Aller au contenu


L'autosuggestion


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
19 réponses à ce sujet

#1 aldebaran

aldebaran

    Membre mental

  • Membre
  • 228 messages
  • Lieu:essone (91)

Posté 18 mars 2006 - 11:58

Salut all  :D

Bon ben voila, je trouve qu'on parle beaucoup d'autosuggestion sur ce forum, mais que certains d'entre nous en on une connaissance assez limité. Alors je vais essayer de faire un petit topo.

Je n'est pas (encore  ;) ) la connaissance universelle parfaite, alors n'hésiter pas à corriger ou à faire des remarques constructives.


Qu'est ce que l'autosuggestion ?

Commençons par le commencement. On va simplifier les choses en admettant dès le départ que le mental est constitué du conscient et du subconscient (je sais c'est tres simplifié mais pour l'instant c'est tout ce qu'on a besoin de savoir).

Le conscient est en charge de la conscience immédiate, autrement dit, ce qui se passe ici et maintenant. Là par exemple je suis conscient de ce que j'écris (même si ça en n'a pas l'air  :rofl1: ), je suis conscient de ce qui se passe autour de moi, je suis conscient du fait que si mon petit frère ne me lache pas je ne finirai jamais ce mini guide, ...etc. Le conscient est limité entre autre par la mémoire immédiate et ne peut pas traiter des masses d'informations (a peu pres une dizaine au max.). Le conscient est aussi analytique et logique, il nous sert à prendre des décisions selon divers facteurs, il analyse des situations afin d'en tirer des conclusions et il nous sert aussi à exprimer notre volonté selon les situations.
Nous passons la plupart de notre temps à utiliser notre mental conscient, ce qui est tout à fait normal  ;)

Maintenant passons au subconscient. On va simplifier en disant que c'est tout ce dont on est pas conscient en ce moment. Ok Ok, je sais que c'est trop simple, alors on va essayer de developper un peu. Le subconscient est une espèce d'énorme banque de données dans laquelle toutes les informations que nous recevont du monde extérieur sont stockées. Il y a entre autre tous vos souvenirs, toute les leçons apprises en cours, même celle où vous n'écoutiez pas ou celle où vous étiez trop occupé à regarder votre nouvelle prof d'espagnol parce qu'elle était trop can..., ops je dévie un peu là  :rofl1: . Il y a aussi tous nos conditionnements quelle que soit leurs origines (éducation, religion, social... ect).
La fonction principale du subconscient est d'assurer les fonctions automatiques et les reflex du corps humain, entre autre : la respiration, les battements du coeur, le clignement des yeux, le système immunitaire...ect.
Le subconscient est irrationnel, créatif, intuitif. Il à sa propre logique et est intemporel et c'est avec tous cela qu'il va gérer nos rêves. C'est pour cela que nos rêve nous paraissent illogique, et qu'on peut réver d'évenements d'il y a 10 ans dans les moindres détails comme si ils s'etaient passés hier.

L'autosuggestion va nous permettre de calmer notre mental conscient (par divers methodes qui consiste à entrer dans divers état de transes) de manière à avoir accès à notre subconscient, et à y entrer des phrases que notre subconscient enregistrera. Ces phrases ou programmes seront plus ou moins efficaces selon les  conditionnement qui sont déjà présent ou selon le "réalité" du programme.

Comme je l'ai dit plus haut, je vais devoir aller m'occuper de mon petit frère, ça devient urgent, alors je vais laisser ce guide en suspens. Je vais essayer de continuer cet aprem. Je vais continuer avec les transes, les phrases autosuggestives et les divers regles à suivrent.

Dites moi déjà ce que vous en pensez et si ça vaut la peine que je continue (si c'est trop mauvais, il vaut mieu que j'arrete tous de suite). Donc j'attends vos critiques bonnes ou mauvaises.

ps : excusez mes fautes d'orthographes mais j'ai pas le temps de me relire.

Tu as tout ton temps. :)

Modifié par Repti, 21 mars 2006 - 18:47.

le secret pour y arriver: c'est de le vouloir
"la force du vouloir dépasse la force du réel"

#2 Dargon

Dargon

    Onironaute

  • Membre
  • 49 messages
  • Sexe:Homme

Posté 18 mars 2006 - 12:15

Cet article tombe à pic, j'avais besoin de plus d'infos sur l'autosuggestion avant de m'y mettre  :lol:
Même si je sais que c'est encore incomplet, y'a une question que je me pose par rapport au subconscient : est-ce que le subconscient est compatible avec l'inconscient vu par Freud (ah, cours de philo, quand tu nous tiens) ou bien ce sont deux visions complètement distinctes ?

#3 aldebaran

aldebaran

    Membre mental

  • Membre
  • 228 messages
  • Lieu:essone (91)

Posté 18 mars 2006 - 15:22

Waouuuu !!!

Je tiens tout d'abord à préciser que je ne suis qu'un tout petit biologiste de rien du tout. Je pense que les étudiant en psycho ou philo de ce forum pourront amplement mieu te renseigner que moi.

Voila mon explication mais elle vaut ce qu'elle vaut. Je pense que l'inconscient fait parti du subconscient (sous la conscience). L'inconscient est tout ce qu'on refoule sans que l'on est conscience de le refouler (ne vous inquiétez pas je me suis perdu aussi). J'explique, L'inconscient contient toute les pulsions régit par un principe de plaisir (en gros pal mal d'idées dérangeantes qu'il vaut mieu garder pour soit) , et il contient aussi un tas de mécanismes qui servent à maintenir toutes ces pulsions refoulées loin de la conscience.

voila :)

Modifié par aldebaran, 18 mars 2006 - 15:23.

le secret pour y arriver: c'est de le vouloir
"la force du vouloir dépasse la force du réel"

#4 Dargon

Dargon

    Onironaute

  • Membre
  • 49 messages
  • Sexe:Homme

Posté 18 mars 2006 - 16:48

Merci pour ta tentative de réponse  :D  (Et désolé d'avoir posé une question aussi tordue aussi ^^)

Maintenant, je me posais une autre question entretemps à propos du subconscient (il faut dire que c'est le nerf de la guerre  :lol: ) qui je l'espère est un peu moins tordue. Est-ce qu'il est impersonnel (comme il ne fait que s'occuper de tâches... on va dire "machinales") et donc tout le monde part avec un subconscient similaire ou bien il a... on va dire une forme de "conscience propre" et il est alors différent d'un individu à un autre ? Je sais pas si je me fais comprendre, enfin j'espère  :rolleyes:

#5 aldebaran

aldebaran

    Membre mental

  • Membre
  • 228 messages
  • Lieu:essone (91)

Posté 18 mars 2006 - 17:05

Bon bah j'men va continuer mon p'tit guide.


