arbre

Modifié par lachesis, 30 mars 2005 - 14:15.


#3 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 30 mars 2005 - 16:43

Je comprend ce que tu dis, cela était pareil pour moi. Mon chakra cardiaque est resté "en berne" comme tu dis pendant très longtemps et je ne parvenais pas du tout à le stimuler, je ne ressentais que de la résistance, je n'avais pas de "prise" à cet endroit. En travaillant sur l'ensemble du corps énergétique autour de lui et en développant les canaux d'énergie, il a fini par se "réveiller" tout seul petit à petit puis de plus en plus fortement au fil des mois, et c'est aujourd'hui mon chakra le plus actif, et de loin. Pas forcément celui que je ressens le plus, mais celui qui bosse le plus en "profondeur". Il est important de développer son chakra du coeur car il est au centre du système des chakras majeurs, il est le pillier qui relie les chakras "matériels" aux chakras plus "spirituels" (vraiment TRES grossièrement dit, c'est plus une image que j'emploie là, ne pas en déduire que les chakras du bas sont moins bons etc. loin de là). Mais prend ton temps, car comme tu l'as dit cela peut faire (et va faire) ressurgir des sentiments anciens, souvent pas très sympa (ce qui provoqué le blocage) et il faut du temps pour évacuer et guérir tout ça.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#4 nagual

nagual

    Membre astral

  • Membre
  • 105 messages
  • Lieu:Région Parisienne

Posté 31 mars 2005 - 19:42

Kalonek, le Mar 30 2005, 04:43 PM, dit :

Il est important de développer son chakra du coeur car il est au centre du système des chakras majeurs, il est le pillier qui relie les chakras "matériels" aux chakras plus "spirituels".
D'où le fameux chandelier à 7 branches, avec sa forme bien particulière qui illustre le rôle central du chakra cardiaque  ;)

M.

#5 abby

abby

    Membre astral

  • Membre
  • 112 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:au bord du Rhin

Posté 21 avril 2005 - 09:31

Et ce chakra du coeur, Sulanjyo ? Es-tu arrivé à un résultat satisfaisant ?
abby
Hexagramme 35 : Le progrès. Le soleil s'élève au-dessus de la terre

#6 sulanjyo

sulanjyo

    guthis

  • Membre
  • 70 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:banlieue de paris

Posté 21 avril 2005 - 15:47

hello abby,
merci de t'en inquiéter abby...
depuis que j'ai fait ce constat, plus j'y réfléchis plus je me rends compte que le noeud de mon problème se trouve là; et puis le chakra du coeur est essentiel et fait le lien entre les centres supérieurs et inférieurs. Je me rends compte que des méthodes de relaxation genre Shultz sur ce point induisent une revitalisation mais très relative et qui s'accompagne d'une douleur mi-physique mi-mentale; une sorte de désespoir coincé qui ne veut pas sortir. Je crois que mon inconscient n'a pas digéré mon histoire; ce blocage cache des refus en moi... le problème c'est que je n'en suis pas conscient; je repense peu à mon passé... il ne me pose pas problème consciemment... je veux dire c'"est passé et je ne m'en inquiète plus; ma vie est à présent relativement stable... cependant ces blocages m'empêchent de progresser plus en avant et là ça ne va pas... donc je vais plonger !

sul
sulanjyo, pan-errant à grelots, dans la forêt profonde, au milieu de la riche verdure d'une clairrière isolée, assis sur une lourde et belle "pierre à pleurer "...

#7 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 21 avril 2005 - 17:44

En travaillant énergétiquement doucement et régulièrement sur ce chakra (j'insiste bien sur le doucement), même si tu ne ressens pas grand chose au début, certains sentiments anciens, des événements passés vont commencer à ressurgir et tu pourras alors t'en occuper progressivement. Ceci va permettre de débloquer en douceur ce chakra et plus tu avanceras et plus ça ira vite.

J'insiste sur la douceur car j'étais aussi dans ton cas jusqu'à il y a à peu près un an. Mon chakra cardiaque était "bloqué" et je n'arrivais pas à le stimuler. J'ai voulu faire un passage en force et ai appliqué toute ma volonté à casser le barrage. Mon problème est qu'un gros bout du blocage a cédé soudainement et est remonté à la surface sous la forme visible d'un visage affreux, plus effrayant que ce que je n'avais jamais vu, qui m'a foncé dessus dans ma vision intérieure comme pour m'attaquer, et il était vraiment aussi clairement visible que si j'avais regardé dans les yeux d'une autre personne, pas juste une forme, une image parfaitement claire. Je ne te dis pas la frousse que j'ai eue, je n'arrivais même plus à fermer les yeux de peur qu'il ne réapparaisse, qui plus est c'était en pleine nuit dans mon lit dans le noir et je tombais de sommeil, bref tout était parfait :lol:

