Aller au contenu


Rencontre d'une entité


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
10 réponses à ce sujet

#1 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 19 septembre 2004 - 13:18

Je me suis réveillé vers 4:00 ce matin mais n'ai pas bougé, trop fatigué, et ai voulu me rendormir. J'ai immédiatement senti que mon corps repartait vers le sommeil, mais j'ai voulu voir avant si j'arriverais à faire une pression suffisante sur mon corps astral pour faire une sortie. J'ai donc poussé vers l'avant, et contre toute attente je me suis senti instantanément soulevé dans un grésillement énergétique caractéristique et j'ai entendu plusieurs voix l'espace d'un instant (comme très souvent pendant la sortie) mais n'y ai pas prêté attention. Je me suis alors retrouvé dehors à flotter au dessus de mon lit, en position horizontale. J'ai voulu bouger mais j'étais comme souvent coincé dans cette position, sans pouvoir aller nulle part. J'en ai maintenant l'habitude donc je me suis relâché totalement pour amoindrir le lien avec le mental physique, et ça a suffi pour me permettre de me "relever" en position verticale dans l'air et j'ai avancé vers le pied de mon lit.
C'est à ce moment que j'ai senti qu'il y avait quelque chose à ma gauche. J'y ai immédiatement posé mon attention et j'ai pu voir qu'il y avait là ... Un serpent qui flottait dans l'air ! Il ne bougeait pas, à 20cm de mon visage, mais me fixait de ses yeux mesquins, et dégageait un sentiment désagréable, même s'il ne faisait pas du tout peur. Je l'ai agrippé par la tête pour l'écraser mais je n'y suis pas arrivé, je l'ai donc repoussé au loin et il n'a pas demandé son reste :) Puis je suis parti en exploration pour entrer ensuite en rêve lucide.
C'est marrant car je savais que les entités négatives astrales de base peuvent prendre l'apparence d'araignées et de serpents mais je n'en avais jamais vu encore comme cela, donc c'est une première pour moi.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#2 Phenix

Phenix

    Membre éthérique

  • Membre
  • 59 messages
  • Lieu:Lyon (6e) & Savoie

Posté 19 septembre 2004 - 16:43

Peut-être que comme beaucoup de personnes redoutent la vue des araignées ou de serpents, les entités négatives se servent de ces apparences pour une "première approche". Sont-ils capables de lire nos peurs?

En tout cas, sympathique rencontre que tu as fais là Kalo! :P
Naître, mourir, renaître encore et progresser sans cesse, telle est la loi.
| Allan Kardec

#3 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 19 septembre 2004 - 19:14

Oui je pense que c'est là le principe, par rapport à l'apparence que beaucoup de gens craignent. Ça doit être inscrit dans une sorte d'inconscient collectif astral qui fait que ces entités prennent cette apparence, enfin j'imagine. Mais les araignées et serpents sont rarement dangereux me semble-t'il, se sont plutôt des parasites occasionnels. Manque de chance je ne crains ni les araignées ni les serpents :P

En tout cas oui les entités négatives (et même positives) peuvent lirent assez facilement dans nos pensées dans l'astral apparemment, les premières pour chercher les peurs profondes et les manifester, les seconds pour cerner à qui ils ont affaire. D'ailleurs de nombreux projecteurs qui rencontrent des entités positives ou neutres semblent rapporter souvent qu'ils ont affaire à une entité qui projette un fort sentiment de sexualité, comme un "test" pour voir si les projecteurs à qui ils ont affaire sont suffisamment maîtres d'eux même pour se dominer dans leurs pulsions (bien qu'il n'y ai aucun sens de moral spécifique à la sexualité dans l'astral apparemment, c'est simplement en lisant dans notre mental que c'est ce qui est notre plus grosse "faiblesse").
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#4 Jet

