Aller au contenu


[Expérience] L'effet tunnel


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
54 réponses à ce sujet

#46 Lulub

Lulub

    Membre Actif de jour & de nuit !!

  • Membre
  • 1 653 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:P.Q Canada

Posté 23 juin 2009 - 16:45

Citation

Lulub => Non, mon blog est fermé depuis 2 ans maintenant  Quant à "shanti", tu trouveras facilement sur google  Mes expériences sont disséminées un peu partout sur AS, sinon
Shanti est un mot sanskrit qui signifie la paix, le salut, le calme, la sérénité. Il est utilisé en Inde comme prénom féminin ou masculin, définition  tirée de wikipédia :innocent:
Kalonek a compris le truc!! Pour lire ses récits, il faut parcourir AS de long en large. Petit futé ;)
Au fond de moi,se trouve la solution de bien des maux!
Il suffit d'être honnête avec moi- même....pour me libérer de mes propres créations.

#47 Dom

Dom

    Travailleur associé à Dieu !

  • Membre
  • 63 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Quebec

Posté 24 juin 2009 - 16:01

Voir le messageKalonek, le Aug 27 2006, 11:31, dit :

Dans beaucoup de récits d'EMI ou de projections astrales, on rencontre l'effet tunnel, à savoir que l'individu rapporte passer par un tunnel sombre généralement, avec une lumière au bout. Cet effet provient à mon sens du passage de la conscience d'un plan à un autre, à travers une zone tampon (pas dans le sens où Bruce utilise ce terme) entre eux où l'effet de tunnel apparaît. Cela m'était déjà arrivé à plusieurs reprises, surtout au tout début de ma pratique, mais plus depuis des mois voire des années. Or cette nuit j'ai pu faire une belle expérience avec les vortex astraux que je me permets de vous livrer ici. Elle est aussi sur mon blog mais il semble avoir quelques problèmes d'affichage intermitents (j'ai changé le thème pour ça pour l'instant).


27 août 2006 - 3:00 environ



Dans l’idée de tester la “méthode” que j’ai trouvée récemment, j’ai tenté une projection cette nuit.

Après m’être réveillé en demi-sommeil je me suis laissé repartir jusqu’à pouvoir séparer mes membres astraux. Je voyais ma chambre illuminée d’une belle lumière nocturne bleu-nuit. Je me suis lentement tourné astralement sur ma gauche pour sortir de mon lit tout en douceur, sans perdre le contact avec mon corps astral.

A ma grande satisfaction j’ai constaté que ça avait fonctionné et qu’en ne précipitant pas la sortie je m’étais maintenu proche du plan physique. Je me suis alors éloigné de mon corps en filant à travers la fenêtre. J’ai accéléré immédiatement et ai foncé à travers la forêt à une vitesse folle, je voyais à peine défiler les arbres. La sensation de vol et de vitesse dans l’astral sont réellement différentes de celles en rêve lucide, je n’avais aucun mal à rester en vol ou avancer à une telle vitesse sans déstabiliser l’expérience le moins du monde.

Je me suis arrêté soudainement au milieu des bois, puis en regardant le ciel par cette superbe nuit, j’ai décollé comme une fusée vers les étoiles, avec la technique habituelle qu’on utilise quand on commence à maîtriser le déplacement dans le plan proche du physique, à savoir l’absence d’accélération progressive : on file tout de suite à notre vitesse de croisière. Perçu de l’extérieur (sur une autre entité par exemple), cela donne un spectacle de mouvement inconnu dans le plan physique, avec un effet très saccadé lorsqu’on s’arrête puis repart ou qu’on change de direction en angle droit sans ralentir ni opérer une courbe.

J’ai alors perçu quelque chose qui ne m’était pas arrivé depuis longtemps, à savoir la transition entre les plans par un effet tunnel. En effet l’image du ciel a rapidement laissé placé à un tunnel sombre bordé par des anneaux lumineux au travers desquels je passais au fur et à mesure que j’avançais à une vitesse phénoménale en essayant d’augmenter mon niveau vibratoire. Je me suis arrêté à un moment. Le tunnel a disparu et je me suis trouvé à voler au dessus, et dans, un immense paysage de formes colorées, comme une jungle luxuriante de gélatine de toutes les couleurs, offrant des variations de tons exceptionnelles.

