Aller au contenu


Faire cesser la paralysie du sommeil ?


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
17 réponses à ce sujet

#1 Rockner

Rockner

    Membre éthérique

  • Attente Validation
  • 64 messages

Posté 25 juillet 2006 - 22:46

Bonjour à tous,

Je revient sur ce forum après une longue absence.
J'ai lu via la fonction "recherche" certains topic sur la paralysie du sommeil et pourtant je n'ai trouvé aucune méthode explicite pour faire cesser cet état...

J'en ai déjà vécu 2 particulièrement choquante pour moi et ma question ne peut pas être plus claire :


Quelle est LA méthode pour faire cesser la paralysie du sommeil?



Je vous remercie d'avance pour vos réponses

#2 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 26 juillet 2006 - 07:10

Pour ma part ce que je fais c'est de me concentrer sur un doigt pour le faire bouger, parfois accompagné d'une aspiration d'énergie dans les jambes et bras. Ça suffit à casser la paralysie.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#3 Rockner

Rockner

    Membre éthérique

  • Attente Validation
  • 64 messages

Posté 26 juillet 2006 - 11:08

Ok, comme pour revenir dans son corp lors d'une PA en gros alors.....

Je te remerci Kalo (hé oui encore une fois :) )

#4 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 26 juillet 2006 - 11:15

Oui c'est ça, d'ailleurs je suspecte un lien entre paralysie du sommeil et PA, par exemple que ça serait la conscience éveillée dans le corps physique lors du mind split.
(Je parle de "vraie" paralysie du sommeil, pas de la transe que certains assimilent à ce phénomène pourtant assez différent).
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#5 Zinarque

Zinarque

    Visiteur

  • Membre
  • 17 messages
  • Lieu:Toulouse

Posté 26 juillet 2006 - 15:22

Moi je te propose une autre solution. Lors de ta paralysie, les seuls choses actives sont ta réspiration et tes yeux. La p'tite solution qui marche et donc de respirer vite et fort et normalement ça suffit à faire assez de bruit et de mouvement pour te réveiller.

En faisant ça à chaque paralysie, tu risques de carrément les réduire.

[[C'est la solution la plus utilisée par les paralysés du sommeil normalement]]

#6 Rockner

Rockner

    Membre éthérique

  • Attente Validation
  • 64 messages

Posté 26 juillet 2006 - 16:22

Je te remercie Zinarque, la prohaine fois que ça m'arrive je ne serai plus prix au dépourvu et j'aurai assez de méthode pour faire fuir cet état effrayant... brrr

merci à toi ;)

#7 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 26 juillet 2006 - 21:07

Solution intéressante et logique Zinarque, je testerai à l'occasion si ça m'arrive à nouveau. Merci pour cette technique.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#8 le scribe

le scribe

    Ex-membre

  • Membre
  • 1 480 messages

Posté 26 juillet 2006 - 21:49

J'en ai encore une autre !  :D

Dans mon adolescence, je m'entraînais à la PA (avec un programme audio : casque sur les oreilles) et je me suis "réveillé" juste avant la réintégration corporelle... J'avais dans l'esprit, plein d'images du cosmos magnifiques bien que ne me souvenant de rien d'autre... Puis je constate que je ne peux plus rien bouger du tout ! Sauf les yeux en effet, la respiration était libre, mais aussi la bouche !

Au début, ça m'a fait rire... puis j'ai paniqué car tous mes efforts de concentration ne faisaient strictement aucun effet, ni les respirations saccadées : rien !  :ph34r: Le stress émotionnel commençait à atteindre son comble !  :angry:

Je ressentais que j'étais comme ces sculptures africaines (ou encore comme l'homme élastique de la bande des "4 fantastiques") : je ressentais bien mes mains, mes bras mais ils se prolongeaient très haut au dessus de mon corps physique... En fait, ma tête était à la fois où était la tête physique et largement au-dessus, idem pour les deux bras et les épaules. Donc c'était comme si mon buste faisait plusieurs mètres de haut. Max Ernst a sculpté une statue dans ce genre.

C'est très déstabilisant car cet état semble pouvoir durer indéfiniment...

Dans mon cas, c'est un décompte qui m'a tiré de cet état : de 20 à 0 (ou l'inverse, peu importe, ce n'est qu'un exemple), on demande qu'on réintègre parfaitement son corps physique. C'est une base classique aussi en hypnose. Le compte ou décompte induit un processus. Donc on peut paramétrer ce qu'on veut : un réveil ou au contraire un état alpha, etc.

Le décompte est une technique très efficace !  :10:  

J'ai lu par la suite que si je m'étais endormi, tout serait rentré dans l'ordre naturellement... Donc en tout cas, il ne faut pas paniquer, mais rester très calme... C'est facile à dire !!!  :P  


Voir le messageKalonek, le Jul 26 2006, 12:15 PM, dit :

Je suspecte un lien entre paralysie du sommeil et PA, par exemple que ça serait la conscience éveillée dans le corps physique lors du mind split.

