Aller au contenu


Végétarianisme et énergie


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
73 réponses à ce sujet

#1 Devneil

Devneil

    Un Fantasma Tra Moi

  • Administrateur
  • 848 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Brest

Posté 28 avril 2004 - 15:29

Citation

Bonjour à tous !  

Je me présente : je suis végétarien, j'ai pratiqué le yoga pendant deux années, puis me suis tourné vers le qi gong.  
Je m'intéresse à la spiritualité, à toute forme de sagesse, à l'ésotérisme.  
Je commence aussi à être un habitué des forums et j'espère avoir ici des conversations ouvertes et intéressantes.  

Tu dis que tu es végétarien ? J'avais quelques questions a te poser à ce sujet. Est ce que ca fait longtemps que tu t'es mis à ce régime ? Est ce qu'il t'apporte quelque chose de plus ou de différent du point de vue énergétique par rapport au régime "normal"? J'ai remarqué que depuis le début de mon développement énergétique, je suis de moins en moins attiré par la viande... ca a un lien selon toi ?

#2 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 28 avril 2004 - 16:03

Bon je vais répondre ici, mais éventuellement vous pouvez le déplacer dans une autre section plus appropriée.

Citation

Est ce que ca fait longtemps que tu t'es mis à ce régime ?
Cela doit faire maintenant presque 4 ans, je crois.

Citation

Est ce qu'il t'apporte quelque chose de plus ou de différent du point de vue énergétique par rapport au régime "normal"?

Oui, je pense en effet. La viande a tendance à ralentir la circulation du chi dans le corps. (pour quelles raisons, cela je ne le sais pas vraiment, quoique peut-être une hypothèse...) Lorsqu'on devient végétarien, au bout d'un moment, on sent l'énergie mieux circuler, mais on devient aussi plus réceptif. ( c'est aussi pour cela que ceux qui pratiquent l'imposition des mains, thérapie craniosacrée ou autres sont généralement végétarien)
On devient plus sensible au monde subtil, je dirais. Mais ce n'est pas uniquement le végétarisme qui provoque cela.

Citation

J'ai remarqué que depuis le début de mon développement énergétique, je suis de moins en moins attiré par la viande... ca a un lien selon toi ?

Oui, je le pense. Personnellement, j'ai constaté que je ne supporte plus du tout la caféine (je suis nerveux pendant 3 jours), alors qu'avant cela ne me faisait rien. Encore que... peut-être qu'avant cela était déjà le cas, mais je n'avais pas la sensibilité pour le remarquer.
Lorsqu'on commence une démarche spirituelle et énergétique, le corps réagit différemment, on est plus à l'écoute de lui, et on entend mieux les messages qui nous donnent.

#3 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 28 avril 2004 - 16:04

Je pense qu'il serait intéressant de lancer un topic là dessus dans le forum Energie dev :wink: Je t'en laisse le soin.

[MàJ] : Je m'en suis chargé en fait :)

Idem que toi devneil, d'une part je mange beaucoup moins aujourd'hui qu'avant d'entamer mon développement énergétique, et ce sans perte de poids (toujours 63-64kg) et même en ayant pris de la masse musculaire au niveau des jambes (je marche beaucoup) et du torse, et d'autre part comme toi je ne suis plus attiré par la viande. J'avoue ne l'avoir jamais vraiment apprécié plus que cela, mais là je n'en ressens plus aucun besoin et j'apprécie mieux une bonne salade de légumes :wink:

Je pense (c'est uniquement une théorie personnelle) que cela est dû au fait que l'énergie (prana, pas physique) tirée des protéines est compensée par la plus grande quantité d'énergie absorbée pendant les exercices énergétiques, et donc on a moins besoin de viande rouge notamment.

Cela expliquerait également ce que dit Yog pour les practiciens énergétiques : en effet j'ai constaté que les de tentatives de PA échouent presque à tous les coups si j'ai mangé de la viande dans la soirée (si je le fais avant de dormir). Celle-ci est particulièrement difficile à digérer pour l'organisme et réclame beaucoup d'énergie corporelle, donc en mangeant moins de viande l'énergie est plus disponible pour le reste. C'est également pour ça qu'avant un lourd travail énergétique il est recommandé de jeûner quelques jours (2 ou 3 suffisent). Toute l'énergie est alors disponible, nous rendant beaucoup plus sensible comme le précise Yog.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#4 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 28 avril 2004 - 19:23

Bon, je tiens à préciser une chose sur le végétarisme.
Pour pouvoir mener un tel régime alimentaire avec brio, il faut ne pas faire n'importe quoi. La viande a pour seul intérêt d'apporter en grande quantité des protéines facilement assimillables par l'organisme. (aussi des graisses, mais ça ce n'est pas très positif  :lol: ) Donc, pour mener un régime équilibré, il faut pouvoir combler ce manque d'apport de protéines. Le problème avec les légumes, c'est qu'on ne trouve pas toutes les sortes de protéines dans un seul légume. Il y a toujours déficience d'au moins une protéine dans un légume. Mais, heureusement, ce manque peut être compensé par un autre légume qui lui a cette protéine manquante, mais pas une autre. Donc en associant les différents légumes (non pas en un même repas, mais au cours de la journée), on peut largement avoir toutes les protéines nécessaires pour le bon fonctionnement de notre organisme. Après, si on consomme aussi des laitages, fromages, oeufs, des légumineuses (pois chiches, soja,etc...), on arrive à un bon équilibre. Par contre pour les végétaliens (qui ne consomment pas de laitages, d'oeufs, rien provenant de l'animal), là c'est plus difficile, et le régime devient plus ardu. Mais cela dépend naturellement de la sensibilité et de la conviction de chacun.

