Aller au contenu


Périple des cathédrales


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
145 réponses à ce sujet

#1 Aanaon

Aanaon

    .

  • Membre
  • 1 395 messages

Posté 20 juillet 2007 - 20:38

donc...



comme j'ai entrepris un tour des cathédrales et autres "lieux parlants", à là suite d'une petite rencontre entre membres à paris, où on a été visiter notre-dame de paris ( notre-dame qui tape pour certains..); et sur les conseils de kalonek, j'ai donc ouvert un sujet sur un test de ressentis énergétiques sur des lieux de cette nature, des cathédrales pour l'instant. on verra pour d'autres.


ça me fait sortir, et ça sera intéressant. comme ça, on fait une pierres deux coup.




donc, c'est parti..................



(Il y aura peut-être des photos. pour l'instant, je n'ai absolument pas envie d'en faire, ça me barbe et ça m'agace. surtout en voyage. je préfère livrer mes impressions.  on verra bien quand je sentirais que c'est le moment.)

................................................................................................






                                            ROUEN


env. 10h00


j'ai voulu visiter la cathédrale; elle n'ouvre qu'à 14 heures. J'ai tenté l'église saint-romain, ha ben non, il y a eu un incendie criminel, il ont pas de quoi payer le gardien, ils restaurent, ils vont peut-être rouvrir à la mi-juillet, ça sera sûrement ouvert aux visites de groupe. Quand je pense que j'y ai été une seule fois durant mes trois ans à Rouen.....



je vais donc à l'abbatiale de Rouen, qui est assez impressionnante, la rivale de la cathédrale, c'est pas peu dire....




Image IPB
Shot at 2007-07-20




Elle est bel et bien ouverte, ils restaurent l'entrée coté est par rapport au choeur, par où je rentre (0).  


tout de suite, j'ai l'impression qu'on commence à me tirer vers le haut, de l'intérieur, comme si on m'avait planté un hameçon à l'intérieur du crane, au sommet,et qu'on s'était mis à tirer depuis en haut. Avec pression du coronaire vers l'extérieur. C'est un peu lourd, mais rien de bien méchant.

il y a une atmosphère de méditation, d'immobilité. tout est baigné d'une lumière d'un blanc-vert , lumineux, bien paisible, bien tranquille.

les colonnes donnent une impression de solidité, de bien peser tout en donnant une impression d'élévation aérienne. une impression bizarre d'austérité, de sévérité, et d'accueil.


les chaises sont exilées en troupeau au milieu de la nef (la partie la plus longue de l'église), ça fait des grands espaces vides et bien dégagés. on respire.

je me ballade dans le choeur, là où il y a cet espèce de cercle (1)plus gros que les autres qui marque la croisé des voûtes, et qui m'a parut bien puissant à Notre-Dame-de-paris, quand j'ai lorgné dessus. Faut toujours qu'il y ait un autel en dessous, évidemment, et personne, dont moi n'ose y aller. je me demande si ça n'est pas plus au moins interdit..... Là, il n'y en a pas, mais je sens pas vraiment de puissance. Je me demande bien pourquoi. Un peu partout, y'a quand même une forte impression d'énergie. Ca à l'air bien vaste et immense. je tourne donc, et je vois (2) une des deux espèces de chapelles  sur les cotés de la grande entrée (par laquelle personne n'entre, d'ailleurs).

les murs sont lépreux, y'a des gravats par terre, et je me sens immédiatement mal à l'aise. je rentre dedans, pour voir si ça disparaît, mais rien à faire. j'ai envie de repartir tout de suite. ce coin est malsain. allez savoir pourquoi....

me demande si des gens n'ont pas fait des cochonneries de type "magie noire", ou meurtre, ou crime quelconque dans ce coin-là..


je continue à faire le tour. et j'ai l'idée, une fois que j'ai fait un tour complet, en repassant devant l'endroit ou il devrait y avoir l'autel d'enlever mes chaussures (3)pour voir si la circulation énergétique s'en ressentait. je les enlève dans la travée.

je sens immédiatement un étourdissement en plus de la sensation de tirement vers le haut qui continue. je pense à faire du news sur la plante des pieds, pour surveiller l'ancrage et éviter des déséquilibres éventuels.


toujours y penser!