La transe


Bon pour ce sujet, je pense qu'il y a pas mal de topic sur le forum qui en parle, alors je vais me contenter d'un petit paragraphe  :)  (je sais que je suis qu'une feignasse).

En théorie, il y a une partie de notre conscient qui doit nous protéger en interdisant l'acces au subconscient. Vous allez comprendre avec un exemple concret, imaginons que je me dise en moi même ou que je me visualise ayant un arrêt cardiaque. Normalement, mon coeur ne va pas s'arréter pour autant. Ceci est dû au fait qu'une petite partie du conscient va décider si notre suggestion est dangereuse envers nous même ou pas (en ce basant surtout sur les conditionnements déjà en place). Et là vous allez me dire que si on arrive à accéder au subconscient et qu'on se visualise ayant un arrêt cardiaque, on va mourrir. Et bien en théorie, oui, MAIS ce n'est pas aussi simple. Il y a toujours le principe des conditionnements, cette fois, le conscient n'est pas là pour rejeter l'affirmation en bloc, mais il faut quand même lutter contre des années et des années de conditionnements, et il y a aussi d'autres mécanismes subtils en filet de sécurité.  ;)

Donc en théorie il est possible d'arréter son coeur consciement, mais ceci n'est accessible que par de grand maître qui ont appris à maitriser leurs corps et leurs esprit de manière quasi parfaite (autrement dit, j'en suis à des années lumière, et je pense que ça vaut mieu).

Il est temps d'introduire la transe. La transe est donc le mécanisme qui va nous permettre de calmer le mental conscient (et en particulier la partie qui garde la porte du subconscient), afin d'introduire des suggestions dans le subconscient. Comme je l'ai fait remarquer, il n'y a aucun risque de dérégler une fonction importante, donc l'autosuggestion ne présente aucun danger (évidement il y à des exceptions à la regle comme le cas du marin qui s'est congelé à 20°C par autosuggestion consciente, mais ça reste hyper rare) .

Il y a une multitudes de methodes pour induire une transe. Je vous laisse consulter le forum pour trouver la méthode qui vous convient, et il y a aussi un tres bon article d'Artis sur le site. Ma méthode préférée consiste à m'alloger en étant totalement détendu et relaxé, et à ne penser à rien. En générale, la transe arrive au bout d'une vingtaine de minutes en ce qui me concerne. Croyez moi, si j'y arrive alors tout le monde peut y arriver  :D .

En ce qui concerne l'état de transe lui même, je pense qu'il peut être décomposé en 2 grande partie. Il y a la transe légère et la transe profonde (voir très profonde). Là encore, je vous renvoie au forum et à l'article de Kalonek qui est tres explicite sur les divers sensations qui accompagne l'entrée en transe et la transe elle même(je vous avez dis que j'étais une feignasse ;) ). De part mon expérience, je peux vous dire qu'on ne peut pas louper l'entrée en transe profonde tellement les sensations sont caractéristiques. Par contre plus vous serais habituer à être dans cet état et moins vous sentirez certaines sentations. Mais le fait de se sentir nettement séparer de son corps et de ne plus pouvoir situer ou même sentir celui-ci sont des repères très caractéristiques.


Voila, comme pour la dernière fois, n'hésiter pas à émettre des critiques ou à me dire si j'ai écrit des idioties grosse comme moi. Je peux aussi essayer de répondre à quelques questions

Dans la prochaine partie je vais parler des autossuggestions et des regles qu'il faut respecter pour qu'elles soit efficaces.

Voila, j'espère ne pas être trop confus, et j'espère que ce guide va vous aider. A+

Modifié par Kalonek, 18 mars 2006 - 17:39.

le secret pour y arriver: c'est de le vouloir
"la force du vouloir dépasse la force du réel"

#6 aldebaran

aldebaran

    Membre mental

  • Membre
  • 228 messages
  • Lieu:essone (91)

Posté 18 mars 2006 - 17:33

Je vais essayer de répondre à ta question Dargon.

Je pense qu'à la naissance, on part tous avec le même subconscient. Mais au fur et à mesure qu'on se construit mentalement et qu'on acquiert notre personnalité, Le subconscient construit des limites, des barrières et d'autres concept qui nous sont propre.

En résumé, on peut dire que le subconscient à des bases communes à tout le monde, en particulier en ce qui concerne la gestion du corps. Mais, il evolue par rapport à nous (ce qui ce passe autour de nous, notre expérience, nos croyance, notre conception du bien et du mal, nos goût, nos peurs...etc). Il n'est pas étonant de voir plusieurs sorte de phobies par exemple.

