Aller au contenu


Les PA et la religion


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
35 réponses à ce sujet

#16 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 03 août 2007 - 17:40

Très intéressant ton post Aislean, j'en ai appris pas mal avec tes benandanti que je ne connaissais pas, j'irai me renseigner là-dessus.

Sinon comme tu le dis bien, et comme je crois l'avoir évoqué dans un autre topic (ou celui-ci plus haut peut-être, en tout cas quelque part sur le forum :lol:), pour l'Eglise l'homme a a l'origine des pouvoirs preternaturels qu'il a perdu avec la chûte, mais qu'il peut récupérer, comme tu l'as dit, par intervention divine ou diabolique, d'où, dans le doute, la méfiance de l'Eglise à ce sujet. Comme à l'égard des miracles d'ailleurs comme tu dis (j'ai étudié aussi un peu cette question en particulier et il est vrai que l'Eglise catholique est très réticente dès qu'il s'agit de valider des miracles, des apparitions etc.)

Pour ce qui est de l'Inquisition, j'aimerai voir s'il y a d'autres rapports à ce sujet d'ailleurs, car en général l'Inquisition a très peu pris au sérieux tout ce qui est sorcellerie, pouvoirs, superstitions diverses jusqu'à sa "décadence" (je mets bien des guillemets) à partir du XVIe siècle environ, avec Sprenger et Institoris en premier à la toute fin du XVe, puis De Lancre, Bodin, Boguet etc. Avant ça la majorité des bûchers contre les sorcières, magiciens et tous ceux à qui on attribuait des pouvoirs étaient surtout le fait des autorités locales superstitieuses sans aucun appui de l'église.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#17 Aislean

Aislean

    Betterave cosmique

  • Membre
  • 725 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Ariège

Posté 03 août 2007 - 19:13

Je crois que les ouvrages de référence actuellement concernant les rapports entre l'Inquisition et la sorcellerie à la Renaissance ( on parle souvent de la sorcellerie du Moyen-Age, mais c'est pipeau, les premiers procès en sorcellerie apparaissent vers 1480 ) sont ceux de Robert Muchembled et de Carlo Ginzburg. Je trouve que Ginzburg dans son second ouvrage y va un peu fort avec ses liens flous et qui partent dans tous les sens entre le "vol magique" et le chamanisme. Je n'ai pas lu Muchembled. Les Batailles Nocturnes de Ginzburg est intéressant pour voir comment on passe en moins d'un siècle d'un contenu de rêves traditionnel et sans doute très ancien, perçu positivement par les rêveurs, à un contenu négatif élaboré culturellement, sous l'emprise des rumeurs et du discrédit croissant de la population.

Sinon, je suis d'accord avec toi, j'ai été très surpris de voir que la "sorcellerie" était considérée par l'église catholique comme des superstitions rurales ( et on note en effet que les procès ont lieu dans des régions de montagne, Alpes et Pyrénées ). L'Inquisition ne s'occupait théoriquement que des hérésies organisées. Tout ce qui relevait de la "superstition" était généralement délégué à des tribunaux civils (aussi superstitieux que les personnes qu'ils jugeaient, d'où les massacres, certains étant même dénoncés - pas trop fort tout de même - par l'Eglise).

En fait, on se rend compte que le discrédit jeté sur le rêve vient de l'ensemble de la population, et ce n'est pas étonnant que ça apparaisse au début de la Renaissance, c'est à dire du rationnalisme. La partie cultivée de la population (clergé et noblesse lettrée) considère que ces rêves ne sont que des rêves, et que ceux qui croient y trouver une forme de rapport, soit avec la réalité, soit avec l'au-delà, sont un peu zinzins. La population non cultivée effectue par contre un rejet beaucoup plus violent.

[Edit: j'ai changé mon avatar pour qu'il aille mieux avec mon sous-titre.  :D  ]

Modifié par Aislean, 03 août 2007 - 19:24.