Après avoir admiré quelques minutes ce plan étrange, j’ai repris ma course vers le ciel en augmentant mon taux vibratoire. L’effet tunnel est réapparu. J’ai poussé autant que possible ma fréquence et ma vitesse et me suis retrouvé dans une ville légèrement futuriste, donnant une impression de pureté très forte, entouré de bâtiments de béton et de verre de taille moyenne autour desquels une foule importante se pressait avec flegme. J’ai eu droit à quelque coups d’oeil à mon arrivé sur une petite place à l’entrée d’un immeuble, mais avec une sorte d’agacement ou de dédain.
J’ai abordé un individu qui passait proche de moi, un homme. Il semblait dérangé et agacé par ma présence. Je lui ai demandé où j’étais. Il a souri et répondu sarcastiquement : « Vous êtes dans un lieu accessible seulement … A ceux qui ont une licence d’histoire », répondit-il avec une petite pause au milieu de sa phrase comme pour analyser quelque chose.

Etonné, j’ai pointé ma tête. « Vous pouvez lire mes pensées ? »
« Bien sûr, difficile de faire autrement, vous projetez tant de choses, de parasites mentaux, que vous dérangez tout le monde ici. »

Je compris la raison des coups d’oeil agacés que j’avais reçu. Sans me démonter, j’ai continué.

« Comment dois-je faire pour éviter ça ? Je suis nouveau et je n’y connais rien. »

« Vous devez vous fermer », me répondit-il maintenant amusé par ma situation.

Se fermer ? Comment faire ça ? J’ai essayé ce qui m’est alors venu en tête (peut-être une suggestion envoyée par l’entité car elle n’a pas eu l’air surprise). J’ai “compacté” mon énergie vers mon centre, comme pour retenir les “rayons” que j’envoyais. J’ai immédiatement senti une différence, même en moi je me sentais plus calme, avec une conscience plus claire.

« Oui voilà vous y arrivez, c’est bien ! »

Ce n’était pas difficile à faire en soi mais les mauvaises habitudes avaient tendance à rependre le dessus et au bout de quelques secondes j’ai senti que quelque chose changeait.

« Non, vous fuyez là », me dit-il à nouveau un peu agacé. Je pensais alors amusé à Robert Monroe qui avait eu une expérience similaire. Drôle d’impression d’avoir tout à apprendre de la communication astrale. J’ai donc mis beaucoup d’effort à me refermer. J’ai compacté mon énergie autant que possible. Je me suis senti compressé intérieurement, et de l’énergie semblait emplir ma tête comme si j’avais plié un tuyau d’arrosage en fonctionnement et que l’eau s’accumulait dedans, le faisant gonfler.
« Oh là ! Pas autant, relachez la pression ! » Alors qu’il disait ça l’air surpris, je sentais mon crâne astral bouillonner, et deux points au niveau de mes tempes tout là-bas dans mon corps physique s’activer et presser très fortement.

J’ai senti que ma projection devenait instable, mon corps m’attirait. J’ai remercié l’entité et lui ai dit adieu, l’autre me saluant de la main en retour avec un sourire en repartant vaquer à ses occupations, puis j’ai tenté le tout pour le tout, à savoir augmenter encore mon niveau vibratoire pour tenter d’aller plus haut dans les plans. J’ai filé telle une flêche vers le ciel mais ai tout juste eu le temps de voir le tunnel apparaître pour me sentir tirer vers l’arrière et de retour dans mon corps.

superbe aventure Kalonek ...

Digne des meilleurs livres ,que j 'ai lu ,sur ce sujet..

J'ai vraiment hâte d' en faire des semblabes.
Les médecins pensent les plaies et Dieu les guéri !!!  

