Aller au contenu


Les graves dangers de la satisfaction sexuelle


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
51 réponses à ce sujet

#16 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 20 janvier 2005 - 16:08

Ina dit :

je peux comprendre ta précision mais relis ta première phrase elle ne dis pas cela du tout.... ;)

Euh, j'ai relu mais ne vois rien de spécial :) Peux-tu m'éclairer ?

Ina dit :

maintenant se nourrir, pisser, respirer est égoïste en ce cas ?

Non car ce n'est pas sur le même plan. C'est individuel et relève d'une nécessité vitale, alors que la sexualité est par nature liée à l'autre et n'est en rien vital pour soi.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#17 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 20 janvier 2005 - 17:59

Citation

Non car ce n'est pas sur le même plan. C'est individuel et relève d'une nécessité vitale, alors que la sexualité est par nature liée à l'autre et n'est en rien vital pour soi.

Mouais. Pas sur le même plan... je sais pas si on peut cataloguer les choses comme ça.
Par contre se nourrir est lié à l'autre, à la nature. Pour se nourrir nous avons besoin de l'autre, de celui qui produit, de la nature, de pleins de facteurs finalement. On peut aussi voir dans la respiration un lien avec l'extérieur, je reçois et je donne.
Maintenant pour la sexualité, c'est vital pour l'espèce, car sans elle plus de descendance. Dans ce cas, refuser la sexualité c'est un acte égoiste puisqu'on ne contribue pas à la perpétuation de l'espèce.  :rolleyes:

Donc en conclusion, on voit très nettement que lorsqu'on pousse la logique à son extrême limite, on arrive à de drôles de résultats. Pour finir, je dirais que pour la sexualité, que chacun fasse comme il le sent. Ouvrez vos coeurs.  :)

#18 jhice

jhice

    Membre éthérique

  • Membre
  • 47 messages
  • Lieu:Tours - Indre-et-Loire, France

Posté 01 février 2005 - 04:57

"Khavan" dit :

Le partage des fluides entre deux partenaires crée un lien subtil entre eux qui ne peut être détruit la vie durant. Les liens peuvent être détruits dans un sens psychologique une fois la relation achevée mais pas dans un sens spirituel. Des échanges par ces liens subtils continuent d'affecter les parties en cause.
Ce point m'interpelle je le trouverai plausible. L'acte sexuel/amoureux n'est pas anodin et "marque les esprits" avec une certaine intensité - même si on débute dans la décourverte de l'autre. Je ressens des "liens de conscience" comme je les appelle, avec celles qui ont partagé un moment de ma vie. Et c'est vrai que parfois j'ai l'impression de communiquer par ces canaux et cela m'affecte en + ou en -. Cela se produit aussi pour les membres de la famille ou les amis. Qu'en pensez-vous ? Je dois retourner chez mon psy ? :unsure:

"repti" dit :

C'est quoi tes sources ?
"Maat", "les Disques" << ça sonne égyptien non ? (si l'avatar de Khavan est représentatif de ses sources).

Les Taoistes pronent la rétention de la semence vitale (corrigez-moi si je dis une grosse bêtise). Une tradition japonaise (laquelle ?) doit y adhérer aussi et je me demande si le Kama sutra n'y fait pas allusion également.

Je dirais "A consommer avec élévation" (tant que possible).
La vision de repti est magique :yes:

#19 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 01 février 2005 - 08:24

Citation

Je ressens des "liens de conscience" comme je les appelle, avec celles qui ont partagé un moment de ma vie. Et c'est vrai que parfois j'ai l'impression de communiquer par ces canaux et cela m'affecte en + ou en -. Cela se produit aussi pour les membres de la famille ou les amis. Qu'en pensez-vous ? Je dois retourner chez mon psy ?

Non, je pense que ce que tu ressens est juste. Mais pas besoin d'avoir aimer une personne pour avoir des liens "immatériels" avec elle.

