Aller au contenu


Je crois.....que je suis sorti


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
4 réponses à ce sujet

#1 Corto

Corto

    Visiteur

  • Membre
  • 9 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:6

Posté 27 février 2009 - 12:20

Bonjour a tous

Il y a bien longtemps que je ne suis pas venu sur ce forum, et ce qui m'est arrivé il y a deux semaines est l'occasion revée de le faire

Voila ce qui s'est passé

J’étais en état d’hallucinations hypnagogiques et vu que j’ai tendance a faire des rêves semi-lucides, j’ai dit « tiens c’est le moment de sortir » ( sans que je le veuille vraiment, une volonté semi consciente )

Là j’ai senti que je m’élevais dans la même position, la même que sur mon litj’étais allongé, et que je pivotais soudainement de 45° vers la droite avec pour axe central mon centre de gravite, a peu pres au niveau de l’abdomen

Je n’y voyais strictement rien, pas vraiment comme si j’avais les yeux fermés, mais plutôt comme si c’était un noir un peu distant et brumeux. Je ne voyais que les éléments du décor et les meubles, dans la même luminosité ambiante, la même que lorsque je me suis réveillé un court instant après

Là je me suis dis « tiens je suis dehors. Même si ça ne sert a rien, vu ce que j’ai pu en lire et que ça tient de la légende populaire, j’aimerai bien avoir un fil d’Ariane, par sécurité » ( mot pour mot ) et là le fil est apparu et m’a relié a mon corps sur le canapé. Je voyais le canapé mais je ne regardais pas le corps, je ne l'ai donc pas vu. Je savais que le fil ne me servirait a rien, mais j’ai tellement entendu dire que c’était la seule façon de revenir, que par sécurité "psychologique" j’ai voulu qu’il soit là

Une fois ceci fait, j’ai dit « mes yeux ne me servent a rien, je n’y vois rien, je dois activer mon 3eme œil »

Ça n’a pas bien marché, je l’ai senti réagir mais pas totalement. Ca m’a énormément contrarié puisque dans le monde physique je l’active quasi a volonté

Là j’ai vu un visage entre la porte et la télé, juste le visage, un homme, et je me suis forcé ( ça ne « fonctionnait » pas ) a lui parler pour demander « qui êtes vous ? » il n’a pas répondu

Là j’ai pivoté vers la fenêtre et je voulais voir, et j’ai encore voulu, par réflexe, utiliser mes yeux, et c’est l’erreur qui m’a ramené. Je me sentais réintégrer mon corps sans rien pouvoir y faire, j’étais déçu, mais je sentais que résister ne servirait a rien.

Une fois dans mon corps je me suis mis a dormir et commencer a rêver, un rêve bien plus que semi lucide puisque je me suis écroulé du canapé, par terre, et j’ai rampé en courant jusqu’au téléphone pour appeler un ami, me disant qu’il y avait que lui de dispo vu qu'il  dormais seul parce que sa femme était chez ses parents ( ce qui était la stricte vérité et réalité, aucun élément onirique ne s'est inclus dans le reve),et qu’il n’était qu’environ 1h du matin. QUand j'ai ouvert les yeux, Il était réellement 1h du matin

Mes mouvements étaient extrêmement lents au réveil, mais rien a voir avec l’état léthargique dans lequel on peut etre  au réveil. J’avais très faim, et j’étais extrêmement calme et serein

Ce qui m’a choqué le plus, c’est un bourdonnement permanent et assourdissant durée toute la durée du « voyage », et ce qui est étrange c’est qu’il n’est pas dérangeant. Ca bourdonnait a mes oreilles, mais je trouvais vraiment pas ça pénible, je trouvais ça....ben normal

Ce qui m'a gené c'est qu'il semble que ce soit mon inconscient qui a saisi le moment opportun pour me sortir, sans que ce soit une volonté directe

A mon réveil, outre ces mouvements extremement lent, j'ai eu la sensation de ressentir petit a petit mon corps, comme si j'avais "oublié" ce que c'était. Certaines douleurs on va dire "normales" chez moi, réapparaissaient, et pendant toute la journée du lendemain je me suis surpris a littéralement bloquer sur des petits détails, un clou dans un mur, le bouton d'étage dans l'ascenceur

Honnetement je ne sais trop quoi penser de tout ça, je pense sincerement que je suis sorti, on m'avait dit ici que le jour où j'y arriverai, je ferai la différence avec un reve semi lucide sans aucun probleme, et c'est vrai.