Evidement ce n'est que mon humble avis.
le secret pour y arriver: c'est de le vouloir
"la force du vouloir dépasse la force du réel"

#7 Dargon

Dargon

    Onironaute

  • Membre
  • 49 messages
  • Sexe:Homme

Posté 18 mars 2006 - 17:35

Voir le messagealdebaran, le Mar 18 2006, 05:05 PM, dit :


En théorie, il y a une partie de notre conscient qui doit nous protéger en interdisant l'acces au subconscient. Vous allez comprendre avec un exemple concret, imaginons que je me dise en moi même ou que je me visualise ayant un arrêt cardiaque. Normalement, mon coeur ne va pas s'arréter pour autant. Ceci est dû au fait qu'une petite partie du conscient va décider si notre suggestion est dangereuse envers nous même ou pas (en ce basant surtout sur les conditionnements déjà en place). Et là vous allez me dire que si on arrive à accéder au subconscient et qu'on se visualise ayant un arrêt cardiaque, on va mourir. Et bien en théorie, oui, MAIS ce n'est pas aussi simple. Il y a toujours le principe des conditionnements, cette fois, le conscient n'est pas là pour rejeter l'affirmation en bloc, mais il faut quand même lutter contre des années et des années de conditionnements, et il y a aussi d'autres mécanismes subtils en filet de sécurité.  ;)

Donc en théorie il est possible d'arréter son coeur consciement, mais ceci n'est accessible que par de grands maîtres qui ont appris à maitriser leur corps et leur esprit de manière quasi parfaite (autrement dit, j'en suis à des années lumière, et je pense que ça vaut mieux).


Déjà, tu as oublié un "r" à Transe  :P  Et pis merci pour les référencesd aux articles de Kalonek et d'Artis, je ne les avais toujours pas lus et ils étaient très instructifs.

Maintenant, j'avais une autre question par rapport au passage que je cite là. Tu parles d'une partie du conscient qui nous empêcherait l'accès au subconscient. Mais si j'ai bien compris, ce n'est pas consciemment que l'on empêche notre conscence d'accéder au subconscient (je sais que c'est pas facile, les phrases qui tournent comme ça). Les conditionnements, les mécanismes subtils dont tu parles, à partir du moment où l'on n'en a pas conscience, ce n'est pas plutôt censé faire partie du subconscient ?

edit : Merci pour ta réponse qui me semble parfaitement fondée.

Modifié par Dargon, 18 mars 2006 - 17:37.


#8 aldebaran

aldebaran

    Membre mental

  • Membre
  • 228 messages
  • Lieu:essone (91)

Posté 19 mars 2006 - 16:50

Eh bien en fait Dargon, c'est un peu plus compliqué que ça.

Ce que je vais te dire n'est fondé que sur ma réflexion personnelle, donc je vais mettre un gros bémol sur le bien fondé de ce que je vais dire.

Comme je l'ai dit, le subconscient enregistre et stocke absolument tout ce qui passe à sa portée. Autrement dit, il ne décide pas de ce qui est bon à garder ou de ce qui ne l'ai pas. Il y a donc un mécanisme en amont qui décide pour lui de ce qui est dangereux et de ce qui ne l'ai pas. Si je dit que ce mécanisme fait partie du mental conscient c'est parce qu'il se sert de sa logique, mais en réalité, c'était surtout pour simplifier.

Je pense que le cerbère qui garde la porte des enfers (je me rends compte que mes exemple sont nuls :rolleyes: ) se trouve en réalite entre le mental conscient et le mental subconscient. Ce soldat garde la porte en se servant de la logique du conscient et de l'énorme mémoire du subconscient. Il est donc en relation avec les 2 afin d'établir des règles de laisser passer pour les suggestions qui lui parviennent.

Voila :)
le secret pour y arriver: c'est de le vouloir
"la force du vouloir dépasse la force du réel"

#9 aldebaran

aldebaran

    Membre mental

  • Membre
  • 228 messages
  • Lieu:essone (91)

Posté 20 mars 2006 - 16:52

Bon ben voila le dernier chapitre, et sans doute le plus interéssant car c'était quand le but de ce petit guide.
Il est vrai que j'orai pu écrire ce chapitre dès le départ, mais je pense que pour faire de l'autosuggestion éfficace, il faut connaitre un minimum le mental, et le moyen de le calmer.

Passons au chose sérieuse  :lol:

  L'autosuggestion  

L'autosuggestion va donc se faire grâce à des phrases que l'on implantera directement dans le subconscient. Il y a certaines regles à respecter si on veut que les nouveaux programmes fonctionnent éfficacement. Je vais énumérer le maximum de règles que je connais.

1) La précision
En regle générale, il vaut mieu être assez précis quand on parle à son subconscient. Par exemple, quand on fait un programme en informatique, on est obligé de prendre compte tous les parametres et les eventuels problèmes avant de faire le programme, ou sinon, le programme risque de s'arréter en plein milieu à cause de quelque chose qu'il ne comprends pas, il risque même de ne pas démarrer du tout, ou alors, on risque d'obtenir un résultat qui n'est carrément pas celui auquel on s'attendait. C'est à peu pres pareil pour le subconscient. Faites une phrase et demandez vous ce qu'un ordinateur en ferai. Si vous dites, "je vais faire un rêve lucide", l'ordinateur ne sera pas quand démarrer le programme, et le résultat obtenu n'arrivera jamais. Dans la mesure du possible, essayer d'être le plus précis possible en ce qui concerne les facteurs de  temps, de quantité et de qualité (sans trop vous prendre la tête non plus ;) )

2) Pas de forme négative
Le subconscient à tendance à ne retenir que certain mot clé d'une phrase, comme nous d'ailleurs. Vous avez déjà remarqué dans les films ce qui se passe quand quelqu'un dit " ne regardez pas en bas"? Eh oui, on regarde immédiatement en bas. Si vous dîtes "je n'est plus peur des araignées", le subconscient ne va retenir que peur et araigneés (donc tout le contraire de ce que vous vouliez). Il faut donc bannir totalement la forme négative. Le mieux est donc d'utiliser la forme affirmative avec les mots-cléfs adéquats.

3) Pas de conditionnel
En effet, quand on parle au subconscient, il vaut mieux éviter de faire des phrases qui laisse une place pour le doute et donc pour l'échec. Si vous dîtes "Cette nuit, il faudrait que je fasse une P.A", vous pouvez être sûr à 100% que vous n'en ferez pas. Il faut donc faire des phrases qui ne laisse pas paraître la moindre ambiguïté.