Jet

    Membre mental

  • Membre
  • 395 messages
  • Lieu:Montauban

Posté 21 septembre 2004 - 19:44

Dans le chamanisme, on s'interdit de faire du mal volontairement aux animaux et végétaux pour la simple raison qu'une fois morts ceux ci se vengent en nous infligeant des maladies plus ou moins graves qui peuvent meme entrainer la mort. Pensez vous qu'un animal puisse dans l'astral se transformer en une sorte d'entité négative pour se venger ?
Le surnaturel d'aujourd'hui est le naturel de demain

#5 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 21 septembre 2004 - 22:09

J'avoue ne pas trop savoir Jet. Mais pour ce que j'ai pu en voir les entités vues dans l'astral ne sont pas forcément d'anciennes entités incarnées, comme pour mon "serpent" qui n'a de serpent que la forme mais est je pense un "moustique" astral.
Quoi qu'il en soit j'imagine que certains êtres humains qui ont vécu des vies particulièrement dures, souvent en s'étant infligés des souffrances à eux-mêmes, se renferment sur cette négativité et la catalyse, de sorte qu'elle ne fait qu'augmenter et qu'aux lieux de rejoindre des plans plus élevés ils stagnent dans le bas astral et finissent par devenir des neg. Pour ce qui est des animaux, j'ai toutefois un doute. Je ne sais pas si tous les animaux ont une individualité au niveau spirituelle, dans le sens si la plupart ne seraient pas réunis sous la même âme de leur espèce par exemple. Car je ne vois pas trop comment un animal peut évoluer spirituellement dans son corps animal, car il n'a pas de choix à faire en pleine liberté et donc avec application de la loi karmique. A mon avis certains individus dans l'espèce doivent évoluer progressivement et très, très lentement, jusqu'à peut-être se séparer complètement de l'âme de l'espèce et migrer vers une espèce disposant du libre-arbitre comme l'homme. De même je ne pense pas que l'animal une fois mort se rende compte de son nouvel état réellement si son esprit est séparé de ce que j'appellerai suivant ma théorie totalement improvisée :P l'esprit-mère de l'espèce, il doit constater qu'il est différent mais je ne sais pas s'il perçoit le fait d'être mort. Je sais ainsi que nos animaux de compagnie notamment font souvent des projections astrales de façon totalement naturelle pour eux semble-t'il. Donc je ne pense pas qu'ils nourrissent une racune particulière envers l'homme plus spécifiquement après la mort. Car mine de rien il faut bien se dire que l'homme détruit peut-être la nature, mais il est aussi le seul animal à essayer de la sauvegarder aussi, à protéger les animaux etc., les autres animaux n'y prête aucune attention (si vous avez déjà vu un gorille passer dans la jungle quand il est en colère, les arbres fracassés se comptent par vingtaines et de même les animaux se tuent entre eux de façon bien plus affreuse qu'on ne les tue en général). Mais ce n'est bien sûr par une raison pour voir ici la légitimation et la justification du mal sur les plantes et animaux, loin de là, car plus que de les affecter eux, ça nous affecte nous-mêmes, car contrairement à eux on dispose du libre arbitre et on est un minimum conscient du mal qu'on fait. Mais point de "vengeance" à mon avis (lol un geranium qui vient se venger dans l'astral, j'aimerai bien voir ça il n'empêche ;))
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#6 Jet

Jet

    Membre mental

  • Membre
  • 395 messages
  • Lieu:Montauban

Posté 22 septembre 2004 - 19:55

Kalonek, le Sep 21 2004, 11:09 PM, dit :

(lol un geranium qui vient se venger dans l'astral, j'aimerai bien voir ça il n'empêche ;))

:lol:   LOL j'imagine la scène
Oui c'est vrai ta sans doute raison mais je suis persoidé que lorsque on fait de mal delibérement à un etre vivant quelqu'il soit, cela ce repercute forcement d'une façon ou d'une autre dans notre vie. Peut etre que la cruoté degager par le meurtre ou meme la concience de faire du mal comme tu dit pourraient crés des sorte de fuite d'energie, ou alors une entité surveille tout cela et peut faire payer la soufrance engendré ou alors le karma .... lol les theories sont nombreuses
Le surnaturel d'aujourd'hui est le naturel de demain