au bout d'un moment, ça passe. je sens que l'énergie passe par les pieds, mieux que si j'avais des chaussures. je refais mon tour. et je m'assois sur une des chaises (4), presque à coté du cinquième pilier, entre lui et le quatrième. je continue l'ancrage, et je sens comme des racines sur s'implantent dans le sol, un peu. ça circule vers le haut, il y a une stagnation légère en bas de la base de la nuque, à coté des omoplates, sur deux points de chaque coté de la colonne vertébrale et sur deux points de chaque coté du haut de la nuque. ça finit par passer, puis ça re stagne un peu sur deux points de chaque cotés de la mâchoire, en dessous des oreilles, avant de se débloquer et de continuer son chemin.

je reste longtemps comme ça, en train de rêvasser et de faire le vide de temps à autre.


c'est comme si il y avait de l'eau fraîche d'une source qui circulait.



je remet mes chaussures et mes chaussettes, les pieds dégueulassés par la poussière du sol que je nettoie tant bien que mal, et je me lève.



il est 11h30.  











                             ------------------------------------





cathédrale de Rouen.






j'attends 14h00 devant les marches du parvis, de pied ferme. voilà que quelqu'un, un responsable sans doute vient en droite ligne , entre en déverrouillant la porte (0). Je me lève. je suis la première personne à y entrer.



Image IPB
Shot at 2007-07-20




je me ballade, et je sens une qualité différente de l'énergie, ici. elle est forte et douce, plus accueillante ici. En arrivant dans les travées du choeur (1), je se qu'elle y est particulièrement présente, devant les statues de la fa cade, exposées ici pour cause de trop grande fragilité.

peu de sensations de étirements vers le haut. presque pas de pression au coronal. C'est doux d'une manière générale.

tout de suite, en entrant, je sens qu'on est comme élevé. on respire plus que dans l'abbatiale, comme si l'atmosphère y était purifiée, transparente.

la lumière est teintée de rose sur le gris de la pierre. tout est plus aérien. plus dégagé.


je continue ma ballade.


je sentais de l'énergie froide me traverser les bras, dans le coin des statues.


ça se calme un peu quand je passe le choeur.



je finis par m'asseoir sur une chaise, au bord de l'allée centrale.



je reste tranquille à m'imprégner. il y a des petites vibrations dans mes mains. je fais du new sur les pieds, pour surveiller l'ancrage.


Et il me vient une idée, de manière à tester la cathédrale en tant qu'outil de nettoyage, et pour voir si ce que je fait à la maison marchera d'une manière plus forte ici. comme je sens que l'énergie monte, et commence à se bloquer au cardiaque, en faisant une pression, je commence à m'énumérer mes peurs, mes complexes, mes visions négatives de moi-même, mes culpabilités, etc...tout y passe, même les choses qu'on ose même pas se dire, Je gratte les fonds de tiroir.

je sens qu'au fur et à mesure, l'énergie finit pas passer, le noeud se débloquer doucement, passer dans les bras.

ça se bloque, cette fois-ci, sur deux points de chaque coté de la colonne, près des omoplates. rebelote. redéblocage. ça se rebloque au coronal, je refais mes énumérations, ça se débloque encore une fois.

je finis par me sentir vide. c'est un peu déstabilisant. comme je sens qu'il n'y a plus de blocage, ça fait drôle. l'énergie circule librement, sans entrave.

j'ai remarqué, cette fois, en faisant des énumérations en fixant ma pensée sur le coronal, que les catégories des peurs changeaient toutes seules, par rapport au cardiaque ou à d'autres. sans faire d'effort pour changer l'énumération.


et bien, c'est drôlement efficace.




après on se sens complètement lavé, nettoyé de partout.


et accessoirement, complètement lessivé et un peu hébété. d'ailleurs, c'est quand j'ai vu le moment où je sentais la saturation énergétique venir que j'ai décidé de partir.


c'est comme si j'avais trop bouffé de friandises, et que j'étais au bord de l'indigestion.




voilà.











départ:

14h53











prochain numéro:

Chartres!

#2 disjoncteur

disjoncteur

    l'aube et le crépuscule

  • Membre
  • 780 messages
  • Sexe:Homme

Posté 20 juillet 2007 - 21:02

Et bien ça c'est de l'investigation au moins.  :lol:

Interessant en tout cas!
dormez.

