Aller au contenu


L'aura


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
31 réponses à ce sujet

#16 Chrysslin

Chrysslin

    Membre éthérique

  • Membre
  • 52 messages

Posté 05 octobre 2005 - 17:26

Salut :),

Pour ma part, je ne vois pas encore les couleurs des auras. En fait je vois d'abord le corps éthérique translucide et si je continue, je vois une couche plus épaisse et plus vaporeuse de couleur turquoise.

Quels exos avez-vous fait pour parvenir à voir les différentes couleurs des auras ?

Amicalement.
Amicalement,
Chrysslin

#17 Zephyriel

Zephyriel

    Membre éthérique

  • Membre
  • 38 messages

Posté 06 octobre 2005 - 13:26

J'ai une question pour Kalonek (ou pour n'importe qui qui a une bonne vision aurique) : d'après ce que j'ai compris, c'est le chakra frontal qui permet de percevoir les auras, et non les yeux en eux-mêmes... Donc, théoriquement... serait-il possible de "voir" les auras avec les yeux fermés ?

#18 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 06 octobre 2005 - 14:43

Zephyriel, le Oct 6 2005, 02:26 PM, dit :

J'ai une question pour Kalonek (ou pour n'importe qui qui a une bonne vision aurique) : d'après ce que j'ai compris, c'est le chakra frontal qui permet de percevoir les auras, et non les yeux en eux-mêmes... Donc, théoriquement... serait-il possible de "voir" les auras avec les yeux fermés ?
Oui théoriquement c'est possible, de la même façon qu'il est assez aisé de voir les yeux fermés en méditation profonde ou en transe par exemple. Ceci dit la particularité de la vision aurique est qu'elle a besoin d'un support : je veux dire par là qu'il faut concentrer son attention sur un point dans l'espace devant soi, ce qu'on fait avec nos yeux normalement. Ceci semble permettre alors à la vision aurique de se caller sur la "fréquence" aurique de la personne ou de l'objet. J'ai déjà essayé de le faire les yeux fermés mais je n'y suis pas parvenu de façon satisfaisante à l'exception d'une ou deux fois, mais je ne percevais que le corps éthérique (mes bras en l'occurence, car je pouvais mes localiser dans l'espace grâce à leur sensation). Ceci dit, certaines personnes voient les auras sans avoir recours à la vision physique, elles les voient en fermant les yeux et en se concentrant uniquement sur la personne. Donc la vision physique n'est pas indispensable.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#19 Chrysslin

Chrysslin

    Membre éthérique

  • Membre
  • 52 messages

Posté 16 octobre 2005 - 19:03

Bonsoir, :)

Il m'est arrivé quelque chose qui me turlupine depuis quelques jours, j'aimerai donc avoir votre opinion :

Après un entrainement de tennis de table, je suis sorti en plein air pour discuter un peu, et j'ai remarqué un halo violet autour d'un lampadaire qui se trouvait à une trentaine de mètres de moi (je cherchais volontairement à percevoir ce que je risque à nommer "corps éthérique" du lampadaire). Au début, je voulais demander si d'autres voyaient comme moi une auréole mais je l'ai finallement gardé pour moi, évitant ainsi de recevoir en échange une réflexion du type "c'est toi l'auréole"...

J'ai donc discrètement persisté afin d'améliorer ma vision. J'ai fini par voir tout un spectre de lumière, du violet au rouge me semble-til.

Abberration chromatique ? Si oui, alors pourquoi n'ai-je pas vu tout le spectre dès le début ?

Un avis ?
Amicalement,
Chrysslin

#20 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 16 octobre 2005 - 19:21

"C'est toi l'auréole" :lol: :mdr: Ce que tu as vu semble bien être l'aura mélangée du lampadaire en tant qu'objet mais aussi l'aura émise par sa couleur. D'où l'impression de spectre lumineux.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#21 Chrysslin

Chrysslin

    Membre éthérique

  • Membre
  • 52 messages

Posté 16 octobre 2005 - 19:39

:lol: Merci pour ton aide.

Citation

Ce que tu as vu semble bien être l'aura mélangée du lampadaire en tant qu'objet mais aussi l'aura émise par sa couleur. D'où l'impression de spectre lumineux.
Ya-til un moyen de le vérifier scientifiquement ? Si je prend une photo peut-être ? S'il s'agit de phénomènes de diffraction de la lumière, je le verrai sur la pellicule - si c'est bien une aura que je perçois, dans ce cas, je n'aurai sur ma photo qu'un simple lampadaire.  :huh:
Amicalement,
Chrysslin

#22 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 16 octobre 2005 - 19:44

Chrysslin, le Oct 16 2005, 08:39 PM, dit :

:lol: Merci pour ton aide.