4) être réaliste
Eh oui, le subconscient n'est pas un bon génie faiseur  ;) . Il est clair qu'il vaut mieu être réaliste quand on parle au sudconscient. Les phrases du genre "demain, je vais voler" ou "je vais faire un kamehameha", ne risque pas de fonctionner. Par contre vous pouvez lui dire de vous rendre plus sensible à l'énergie. Vous pouvez aussi essayer de décomposer un objectif qui parait irréalisable, en plusieurs petit plus facilement réalisable.

5) La taille de la suggestion
Je préconiserai d'être assez concis, mais j'ai déja entendu qu'on pouvait parler à son subconscient en faisant un long monologue. Sincèrement, je ne sais pas du tout si on peut lui proclamer un long monologue, et s'attendre à un résultat concret. Moi, j'utilise des phrases assez courtes (une dizaine de mots en général), et ça marche tres bien. A vous de voir  ;)

6) La répétition
Ce que je veux dire par là, c'est le nombre de fois qu'il faut se répéter la phrase avant que ça marche. Il n'y a pas de recette miracle. Certains auront besoin de se dire une fois leur suggetion pour qu'elle fonctionne directement, d'autres aurant besoin de recommencer 10 fois avant que ça donne des résultat. N'abandonnez pas et soyez persévérant.

7) La visualisation
A la place de se répéter une suggestion, il est possible de visualiser le resultat qu'on voudrait obtenir. Cette méthode est tout aussi éfficace voir plus éfficace qu'une phrase. Si vous voulez faire une P.A, visualisez vous dans votre corps astal en train de regarder votre corp physique. Essayer de ressentir les emotions que vous aurez quand ce sera fait. Plus la visualisation sera précise et plus les résultats seront probant.

8) surement la plus importante : ça marche alors croyez-y
Eh oui, tout est là. L'autosuggestion ne fonctionne que si vous n'avez pas le moindre doute sur ce qui va se passer. Quand vous demandez quelque chose à votre subconscient, demandez-le en sachant déjà que ce que vous demanderez va se réaliser. Je le répète encore, l'autosuggestion fonctionne, alors n'ayez pas le moindre doute. A titre d'exemple, la première fois que j'ai fait de l'autosuggestion, j'ai voulu faire une P.A, et ben la nuit même j'en ai fait une.

Un dernier conseil : écrivez votre suggestion avant de passer à l'acte de manière à bien vous en imprégner. Comme ça, une fois en transe vous n'aurez pas besoin de partir dans tous les sens pour trouver une phrase valable.

Voila, je pense avoir fait le tour de la question. Si je vois d'autres précisions à apporter je vous le dirai. Je déclare donc ce mini guide officiellement fini.

N'hésitez pas à faire des critiques, ou à rajouter des choses que j'orai oublié.

J'espère que cela vous aidera. A+

Modifié par aldebaran, 20 mars 2006 - 17:04.

le secret pour y arriver: c'est de le vouloir
"la force du vouloir dépasse la force du réel"

#10 Seeker

Seeker

    lamed vav

  • Modérateur
  • 2 072 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:92

Posté 20 mars 2006 - 19:29

Citation

Il y a toujours le principe des conditionnements, cette fois, le conscient n'est pas là pour rejeter l'affirmation en bloc, mais il faut quand même lutter contre des années et des années de conditionnements, et il y a aussi d'autres mécanismes subtils en filet de sécurité.  


Les conditionnement sont en effet la clé de reussite dans le domaine des facultés psychiques (télékinesie, teleportation...). D'aprés une théorie, 90 % du processus d'un phénoménes psychiques est du à la pensée (donc conditionnement) et le reste l'énergie, les condition physique etc...

Sinon l'article est très interessant. Je pratique l'auto suggestion pour les rêves lucides, ça marche à 100% pour moi (quand on veut on peut :D ). Mais j'ai l'impression que quand on fait une auto suggestion, l'énergie s'active automatiquement, par exemple dans le cas du marin congelé à 20 degrès, il a du utilisé son énergie pour faire ce phénoméne non ? Ben voilà comment j'en suis arriver à ma conclusion.

Bravo pour l'écriture de ton article.
Mon blog sur les états modifiés de conscience (rêve lucide, projection astrale), la spiritualité et l'éveil de la conscience, selon ma propre expérience.

#11 Dargon

Dargon

    Onironaute

  • Membre
  • 49 messages
  • Sexe:Homme

Posté 20 mars 2006 - 19:52

Avant tout, bravo pour ton travail sur l'autosuggestion très bien réalisé.  :10:  Je comptais m'en servir dès ce soir pour tenter un rêve lucide, et en fait j'espérais que tu allais finir avant que je m'y tente :D  Comme quoi... Enfin bon, voilà les quelques questions (assez peu parce que c'est très clair) que je me pose après lecture de tout ça :

Voir le messagealdebaran, le Mar 20 2006, 04:52 PM, dit :


1) La précision
En regle générale, il vaut mieu être assez précis quand on parle à son subconscient. Par exemple, quand on fait un programme en informatique, on est obligé de prendre compte tous les parametres et les eventuels problèmes avant de faire le programme, ou sinon, le programme risque de s'arréter en plein milieu à cause de quelque chose qu'il ne comprends pas, il risque même de ne pas démarrer du tout, ou alors, on risque d'obtenir un résultat qui n'est carrément pas celui auquel on s'attendait. C'est à peu pres pareil pour le subconscient. Faites une phrase et demandez vous ce qu'un ordinateur en ferai. Si vous dites, "je vais faire un rêve lucide", l'ordinateur ne sera pas quand démarrer le programme, et le résultat obtenu n'arrivera jamais. Dans la mesure du possible, essayer d'être le plus précis possible en ce qui concerne les facteurs de  temps, de quantité et de qualité (sans trop vous prendre la tête non plus ;) )

5) La taille de la suggestion
Je préconiserai d'être assez concis, mais j'ai déja entendu qu'on pouvait parler à son subconscient en faisant un long monologue. Sincèrement, je ne sais pas du tout si on peut lui proclamer un long monologue, et s'attendre à un résultat concret. Moi, j'utilise des phrases assez courtes (une dizaine de mots en général), et ça marche tres bien. A vous de voir  ;)

Ca me parait assez difficile comme allant dans deux sens contraires de remplir ces deux exigences, l'une demandant de rallonger la demande pour être bien claire et l'autre demandant d'être synthétique... tu n'aurais pas quelques exemples de phrases dans des buts précis ?