Néanmoins j'aimerai avoir votre avis

Merci

#2 Double

Double

    Astralienne

  • Membre
  • 1 893 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:sur mon forum

Posté 27 février 2009 - 12:45

Mon avis: Une belle PA  :10:
Une petite question: Ton corps astral avait sa propre conscience, qu'en était il de ton corps physique?
Merci
En discuter en toute simplicité
clic ici: http://astraliens.forumactif.net/

#3 Lox

Lox

    Membre astral

  • Membre
  • 157 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Nord - 59

Posté 28 février 2009 - 10:17

Même avis que Double, une bonne petite PA, il y a très peu de doutes à ce sujet !

Par conte le visage c'est assez étonnant, tu peux nous en dire plus ? Quand tu dis il n'y avait qu'une tête, tu veux dire qu'elle flottait dans les airs rattachée à rien ? Elle était bien "consistante" comme dans le physique ou plutôt brumeuse ?

Le bourdonnement tu l'entendais pendant ta PA et ton rêve ? Très intéressant d'ailleurs ton rêve !


Après dire si tu es sorti inconsciemment comme cela nous arrive une bonne partie de nos nuits sans que l'on s'en souvienne ou consciemment, je ne pourrais pas te répondre formellement. Peut-être même une partie des deux, le processus allait s'engager et tu l'as aidé via ta conscience.

En tout cas bravo à toi et continues sur ce chemin. ;)


Ps : Double, toujours en quête de réponses pour son Double :lol:
"Ce n'est pas parce qu'ils sont plus nombreux à avoir tord qu'ils ont forcément raison." - Coluche

"Etre réellement conscient que l'on est ignorant est un grand pas vers le savoir." - Benjamin Disraeli

"Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait."

#4 Jolan

Jolan

    Gardien du Feu

  • Administrateur
  • 3 362 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Liège

Posté 28 février 2009 - 12:01

Voir le messageCorto, le Feb 27 2009, 12:20 PM, dit :

Là je me suis dis « tiens je suis dehors. Même si ça ne sert a rien, vu ce que j’ai pu en lire et que ça tient de la légende populaire, j’aimerai bien avoir un fil d’Ariane, par sécurité » ( mot pour mot ) et là le fil est apparu et m’a relié a mon corps sur le canapé. Je voyais le canapé mais je ne regardais pas le corps, je ne l'ai donc pas vu. Je savais que le fil ne me servirait a rien, mais j’ai tellement entendu dire que c’était la seule façon de revenir, que par sécurité "psychologique" j’ai voulu qu’il soit là

Salut Corto,
Merci pour ce témoignage inédit sur le cordon d'argent ! Certains auteurs en font régulièrement mention alors qu'en pratique quasi personne ne le voit...
Ton expérience offre une nouvelle perspective, celle d'une création psychologique. L'idéal serait d'avoir des témoignages de projeteurs qui n'ont jamais entendu parler de ce cordon (c'est pas gagné).

Citation

Une fois dans mon corps je me suis mis a dormir et commencer a rêver, un rêve bien plus que semi lucide puisque je me suis écroulé du canapé, par terre, et j’ai rampé en courant jusqu’au téléphone pour appeler un ami, me disant qu’il y avait que lui de dispo vu qu'il  dormais seul parce que sa femme était chez ses parents ( ce qui était la stricte vérité et réalité, aucun élément onirique ne s'est inclus dans le reve),et qu’il n’était qu’environ 1h du matin. QUand j'ai ouvert les yeux, Il était réellement 1h du matin

Je n'ai pas compris en quoi ce rêve était bien plus que semi-lucide. :huh: Tu peux expliquer ?
Tu savais déjà que sa femme était chez ses parents, non ? Ta surprise vient-elle de cette information ou du fait d'avoir pu estimer l'heure qu'il était ?

