Aller au contenu


Dédoublement ou rêve ?


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
7 réponses à ce sujet

#1 nikkfurie

nikkfurie

    Membre éthérique

  • Membre
  • 84 messages

Posté 12 juillet 2010 - 02:29

Bonsoir a tous

Ayant fermement décidé de vivre l'expérience de la projection de conscience, je me tourne vers les membres du forum en espérant trouver des pistes pour progresser mais également pour soutenir ma motivation! :boxe:  

Mes tentatives se passent le soir au coucher. Après quelques minutes de relaxation, une fois que de grosses vibrations se font ressentir, je me mets a visualiser la chambre d'une maison qui me tient a coeur; je pars de la position allongée, la meme que celle ou je me trouve physiquement mais je visualise l'autre chambre en esseyant de ressentir l'atmosphère qui y règne. En suite je me lève et je peux pendant un certain moment "visiter" la maison, un peu comme un fantome, puis meme sortir dans les proches environs de la maison. Mais cependant j'ai toujours conscience de mon corps physique bien qu'il soit comme amorphe et vibrant. La deuxième chose est le fait est que ma vision a cet instant a quelque chose de curieux. Je ne vois pas a proprement parler, ma vision pourrait se traduire par des "images tactiles" en quelque sorte, je vois par l'intermediaire de cette sensation qui mélange toucher et vision. Malgré ceci et malgré mes efforts j'ai énormement de mal a ressentir réellemnt un corps, mes sensations se résument a des sensations au niveau des pieds, des mains surtout puisque je touche tout! :lol:  Mais je n'arrive pas a fixer ses sensations...En fait je ne sens plus mon corps physique mais je n'arrive pas non plus a me concentrer sur l'autre, un peu comme si j'essayais d'enfiler une chaussette trop petite, alors j'ouvre les yeux... Ce qui me dérange le plus j'ai l'impression est de ne pas vraiment voir.

Donc évidemment j'ai quelques question! :D La première concerne mon petit soucis de vision, est-ce que je pourrais voir dans cet état? Après, je me demande si la voie que j'ai choisie mène a terme a la projection, ou si je risque de tomber dans reve lucide? Je ne sais pas a ce moment là si je dois rester conscient, ou m'endormir pour déclencher la projection. Et j'aimerais aussi savoir comment vous qualifieriez cet "endroit", est-ce un aperçu de l'astral ou plutot une vision onirique?

Désolé de vous assaillir de questions :lol:  mais c'est l'apanage des débutants! Je remercie d'avance celles et ceux qui auront la gentillesse de m'apporter quelques éléments...Tcho! ^_^

#2 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 12 juillet 2010 - 08:44

Salut nikkfurie,

d'après ce que je comprends de ta description, tu effectues une visualisation poussée de cet environnement, avec visiblement un bon niveau de perception interne. C'est une capacité utile, cependant elle est différente d'une projection à proprement parler. Essaie de lâcher plus prise sur ta visualisation peut-être, pour t'en servir de façon à atteindre l'état de projection, à la limite du sommeil. Alors, essaie simplement de te lever de ton lit en demeurant entièrement détendu, et la projection devrait survenir.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#3 nikkfurie

nikkfurie

    Membre éthérique

  • Membre
  • 84 messages

Posté 12 juillet 2010 - 15:34

Ok merci Kalonek! Si j'ai bien compris il faut en fait essayer de se détacher en "direct", et non pas faire semblant d'etre sorti pour forcer la projection. Tu as répondu a toutes mes questions!

Je vais mettre cela en pratique dès ce soir, essayer de faire un retour vers mon corps pour sortir, essayer de vraiment m'endormir.D'ailleurs je me souviens en écrivant que lors de ma première projection qui fut involontaire (et ridiculement courte) je m'était imaginé couché dans cette chambre, je méditait profondément sur un chakra puis lorsque j'ai réémergé un peu je n'ai plus senti mon corps physique, je ne sus plus pendant un instant ou j'étais y'avait comme un décalage et puis pouf! J'ai traversé le mur! :lol: Par contre la seule chose qui contredit un peu ce que tu m'as dis est que je suis parti de ma chambre imaginée.