Citation

7) La visualisation
A la place de se répéter une suggestion, il est possible de visualiser le resultat qu'on voudrait obtenir. Cette méthode est tout aussi éfficace voir plus éfficace qu'une phrase. Si vous voulez faire une P.A, visualisez vous dans votre corps astal en train de regarder votre corps physique. Essayer de ressentir les emotions que vous aurez quand ce sera fait. Plus la visualisation sera précise et plus les résultats seront probant.

Mais dans le cas d'un rêve lucide, par exemple, il a une forme qui peut varier du tout au tout, alors est-ce qu'il faut essayer de visualiser toujours la même scène ou bien il faut s'imaginer en train de nous promener consciemment dans un décor changeant à chaque tentative (enfin à chaque réussite de rêve lucide en réalité, puisque ça va marcher  :lol: J'ai déjà bien ça en tête) ?

#12 aldebaran

aldebaran

    Membre mental

  • Membre
  • 228 messages
  • Lieu:essone (91)

Posté 21 mars 2006 - 09:03

Tout d'abord, merci pour les compliments, mais le plus important pour moi est de savoir que ce guide peut aider ceux qui en on besoin  :) . Je n'ai besoin de rien d'autre ;)

Citation

Mais j'ai l'impression que quand on fait une auto suggestion, l'énergie s'active automatiquement, par exemple dans le cas du marin congelé à 20 degrès, il a du utilisé son énergie pour faire ce phénoméne non ?

En effet, le subconscient sait bien mieux manipuler l'énergie que le mental conscient, et heureusement d'ailleurs. C'est, entre autre, pour ça qu'il est très bien gardé. Le marin devait se persuader qu'il allait mourrir de froid, le subconscient a alors dût manipuler et transformer l'energie interne afin de produire un froid capable de provoquer des engelures, de geler les organes et au final d'être en accord avec les suggestions qu'il recevait : "je vais mourrir de froid". De ce fait, le subconscient peu être un outil incroyablement puissant et éfficace quand on sait bien s'en servir et quand on ne perd pas de vue que TOUT est énergie (imaginez un peu vos possibilités).

Citation

Ca me parait assez difficile comme allant dans deux sens contraires de remplir ces deux exigences, l'une demandant de rallonger la demande pour être bien claire et l'autre demandant d'être synthétique... tu n'aurais pas quelques exemples de phrases dans des buts précis ?

Je ne pense pas que ces deux regles soit contradictoires, on peut être précis et concis, et en plus, quant il est question de la taille de la phrase, il n'y a pas vraiment une norme comme, je l'ai déjà dit. Quand on va chez un hypnothérapeute, celui-ci parle à notre subconscient en utilisant de longues phrases, et les resultats sont tout aussi probant qu'avec des petites phrases. Mais si tu veux des exemples, alors voila : "Cette nuit, je vais être lucides dans tout mes rêves" (10 mots), "Dès mon réveil, je me rappelerai de mes rêves" (9 mots), "cette nuit, je ferai une P.A" (7 mots). Voila quelques une des suggestions que j'utilise juste avant de m'endormir, et elles fonctionnent sans aucun problèmes avec moi. Teste les et dit moi ce que t'en pense, ou mieux encore,  adapte les pour trouver celles qui fonctionneront le mieu pour toi  ;) .

Citation

alors est-ce qu'il faut essayer de visualiser toujours la même scène ou bien il faut s'imaginer en train de nous promener consciemment dans un décor changeant à chaque tentative (enfin à chaque réussite de rêve lucide en réalité, puisque ça va marcher laugh.gif J'ai déjà bien ça en tête) ?
        

visualise toi dans un rêve dont tu peux te souvenir facilement. Mais ne mets pas l'accent sur ce qui t'entoure, mais plutôt sur le fait que tu es lucide. Imagine que tu es conscient que tu rêve, regarde le decor en étant admiratif du travail éffectuer par le subconscient, imagine la joie que tu ressent d'être lucide... etc. Le but étant de mettre en avant ta lucidité et non le rêve lui même.

Voila, j'espère avoir bien répondu  :) . A+
le secret pour y arriver: c'est de le vouloir
"la force du vouloir dépasse la force du réel"

#13 rezorb

rezorb

    C'est moi dans la boite

  • Membre
  • 141 messages
  • Lieu:toulon

Posté 21 mars 2006 - 14:37

Merci beaucoup pour se guide j'i ai trouvé ds reponses  :10:
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." JC Vandamme.

#14 Dargon

Dargon

    Onironaute

  • Membre
  • 49 messages
  • Sexe:Homme

Posté 21 mars 2006 - 17:33

Merci pour tes réponses, bien qu'elles amènent à leur tour d'autres questions  :D

J'ai essayé hier soir de l'autosuggestion, et je me suis répété je ne sais combien de fois "Je ferai un rêve lucide en m'endormant" (7 mots  :P ), ceci ajouté au fait que toute la journée j'ai porté une attention de chaque seconde à mon environnement, et qu'avant de m'endormir, j'ai essayé de réaliser des WILD. Avec tout ça, j'étais sûr à 100% de réussir. Résultat ? Non seulement je n'ai pas fait de rêve lucide, mais je n'ai pas fait de rêve du tout !  :(  Alors j'aimerais savoir si, si l'on fait appel à l'autosuggestion, on doit se dispenser de vouloir utiliser d'autres moyens conscients de parvenir à notre but, ou bien s'il est possible de combiner les deux.

