Aller au contenu


Vents astraux


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
15 réponses à ce sujet

#1 Aislean

Aislean

    Betterave cosmique

  • Membre
  • 725 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Ariège

Posté 08 décembre 2007 - 11:08

Qu'est-ce qu'on sait sur les "vents astraux", c'est à dire ces vents qui apparaissent de temps en temps et qui nous emportent dans une direction où on n'a généralement pas prévu d'aller ? Qu'est-ce qui se raconte à ce sujet et quelles sont les expériences que vous avez pu avoir avec ?

En ce qui me concerne, je me rappelle de trois expériences marrantes : dans un premier rêve lucide où il y avait un loup qui m'avait fait peur, j'avais été emporté par un grand vent vers une nappe de brume, ça m'avait fait flipper et je m'étais réveillé. J'ai refait quelques jours après un rêve similaire, mais cette fois j'avais décidé de suivre le vent vers les brumes. Il s'est passé alors une chose amusante, c'est que les brumes se sont transformées en loup et qu'on a fait copain copain avec le loup. C'était un rêve bien sympa.

Dans un autre rêve, un grand vent m'a emporté très haut en l'air, à plusieurs centaines de mètres d'altitude, et comme j'étais pas rassuré, j'ai demandé au vent de me ramener "à Toulouse" (où je pensais être au début du rêve). La chose étonnante est qu'une voix sortie d'on-ne-sait-où m'a corrigé en disant "au point de départ", et effectivement le vent m'a ramené au même endroit.

Dans un troisième cas, j'ai demandé à quelqu'un que j'avais rencontré dans un rêve précédent de revenir. J'ai été alors emporté par un grand vent jusqu'à un château. Or non seulement celui que je voulais voir n'était pas là, mais en plus ça doit être le rêve lucide le plus démoralisant que j'ai eu (à cause de certaines lectures que je venais de faire, je croyais que j'étais coincé pour toujours sur une autre planète). :(

Modifié par Aislean, 08 décembre 2007 - 11:09.


#2 Lemus

Lemus

    Visiteur

  • Membre
  • 12 messages

Posté 13 décembre 2007 - 18:38

il est vrai que cela et un peu deroutant!!
je pense que cela peut etre ce que certain appelle L'ange gardien! Ou quelques chose qui te protege!
Cela ne m'est jamais arrivé!

#3 Lorévert

Lorévert

    Eauverte

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Sur les chemins

Posté 13 décembre 2007 - 18:47

Bonsoir,

C'est peut-être un soubressaud de l'inconscient, comme lors d'un rêve, tout ne suit pas une cohérence onirique ou logique, voire même notre simple volonté. Ces interventions ou conditions extérieures sont pour moi des manifestations intérieures. Le RL est un état de conscience très particulier, on peut d'ailleurs aisément concevoir que lucidité ne rime pas forcément avec contrôle.
Enfin ce n'est que mon simple avis. ;)

Modifié par Sebemia, 13 décembre 2007 - 18:49.


#4 Aislean

Aislean

    Betterave cosmique

  • Membre
  • 725 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Ariège

Posté 14 décembre 2007 - 23:39

Bonjour Lemus et Sebemia, :)

Je suis un peu surpris que personne n'aie d'expériences à ce sujet. Dans un texte de LaBerge et De Gracia sur le rêve lucide (en anglais), j'ai trouvé plusieurs récits concernant ces vents bizarres :

Citation

Alors que j'étais dans ce vide, je me sentis poussé par un vent mystérieux. Comme j'étais poussé, un très belle sphère de la couleur de l'arc-en-ciel passa près de moi en roulant, elle était très nette et son apparence était très bien définie."
Les auteurs disent même que c'est assez fréquent :

Citation

Une sensation kinesthésique particulière rapportée par les rêveurs lucides mais pas par les rêveurs non lucides: c'est la sensation d'être déplacé de manière incontrôlée par une force, parfois un fort vent, qui transporte le rêveur lucide à travers l'environnement de rêve.
En ce qui me concerne, j'ai 9 rêves comme ça dans mon carnet. Enfin, j'ai reçu une info de quelqu'un me signalant qu'il avait trouvé ça aussi dans un bouquin d'occultisme du début du siècle. L'auteur mentionne que lorsqu'on est transporté par ce vent, c'est souvent dans des brumes (j'avais remarqué ça aussi). Il estime que ce sont des courants d'énergie subtile. C'était aussi plus ou moins l'opinion de Florence Ghibellini, mais elle pensait, si je me souviens bien, que ces courants n'étaient autres que les "vents" du corps d'énergie (ceux qui se baladent dans les canaux, nadis, etc.).

LaBerge est plutôt de l'opinion de Sebemia, mais il l'explique à travers des termes neurobiologiques (sans d'ailleurs pouvoir conclure grand chose). En gros, les circuits gérant la posture et le mouvement dans le cerveau seraient stimulés de façon hasardeuse, ce qui produirait un mouvement rêvé aléatoire. Ca ne semble pas trop pouvoir expliquer pourquoi ces vents semblent quasiment toujours étranges et un peu magiques dans le rêve. :)

Lemus dit :

je pense que cela peut etre ce que certain appelle L'ange gardien! Ou quelques chose qui te protege!
C'est certain que les deux premiers rêves que je raconte ici évoquent un esprit-animal du chamanisme et l'être que j'appelais dans le troisième peut aussi être considéré comme ça.