#18 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 03 août 2007 - 19:44

Merci pour les références, j'irai voir cela :)

Pour ce que tu dis, c'est tout à fait ce que j'avais noté aussi dans mes recherches : l'inquisition et l'Eglise en général ne prétaient que peu d'attention aux superstitions en tout genre au niveau des pouvoirs, sorciers etc. Cela peut nous paraître étrange, car on a aujourd'hui essentiellement par la littérature et le cinéma l'image de l'inquisition du XVIe siècle (bien que là encore il y ait eu beaucoup plus de bûchers faits par des "laïcs", avec parfois une opposition des autorités religieuses comme tu le cites) alors qu'avant cela, c'était pour ainsi dire vu comme des "délires de bonnes femmes". Il faut bien imaginer que les curés qui confessaint en entendaient des vertes et des pas mûres à ce niveau et savaient beaucoup plus faire la part des choses qu'on ne l'imagine en général. C'est après la fin des dernières grandes hérésies du Moyen-Âge que l'inquisition, pour subsister probablement j'imagine, s'est tournée vers ce qui restait.

Si tu as d'autres références sur ces questions de rêves, projections etc. avant le XXe siècle, je suis preneur Aislean :)

PS : sympa l'avatar ^_^
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#19 Aislean

Aislean

    Betterave cosmique

  • Membre
  • 725 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Ariège

Posté 03 août 2007 - 21:04

Citation

Si tu as d'autres références sur ces questions de rêves, projections etc. avant le XXe siècle, je suis preneur Aislean.
Pas de problème, je n'ai pas énormément d'infos, mais je ferai peut-être un post là dessus. :)

En ce qui concerne les autres religions, je peux présenter le point de vue bouddhiste tibétain - selon ce que j'ai compris du bouquin "Les yogas du rêve et du sommeil" de Tenzin Wangyal Rinpoché. Pour les bouddhistes, la réalité est une illusion (en fait, c'est pas si clair que ça, il y a trois façons philosophiques de voir les choses : soit c'est réel, soit c'est illusoire, soit c'est à la fois réel et illusoire  :blink: ). Et bien sûr le rêve est une illusion aussi.

La reconnaissance du fait de rêver trouve son origine dans : 1) les 6 yogas de Naropa vers le XIème ; 2) des pratiques chamaniques bön qui ont été intégrées dans certaines des écoles du boudhisme tibétain. Mais elle n'est pas si utilisée que ça. Je ne pense pas que toutes les écoles tibétaines la pratiquent et ça semble être même plutôt subsidiaire dans les écoles qui intègrent cette tradition. L'essentiel est la méditation et la compassion.

Sur le rêve, leur point de vue est assez "mécaniste". Ils distinguent trois types de rêves, qui correspondent à trois types d'énergie se déplaçant dans trois "canaux" ( deux canaux proches de la colonne vertébrale et un canal central). Lorsque c'est le prana violent du canal blanc qui est plus actif, ça donne des rêves normaux (samsariques), complètement illusionnés par des émotions agitées, et ce qu'on voit sont les projections des empreintes karmiques personnelles. Lorsque c'est le prana vertueux de sagesse du canal rouge, ça donne des rêves de clarté - qui sont des rêves où l'on peut rencontrer des maîtres ou des divinités et où des  informations peuvent être données au rêveur. Les rêves de clarté sont moins entâchés d'illusion que les rêves samsariques, mais illusionnés toutefois par les empreintes karmiques transpersonnelles.

Ces deux types de rêves peuvent être lucides ou non. En fait, les bouddhistes ne semblent pas trop insister sur la conscience dans le rêve, pour eux, un rêve non lucide peut être aussi instructif, voire plus, qu'un rêve qui l'est. Mais dans un rêve où on est conscient, on peut faire des pratiques visant à se rendre compte du caractère illusoire de la réalité.