Dans mon cas, c'est exactement ce qui s'était produit : manifestement mon corps astral n'était pas entièrement réintégré ou juxtaposé. J'avais donc de doubles sensations : physiques et astrales (énergétiques). Résultat : paralysie !  :(

Modifié par le scribe, 26 juillet 2006 - 21:51.


#9 Jolan

Jolan

    Gardien du Feu

  • Administrateur
  • 3 362 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Liège

Posté 26 juillet 2006 - 23:10

Merci le scribe !
Grâce à toi, je viens enfin de réaliser que ma toute première expérience était en fait une paralysie du sommeil, phénomène que je ne connaissais pas au début de la rédaction du journal.

Mon corps était figé, seuls mes yeux voyaient et je m'entendais ronfler légèrement. Je me suis retrouvé dans cet état après avoir senti clairement mon matelas s'enfoncer sous les pas de quelqu'un ! (Si c'est une hallucination, elle était d'abord tactile avant d'elle visuelle !).

J'étais incapable de bouger un poil, et j'avais un sentiment d'angoisse, d'impuissance mêlée à de la curiosité.
Il m'a fallu + d'une heure pour me sortir de cet état, et petit à petit, les visions se sont évanouies.
Une chose est certaine, la peur ne fait qu'accentuer la paralysie...
Cela s'est produit dans certains rêves également, lorsque je croisais le regard d'un tigre.
Ne vous inquiétez pas ! On va tous mourir.

#10 kiwibonga

kiwibonga

    Écrivain lent

  • Membre
  • 128 messages

Posté 27 juillet 2006 - 02:51

J'ai l'impression (comme Kalonek?) qu'il y a deux types de paralysies -- une qui a des raisons biologiques d'exister, et une qui est en fait "paranormale."

Les médecins se sont penchés sur la question, il y aurait des substances sécrétées par une glande (je sais plus laquelle!) qui sont responsables de la paralysie, avec pour but de nous empêcher de bouger pendant notre sommeil (certains iront jusqu'à dire que cela vient de nos ancêtres les singes, qui dormaient dans les arbres). La sécrétion mal réglée de ces substances serait en fait la cause de la paralysie du sommeil chronique (et inversement, du sobnambulisme).

Cela dit, c'est tellement facile d'en sortir plus ou moins instantanément, et cela tout simplement par une forte volonté... J'ai du mal à croire les médecins !

À mon avis, l'autre type de paralysie n'est en aucun cas lié à des sécrétions du cerveau, il s'agit tout simplement d'une projection éthérique (chose qui se déclenche automatiquement lorsqu'on s'endort) -- si on essaie de se déplacer avec des muscles, il est évident que l'on ne va pas se mettre à bouger, puisqu'on a pas de muscles dans l'éthérique.

Il suffit généralement (enfin, c'est mon expérience personnelle) d'utiliser la pensée pour se déplacer, ou d'y aller brusquement sans se soucier de savoir si on a bien des bras et des jambes -- la pensée devient action et on se projette hors du corps.

Par contre, les "hallucinations" en paralysie du sommeil, dans les deux "types," sont similaires. A mon avis, que l'on ait une hypersécrétion de molécules paralysantes ou qu'on se retrouve tout simplement en état de transe profonde involontairement, on arrive au même résultat...

Ma question -- pourquoi vouloir supprimer la paralysie du sommeil? Avec l'habitude, les choses désagréables s'estompent et ça devient une porte ouverte aux rêves lucides et aux projections de tous types!
JE JE JE JE moi moi moi JE
JEJEJEJE MOI MOI JE
JE MOI MOIJE JOIME

#11 le scribe

le scribe

    Ex-membre

  • Membre
  • 1 480 messages

Posté 27 juillet 2006 - 11:54

"Durant la phase de sommeil paradoxal (sommeil avec rêves), le corps est paralysé. Cette atonie musculaire, visant à nous empêcher d’agir pendant nos rêves, est la conséquence de l’inhibition des motoneurones spinaux par un neurotransmetteur, la glycine. Normalement, les hormones se dissipent avant la fin du rêve et avant le réveil. Dans de rares cas cependant, les hormones continuent à annihiler les fonctions motrices du corps lorsque le dormeur s’est réveillé : celui-ci se retrouve paralysé".

Source : http://www.ghostlab....?id_article=135

Un site qui s'intéresse également à la parapsychologie, l'électromagnétisme, les bio-technologies...  :)

#12 Le Passant

Le Passant

    Membre qui ne fait que passer...

  • Membre
  • 377 messages

Posté 30 juillet 2006 - 20:29

Je connais bien la paralysie du sommeil car j'ai des crises depuis que je suis adolescent.

Pour sortir d'un état paralytique, c'est facile, il suffit de se concentrer sur un doigt ou un mouvement quelconque. Tu mets toute ta volonté pour faire un mouvement, ça permet de réactiver les circuits neuronaux qui sont coupés pendant le sommeil pour nous empêcher de gesticuler.