#5 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 14 décembre 2007 - 23:55

Je comprends mieux ce que tu entends par "vent astral" grâce à la seconde citation. Cela m'arrive assez régulièrement. Encore récemment, j'ai laché prise dans mon rêve lucide, restant centré sur moi comme en méditation, en faisant bien attention à ne pas me laisser prendre par l'environnement où quelques menaces surgissaient. J'ai été transporté dans les airs sans aucun effort, et ai voyagé ainsi dans le paysage.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#6 Jolan

Jolan

    Gardien du Feu

  • Administrateur
  • 3 362 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Liège

Posté 15 décembre 2007 - 02:09

Salut Aislean,

Pour ma part, je n'ai jamais ressenti ce genre de vent, pas dans le sens où tu l'entends en tout cas, mais il m'est arrivé deux fois de sentir un vent qui me "traversait", chaque fois lors d'une scène nocturne, et qui me mettait dans un état très particulier, dans une sorte de fascination contemplative.
Je n'ai aucune idée de ce à quoi cela peut correspondre, mais en tout cas ça ne m'arrive pas éveillé. :)
Ne vous inquiétez pas ! On va tous mourir.

#7 Aislean

Aislean

    Betterave cosmique

  • Membre
  • 725 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Ariège

Posté 16 décembre 2007 - 02:54

Kalonek dit :

Je comprends mieux ce que tu entends par "vent astral" grâce à la seconde citation.
Ah bon, je pensais que c'était clair. :( J'ai dit "vents astraux" parce que j'ai déjà vu le terme de temps en temps et que je supposais que sur ce forum ça évoquerait quelque chose.

Bien, tiens, d'ailleurs, en cherchant un peu, je vois que le terme est utilisé dans l'interview de Robert Bruce par un certain Kalonek :  ^_^ http://www.astralsig...view_bruce.html
Mais peut-être Bruce utilise-t-il le terme dans un sens différent ?

En fait, je parlais un très fort vent qui se manifeste dans les rêves lucides, souvent quand on vole. Il fait souvent un peu peur parce qu'il nous emporte dans une direction autre que celle souhaitée et parce qu'il paraît assez anormal.

Ca peut paraître une évidence mais en cherchant dans mon journal les cas où le rêve subissait un changement radical de contexte et de décor, une des origines du changement peut être ce transport par le vent.

Jolan dit :

...mais en tout cas ça ne m'arrive pas éveillé.
Heureusement !  :D

Citation

il m'est arrivé deux fois de sentir un vent qui me "traversait", chaque fois lors d'une scène nocturne, et qui me mettait dans un état très particulier, dans une sorte de fascination contemplative.
Non, ça me dit rien. Personnellement, je n'ai jamais rien éprouvé de semblable. :mellow:

#8 Esteban

Esteban

    Bouddha boudinné

  • Membre
  • 59 messages
  • Sexe:Homme

Posté 08 janvier 2008 - 13:45

Moi ca m'arrive souvent aussi, je dirais meme dans 75% de mes RL ou je vole. Je vole correctement quelques minutes ou secondes, puis je suis irrésistiblement poussé (ou tiré, c'est difficile à décrire en fait ) vers le haut, ce qui me provoque un sursaut d'adrénaline et je me réveille.  :angry:
["Quel est ta defintion du réel ? Si tu parles de ce que tu peut voir, gouter, sentir ou toucher, alors le réel n'est rien de plus qu'un signal electrique interpete par ton cerveau..."]

Morpheus

#9 Aislean

Aislean

    Betterave cosmique

  • Membre
  • 725 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Ariège

Posté 09 janvier 2008 - 00:06

Hé hé ! Je crois bien connaître quelqu'un qui a exactement le même problème.  ;)  Salut Esteban !  :D

Tu n'as toujours pas essayé de te laisser transporter pour voir où tu atterrissais ?

#10 Esteban

Esteban

    Bouddha boudinné

  • Membre
  • 59 messages
  • Sexe:Homme

Posté 11 janvier 2008 - 07:59

Salut Aislean! Ok, je comprend mieux après avoir regardé ton profil.  :rolleyes:

Et bien, les quelque fois ou j'ai reussi à "tenir" assez longtemps sans me réveiller immédiatement, cela me conduisait dans l'espace ou dans le ciel, mais avec un réalisme assez pauvre, et je n'ai jamais reussi à reprendre le controle.  :angry:
["Quel est ta defintion du réel ? Si tu parles de ce que tu peut voir, gouter, sentir ou toucher, alors le réel n'est rien de plus qu'un signal electrique interpete par ton cerveau..."]