Aussi, tu donnes plusieurs exemples de suggestions possibles, alors ça m'a fait me demander : est-il possible de combiner des suggestions ? Dans le cas où c'est possible, y a-t-il un ordre précis à respecter ou bien on peut les répéter dans n'importe quel ordre ?

Enfin, dans le même ordre d'idées, y a-t-il un moment précis pour faire de l'autosuggestion ? La force de la voix (ou le fait de répéter mentalement) a-t-elle de l'influence sur les résultats ?

Et pour la visualisation, j'essaierai ça dès que possible ^^

Modifié par Dargon, 21 mars 2006 - 17:39.


#15 elminster

elminster

    Chercheur de visions

  • Membre
  • 96 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:paris

Posté 21 mars 2006 - 21:53

J'avais écrit un texte sur l'autosuggestion, si ca peux vous interesser.

-------------------------------------------------------------------------

L'autosuggestion est une clé essentielle, et sa maitrise vous permettra d'avancer plus vite.
Ce domaine mérite d'être étudié, et peux résoudre de nombreux problèmes.

Theorie :
---------

Le cerveau humain est divise, de maniere très shématique, en 2 parties :

- La partie consciente,
- La partie subconsciente.

La partie consciente regroupe l'ensemble de nos facultés de raisonnement, de reflexions et
egalement nos sens.

La partie subconsciente, elle, ne raisonne pas, ne discute pas, elle agit. Elle occupe
environ 90 % de notre cerveau. C'est notre subconscient qui gere tout le fonctionnement
de notre corps.

L'autosuggestion consiste a faire agir le subconscient d'une maniere donnée.

La regle d'or est que ce que la conscience accepte comme vrais est aussi accepte
par le subconscient. Par contre, ce que la conscience considere comme faux ne penetrera pas
le subconscient. L'autosuggestion est basee sur la CROYANCE.

Le subconscient parle aussi beaucoup avec les sentiments.

Maintenant, on peut se demander ce que l'on peut obtenir avec l'autosuggestion. Bardon
precise que tout ce qui concerne l'être, comme l'aquisition de qualites... est tout a fait
possible. Par exemple, on pourra diminuer l'action de certains défauts, développés ce que
l'on souhaite aquerir... On peut aussi agir dans tous ce qui concerne notre vie, dans un sens large.

Pratique :
----------

La finalite de l'autosuggestion est d'implanter de nouvelles croyances. Ces croyances
mettront en action votre subconscient et vous permettront de réaliser vos désirs.

Par exemple, certaine personnes sont timides. L'implantation de la croyance qu'elles se
debarassent de cette tarre et gagne chaque jour en confiance leurs permettront de faire des
progrès.

De maniere concrete, la pratique montree par Bardon est excellente. Vous prenez une injonction
presente et positive. Ce sont ce genre d'injonctions qui sont le plus appropriées.
Dire "je serais ceci, cela..." n'est pas recommendable, car parfois "plus tard" = "jamais".
Le subonscient pense aussi de maniere positive d'ou l'interet de prendre des suggestions positives.

Par exemple, des suggestions pratiquables sont :
"tous les jours, à tous les niveaux, je vais de mieux en mieux"
"je m'ameliore chaque jour d avantage dans telle discipline"
"ce que les autres pensent de moi me laisse indifferent"
"je me debarasse de toute culpabilite maintenant et pour toujours"

ATTNTION, ce genre d'injonctions se doivent d'être acceptees par la conscience, sinon ca ne
marchera pas. L'AUTOSUGGESTION EST BASEE SUR LA LOI DE CROYANCE.

Voila differents conseils et remarques.

- Travailler le matin au reveil et le soir avant de se coucher.
A ce moment, la conscience est endormie, et l'activite subconsciente s'accroit. Les injonctions sont
mieux acceptees. Surtout, l'interet principal de travailler avant de s'endormir, c'est que pendant le sommeil
le subconscient continue à travailler.

- Changer la formulation des injonctions.
Si dire "je suis une sommite de la sagesse" vous fait rire, changez vite la formulation ainsi
"chaque jour, je fait preuve de plus de sagesse". Ainsi, l'injonction est plus facilement acceptable.
Vous pouvez aussi simplement reciter des mots. "Succes, abondance" repetes en boucle est tres efficace par
exemple, car cela emplie le subconscient de l'idée vehicule par ces mots. Au final vous n'affirmez rien, et
donc cela ne remet en cause aucune croyance. Méditez aussi sur le sens de ces mots.
Vous pouvez aussi visualiser votre desir deja realise, ou visualiser une image representant votre desir
deja realise. Les chinois disent qu'une image vaut mille mots.

- Les sentiments.
Le subconscient parle avec des sentiments. Les meilleurs sentiments sont

** Amour/enthousiasme : vraiment desirer ce que vous demander, et prononcer vos injonctions
avec amour, avec la certitude que cela vous sera accordé. Plus vous avez de la gratitude dans vos injonctions,
plus cela sera efficace. Par exemple, demandez quelque chose, et remerciez en sachant que deja vous obtiendrez
ce que vous demander. Un père dit à son enfant "je vais t'offrir un VTT". L'enfant n'a aucun
doute qu'il va recevoir le velo et est deja reconnaissant. Voila une attitude qu'il est bon d'adopter.

** Joie du désir déjà réalisé. Imaginez que votre désir est déjà réalisé et ressentez en la joie.

Si ces sentiments ne sont pas présents, aucune importance, ils appraitront pendant la pratique tout seul.
Restez toujours dans un bon état de détente en pratiquant, les crispations n'étant absolument pas recommandées.

- "une verite est un mensonge repete un grand nombre de fois". En repetant lentement, calmement, vos injonctions,
vous créez cette croyance que vous voulez en vous.

- Attention dans le quotidient. En pratiquant l'autosuggestion, faites attention a ce que vous pensez sans arret
dans la journée. Essaillez aussi autant que possible d'agir en conformite à ce que vous souhaitez.