#48 Reedz

Reedz

    Membre éthérique

  • Membre
  • 30 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Londres

Posté 13 novembre 2009 - 08:49

Kalonek, j'ai une idée quant à la nature de l'endroit et des êtres avec lesquels tu as pu communiquer.
Par contre je sais pas si ça correspond à la charte, au niveau de ma source...

Il y'a un livre de Allan Kardec qui s'appelle Le livre des Esprits (et que je conseille à tout les gens que ça intéresse au passage).
Cet homme est un des premiers et des plus pointus en matière de spiritisme, il a posé dans ce livre plus de 1000 questions à des Esprits d'un ordre très élevé, auxquelles ils ont répondu volontiers.
D'ailleurs la nature même des réponses contient tant de sagesse et de vérité qu'il est vraiment dur de penser que Kardec ait pu les inventer...

Parmi ces réponses il est question à un moment d'autres planètes que la notre ou vivent également d'autres êtres humains.
Apparament il y'auraient d'innombrables planètes accueillant la vie, chacune correspondant à un niveau d'élévation spirituelle différent, et l'évolution par différentes incarnations se ferait de manière contigue au travers de ces planètes. Il y est dit que les planètes plus évoluées sont plus détachées du physique, en gros les êtres humains de ces planètes étant plus élevés spirituellement auraient par la même des ressentis extra-sensoriels bien supérieurs aux nôtres.

Ceci pourrait expliquer que tu te sois tout simplement rendu chez des extra-terrestres ! Et qu'étant plus élevés comme tu l'avait remarqué, leur faculté ont permi de percevoir ton corps astral aisément. Aussi, le fait qu'ils ait été gênés par l'expansion de tes énergies montrent qu'ils sont autrement plus sensibles que nous et que notre corps ainsi que ses manifestations doivent leur apparaître quelque peu "grossier"....

Ce n'est qu'une suggestion  :)
" Greater in combat than a person who conquers a thousand times a thousand people, is the person who conquers herself "

#49 Didier Viaud

Didier Viaud

    astralien pour la vie

  • Membre
  • 259 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Bayers (Charente)

Posté 11 décembre 2009 - 18:33

Oui, moi aussi, j'aimerais beaucoup en lire davantage, Kalonek, et je n'ai matériellement pas le temps de tout parcourir, excuse-moi. Pourquoi ne pas rassembler tes expériences dans un journal? J'attends avec grande impatience cette nourriture.
:yes:

Que penses-tu du fait de filer comme une fusée dans ces tunnels et que cela paraisse interminable?
Merci et à plus
"Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux" (Temple de Delphes et Socrate)

#50 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 11 décembre 2009 - 20:16

Reedz, merci pour ton message, je l'avais sauté. :)

Didier, j'avais fait un blog à l'époque, que j'avais arrêté pour diverses raisons. Peut-être réouvrirais-je un journal un jour. ;)
Concernant ta question, cela m'est arrivé, mais je ne sais pas trop ce qu'il en est. Peut-être peut-on mettre cela en parallèle de ces expériences où on a l'impression de voler à grande vitesse plusieurs minutes dans le noir en sortant de notre corps, pour finalement, une fois que notre vision apparaît, constater que l'on est simplement à 10 cm de notre corps.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#51 cymbidium

cymbidium

    Membre éthérique

  • Membre
  • 83 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:haute garonne

Posté 11 décembre 2009 - 21:34

J'ai connu cet effet tunnel presque comme tu le décris Kalonek, par contre, par manque de connaissance sur le sujet et donc par "peur "ou appréhension ( je préfère), j'ai, je pense interrompu l'expérience.

Je le regrette aujourd'hui, d'autant que je me sentais "accompagnée" de manière positive et rassurante, mais....

Autre chose: Je me posais la question de ce que j'avais ressenti l'autre soir, au niveau de ma tête physique, après une sortie intense en émotion ( positive) tu décris parfaitement le phénomène en parlant de bouillonnement de "la tête astrale"...comment expliques tu cela????