Morpheus

#11 Aislean

Aislean

    Betterave cosmique

  • Membre
  • 725 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Ariège

Posté 11 janvier 2008 - 18:16

Voir le messageEsteban, le Jan 11 2008, 07:59 AM, dit :

Salut Aislean! Ok, je comprend mieux après avoir regardé ton profil.  :rolleyes:
Je n'étais pas sûr que tu me reconnaîtrais mais je voulais pas non plus sortir des "private jokes" trop "private" autrement personne ici n'aurait compris. :D

Citation

Et bien, les quelque fois ou j'ai reussi à "tenir" assez longtemps sans me réveiller immédiatement, cela me conduisait dans l'espace ou dans le ciel, mais avec un réalisme assez pauvre, et je n'ai jamais reussi à reprendre le controle.  :angry:
La chose qui me paraît spéciale, c'est que ces vents semblent être souvent associés à une forte émotion, d'où le fait qu'on se réveille. Mais je ne sais pas si c'est du à l'incongruité de la situation (donc en fait que le vent peut-être considéré comme un "monstre" de rêve) ou si c'est vraiment propre au vent lui-même. Je pense déjà qu'une bonne attitude serait de prendre a priori la première option.

Sinon, quand tu dis que tu n'as "jamais réussi à reprendre le contrôle", tu veux dire quoi exactement ?

#12 Esteban

Esteban

    Bouddha boudinné

  • Membre
  • 59 messages
  • Sexe:Homme

Posté 12 janvier 2008 - 13:14

Je veux dire que j'ai jamais reussi à stopper ce qui m'entraine vers le haut, et à reprendre le rêve ensuite. Tout juste ai-je reussi a le freiner quelques secondes, ou a ne pas perdre le visuel.

En fait, ca se passe comme ça : je volette gaiement, puis je me dis : "j'éspère que je vais pas être entrainé", et boum, ca ne manque jamais, je sens que je suis attiré vers le haut, accompagné par une grosse montée d'adrénaline, un peu comme quand on a un sursaut myoclonique, mais en plus long, ca dure de 3 à 10 secondes. Je perds le visuel, puis je me réveille.  

Quand tu parles de monstre, j'ai l'impression d'y reconnaitre quelques chose, comme si ce qui m'entraine vers le ciel était doué d'intention, mais sans avoir de forme. Je ne sais pas si je suis clair.

Modifié par Esteban, 12 janvier 2008 - 13:15.

["Quel est ta defintion du réel ? Si tu parles de ce que tu peut voir, gouter, sentir ou toucher, alors le réel n'est rien de plus qu'un signal electrique interpete par ton cerveau..."]

Morpheus

#13 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 12 janvier 2008 - 14:03

Voir le messageEsteban, le Jan 12 2008, 01:14 PM, dit :

En fait, ca se passe comme ça : je volette gaiement, puis je me dis : "j'éspère que je vais pas être entrainé", et boum, ca ne manque jamais, je sens que je suis attiré vers le haut, accompagné par une grosse montée d'adrénaline, un peu comme quand on a un sursaut myoclonique, mais en plus long, ca dure de 3 à 10 secondes. Je perds le visuel, puis je me réveille.

Est-ce que tu as déjà essayé de travailler un peu sur la méditation sur objet ? Cela m'a aidé pour contrecarrer parfois ce genre d'éléments perturbateurs qui semblent incontrôlables : je concentre toute mon attention sur autre chose, très rapidement, jusqu'à ce que ça me prenne entièrement. Cela peut demander la mobilisation de toute l'énergie mentale, à tel point que parfois je passe d'une lucidité totale à une absence complète de lucidité en quelques secondes (ce qui d'ailleurs m'invite à supposer qu'il y a réellement une "énergie" en action dans la lucidité, ou un déclic quelconque bien tangible), mais c'est un risque à prendre plutôt que de se réveiller souvent. Là on retombe juste dans un rêve classique, mais avec une chance de redevenir lucide plus tard.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#14 Aislean

Aislean

    Betterave cosmique

  • Membre
  • 725 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Ariège

Posté 12 janvier 2008 - 20:55

Citation

puis je me dis : "j'éspère que je vais pas être entrainé", et boum, ca ne manque jamais, je sens que je suis attiré vers le haut
Tel que tu le décris, ça semble tout de même lié à des attentes négatives. Il faudrait voir si, en se laissant emporter puis en voyant ce que tu peux en faire après, tu ne peux pas relativiser à la longue cet événement. Je sais qu'au début j'avais peur d'être emportés par les vents, et puis une fois que je me suis laissé emporter, finalement il n'y avait rien de terrible. Ca semble seulement accompagner un changement de contexte.

La méthode de Kalonek est amusante. C'est la première fois que j'en entends parler. :)

#15 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 12 janvier 2008 - 21:09

En fait j'ai l'impression que ce genre d'éléments provient en bonne partie (dans ce que décrit Esteban) d'un emballement de la conscience qui se focalise sur quelque chose (l'élévation incontrôlée). En concentrant toute mon attention sur un autre élément (visuel notamment), j'arrive souvent à contrecarrer cela. Cela demande toutefois vraiment beaucoup d'énergie mentale et un lacher prise total sur l'élément perturbateur. C'est pour ça que la méditation avec objet aide bien dans ce sens pour s'entraîner.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)