Citation

Les Taoistes pronent la rétention de la semence vitale (corrigez-moi si je dis une grosse bêtise). Une tradition japonaise (laquelle ?) doit y adhérer aussi et je me demande si le Kama sutra n'y fait pas allusion également.

Je ne me souviens pas que le Kama sutra en parle. D'ailleurs cette idée de rétention n'est pas vraiment dans la tradition indienne je crois, mais on la trouve beaucoup dans les traditions chinoises.

#20 Khavan

Khavan

    Membre éthérique

  • Membre
  • 87 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:France

Posté 01 février 2005 - 08:49

Yog, sais-tu que le sperme est un support pour le pure Akasha ! Quand il y a échange de fluides des liens se créent dans la structure Akashique des deux êtres. Bon évidemment, je ne peux pas te le prouver mais tu remarqueras que l'on retrouve toujours nos partenaires du passé karmique dans chacunce de nos vies ?

La notion de rétention de la semence s'appelle en Inde "Brahmacharya" et il ne sont pas en reste par rapport aux chinois quant aux techniques de rétention. J'aurais pu déjà en parler sur ce forum mais je ne pense pas que cela soit opportun...

Khavan

Modifié par Khavan, 01 février 2005 - 08:49.


#21 lachesis

lachesis

    Vieille membre âne

  • Membre
  • 913 messages
  • Lieu:Ne suis plus dans la forêt et parfois ça me manque...

Posté 01 février 2005 - 12:24

alors là j'ai une qustion toute bête et trèsn méchante

la capote fait que nous ne mélangeons plus les fluides, donc fire l'amour revient à serrer la main à un inconnu;...plus de liens karmiques donc (remarque des fois ça vaut mieux!!)

#22 Khavan

Khavan

    Membre éthérique

  • Membre
  • 87 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:France

Posté 01 février 2005 - 12:38

C'est le bon côté des capotes. Et quand elle craque ce sont peut-être les Dieux qui ont décidé qu'il doit y avoir un lien karmique :o

On plaisante, mais amis mâles réfléchissez à deux fois avant de vous répandre dans une femme ;) remarquez, c'est pas de la tarte de réfléchir au summum de l'exitation :D

Khavan

Modifié par Khavan, 01 février 2005 - 12:40.


#23 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 01 février 2005 - 12:50

Citation

La notion de rétention de la semence s'appelle en Inde "Brahmacharya" et il ne sont pas en reste par rapport aux chinois quant aux techniques de rétention.

Je ne le savais pas. Mais je ne me souviens pas en tout cas avoir lu ce genre de choses dans le kama sutra. (livre que je trouve d'ailleurs assez ennuyeux)

Citation

Bon évidemment, je ne peux pas te le prouver mais tu remarqueras que l'on retrouve toujours nos partenaires du passé karmique dans chacunce de nos vies ?

Non, je n'ai pas remarqué. Mais, c'est étrange cette histoire, car quand j'entends parler du karma, cette idée de renouer des liens karmiques revient toujours, alors je me dis qu'on ne fait pas souvent de nouvelles rencontres, car on tourne en boucle. Mais bon...

Maintenant par rapport à cette idée de chasteté absolue, ce qui rejoint une vie ascétique stricte, il me semble qu'un certain prince Siddharta avait expérimenté cette voie pour finalement comprendre que la voie du milieu est préférable. Je pense que l'important n'est pas forcément telle ou telle technique, mais qu'en fait il est plus judicieux de s'intéresser à nos attitudes, nos comportements envers autrui et nous-même.