Citation

Ce que tu as vu semble bien être l'aura mélangée du lampadaire en tant qu'objet mais aussi l'aura émise par sa couleur. D'où l'impression de spectre lumineux.
Ya-til un moyen de le vérifier scientifiquement ? Si je prend une photo peut-être ? S'il s'agit de phénomènes de diffraction de la lumière, je le verrai sur la pellicule - si c'est bien une aura que je perçois, dans ce cas, je n'aurai sur ma photo qu'un simple lampadaire.  :huh:
Tu peux essayer, mais un "scientifique" te diras alors que si ce n'est pas sur la photo c'est que c'était ton oeil qui n'allait pas. Entraine toi sur d'autres objets, tu verras bien si ça te le fait aussi.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#23 Lorévert

Lorévert

    Eauverte

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Sur les chemins

Posté 16 octobre 2005 - 20:03

Bonjour,

A la suite de ce topic, j'ai commencé à lancer des recherches sur l'aura et je suis tombais sur un article scientifique qui m'a un peu déçu de l'interprétation qu'ils en font.  :(
Je vous fait un copié/collé de l'article, dites moi ce que vous en pensez.

Citation

L'aura, c'est dans la tête!
(Agence Science-Presse) - Les auras existent vraiment. Non pas chez celui qui "émet", mais chez celui qui les voit.

La cause, vient d'affirmer un chercheur britannique, est une maladie du cerveau, appelée la synesthésie. Et ce n'est pas une maladie rare: une personne sur 2000 souffrirait de synesthésie, selon une étude américaine remontant à 1996. Cette maladie se caractérise par un dysfonctionnement des sens, en particulier de la vision, qui conduit à voir des halos de couleur émanant de gens, d'objets, et même de mots sur un papier.

Étrange maladie. Identifiée comme telle depuis plus d'un siècle (le mot a été créé en 1872), reconnue comme un trouble neurologique depuis les années 1970, ses causes n'en demeurent pas moins obscures. Car elle est difficile à étudier: une personne peut bien prétendre qu'elle voit des couleurs surgir de nulle part, comment diable peut-on vérifier?

C'est la tâche à laquelle s'est attelé Jamie Ward, du Collège universitaire de Londres. Dans un article paru dans la dernière édition de Cognitive Neuropsychology, ce psychologue britannique décrit les tests menés autour d'une jeune femme, G.W., qui affirme voir des couleurs autour des mots, des objets ou des gens, mais uniquement lorsque ceux-ci ont une connotation émotive pour elle. Les tests ont confirmé qu'elle associe presque systématiquement les mêmes couleurs aux mêmes mots, tandis que des gens "normaux" soumis aux mêmes tests ont plutôt tendance à oublier la majorité des couleurs qu'ils avaient initialement choisies.

"Elle voit les choses comme si elles étaient colorées, au milieu de nulle part. Parfois une couleur sera rattachée à tout un environnement en raison d'une émotion", conclut Jamie Ward. Dès lors, poursuit-il, "vous pouvez imaginer comment des gens porteurs de cette condition et nés à une autre époque ont pu se croire capables de voir des états spirituels. Ils voyaient ces couleurs, et ils présumaient que cela émanait des gens, pas de leur propre cerveau."

Selon la littérature Nouvel Age, une aura est en effet un champ d'énergie émanant d'une personne, dont la couleur varierait en fonction des humeurs ou de l'intelligence. Seul un esprit "éclairé" ou "entraîné" est censé pouvoir observer une aura.

G.W. n'est ni l'un ni l'autre, mais elle voit son amoureux "James" auréolé d'une couleur rose, tout comme elle voit le mot "James" auréolé de la même couleur.


Qu'est-ce que la synesthésie?

Depuis les années 1970, les tentatives d'explication sont nombreuses. Les neurologues invoquent une série de mauvaises connections entre les neurones qui seraient survenues dès l'enfance. Deux zones du cerveau proches l'une de l'autre attirent leur attention: l'une, appelée le cortex rétrosplénial, associée aux émotions, l'autre, appelée V4, associée à la perception des couleurs.

Mais d'autres chercheurs poursuivent la piste génétique, comme Phil Merikle, du Centre de recherche sur la synesthésie, à l'Université de Waterloo (Ontario). "Certains croient que tous les enfants seraient synesthètes à l'origine, et que cela disparaîtrait à mesure que se créent les bonnes connections dans le cerveau, c'est-à-dire à mesure que les enfants apprennent à faire les bonnes associations" (par exemple, lorsqu'ils associent le mot "chien" avec l'animal). Bref, les chercheurs ne savent pas; et cette maladie révèle à quel point notre ignorance du cerveau est encore profonde.

D'autant plus que les problèmes ne se limitent pas toujours aux couleurs. Certains synesthètes ont plutôt un goût étrange dans la bouche (le sens du goût) lorsqu'ils croisent une personne précise, ou une sensation d'oppression sur la peau (le sens du toucher).

Mais ce sont les problèmes de vision qui sont les plus connus. Dans les cas extrêmes de synesthésie, ces couleurs peuvent carrément nuire à l'apprentissage de la lecture. A l'inverse, le jeu des couleurs a pu faire naître chez plusieurs synesthètes un goût pour la peinture et le dessin. Ce qui est tout de même plus stimulant que de pourchasser des auras...
Pascal Lapointe

Le site du psychologue Jamie Ward sur la synesthésie: http://www.psychol.u...ynaesthesia.htm

Le site du psychologue Phil Merikle: http://watarts.uwate...o.ca/~pmerikle/

Source: La science d'ici et d'ailleurs.



