Aller au contenu


Endormissement et apparition des rêves


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
18 réponses à ce sujet

#16 Mike

Mike

    Membre mental

  • Membre
  • 273 messages
  • Sexe:Homme

Posté 04 novembre 2009 - 18:01

Citation

L’hypnogramme nous montre aussi que le sommeil lent profond (stades 3 et 4) est plus prononcé en début de nuit. C’est ce qui explique les grandes vertus de récupération physique associées aux premières heures de sommeil. En fin de nuit, le schéma s’inverse et c’est le sommeil paradoxal, celui généralement associé aux rêves, qui dévient prédominant.

Je comprend mieux mainteant, grace a la definition de ce site, pourquoi lorsque je me couche tard (pour moi tard c'est lorsque je n'arrive pas a m'endormir avant 2h voir 2h30) le processus de sommeil paradoxal en est décalé. J'ai vraiment remarqué cela, lorsque je me couche tôt je ressent bien les différents cycle de sommeil que j'ai, lorsque je parle de cycle de sommeil je veux bien sur dire les reves, je vois bien qu'ils n'ont aucun rapport et qu'il y a une sorte de "trou noir" entre chaques cycle.
De plus ce matin, finalement j'ai pas réussi a m'endormir avant 2h30 ..  <_< et donc j'ai du faire un ou deux reves mais je ne m'en souvenais vraiment plus (pour moi lorsque le corps est fatigué il a un peu la flemme? De s'en souvenir car je remarque ça a chaque fois.) et plus tard vers 10h30 j'ai du faire un mini reveil et pof je me suis rendormis et la j'ai du faire un reve de quelques minutes enfin jusqu'a 11h00 et je m'en souvenais parfaitement car je me suis réveillé et c'était la fin du reve, comme si j'avais vécu le reve a l'instant présent enfait.

J'en conclus (j'ai peut-être tord) que lorsque le corps est reposé (ce matin entre 10h30 et 11h00 donc) qu'il est plus apte peut-être pas a faire des rêves mais a s'en souvenir en tout cas. Et ils sont aussi plus précis que d'autres.

Citation

Comme il a été déjà mentionné, la grâce matinée est propice à une sorte de cycle assez rapide de petits rêves et réveils. Dans ces moments là, l'entré dans le monde onirique est très rapide.

Edit : j'ai pas lu le poste du dessus avant de posté mais c'est ça enfait. Peut-être il y aurait des cycles rapide? Enfin, par forcément étendu sur 1h30 ou 2h. Ou alors c'est peut-être du simplement au fait que le corps soit déjà suffisamment endormis.

Modifié par Mike, 04 novembre 2009 - 18:08.


#17 Aislean

Aislean

    Betterave cosmique

  • Membre
  • 725 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Ariège

Posté 05 novembre 2009 - 02:25

Voir le messageAang, le Nov 3 2009, 00:39, dit :

Voir le messageAislean, le Nov 2 2009, 23:04, dit :

Sommeil lent et profond ?

Oui en effet durant la phase de sommeil lent et profond (stades 3 & 4) ; maintenant il élargit malgré tout la notion de rêve.

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%AAve
(La remémoration des rêves)
Merci beaucoup Aang pour l'info !  :D En farfouillant un peu sur le net, j'ai trouvé que David Foulkes avait déjà signalé la présence de rêves dans tous les stades du sommeil en 1962 (donc bien avant 1993). Mark Solms signale aussi que 30 à 50% des rêves non-REM (hors phase de sommeil paradoxal donc) sont complètement indiscernables des rêves REM, ce qui contredit l'hypothèse fréquemment lue que les rêves REM comportent une intrigue plus fouillée et que les rêves non-REM ressemblent plus à de la pensée imagée. Les stades les plus étudiés pour les rêves non-REM sont les stades 2 et 4 (sans doute parce qu'on considère le stade 3 comme une sorte d'intermédiaire entre le 2 et le 4). Apparemment, il y a plus de rêves non-REM en début de nuit (lors du stade 1, endormissement) et en fin de nuit.

Mike dit :

Citation

Comme il a été déjà mentionné, la grâce matinée est propice à une sorte de cycle assez rapide de petits rêves et réveils. Dans ces moments là, l'entré dans le monde onirique est très rapide.
Peut-être il y aurait des cycles rapide? Enfin, par forcément étendu sur 1h30 ou 2h.
Non, c'est parce que sur la fin d'une nuit de sommeil (et donc durant une grasse matinée), un cycle d'1h30 contient facilement 50 minutes de sommeil paradoxal (après lequel il est plus facile de se souvenir des rêves) et que ces dernières phases de sommeil paradoxal contiennent aussi de nombreux micro-éveils.

Modifié par Aislean, 05 novembre 2009 - 02:27.


#18 ametspolitaegin

ametspolitaegin

    Visiteur

  • Membre
  • 2 messages

Posté 06 février 2010 - 11:20

Bonjour,

Il est vrai que la narcolepsie n'est pas prise en charge, suffisament.
Pour ce qui est du sommeil paradoxal, certains professeurs cataloguent cela de rêve éveillé, l'explication la mieux pour moi.
Un professeur m'a raconté qu'une fois une personne se servait de ses rêves éveillés pour prédire l'avenir, cela est juste et beau.
Le plus difficile pour moi, ce ne sont pas ces rêves, car ils m'aident, le plus difficile donc est de bien dormir finalement.
Chaque personne est différente, mais il est très important, vous avez raison, que cela soit prit en charge. Il n'y a pas d'association je pense là où je demeure, mais ma prise en charge je l'ai prise un peu par la force des choses, et aussi avec un peu de chance.

Je m'adresse à vous, car je ne sais pas vraiment comment parler des conséquences de cette maladie et surtout comment l'expliquer à d'autres qui croient, à juste titre, que l'on dort alors que non!!!!!!!!

Modifié par Jolan, 06 février 2010 - 11:57.


#19 Aislean

Aislean

    Betterave cosmique

  • Membre
  • 725 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Ariège

Posté 06 février 2010 - 17:26

ametspolitaegin dit :

Pour ce qui est du sommeil paradoxal, certains professeurs cataloguent cela de rêve éveillé, l'explication la mieux pour moi. Un professeur m'a raconté qu'une fois une personne se servait de ses rêves éveillés pour prédire l'avenir, cela est juste et beau.
Il doit y avoir un malentendu. Durant le sommeil paradoxal, on est tout à fait endormi. Les rêves classiques que l'on fait chaque nuit se passent durant le sommeil paradoxal. Lorsqu'on parle de "rêve éveillé" en psychologie, il s'agit généralement de sortes de rêveries que l'on fait, eh bien, à l'état éveillé, comme le nom l'indique. :)

Citation

Je ne sais pas vraiment comment parler des conséquences de cette maladie et surtout comment l'expliquer à d'autres.
En fait, il n'a été qu'accessoirement question de narcolepsie sur ce topic. Si tu cherches un endroit où échanger des informations sur la narcolepsie et sa prise en charge, j'ai vu qu'il existait une association qui a l'air tout à fait sérieuse nommée ANC-Narcolepsie avec un forum de discussion spécialisé sur la narcolepsie et apparemment assez fréquenté.





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)