- Le rythme : répétez vos injonctions sur le même tons, de manière monotone, comme un robot, à la manière d'une berceuse.

J'ai juste décrit ce que je pense important. La pratique a adoptée est décrite par Bardon.
Vous pouvez aussi utiliser l'autosuggestion visuelle. Par exemple, ecrivez sur un papier en grand votre injonction
et un gros point au milieu. Fixez ce point. Ou lisez cette injonction en boucle a a manière d'un robot.

L'autosuggestion auditive est aussi très interessante, surtout grâce au peu d'effort qu'elle demande :
vous enregistrez vos injonctions sur une casette puis vous ecoutez ca en vous endormant, en vous laissant
emporte dans le sommeil par cette casette.

Je voudrais donner quelques pistes et méthodes interessantes pour la pratique :

Le travail avec la musique peut être une grande aide. Prenez une chanson qui traite de ce que vous voulez (et
qui vous plaise), puis en l'ecoutant, laissez vous emportez par elle tout en imaginant tout ce que vous souhaitez.
Vous pouvez aussi l'écoutez en vous endormant en vous baignant dans les paroles de cette musique et en vous ouvrant à elle.
Répétez cet exercice régulièrement.

Il existe aussi des dessins hypnotiques. En les fixant, ils produisent un leger effet d'hypnose, cad un endormissement
de la conscience. Vous pouvez vous en servir pour une imprégnation subconsciente plus efficace.
J'avais essaille ca un temps, puis aretté, trouvant qu'on pouvait agir tout aussi efficacement dans un état d'ensommeillement,
avant de s'endormir, mais je pense que cette possibilité mérite d'être soulignée.

Parfois, il est très dificille de changer une croyance tellement elle est implantee fortement. Par exemple, vous pouvez avoir une peur :
affirmez qu'elle n'existe pas ne va que la renforcer, car votre injonction ne fera que faire reference a un problème
que vous savez existant.
Imaginons que vous avez des problèmes de culpabilité, vous vous trouvez coupable. Dire "je suis innocent" renforcera
le fait que vous vous considérer comme coupable. Il faut changer l'injonction (je me pardonne, la culpabilite en moi
diminue puis disparait...) de manière à impliquer une évolution du problème plutôt que sa négation.
Une autre manière consiste a adapter notre exercice de la paix mentale du degré 1.
Derrière chaque croyance négative se cache un sentiment. En fait, cette croyance est comme une sécurité vous permettant
de ne pas affronter ce sentiment. Vous affirmez une croyance, et ensuite elle vous permet de ne pas faire face a certains
sentiments cristalisés en vous. Alors que faire ? La solution consiste à aller dissoudre ce sentiment.
Voici une manière pratique que vous adapterez à votre cas :
pensez à votre croyance malsaine, mais plutot que d'intellectualiser la chose, ressentez le sentiment associé. Par exemple,
pour la culpabilite, pensez a ce qui vous rend coupable et ressentez le sentiment de culpabilite associe. Si vous voulez
vaincre de la timidite, imaginez que vous vous débarasser de votre croyance, ce que ca implique : des peurs pourraient
remonter (peur de rencontrer du monde, d'être jugé ou sensation désagréable indéfinissable)...
Une fois que ces sentiments sont dans votre conscience, appliqué l'exercice de la paix mentale mais un peu adapté
pour la situation. RESSENTEZ SANS JUGEMENT ces sensations. NE FUYEZ PAS. Si elle fait mal, vous brule, alors ne resistez pas, soyez
simplement conscient, sans jugement. Si vous sentez que le sentiment est plus intense, alors c'est ainsi, prenez en simplement
conscience... Ici, je précise qu'il s'agit nous pas d'observation dans un sens de visualisation mais dans un sens de
prendre conscience. Ne jugez pas. Ressentez simplement sans vous posez de question. N'oubliez pas, vous agissez sur le sentiment,
pas sur la pensée ou la croyance associée. A un moment, la sensation va disparaitre, et la croyance associée, qui n'a plus
rien a protéger va partir de suite ! La croyance négative est partie ! De plus, quand elle part, une croyance positive
associée (l'inverse de la croyance malsaine) la remplace ! Les sensations négatives, suffisamment ressentie sans jugement, s'effondrent.
C'est une technique très puissante et radicale qui ne demande qu'à être utilisée.

Je voudrais donner d'autres suggestions concernant un usage original de l'autosuggestion :

- Pour résoudre un problème ou avoir de la lumière concernant une question, demandez de l'aide à votre subconscient.
Méditez quelque secondes, minutes... sur l'idée que le subconscient a accès à n'importe quelle ressources, peut
contacter le subconscient de l'humanite... Il sait deja ce qui se prepare avant que les evenements se soient concretises...

Une fois fait, ou si cela est deja clair pour vous, parlez à votre subconscient :
"Tu as accès à toutes les informations, tu me donnes la solutions à ce problème"
"Tu me révèle ou j'ai mit tel objet..."
"Tu me donnes l'inspiration pour ceci, cela..."
"Tu me revele toujours tout ce que je doit savoir"

Vous pouvez écrire sur une feuille de papier un message pour votre subconscient, et le mettre sous votre oreiller après
avoir un peu médité dessus. Puis n'y pensez plus.

- Quand vous agissez sur le plan matériel, notamment dans des buts d'aquisitions matérielles, demandez
à ce que vos désirs s'accomplissent celon l'ordre divin, pour le plus grand bien de tous.
Ce que j'aime dire : "voilà, je demande cela, mais je demande avant tout que ce soit la volonté de Dieu et non
la mienne qui soit accomplit".

Vous savez que ce que vous vivez dépend de vos croyances. Par conséquent, en faisant surgir le concept
d'abondance divine et de succès en vous, vous l'experimenterez plus facilement dans votre quotidient.
Joseph Murphy suggère l'utilisation de l'injonction "succès, richesse" répété en boucle.