Je trouve ça un peu dommage le fait de toujours vouloir rationnaliser et interpreter pathologiquement ou mathématiquement certains sujets.
Je vous fait part de cette article, mais je ne cautionne pas cette interprétation.

Amicalement Silence.

#24 Chrysslin

Chrysslin

    Membre éthérique

  • Membre
  • 52 messages

Posté 16 octobre 2005 - 21:49

Citation

Tu peux essayer, mais un "scientifique" te diras alors que si ce n'est pas sur la photo c'est que c'était ton oeil qui n'allait pas. Entraine toi sur d'autres objets, tu verras bien si ça te le fait aussi.

Lorsque j'ai dit "prouver scientifiquement", je pensais simplement par là garder une certaine rigueur dans mes raisonnements, non pas rendre mon hypothèse acceptable par monsieur la science.  :)  C'est ma faute, je n'ai pas été clair.
Amicalement,
Chrysslin

#25 Moïra

Moïra

    Membre bouddhique

  • Membre
  • 859 messages
  • Sexe:Femme

Posté 16 octobre 2005 - 23:44

Un jour Big brother decretera l'intelligence comme maladie du cerveau!!!  <_<

#26 Zephyriel

Zephyriel

    Membre éthérique

  • Membre
  • 38 messages

Posté 17 octobre 2005 - 20:00

Citation

Un jour Big brother decretera l'intelligence comme maladie du cerveau!!!

L'intelligence est aujourd'hui un obstacle au système économique dans lequel nous vivons, elle est donc potentiellement pathologique ;)

Plus sérieusement, et pour en revenir à l'article que nous propose Silence...
Il est vrai qu'une telle interprétation est "décevante" dans la mesure où elle nie l'existence de capacités spirituelles que nous avons peut-être. Cependant, je ne rejetterai pas en bloc les propos développés. Il me semble que vous êtes nombreux à regretter la volonté de la science à tout rationaliser, cependant je vous propose de voir les choses un peu différemment : la science est aujourd'hui parvenue à rationaliser des choses qui n'auraient jamais pu l'être il y a quelques siècles (les populations ne l'auraient jamais accepté). Les scientifiques poursuivent un objectif louable, et on ne peut leur reprocher les abus qu'ils font parfois. C'est grâce à cela que nous pouvons défendre l'authenticité de certains phénomènes "paranormaux" : si la science n'avait pas une telle volonté de tout expliquer, si elle était "laxiste", on ne serait jamais sûr de l'irrationnalité de certains phénomènes ;)

J'espère que mon raisonnement n'est pas trop confus, car je suis quelque peu fatigué aujourd'hui...

#27 Chrysslin

Chrysslin

    Membre éthérique

  • Membre
  • 52 messages

Posté 18 octobre 2005 - 10:48

Le problème n'est pas de rationnaliser selon moi. Le problème est de vouloir tout rationnaliser, ce qui amène dans ce cas à se fermer d'esprit.
Amicalement,
Chrysslin

#28 Zephyriel

Zephyriel

    Membre éthérique

  • Membre
  • 38 messages

Posté 18 octobre 2005 - 19:12

Je suis d'accord, ne rentrons pas dans le jeu des chercheurs. Laissons ces quelques personnes se fermer l'esprit.
En revanche, leur travail nous est utile car nous pouvons alors baser nos propres recherches à partir de ce que la science ne parvient pas, malgré tout, à expliquer. En effet, inutile d'aller chercher des causes "surnaturelles" à un phénomène si les scientifiques viennent de le comprendre. Cela limte notre champ de recherche, ce qui n'est pas un mal.

Au fait, quand je dis "nous", je fais allusion à ceux qui souhaitent découvrir des vérités au-delà des frontières de la science sans entrer dans le domaine de la croyance . J'espère que cela inclut une bonne partie d'entre vous :)

#29 Galouche

Galouche

    réducteur de tête

  • Membre
  • 217 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Waremme en Belgique. Tours et Bourges en France

Posté 23 décembre 2005 - 16:40

De mon côté je vois aussi un peu l'aura semble-t-il et ce depuis longtemps mais juste 10 cm autours de la tête, ça arrive quand je regarde de manière floue; je vois fortement le jaune et aussi du bleu sur la partie inférieure de mon visage. je ne la vois pas chez les autres car il faudrait que je les regarde de cette manière un peu spéciale et je leur ferais sans doute un peu peur  :D

  Y a-t-il moyen de développer cela ?

#30 Storm-wolf

Storm-wolf

    Membre astral

  • Membre
  • 148 messages
  • Lieu:Namur, belgique

Posté 23 décembre 2005 - 19:56

Je pense qu'il y a des exercices à faire pour s'entrainer à développer sa lecture d'aura, mais je ne les connais pas.





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)