En y allant progressivement tout devrait bien se passer. Et moi non plus je n'avais pas de souvenir particulièrement mauvais de mon passé, mais cela n'est pas uniquement dû aux souvenirs mais à l'état d'esprit, aux sentiments etc. qu'on oublie bien souvent avec le temps mais qui restent en nous. Et il suffit de peu pour commencer à bloquer le centre cardiaque, qui ensuite par cercle vicieux s'enlise et se ferme.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#8 sulanjyo

sulanjyo

    guthis

  • Membre
  • 70 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:banlieue de paris

Posté 21 avril 2005 - 18:56

merci pour ta reponse kalonek, oui je crois qu'il faut y aller régulièrement, doucement mais surement... depuis quelques jours c'est ce que je fais et aujourd'hui ce chakra été plus vivant que d'habitude mais du coup j'ai été pris d'une intense faiblesse... c'est vrai que je serais tenté d'y aller à fond mais je sais que faire les choses avec trop de volonté alors que le corps ne suis pas ça ne mène jamais loin... je vais suivre tes conseils... je vous tiendrais au courant...

sul
sulanjyo, pan-errant à grelots, dans la forêt profonde, au milieu de la riche verdure d'une clairrière isolée, assis sur une lourde et belle "pierre à pleurer "...

#9 abby

abby

    Membre astral

  • Membre
  • 112 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:au bord du Rhin

Posté 21 avril 2005 - 20:10

>> Kalonek : épouvantable ton histoire de visage démoniaque coincé dans ton chakra du cœur ! Et ce qui me scotche le plus, c'est ton calme olympien, quoi qu'il arrive, tu "sors ton couteau suisse" et hop là ça passe.

>> Sulanjyo
Il ressort donc bien que ton pb est d'épurer, évacuer avant de songer à activer. Tu l'as bien compris, d'ailleurs, par ta remarque sur l'effet du training autogène chez toi.

Certains auteurs disent que les chocs émotionnels se "cristallisent" en quelque sorte au niveau du corps astral, l'enveloppe autour du corps éthérique. Ils forment des "bulles" un peu élastiques au-dessus de certains chakras, les principaux mais aussi les secondaires. Le problème est que non seulement ils "pèsent" sur le chakra, mais ils grossissent au fil du temps, nourris par les situations un peu analogues à celle qui l'a généré au départ. Un peu comme un effet paratonnerre ou bassin versant. Ca expliquerait en partie les comportements de type scénario chez les gens, ou l'impression de retomber toujours dans le même trip.
C'est une vision des choses, il y en a d'autre, le refoulement dans l'inconscient, par exemple (mais est-ce fondamentalement différent ?).

Je suis ok avec Kalonek pour ce qui est de stimuler doucement les chakras avec constance (= monter son niveau énergétique, en fait). De toute façon ça te rend plus "puissant", plus subtil aussi, prêt pour d'autres techniques de soin. Peut-être peux-tu essayer en même temps de localiser (je dirais dans la couche de 5 à 30 cm au-dessus du corps), ressentir cette bulle d'affects, la concentrer dans tes mains et l'enlever et la rejeter à la Terre (??? qu'est ce qui peut servir de poubelle, au fait ?). En le faisant régulièrement, tu vas sûrement épurer. Le pb est de refermer l'enveloppe énergétique après avec ses mains pour éviter les fuites qui fatiguent ; tout seul ce n'est peut-être pas très facile. Sers-toi de ton esprit le plus positif, aie une intention ferme et précise quand tu le fais.

N'étant pas spécialiste de la technique, j'espère ne pas avoir dit d'âneries. Je relie mal ces données avec ce qui intervient durant les projections astrales… super-Kalonek, qu'en penses-tu ?
abby
Hexagramme 35 : Le progrès. Le soleil s'élève au-dessus de la terre

#10 sulanjyo

sulanjyo

    guthis

  • Membre
  • 70 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:banlieue de paris

Posté 21 avril 2005 - 20:31

interessant abby ton histoire de bulle au-dessus des chakras; la semaine dernière j'etais assez mal suite à la reminescence d'un episode de mon enfance (pourtant pas tres grave mais ça a du l'être pour l'enfant que j'etais); et comme souvent quand ca va pas ça me prenait la tête c'etait très chiant; du coup j'ai fait un travail energetique pour essayer de transmuter ce mal-être; et, notamment à un moment, j'ai nettement senti comme quelque chose qui partait de mon visage; ça a habité la surface et les traits de mon visage puis c'est parti; après j'ai encore eu d'un coup cette impression d'intense faiblesse mais une bonne faiblesse, vidé mais d'un bon vide... ça correspondrait à cette notion de bulle dont tu parles; quelque chose au dessus du chakra frontal qui pèserait et empêcherait l'energie de circuler... on ressent nettement cet absence de ressenti, de vie, lorsqu'on y fait un peu attention...

Sinon je suis d'accord avec toi, je pense qu'on peut tout à fait lier les notions de refoulement dans l'inconscient avec l'explication energetique qui fait qu'un traumatisme se cristallise au niveau du corps astral... les approches sont différentes c'est tout... d'ailleurs en Indes ils parlent de "vasanas" et "samskaras" (je ne sais plus l'orthographe exact), blessures et tendances du passé dont il faut se défaire...

merci à vous deux pour vos commentaires en tout cas.

sul
sulanjyo, pan-errant à grelots, dans la forêt profonde, au milieu de la riche verdure d'une clairrière isolée, assis sur une lourde et belle "pierre à pleurer "...