As-tu lu Le Tao de l'art d'Aimer ? La conception taoiste de la sexualité est loin d'être similaire à ce que tu exposes au début du topic. Le Taoisme expose un véritable hymne à l'amour, à la sexualité qui n'est pas du tout vu sous un aspect aussi péjoratif que la vision exposée plus haut. Alors c'est vrai qu'il y a aussi cette idée de rétention du sperme, mais pourquoi, parce qu'à un moment, les deux partenaires vont atteindre un paroxisme où l'éjaculation aura lieu non pas par les voies habituelles, mais remontera le long de la colonne dans sushumna, provoquant une montée d'énergie simultanée chez les deux partenaires. Ceci se fait dans un profond sentiment d'amour, d'union de deux âmes et je trouve ça merveilleux. Mais on peut atteindre aussi un tel état d'harmonie aussi sans rétention... Bref...

J'ai relu le premier post et je constate une chose, c'est qu'on en revient à nouveau à cette idée de punition, presque de condamnation, une peur ancestrale quasiment. Les choses seront alors faites par peur d'être puni, non pas par profonde conviction que ceci est juste et va de soi, non mais pas peur. On est loin de la libération de l'être. Enfin bref...

Khavan dit :

D'après une certaine Source,

Quelle est cette Source ?

#24 Khavan

Khavan

    Membre éthérique

  • Membre
  • 87 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:France

Posté 01 février 2005 - 13:50

Bonjour yog,

Pour la question des rencontres karmiques cela est fonction du karma de chacun et bien évidemment, si un karma affectivo/sexuel n'est pas programmé, alors on est libre de nouer avec des Premières Relations.

Je ne reviendrais pas sur le débat tournant autour de la sexualité, mais personnellement je ne donne pas à une partenaire éventuelle la condition de mon bonheur intérieur. Dit autrement, je reste centré sur mon travail d'évolution, accompagné ou non, libre de toutes conditions extérieures (en relation ou pas). Ainsi je deviens libre de toutes attaches terrestres et je ne nourris plus de sentiment d'incomplétude. Voilà pour mon parcours.

Les Lois citées ne sont pas une punition mais des loies naturelles de la vie et du karma. Pas de condamnation, pas de jugement. Juste des principes de vie qu'il est bon de connaître.

La source citée est un channeling américain, je crois assez fiable, lequel s'appelle Solomon qui canalise la conscience universelle. Je ne suis pas trop "channel" mais dans ce cas, il est assez pertinent.

Amités tantriques, Khavan

#25 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 01 février 2005 - 14:18

Citation

mais personnellement je ne donne pas à une partenaire éventuelle la condition de mon bonheur intérieur

Il me parait en effet évident que la réalisation intérieure ne doit pas dépendre d'autrui d'une certaine façon, mais là on arrive alors à de la dépendance affective qui est tout aussi possible en amitiés, qu'en amour. On peut même être dépendant de son maître, de sa croyance aussi...

Citation

libre de toutes attaches terrestres

Pourquoi libre de toutes attaches terrestres ? J'ai du mal à saisir ce rejet de la matière, de la Terre. (remarque j'ai peut-être mal compris tes propos)

Citation

Juste des principes de vie qu'il est bon de connaître.

Patanjali expose aussi des principes de vie, mais je pense plutôt que c'est des conséquences d'une transformation intérieure profonde, plutôt que des principes à suivre, mais là on peut en débattre des heures je crois.

Citation

La source citée est un channeling américain, je crois assez fiable, lequel s'appelle Solomon qui canalise la conscience universelle. Je ne suis pas trop "channel" mais dans ce cas, il est assez pertinent.

Personnellement j'aurais un peu de mal à me fier à une telle source, car enfin de compte on est jamais vraiment sûr sur qui on tombe, mais bon, ce n'est que mon avis.

#26 jhice

jhice

    Membre éthérique

  • Membre
  • 47 messages
  • Lieu:Tours - Indre-et-Loire, France

Posté 02 février 2005 - 01:05

Yog dit :

Alors c'est vrai qu'il y a aussi cette idée de rétention du sperme, mais pourquoi, parce qu'à un moment, les deux partenaires vont atteindre un paroxisme où l'éjaculation aura lieu non pas par les voies habituelles, mais remontera le long de la colonne dans sushumna, provoquant une montée d'énergie simultanée chez les deux partenaires.
J'avais oublié de préciser ce détail important :P Le résultat n'est-il pas ici l'osmose parfaite Yin-Yang ? Ca me fait penser à l'être que crééent repti et sa copine :9:

#27 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 02 février 2005 - 20:10

Citation

Le résultat n'est-il pas ici l'osmose parfaite Yin-Yang ?