- Contacts avec des entités

Dans mon travail avec le tome 2, j'ai utilisé une methode que je vous donne.
Pendant le sommeil, les corps subtils voyagent. Je pense qu'il est possible de demander au subconscient
que pendant le sommeil vos corps aillent visiter un esprit précis et lui demander de l'aide.

Je prie mon ange gardien de m'assister pendant l'opération et de me protéger.
Je pense a l'esprit, me concentre sur son sceau, l'observe, le ressent... Puis je demande que pendant
mon sommeil je visite cet esprit et lui demande de m'informer, si cela est voulut, sur tel ou tel sujet.
Je pense à aller le visiter pendant mon sommeil tout en m'endormant. Vous pouvez préciser que toutes les informations
révélées soient accesibles à votre conscience facilement.

Au réveil remercier votre ange gardien et l'esprit, quel que soit les résultats.

Je l'ai effectué une fois. Je ne vous garantit rien sur les résultats, et cela reste plus une experience, dans mon cas, qu'une
pratique absolument sure.

Si je vous décrit cette experience ici, c'est à titre informatif seulement.

- La respiration consciente

J'en parle parce que c'est plus ou moins relié à l'autosuggestion. Soyez toujours détendue, et surtout, laché prise,
cad que vous vous dites à peu près "si ca marche tant mieux, sinon tant pis mais je l'accepte. Les choses se passeront
comme elles se passeront".

La respiration sera faite de manière pulmonaire, et si possible cutanée. Chacun agira du mieux qu"il peut, en sachant
qu'au final c'est surtout la FOI qui compte.

Voilà une methode applicable :

** Aquisition d'une qualité, énergie...

Vous pouvez pensez à cette qualite pour vous y relier, ou alors vous imaginez dans un océan de paix, de bien-être...
En respirant pensez
"j'inspire le succès, la lumière..." (inspiration, et essailler de RESSENTIR tout cela rentrer en vous).
"j'intègre en mon être le succès..." (rétention, attention soyez toujours à votre aise, la qualite de la pensee prime plus
que la quantité d'air inspirée).
En expirant vous avez plusieurs choix comme par exemple :
"j'expire hors de moi tout echecs, inquietude..." (sentez cela partir).
"je manifeste dans ma vie le succes..."
Vous pouvez aussi ne rien faire pendant l'expiration.

Vous pouvez aussi avoir simplement conscience que vous inspirez la qualite au lieu de parler, ou la visualiser
penetrer en vous...

N'oubliez pas, si vous visualiser de la lumière, vous faites agir le feu. N'oubliez pas la conscience de ce qu'est
cette lumiere (une qualite, energie...) : cela rejoint la terre, l'élément le plus dense. Soyez conscient de ce que représente
la lumière visualisée. Visualiser une lumière blanche simple est différent de visualiser la force vitale qui s'exprime
par une lumière blanche (il y a aussi d'autres couleurs pour la force vitale). Cette différence s'apelle la CONSCIENCE.

Je voudrais aussi avancer une petite remarque très importante : en ayant une bonne quantité d'énergie en vous,
vous matérialiser beaucoup plus facilement vos désirs. N'oubliez de pratiquer la respiration de Force vitale
de temps en temps afin d'alimenter de manière correcte vos batteries. Néanmoins, la meilleure manière d'avoir
de l'énergie est d'avoir une vie saine et équilibrée, cad par exemple faire attention à son alimentation, bien dormir et faire
un peu de sport. Que cela ne soit pas non plus une incitation à vivre comme un ermite, la vie est faite pour s'amuser
aussi, dans des proportions correctes !

** Action sur le plan matériel

Cette action doit vous concerner. Par exemple, réussite dans un domaine précis...

En respirant, pensez :
inspiration : recitez une injonction ou pensez à votre désir, et pensez qu'il monte jusqu'à votre moi superieur et
l'imprègne de cette idée et qu'il la capte.
rétention : continuez ainsi.
expiration : pareil que pour l'inspiration, excepte que vous pensez que cette injonction est maintenant une réalité
sur notre monde dense. Elle se réalise dès maintenant.

Je tire cette technique du livre de Sanaya Roman et Duane Packer : "Créer l'abondance".

Biographie :
------------

Je voudrais terminer en donnant une biographie pour que vous puissiez développer ce sujet. Je me suis largement
inspiré de ces livres pour écrire ce texte. J'ai aussi travaillé ces techniques pour la plupart.
Je vous recommande de vous documenter sur toutes ces techniques liées à l'autosuggestion car elles sont vraiment
essentielles.

- "Exploitez la puissance de votre subconscient" de Joseph Murpy. Livre de référence sur le domaine.
Je recommande d'ailleur la totalité des livres de cet auteur, plein de bon sens, d'amour et d'intelligence.
Il traite des "problèmes" auquels sont confrontés les être humains : relations, santé, travail...

- "Le principe LOLA" de René Egli. Livre écrit par un économiste traitant de l'utilisation des Lois universelles
pour atteindre ses buts en un minimum d'efforts et de temps (action/réaction, laché-prise, amour). Un excellent livre que tout
bon manager d'équipes (et n'importe qui d'ailleurs) devrait lire et méditer.

- "Créer l'abondance" de Sanaya Roman et Duane Packer. Je le recommande à tous, c'est la bible du domaine.
Il approche la question de manière très pratique, et rayonne une pure lumière. C'est un chef d'oeuvre.

- Shakti Gwaian a aussi écrite des livres sur le domaine de la visualisation créatrice qui valent la peine d'être lus.

- Florence Scovel Schinn, http://membres.lycos...outofmydreamzz/

Il y a bien d'autres auteurs, je ne peut pas tous les citer, ceux ci-dessus m'ont le plus marqués.

Je voudrais terminer par une petite reflexion :
"si vous refusez de penser, ce sont les autres qui penseront pour vous"
Générallement, la pensée vehiculée par les médias poubelles est hautement insecuritaire voire franchement aberante.





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)