#3 Artis

Artis

    Nada en especial

  • Membre
  • 1 875 messages
  • Sexe:Homme

Posté 20 juillet 2007 - 21:03

Intéressant Aanaon. ;)

Georges Prat, un lyonnais, a étudié les cathédrales géobilogiquement parlant et c'est très intéressant. (cf ses livres)
Ensuite il y a la notion d'égregore qui fait de ces lieux des endroits énergétiquement très bénéfiques.

Les absides m'interpellent aussi. Pourquoi? Je ne sais pas trop.
Merci  pour cette approche. ;)

Modifié par Artis, 20 juillet 2007 - 21:04.


#4 Aanaon

Aanaon

    .

  • Membre
  • 1 395 messages

Posté 20 juillet 2007 - 21:08

Citation

Georges Prat, un lyonnais, a étudié les cathédrales géobilogiquement parlant et c'est très intéressant. (cf ses livres)

j'ai vu un George Pras lyonnais, mais pas de Prat. t'es sur?

Modifié par Aanaon, 20 juillet 2007 - 21:08.


#5 Aanaon

Aanaon

    .

  • Membre
  • 1 395 messages

Posté 20 juillet 2007 - 21:13

Sinon, pour Chartres, va falloire que je fasse plusieurs visites, parce que, évidemment, y'a matière, comme on dit.

#6 Artis

Artis

    Nada en especial

  • Membre
  • 1 875 messages
  • Sexe:Homme

Posté 20 juillet 2007 - 21:19

Citation

j'ai vu un George Pras lyonnais, mais pas de Prat. t'es sur?

Oui, j'ai ses coordonnées personnelles qu'un ami commun m'a donné car je souhaiterai faire un stage de radiesthésie avec lui.

Voici le lien de ses bouquins sur amazon: http://www.amazon.fr...process=default

#7 Aanaon

Aanaon

    .

  • Membre
  • 1 395 messages

Posté 20 juillet 2007 - 21:20

merci!


ha, c'est eux qui ont mal orthographié dans leur site, là ou j'ai été. et à chaques fois, en plus.

#8 Ginko

Ginko

    Membre astral

  • Membre
  • 187 messages
  • Sexe:Homme

Posté 20 juillet 2007 - 21:20

Faut organiser des expéditions en groupe ^^.

#9 Aanaon

Aanaon

    .

  • Membre
  • 1 395 messages

Posté 20 juillet 2007 - 21:21

je voudrais bien, c'est ce que je voulais en premier. et j'ai proposé à kalonek, et d'autres. mais les cathédrales sont méchantes avec lui, elles le tape. les vilaines.

on peut y aller en groupe parallèlement.

Modifié par Aanaon, 20 juillet 2007 - 21:25.


#10 Aanaon

Aanaon

    .

  • Membre
  • 1 395 messages

Posté 20 juillet 2007 - 22:14

des liens pour vous donnez un aperçu de la cathédrale de Rouen:


ici



ici


l'Abbatiale de Rouen:


ici



ici



#11 glingal

glingal

    Membre mental

  • Membre
  • 235 messages

Posté 20 juillet 2007 - 23:02

Magnifique, décrit comme ça, on s'y croirait presque !
La beauté
Soit devant
Tout autour
De moi

Accompli dans la beauté
Oui

#12 kazuki

kazuki

    In Silent Hill

  • Membre
  • 942 messages
  • Lieu:Nîmes

Posté 20 juillet 2007 - 23:30

Très sympa se topic, merci ^^

Les tournées des cathédrales c'est dans mes projets aussi.
Mon âme se compose et decompose
comme un puzzle mélancolique...
dont chaque pièce a sa propre tristesse.

#13 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 21 juillet 2007 - 07:43

Super topic Aanaon (super idée les illustrations précises) ! :10: Et les cathédrales ne me tappent pas, elles me font juste exploser le coronal :D
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#14 Lala

Lala

    Supercalifragilisticexpialidocious

  • Modérateur
  • 1 732 messages
  • Sexe:Femme

Posté 21 juillet 2007 - 12:58

Merci pour ce compte rendu détaillé ! :)

#15 Aanaon

Aanaon

    .

  • Membre
  • 1 395 messages

Posté 21 juillet 2007 - 13:37

j'ai oublié la date pour Rouen, c'est le 9/07/2007





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)