Penses-tu que ce soit un bon compromis de suivre tes conseils pour une sortie lente, mais en imaginant ma chambre de coeur comme environnement? ^_^  Ce qui active très largement mes chakras. Ou me conseilles-tu de tenter chaque projection a partir de chez moi, et pour quelles raisons?

#4 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 12 juillet 2010 - 15:51

Je t'en prie !

Dans ta première expérience, la visualisation a surtout servi à te faire entrer en transe très profonde, j'ai l'impression, transe de laquelle tu as ensuite émergée pour te retrouver dans un état idéal de projection dans ta chambre. La sortie s'est alors produite automatiquement. Ce n'est pas tant ce que tu visualisais que le fait d'avoir visualisé longuement jusqu'à atteindre une transe très profonde qui a favorisé la sortie. Si tu arrives bien à visualiser une autre pièce, tu peux le faire, mais a priori tu te projetteras dans ta chambre actuelle ensuite.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#5 nikkfurie

nikkfurie

    Membre éthérique

  • Membre
  • 84 messages

Posté 12 juillet 2010 - 16:25

D'accord c'est bien ce que je pensais. Je te tiendrais au courant de mes progrès dans le domaine. Merci encore.

Une dernière chose qui me turlupine depuis un moment, si tu permets.
Cela concerne le rapport entre Kundalini et projection. Serais-ce un moyen de projection a proprement parler?

J'ai souvent eu la très forte intuition qu'a un moment donné je pouvais sortir par la tete, à ce moment je ne sens plus le flot d'énergie mais je me sens pris dedans, comme lorsque qu'on est entrainé par le courant de la rivière et qu'on ne le sens plus, et je monte. Vois-tu ce que je veux dire? Malheureusement cette sensation met toujours fin a l'experience car je suis encore assez impressionné par ce violent déferlement (et je ne dois encore avoir rien vu!)Ce qui est assez frustrant.. Est ce encore une histoire de transe?

Voila si tu as quelques infos a ce sujet je serai ravi de les entendre, promis cette fois j'arrete la machine a questions!

Bonne soirée

Modifié par nikkfurie, 12 juillet 2010 - 16:26.


#6 nikkfurie

nikkfurie

    Membre éthérique

  • Membre
  • 84 messages

Posté 18 juillet 2010 - 20:11

Re!

je repasse sur le forum pour te remercier pour tes conseils Kalonek, je les est suivi et...je me détache sans effort c'est extra :yes:

J'en profite pour vous relancer sur ma dernière question qui demeure en suspens. Je vous invite a émettre un avis meme si c'est pour me dire que je me trompe (surtout si je me trompe!) :) Ca serait sympa..

Merci

#7 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 18 juillet 2010 - 20:18

Bravo alors, nikkfurie. :)

Concernant ta question sur la kundalini, c'est difficile à dire et un sujet délicat, donc je préfère ne pas m'avancer à généraliser mon expérience à ce niveau.

Sinon, ce que tu décris ensuite est le moment qui précède immédiatement la projection, c'est ce qui va te faire sortir "tout seul", donc c'est très bien. C'est une question d'entraînement à partir de là, il faut parvenir à rester stable et détaché autant que possible, même si je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire. Cependant, le fait de travailler à s'intérioriser le plus profondément possible en transe sans perdre conscience aide à dépasser ce palier plus facilement, car on a moins tendance à remonter trop en surface de sa conscience suite à une expérience forte de ce type, et donc moins de risque de tout stopper par là-même.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#8 nikkfurie

nikkfurie

    Membre éthérique

  • Membre
  • 84 messages

Posté 18 juillet 2010 - 21:25

Citation

Cependant, le fait de travailler à s'intérioriser le plus profondément possible en transe sans perdre conscience aide à dépasser ce palier plus facilement, car on a moins tendance à remonter trop en surface de sa conscience suite à une expérience forte de ce type, et donc moins de risque de tout stopper par là-même.

Oui j'ai été très surpris de la stabilité que ça apporte a la concentration, je crois que je me crispais trop sur un retrait total a l'intérieur. En ouvrant vers l'extérieur c'est vrai qu'on remonte moins vite, ça donne un point d'ancrage pour l'attention.

Modifié par nikkfurie, 18 juillet 2010 - 21:25.






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)