Citation

A mon réveil, outre ces mouvements extremement lent, j'ai eu la sensation de ressentir petit a petit mon corps, comme si j'avais "oublié" ce que c'était. Certaines douleurs on va dire "normales" chez moi, réapparaissaient, et pendant toute la journée du lendemain je me suis surpris a littéralement bloquer sur des petits détails, un clou dans un mur, le bouton d'étage dans l'ascenceur

Il me semble que Kalonek a déjà eu une expérience de ce genre (les petits détails qui captent l'attention).
Si je me souviens bien, il "bloquait" sur la texture d'une poutre en bois.

Modifié par Jolan, 28 février 2009 - 12:01.

Ne vous inquiétez pas ! On va tous mourir.

#5 Corto

Corto

    Visiteur

  • Membre
  • 9 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:6

Posté 01 mars 2009 - 21:23

Bonjour a tous, merci beaucoup de vos réponses, elles m'apportent beaucoup, et vos questions, auxquelles je vais essayer de répondre du mieux possible vont également beaucoup m'apporter


Voir le messageDouble, le Feb 27 2009, 12:45 PM, dit :

Mon avis: Une belle PA  :10:
Une petite question: Ton corps astral avait sa propre conscience, qu'en était il de ton corps physique?
Merci

Je n'avais aucune notion de mon corps physique. Je savais où il se trouvait, mais j'ai évité de le regarder ou de le prendre en considération, et dans ma tete je n'en avais pas "besoin". Je tiens a dire que ces "décisions" n'étaient pas réfléchies, je veux dire, elles étaient "innées" ( j'ai énormément de mal a décrire et expliquer ce ressenti à vrai dire )

Lox dit :

Même avis que Double, une bonne petite PA, il y a très peu de doutes à ce sujet !

Par conte le visage c'est assez étonnant, tu peux nous en dire plus ? Quand tu dis il n'y avait qu'une tête, tu veux dire qu'elle flottait dans les airs rattachée à rien ? Elle était bien "consistante" comme dans le physique ou plutôt brumeuse ?

Le bourdonnement tu l'entendais pendant ta PA et ton rêve ? Très intéressant d'ailleurs ton rêve !

Alors le bourdonnement je ne l'ai entendu que pendant la PA. Tres fort au début, puis ensuite, soit je n'y faisait plus attention, soit il avait diminué. Il a disparu lors de mon retour
En fait je ne voyais que le visage. Je ne saurai te dire s'il flottait, ou si quoi que ce soit y était relié. J'irais pas jusqu'a dire que c'était une apparition ou quoi que ce soit, en fait c'est moi qui focalisait sur les détails qui m'interessait, voire meme qui allait avoir de l'importance, comme ce visage, la luminosité extérieure comme point de repère temporel. Du moins je l'interprete comme ça
Sinon je la voyais comme quand j'ai la vue fatiguée apres une journée de boulot. Je te dirai alors que oui elle était consistante, mais je serai fort peu capable d'en faire une description précise. Tiens en écrivant j'y repense, et je dirai : homme brun, peau mate genre bronzée, yeux sombre.
Et tiens en y repensant il y a un détail en plus mais impossible d le définir. Tiens faut que je bosse la dessus


Jola dit :

Je n'ai pas compris en quoi ce rêve était bien plus que semi-lucide.  Tu peux expliquer ?
Tu savais déjà que sa femme était chez ses parents, non ? Ta surprise vient-elle de cette information ou du fait d'avoir pu estimer l'heure qu'il était ?

En fait quand je dis "plus que semi-lucide", c'est plus une façon de dissiper tout doute, y compris pour moi ;)
Tout collait à vrai dire, c'est comme si ce rêve était la suite logique de ce qui m'était arrivé, et il a représenté une possibilité de réveil. Encore une fois j'ai énormément de mal a traduire ce que je ressens, mais en fait ce qui m'a choqué dans ce rêve c'était son extreme réalisme, a tel point que j'ai vraiment eu un mal de chien a discerner la réalité du rêve, et meme à me reveiller, alors qu'a chaque expérience de reve semi-lucide j'ai pu me reveiller par un simple effort de volonté, particulièrement quand le rêve était désagréable ( vous savez, quand 40 ornythorinques armés de hallebardes vous poursuivent dans un cimetière summérien.....ok j'exagere un peu sur l'exemple :D )
Voila c'est un peu ça, le terme de "plus que semi-lucide" était sans doute exagéré, et s'il vous plait n'y voyez là aucune vanité de ma part

Modifié par Corto, 01 mars 2009 - 21:31.






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)