Oui c'est ça.

#28 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 24 février 2005 - 12:50

Je reviens un peu sur ce sujet et sur les Yoga sutras de Patanjali où il est question de la chasteté.
Petit texte que j'ai trouvé et qui est tout à fait dans le vif du sujet, puisqu'il commente la chasteté avancée par Patanjali.

" Il n'est pas question de l'abstention de l'acte sexuel, mais bien de toutes les sortes d'émotions qui lui sont inhérentes afin que celui-ci ne soit entièrement éclairé que par le sentiment unique d'amour total, pleine expression de cette tendance incommensurable que seul permet l'abandon de toute recherche égoiste ou d'une quelconque satisfaction personnelle."

Patrick Tomatis, Revue française de yoga, ancienne série, printemps 1987, n°28-29, p.59

#29 gus

gus

    Membre éthérique

  • Membre
  • 28 messages

Posté 25 février 2005 - 09:51

cette etat de chasteté meme avec une explication cohérente

ne devrait elle pas naïtre d'elle meme dans le parcours de l'initié ? (initié homme en mouvement qui cherche )

s'imposer la chasteté me semble dangeureux (relire freud : )

par contre une chasteté acquise a l'experience de la vie

Bien sur on s'est tous rendus compte de l'importance des la sexualité est des liens qu'elle tisse , mais que dire lorsque celle ci est subbie , bien sur la victime est participante e l'experience et son empreintes karmique provoque cette experience , mais tout de meme qu'elle perte colossale d'energie
d'ou toutes l'importance des "purifications " que vit l'initié dans les differentes traditions humaines , purifications qui sont la pour "nettoyer" les chakras de meme que l'inconcient . Donc no lose ya moyen d' y arriver meme si on s'est vautré dans une sexualité comment dire ??? prodigue ? généreuse ? obsessionel? boulimique? j'arrete la on aura compris

donc pour resumer la chasteté vecue par les hommes en tout temps pour se rapprocher de l'aspect 'divin' ne le fut jamais de façon violente ou frustrante
c'est la façon d'aller a cette 'chasteté' fut elle dans un acte d'amour dans la retention du sperme ou dans l'oubli totale , ou encore extase totale que la 'chasteté' elle meme

je suis toujours attentifs a la façons daller quelque parts plutot que du quelque part (je sais c la bougeotte )

Modifié par gus, 25 février 2005 - 10:45.


#30 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 25 février 2005 - 10:04

Citation

ne devrait elle pas naïtre d'elle meme dans le parcours de l'initié ? (initié homme en mouvement qui cherche )

A partir du moment, où le pratiquant atteint un état où il s'est libéré des désirs et des jeux égotiques, alors la chasteté peut venir d'elle-même, car il s'est transformé intérieurement.

Citation

s'imposer la chasteté me semble dangeureux (relire freud : )


Héhé, oui en effet.

En fait, je pense que c'est une erreur de vouloir atteindre un état par la force, car, si c'est vrai qu'on peut voir le résultat de la transformation intérieure sur des "initiés", je pense qu'il est malvenu de vouloir les imiter dans leur attitude qu'ils ont acquis après des années de démarche. Les choses viennent d'elles-mêmes lorsque le mental et le corps est prêt. S'imposer un comportement par la force, vouloir imiter leur comportement, c'est tout simplement ne pas entrer dans le processus du cheminement intérieur, qui est un acte persévérant, patient et continu, mais sûrement pas un acte forcé, ou l'application d'une croyance.

Modifié par Yog, 25 février 2005 - 10:05.






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)