#11 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 21 avril 2005 - 20:42

Je confirme ce que dit abby, c'est totalement ça, une "cristallisation". L'énergie ne coule plus mais stagne, se "durcit", et finit par bloquer le passage à la majorité de l'énergie. C'est pour ça qu'un passage en force comme je l'ai fait est à déconseiller (je ne le savais pas sur le moment évidemment), car tu forces plus d'énergie à pénétrer le chakra alors qu'il est dans sa gangue, et quand ça pète d'un seul coup sous la pression, ça ne pète pas à moitié, tout part avec. Et qui plus est le blocage peut revenir rapidement par la suite si on n'active pas le chakra et qu'on ne le fait pas marcher pendant les temps qui suivent.

En y allant doucement, on érode la cristallisation progressivement, permettant à plus d'énergie de pénétrer naturellement le chakra.

Le chakra du coeur est particulièrement important, c'est même selon moi le plus important car il fait vraiment le lien, il est au centre de tout le système. Il est donc important de l'avoir en bonne état de fonctionnement.

Tu parles d'événements de ton enfance sulanjyo, qui maintenant te paraissent futiles. C'est de cela que je voulais parler en fait : en repensant au passé tu ne vois pas d'événement notable qui pourraient causer un blocage, mais comme je l'ai dit on oublie rapidement nos états d'esprit et sentiments sur le moment. Quelque chose qui te paraît banal et sans intérêt en y repensant a pu être très dur à vivre pour l'enfant que tu étais, et cela s'est ancré en toi.

Tiens nous au courant de tes avancées en tout cas, et n'hésite pas à poser plein de questions au fur et à mesure si tu as des doutes.

Sur ce, je vais nettoyer ma cape et mon Victorinox© :rolleyes: :rolleyes: :mdr:
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#12 Gauthier

Gauthier

    Membre éthérique

  • Membre
  • 62 messages
  • Lieu:Au chiottes (mais... à Lyon)

Posté 21 avril 2005 - 22:33

Le gros relâchement se fait penser à une technique d'arts martiaux pour relâcher tout notre karma, (en fait, tout ce qui a été refoulé)

Suite à certains exercices assez éprouvants, je me suis plusieurs fois mis à pleurer, et aussi, un peu plus souvent, à éclater de rire. Cela correspondait à un gros relâchement. C'est un peu ce que tu décris avec le visage, Kalonek, non ?
Mon père, vivait d'amour et de bière...

moi la bière me suffit...



un proverbe chinois dit que lorsqu'on n'a plus rien à dire, on cite en général un proverbe chinois :)

#13 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 22 avril 2005 - 08:44

Gauthier, le Apr 21 2005, 11:33 PM, dit :

Suite à certains exercices assez éprouvants, je me suis plusieurs fois mis à pleurer, et aussi, un peu plus souvent, à éclater de rire. Cela correspondait à un gros relâchement. C'est un peu ce que tu décris avec le visage, Kalonek, non ?
Cela m'est aussi arrivé très souvent (surtout pleurer, rarement rire lors d'un relachement pour moi).

Pour le visage c'était un peu différent, même si c'était sur le même principe : en évacuant tout ce blocage il a pris la forme dans mon esprit d'un visage démoniaque aussi clair que les yeux ouverts et terrifiant qui m'a foncé dessus.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#14 Gauthier

Gauthier

    Membre éthérique

  • Membre
  • 62 messages
  • Lieu:Au chiottes (mais... à Lyon)

Posté 22 avril 2005 - 22:42

Je viens de dîner avec quelqu'un de fort sympathique qui m'a renseigné sur les plantes chamaniques.

En fait, il semblerait que cela donne lieu, si c'est utilisé correctement, à une semaine intensive durant laquelle :
- tous les corps énergétiques se purifient (donc, dégagement des chakras, et autres)
- on se relâche beaucoup par rapport aux tensions
- on fait pas mal de PA qui sont dirigées par la plante. De ce fait, il semblerait que nous soyons obligés d'affronter tous nos maux, et que nous devions y faire face...

J'aimerais bien essayer ce type d'expérience, mais j'attends de pouvoir tenter avec une personne en qui j'ai confiance.

Mais pour la libération des énergies, ça doit êttre pas mal, je pense

Modifié par Gauthier, 22 avril 2005 - 22:43.

Mon père, vivait d'amour et de bière...

moi la bière me suffit...



un proverbe chinois dit que lorsqu'on n'a plus rien à dire, on cite en général un proverbe chinois :)

#15 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 23 avril 2005 - 10:07

Ça doit être intéressant effectivement, mais à faire sous contrôle d'un pro. Quelles plantes sont utilisées ? L'ayahusca ? La chukran ?
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)