Les rêves qui naissent du prana primordial dans le canal central sont appelés "rêves de claire lumière". Il ne sont pas illusionnés et l'esprit est conscient, mais dans une conscience non-duelle. Il n'y a pas de rêveur-sujet ou pourvu d'un ego, ni de relation duelle entre le moi et le rêve. Ces rêves ne sont pas pour tout le monde, il faut avoir fait beaucoup de méditation ou peut-être avoir un gros coup de pot.

Le fait qu'on soit conscient dans un rêve ne signifie donc pas qu'il est "supérieur". On peut toujours être conscient dans un rêve samsarique et ils reconnaissent qu'on peut se faire bananer et prendre des désirs pour des réalités. Donc a priori pour eux, seule la méditation permet d'orienter les énergies et se sortir de ce mauvais pas.

#20 cyril83

cyril83

    membre astralopithèque

  • Membre
  • 61 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Fréjus

Posté 05 août 2007 - 09:58

Merci beaucoups pour la grande qualité des réponses apportées :rolleyes: ! Je vois que l'approche spirituelle des religions fais toujours autant réagir! C'est vrai que finalement on se rend bien compte que malgré des connaissances ésotériques poussées ( je n'aime pas forcément le mot, mais dans mon cas c'est pour qualifié les mondes dits parrallèle comme l'asral, les rêves, les pratiques énergétiques, ... ) ou même vécu ( PA ), on se cogne toujours la tête sur sur le "religieu" et ses significations concrêtes! Je pense que tout est mystère. Quand tu trouves la clé d'un mystère, ce cache derrière encore un mystère encore plus mystérieu!
J'espère rencontrer le père qui a baptisé ma fille la semaine prochaine pour un peu discuter avec lui.
Ce que je voulais dire aussi, c'est que le baptème de ma fille c'est bien déroulé. Elle a été baptisée par ce qui est appelé " par immersion", c'est à dire que l'enfant est plongé nu, dans un bassin d'eau bénite ( appelé le baptistaire ). Dans mon cas tout c'est passée dans la cathédrale de Fréjus ( qui est une des plus vieille de France ). En aidant le curé à tenir ma fille pour la plongé dans le baptistaire, mes mains ont plongés totalement dans l'eau bénite. Et bien j'ai été très très surpris par les sensations ressentis au contact de cette eau. J'ai trouvé quelle était super douce comme de la soie et j'ai ressenti clairement une énergie se dégager. Alors peut-être que j'étais dans l'émotion du baptème et du lieu " magique " mais il étais quand même incroyable et surprenant ce touché. Quoi en pensé? Peut -être avez- vous votre petite idée?
Si t'es pas sâge, Mon chien d'attaque... t'attaques!!!

#21 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 05 août 2007 - 10:10

Quelle que soit la religion, une bénédiction sur de l'eau (ou autre) fonctionne au niveau énergétique. Cf. pour l'eau les travaux très intéressants du Dr. Emoto.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#22 Aanaon

Aanaon

    .

  • Membre
  • 1 395 messages

Posté 05 août 2007 - 10:34

ça pourrais être pas mal pour créer un lieu dit sacré, ça.....


ou un lieu, genre sanctuaire(cf Lala), dans l'astral ou en rêve, qu'on pourrais retrouver.



ou pour d'autres choses, tiens....

#23 cyril83

cyril83

    membre astralopithèque

  • Membre
  • 61 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Fréjus

Posté 05 août 2007 - 11:27

Voir le messageAanaon, le Aug 5 2007, 11:34 AM, dit :

ça pourrais être pas mal pour créer un lieu dit sacré, ça.....


ou un lieu, genre sanctuaire(cf Lala), dans l'astral ou en rêve, qu'on pourrais retrouver.



ou pour d'autres choses, tiens....
j'ai pas trop compris ce que tu voulais dire, tu peux argumenter nottement sur ce que tu voulais dire d'un lieu sacré dans l'astral ou dans le rêve? ( mais l'idée me plaît )
Si t'es pas sâge, Mon chien d'attaque... t'attaques!!!