J'avoue que ces derniers temps, mes sorties sont plus riches ( en rencontre et en émotion), les rencontres astrales restent localisées dans mon salon ( je pense que cela est plus rassurant pour moi); Aussi, même si j'en tire des conclusions toutes subjectives, je vis cela tellement intensement que ne pas en parler me parait absurde. Aussi Reedz ta source m'interesse. Mais si elle n'a pas lieu ici, alors un MP suffira :excitation:

#52 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 12 décembre 2009 - 00:17

Je pense que le bouillonnement provient, comme le disait le personnage de ma projection, d'une forte concentration d'énergie dans le corps vers le haut. La majorité de notre conscience corporelle étant généralement située dans la tête, surtout en projection, j'imagine que les répercussions (où exercices faits rapidement comme dans mon cas dans cette expérience) y sont donc plus fortes. Mais ce n'est qu'une supposition.

D'ailleurs, il me semble de toute façon difficile de dire qui sont ces personnages que j'ai rencontrés, car je ne vois pas comment je pourrais vérifier leur identité. :) Mais je crois aussi qu'une spiritualité saine est fondée sur le doute, en tout cas c'est ainsi que je le vis, et plutôt bien, donc. ;)
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#53 Julius Evola

Julius Evola

    Membre mental

  • Membre
  • 364 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Paradis des Chocobos

Posté 12 décembre 2009 - 01:05

Citation

Mais je crois aussi qu'une spiritualité saine est fondée sur le doute

Oui, car le doute met en permanence la foi à l''épreuve. L'initié apprend en permanence en affrontant les épreuves et aiguise du même coup sa foi, un peu comme Job (épisode intéressant que celui de Job, car il pose la question de la coopération du Bien avec le Mal).
"Plus rapide, plus fort, plus efficace." Unreal Tournament

#54 jetapneiste

jetapneiste

    Membre éthérique

  • Membre
  • 42 messages

Posté 02 août 2011 - 21:18

Je découvre ce post,très belle expérience, j'aimerai savoir comment faire la distinction entre une dimension supérieure à la dimension astrale et ce genre d'expérience?

#55 un gars

un gars

    Visiteur

  • Membre
  • 6 messages

Posté 04 février 2012 - 16:43

Intéressant ce post, je me demandais justement pourquoi les entités que je croisais m'ignorais ou me faisait la gueule ouvertement.

Ca me rappelle mon expérience de ce matin, pour ceux que ca intéresse, ou je me promenais parmi des trucs qui ressemblait a des gnomes mais de taille humaine. Pas un seul ne m'a adressé un regard et il semblait tous faire la gueule. Je me suis demandé sur le coup si j'étais pas comme un fantome pour eux, peut être qu'il ne pouvait pas me percevoir. Je me suis approché d'un et j'ai tenté de communiquer, j'ai d'abord essayé de parler mais j'arrivais pas a articuler. La dessus le mec a daigné me regarder et semblait amusé par la situation mais il ne m'a pas répondu. J'ai observé son visage un moment, il me semblait très sympathique. J'ai émis une intention sincère et chaleureuse de communiquer du genre « Salut comment ca va? Ca fait plaisir de vous voir! ». Tout de suite après les autres l'ont rejoins, il se sont massés autour de moi et avaient une attitude bienveillante et amusé mais je n'ai recu aucune communication. La suite je m'en rappelle pas ou je me suis réveillé.
Je suppose que le fait d'avoir émis des intentions positives a changé leur attitude a mon égard. Je vais essayer d'en tenir compte pour les prochaines fois car jusqu'à présent j'ai jamais vraiment tenté de communiquer, les rares fois ou je l'ai fait, on m'a ignoré, on s'est moqué de moi ou on m'a attaqué.

Pour le tunnel chez moi, ca prend différente forme, des fois je voyage a toute vitesse dans l'espace et j'ai l'impression d'être compacté dans un tunnel noir. Des fois je vais « en bas »,je voyage moins vite, le tunnel est alors constitué de forme et de couleur attirante ou des fois carrement flippante. J'entends aussi des sons, des chants voir des paroles. Et c'est pareil, ca peut être très agréable comme flippant.
Et la dernière forme que j'ai constaté, c'est des sortes de portes interdimensionnel qui me propulse d'un endroit a un autre instantanément.

Ciao





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)