Si ta question était plutôt "Comment faire définitivement cesser la PS", les réponses sont multiples :


1- Les médocs : Il y en a, mais avec des effets secondaires importants d'après ce que je sais. La PS n'étant pas une maladie, je déconseille un traitement médicamenteux, car il y a d'auters méthodes bien plus efficaces.
2- Comme par exemple, le travail énergétique. Depuis que je m'y suis mis, quasiment plus de crises de PS.
3- Si tu n'as pas la patience pour faire un travail énergétique prolongé, il faut suivre quelques règles qui semblent réduire la fréquence des épisodes de PS :
   - Eviter de se coucher en étant très fatigué, ça semble être un terrain propice pour la PS.
   - Eviter de dormir sur le dos. La majeure partie des épisodes de PS se produisent dans cette position (mais ce n'est pas une règle sûre)
   - Manger léger avant de se coucher.

Modifié par Le Passant, 30 juillet 2006 - 20:29.

"Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien faire trouve une excuse." Proverbe arabe
"Il n'y a que 10 sortes de personnes : Celles qui comprennent le binaire, et les autres" Proverbe geek
"C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que parfois certaines personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air cons." Inconnu

#13 Romichou

Romichou

    Membre astral

  • Membre
  • 105 messages
  • Sexe:Homme

Posté 01 août 2006 - 10:53

J'ai vécu ma première paralysie cette nuit, ça m'est arrivé comme m'étaient arrivés certaines transes cataleptiques, mais l'état est vraiment très différent et bien plus effrayant, et je n'avais rien fait pour que ça arrive...


Je me faisais piquer par les moustiques, peinant à trouver le sommeil. Et quand il est enfin arrivé, j'étais déjà plongé dans un rêve. C'était une ambiance de fête, dans une très grande propriété, avec quelques personnes que je connaissais, d'autres non, mais un fait troublant était que j'avais l'impression de connaître plein de monde sans vraiment savoir qui ils étaient. Avec un petit groupe de personnes, nous sommes allés nous installer dans une pièce. J'entendais d'autres gens appeler des entités dans une autres pièce et j'ai alors dit à mon "groupe" que c'était une chose bien dangereuse...  :D  Et alors là, toujours dans le rêve, j'ai commencé à ne plus pouvoir contrôler mon corps, un esprit était en sa possession et me faisait faire ce qu'il voulait, me laissant en spectateur...

C'est à ce moment que je me suis réveillé, ouvrant grand les yeux, ne pouvant bouger. A cause de ce rêve, j'ai vraiment cru qu'un esprit avait prit possession de mon corps, j'étais totalement paniqué.J'essayais de bouger de toutes mes forces, rien n'y faisait, mes membres bougeaient mais malheureusement ce n'étaient pas mes membres physiques... J'avais l'impression de patauger dans une baignoire, de nager comme un chien dans une marre. J'étais très stressé, je n'ai à aucun moment regardé à côté de moi, sentant une présence qui me paniquait. Regardant mon corps, j'ai alors mit une volonté phénoménale, en reprenant mon calme, pour bouger les doigts de ma main droite. Au bout de 30 secondes, rien... J'ai alors mit la plus énorme volonté que je n'ai jamais eu pour faire bouger ces doigts qui ne voulaient rien entendre, et au bout d'environ une minute je réussissais enfin à bouger progressivement tous mes membres. J'étais rempli d'un froid glaciale, et je sentais toujours une présence... J'ai eu de la peine à me rendormir par la suite... ^^


Et maintenant que j'y pense, pendant cette paralysie, j'avais l'impression de pouvoir voir partout, je ne peux pas vraiment savoir si ce n'était qu'une impression, car j'étais trop concentré sur mon corps.

Modifié par Romichou, 01 août 2006 - 10:58.

user posted image

#14 Esteban

Esteban

    Bouddha boudinné

  • Membre
  • 59 messages
  • Sexe:Homme

Posté 02 août 2006 - 09:40

La paralysie du sommeil peut également être provoqué par la lumière ambiante. La lumière joue un rôle dans le taux de mélatonine sécreté par le cerveau, substance qui favorise les crises de PS, il serait donc recommandé de s'endormir dans une pièce sans lumière...

Et certaines substances alimentaires, comme le glutamate, présent notamment dans les exhausteurs de gout, sont également à éviter. ( si on veut éviter les crises de PS )

Modifié par Esteban, 02 août 2006 - 09:41.

["Quel est ta defintion du réel ? Si tu parles de ce que tu peut voir, gouter, sentir ou toucher, alors le réel n'est rien de plus qu'un signal electrique interpete par ton cerveau..."]

Morpheus

#15 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 02 août 2006 - 10:36

Je savais pour la lumière, qui facilite aussi les entrées en transe très profonde avec imagerie kaléidoscopique, mais je ne savais pas du tout pour les aliments, merci pour l'info Esteban :)
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)