Maintenant, pourquoi la viande a un effet négatif sur l'énergie ?
Je pense pour ma part que c'est parce que la viande est en fait de l'énergie plus grossière, plus dense.(à l'inverse des légumes et autres aliments) Ce serait pour cela que l'énergie circulerait moins bien. Enfin, je crois.  :wink:

#5 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 28 avril 2004 - 19:54

Merci pour ces précisions Yog :)

Citation

Maintenant, pourquoi la viande a un effet négatif sur l'énergie ?
Je pense pour ma part que c'est parce que la viande est en fait de l'énergie plus grossière, plus dense.(à l'inverse des légumes et autres aliments) Ce serait pour cela que l'énergie circulerait moins bien. Enfin, je crois.  :wink:

C'est également ce que je pense, car la viande est avant tout du muscle, là où est consommée l'énergie la plus grossière effectivement. Je ne pense pas que l'effet soit réellement négatif en soi, mais c'est le fait d'en manger trop qui le devient. Je mange beaucoup de thon car j'adore ça, mais ce n'est pas de la viande rouge qui est d'après moi la plus "lourde" en terme énergétique.
De même peu après le début de mon développement énergétique, j'ai constaté que j'avais une forte envie de fruits frais, alors que je n'en mangeais jamais auparavant. Je pense que l'on devient plus sensible aux besoins de l'organisme.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#6 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 28 avril 2004 - 20:08

Citation

Je pense que l'on devient plus sensible aux besoins de l'organisme.
Oui, c'est ce que je pense aussi.

Citation

Je ne pense pas que l'effet soit réellement négatif en soi, mais c'est le fait d'en manger trop qui le devient.

Comme tout chose d'ailleurs. C'est pour cela que les médecins conseillent de manger de tout et de varier. Ils conseillent d'ailleurs de manger de la viande pas plus de 2 fois dans la semaine.

Mais, je suis devenu végétarien, non pas par soucis énergétique, mais plutôt par conviction.

#7

  • Invité

Posté 03 mai 2004 - 09:33

Je suis végétarienne aussi et depuis très longtemps et j'ai un enfant ado qui est végétarien également depuis...sa conception...

à ce propos, pour ceux qui sont intéressés, il y a une manifestation végétarienne à Paris le samedi 15 mai à 14 H face centre Beaubourg, si vous êtes intéressés, voici les liens :
http://www.veggiepride.org/fr/
Vous pourrez y signer le manifeste pour le végétarisme et le respect du monde animal, question de compassion et de tendresse...

le végétarisme élève la personne, sa sensibilité et sa sollicitude est concrète, vécue, et parfaite pour l'élévation vibratoire...

A vous,

Ella

#8 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 03 mai 2004 - 12:35

Citation

Je suis végétarienne aussi et depuis très longtemps et j'ai un enfant ado qui est végétarien également depuis...sa conception...  
Cela me rassure de voir que je ne suis pas le seul à élever mon enfant en tant que végétarien depuis sa conception aussi. Cela n'est pas toujours facile, car il faut savoir tenir face à la pression de l'entourage et de la famille. J'ai eu de la chance d'avoir obtenu le soutien de mon médecin et d'une diététicienne dans ma démarche pour élever mon enfant végétarien.  :wink:

Citation

le végétarisme élève la personne, sa sensibilité et sa sollicitude est concrète, vécue, et parfaite pour l'élévation vibratoire...  

J'aime beaucoup cette phrase.

#9

  • Invité

Posté 03 mai 2004 - 19:12

Je n'ai pas rencontré non plus d'oppositions médicales majeures au fait d'élever un enfant avec un régime végétarien, pas même auprès du médecin scolaire qui estimait que la viande n'était pas nécessaire à l'organisme et qui avait une fille végétarienne...
Jamais un médecin n'est intervenu auprès de nous pour contre-indiquer le végétarisme , comme quoi, les choses évoluent... et soyons justes, ce n'est qu'un début :wink: ...