#24 cyril83

cyril83

    membre astralopithèque

  • Membre
  • 61 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Fréjus

Posté 07 août 2007 - 17:29

bonjour
Je me permet de remonter le topic pour savoir si il y aurait d'autres réponses ou d'autres avis
merci
Si t'es pas sâge, Mon chien d'attaque... t'attaques!!!

#25 Aanaon

Aanaon

    .

  • Membre
  • 1 395 messages

Posté 07 août 2007 - 21:36

si on peut influer sur le taux énergétique d'un objet en le bénissant , alors ça peut marcher pour un lieu. donc, on pourrais se créer des oasis énergétiques pour soi, en réel, ou, pourquoi pas, en rêve ( y'en a qui revisite des lieux, régulièrement en rêve), pour se ressourcer, ou autre.


dans ce genre là

#26 cyril83

cyril83

    membre astralopithèque

  • Membre
  • 61 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Fréjus

Posté 10 août 2007 - 23:20

Voir le messageAanaon, le Aug 7 2007, 10:36 PM, dit :

si on peut influer sur le taux énergétique d'un objet en le bénissant , alors ça peut marcher pour un lieu. donc, on pourrais se créer des oasis énergétiques pour soi, en réel, ou, pourquoi pas, en rêve ( y'en a qui revisite des lieux, régulièrement en rêve), pour se ressourcer, ou autre.


dans ce genre là
ah d'accord  <_< . Toi, tu te réfugie dans un lieu? Et si c'est pas indiscret, il est  ( ou tu l'imaginerai ) comment ?
Si t'es pas sâge, Mon chien d'attaque... t'attaques!!!

#27 Aanaon

Aanaon

    .

  • Membre
  • 1 395 messages

Posté 11 août 2007 - 12:39

hein?


Mais non, je posais un exemple, c'est tout. une utilisation possible.

Je n'ai mentionné nulle part que je me réfugiais dans un quelconque lieu......

#28 cyril83

cyril83

    membre astralopithèque

  • Membre
  • 61 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Fréjus

Posté 11 août 2007 - 12:46

Voir le messageAanaon, le Aug 11 2007, 01:39 PM, dit :

hein?


Mais non, je posais un exemple, c'est tout. une utilisation possible.

Je n'ai mentionné nulle part que je me réfugiais dans un quelconque lieu......
Quoi?
t'a pas trop lu ma question en entier, mais bon, c'est pas grave ;)
Je te rappel quand même ma question: "il est ( ou tu l'imaginerai ) comment ?"
Si t'es pas sâge, Mon chien d'attaque... t'attaques!!!

#29 Aanaon

Aanaon

    .

  • Membre
  • 1 395 messages

Posté 11 août 2007 - 12:48

ha bon!


j'en sais rien, à vrai dire....


peut-être un endroit avec uniquement de la lumière blanche, ultra lumineux.

Mais, bon, j'ai déjà essayé la technique du sanctuaire, qui revient à la même chose, et j'ai jamais pu me fixer. ça changeais tout le temps.........................


(edition: ça portais à confusion, vu que tu posais une affirmation)

Modifié par Aanaon, 11 août 2007 - 12:51.


#30 Amens

Amens

    Membre astral

  • Membre
  • 179 messages

Posté 05 septembre 2010 - 21:33

Salat !^^

Une question que je me pose,

Qu'en disent les religions (christianisme, judaïsme, islamisme...) sur les projections, voyages astraux ?
Est-il permis d'en faire dans ces religions ?
Croient-ils à l'astral ?

Modifié par Seeker, 05 septembre 2010 - 23:51.
j'ai fusionné ton topic avec celui-ci, le thème étant quasimment identique. Merci de faire une recherche avant d'entamer un nouveau topic la prochaine fois.






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)