#7 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 22 septembre 2004 - 20:36

Oui pour ma part je crois totalement au juste retour des choses, dans un soucis d'équilibre, mais plutôt comme un loi naturelle qu'une "surveillance". Si tu as fait du mal, il te serra en fait donné selon moi l'occasion de l'expier en le subissant à ton tour, pas comme une punition mais une occasion de devenir meilleur. Mais je suis aussi persuadé que ce retour peut être amoindri voir annulé par le repentir sincère, c'est-à-dire le regret profond et total du mal fait, de sorte que l'on en souffre par le souvenir. C'est alors selon moi déjà une expiation. Et lorsque notre karma est seulement positif et n'est pas plus expiatoire, on ne reçoit que du bonheur ce qui permet de nous élever à un niveau supérieur.

Donc pour résumer ma pensée, oui je suis d'accord avec toi Jet, même s'il n'y a pas de "vengeance" à proprement parler selon moi, il y a bien une conséquence au mal fait aux animaux et être vivants en général.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#8 Rockner

Rockner

    Membre éthérique

  • Attente Validation
  • 64 messages

Posté 23 septembre 2004 - 12:49

Toutes ces expériences me font venir une question, quelle place à le plan physique dans tout ca? Est-il à la base, et après tout l'astral vient? ou bien est il une sorte de punition pour les personne ne méritant pas leur place dans l'astral?  :blink:

#9 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 23 septembre 2004 - 17:33

Rockner, le Sep 23 2004, 01:49 PM, dit :

Toutes ces expériences me font venir une question, quelle place à le plan physique dans tout ca? Est-il à la base, et après tout l'astral vient? ou bien est il une sorte de punition pour les personne ne méritant pas leur place dans l'astral?  :blink:
La question que tu soulèves est très intéressante, mais les théories divergent beaucoup. Selon certains, le plan physique possède les vibrations les plus basses (plan de la matière) et est donc sous le bas-astral lui-même ! Mais je n'en crois rien pour ma part. Je pense que le plan physique est tout simplement indépendant du plan astral, est n'en est donc pas un sous-plan, de même qu'il existe le plan mental, bouddhique etc. qui ne dépendent pas du plan astral.

Par contre je crois au contraire que le plan physique est une bénédiction, car il permet une évolution extrêmement rapide de l'âme incarnée grâce à l'énorme potentiel de défis qu'il lance. Je pars du principe que nous avons plus de chance d'être dans le physique que les créatures "bloquées" dans l'astral sur ce point au moins. C'est aussi pour cela que nous avons l'avantage de pouvoir voyager dans l'astral avec un peu d'entrainement, contrairement à ces entités qui elles ne pourront jamais se matérialiser. De même notre corps astral étant constamment nourri en énergie par le cable éthérique, nous sommes beaucoup plus avantagé (idem par notre possibilité d'augmenter considérablement notre fréquence vibratoire pour pouvoir voyager aisément entre les sous-plans astraux).
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#10 Aislean

Aislean

    Betterave cosmique

  • Membre
  • 725 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Ariège

Posté 20 novembre 2004 - 00:52

Dans le rêve lucide, on rencontre aussi souvent de vilaines créatures lorsqu'on fait ce que j'appelle pour rire des "near bed experiences", des "rêves" (?) où l'on est dans son lit.
Comment considérez-vous cela, sachant que ces créatures (quelque soit la peur initiale que l'on peut éprouver), ne sont finalement pas bien méchantes si on sait bien les prendre ?

#11 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 20 novembre 2004 - 09:12

Aislean la différence est que pendant la projection ces créatures sont objectives, c'est-à-dire qu'elles existent réellement. Il peut y avoir des exceptions où des entités réelles peuvent se glisser dans certains rêves, ça m'est arrivé à de nombreuses reprises, mais on les repère alors tout de suite, et d'ailleurs on sait immédiatement ce qu'elles sont. La plupart du temps la peur qui accompagne leur rencontre est incommensurable, on est terrifié, même si elles ne font rien et semblent juste "passer".
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)