Libertad

#10 shakti

shakti

    Membre éthérique

  • Membre
  • 98 messages
  • Lieu:Nyon

Posté 21 mai 2004 - 01:18

Il y a aussi quelque chose d'autre dans la viande actuellement, outre la matière organique aux vibrations plus lourdes que les végétaux pour notre corps,ce sont les scotchs vibratoires qui y sont liés.Par là, j'entend les résidus émotionnels de l'animal, relatant sa vie, ses conditions d'élevage et sa mort, souvent en abattoire devant ses congénères.
C'est pas grand chose parfois, mais cela va directement dans nos propres corps auriques. Un mangeur de viande qui se nourrit chaque jour de cette substance...ben ça en fait des scotchs, et pas des bons! D'accord, on épure beaucoup aussi, mais pour ceux qui ont à coeur un travail énnergétique sur leur personne, c'est une surccroit de travail.

Et je me demande au niveau karmique ce que cela donne, de manger un animal qui a été tué pour terminer dans l'assiette? Avec cette habitude de la voir coupée et sous cellophane, on ne voit plus la Vie de départ, et ce ne sont pas forcément les bouchers les plus coupables, ils répondent simplement au phénomène de l'offre et de la demande.
Chez moi, certains veulent tout de même consommer de la viande, et je n'ingére pas dans leur volonté, mais je leur demande de prendre conscience des tenants et des aboutissants de la vie qui va les nourrir.

bien à Vous
shakti

#11 ninie

ninie

    Membre éthérique

  • Membre
  • 59 messages
  • Sexe:Femme

Posté 21 mai 2004 - 02:42

Citation

Par là, j'entend les résidus émotionnels de l'animal, relatant sa vie, ses conditions d'élevage et sa mort, souvent en abattoire devant ses congénères.

j'ai aussi arrêté de manger de la viande car instinctivement je me disais que ça devait rendre les hommes aggressifs quelque part, ce que tu dis est intéressant à ce niveau je trouve.
par contre pour mon cas je ne trouve pas de changement mais je ne suis pas aussi développée que bon nombre d'inscrits sur ce forum au niveau des énergies et tout le reste, alors peut être que je ne le sens pas tout simplement. (c'est dommage d'ailleurs :? )

#12 shakti

shakti

    Membre éthérique

  • Membre
  • 98 messages
  • Lieu:Nyon

Posté 21 mai 2004 - 12:30

salut ninie

Je ne pense pas que ce soit très important de sentir ou pas les "énergies et tout le reste" comme tu dis. Cela vient si cela doit venir, et en son temps, ce qui ne présume en rien de tes qualités de coeur et d'âme;-)
Ni de ton niveau (yarrrgh que j'aime pas ce mot) d'évolution!
Pour moi, la petite voix qui dit en nous est plus importante pour savoir, parce qu'elle sait ce qui est bon et pas bon pour nous.
Ce qui se passe chez ceux qui "sentent" se passe aussi chez ceux qui "ne sentent pas",et de le savoir permet de lâcher une déception ou un espoir de plus.
Donc, si tu as arrêté de manger de la viande, et quel que soit le motif que tu as mis sur cet acte, tu peux être certaine que tu as répondu exactement aux besoins de ton être.Tu "sens" très bien... rires

amitié
shakti

#13 ninie

ninie

    Membre éthérique

  • Membre
  • 59 messages
  • Sexe:Femme

Posté 21 mai 2004 - 12:42

:D  hihihi merci  :D

#14 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 21 mai 2004 - 12:48

Je suis d'accord avec Shakti.

Ce n'est pas important de sentir ou pas, de toute façon, quand le moment est venu, les choses se font.

Personnellement, je ne suis pas devenu végétarien à cause de l'énergie et de la pratique (je ne pratiquais pas à cette époque) , mais bien par rapport aux animaux et parce qu'il m'est impossible de manger un animal. (c'est ancré au fond de soi à un moment)

#15 Manon Troppo

Manon Troppo

    Membre éthérique

  • Membre
  • 21 messages

Posté 22 mai 2004 - 15:32

Bonjour à tous !

Très intéressant ce topic sur le végétarisme...

Toute mon enfance durant, on m'a seriné qu'on ne pouvait pas vivre sans viande, et je l'ai cru longtemps ! j'ai rencontré il y a une dizaine d'années un médecin qui m'a expliqué que ce n'était pas le cas et comment vivre très bien sans apport de chair animale.

Curieusement, cette rencontre précède de peu ma découverte de la spiritualité et de la notion d'énergie, ce que je n'ai jamais considéré comme un hasard ! cesser de manger de la viande était un acte purement spirituel au début pour moi, j'ai découvert petit à petit que je m'en trouvais bien mieux physiquement aussi.

Et tout comme toi yog, plus le temps passe, moins je supporte la caféine, alors que j'y était carrément "accro" plus jeune, mais je n'avait jamais fait le rapprochement !

Je mange encore du poisson, mais seulement s'il a vécu en liberté pour limiter le problème des "résidus émotionnels" dont parle shakti, je me dis qu'il a vécu sa vie de poisson et que ça ne change pas grand chose pour lui d'être gobé par un poisson plus gros ou péchè par un humain...
"...capable d'être dans l'incertitude, le mystère et le doute, en oubliant l'exaspérante quête de la vérité et de la raison : voilà l'état d'esprit qui convient." Keats





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)