Aller au contenu


La nature et les dangers de la projection astrale


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
146 réponses à ce sujet

#16 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 02 janvier 2005 - 18:51

Bonjour à tous !

Désolé de n'avoir pas répondu plus tôt mais j'ai eu de sérieux problèmes de connexion cette semaine, je vais donc essayer de rattraper mon retard dans un post qui s'annonce fort long :) (je vais essayer d'aller à l'essentiel malgré tout car je vois que beaucoup ont déjà répondu).

nagual dit :

Bonjour Kalonek,

J'ai lu ton article sur les dangers de la projection astrale, et je te félicite pour ton travail que je trouve d'excellente qualité.

Merci nagual pour ces compliments qui me vont droit au coeur :)

nagual dit :

- Tentative d'extraction: Durant un temps, il m'arrivait souvent de devenir lucide alors que j'étais dans mon corps physique, parce que je sentais que "quelque chose" m'attrapait par les pieds et me tirait hors de mon corps. Dans les premières années (aux alentaours de 96 je dirais), cela a marché quelques fois, et je me rappelle avoir été balladé en étant tenu par les pieds, la tête en bas, un peu spécial ;)

Crois-tu qu'il s'agit là aussi d'entités qui auraient été créées par mon imaginaire ? Personnellement, j'en doute, car je n'avais absolument aucune peur ni aucune pensée de ce type à l'époque. J'ai déjà été "attrapé" par ailleurs aussi, par les bras notamment une fois, et lorsque j'ai sorti la tête pour voir qui me tenait, j'ai vu une sorte de démon aux yeux verts triangulaires (dans ce cas, là aussi je doute qu'il s'agissait d'une création onirique, même si cela me paraît plus probable tout de même).

Hmmm je connais ça effectivement, ça ne m'est plus arrivé depuis quelque temps mais notamment cet été où j'ai été soumis à une longue attaque psychique j'étais souvent réveillé en partie dans mon corps astral par des bras démoniaques ou des figures qui voulaient me tirer de la sorte. Je ne souviens pas par contre avoir jamais été baladé de la sorte avec la tête en bas etc :) Je pense que pour expliquer tes expériences de "balades", il faut prendre en compte la capacité qu'à l'inconscient à agir de façon relativement autonome, et donc à donner l'impression d'être baladé et tenu alors qu'il n'y a rien de concret qui nous fait bouger à part nous. Je dis cela car il m'est arrivé souvent notamment en transe profonde de sentir mon corps astral être progressivement et de plus en plus nettement tiré d'un côté puis de l'autre, comme balotté par une vague ou tiré par une corde dans une substance gluante sans que je ne veuille rien faire, et pourtant les sensations étaient vraiment nettes, et je suis même parvenu par ce biais à sortir dans l'astral plusieurs fois sans aucun effort, juste en observant ce balottement involontaire, mais il n'y avait aucune présence une fois dehors.

Voilà pour ce qui est des "balades" suivant mon expérience. Mais par contre comme je l'ai dit pour le coup des faces démoniaques et tout le tintouin, c'est assez classique d'une attaque psychique selon moi, je vois du moins cela par rapport aux expériences que j'ai eu cet été notamment ou ce genre de réveil désagréable m'arrivait une nuit sur deux. Je ne dis pas par contre que ce qui est vu alors (le démon aux yeux verts pour toi, moi par exemple un démon rouge à moitié invisible aux doigts crochus) et que l'on ressent nettement sur soi est une véritable apparition astrale ou bien une projection de l'assaillant sur notre esprit pendant que l'on est en train de voir dans l'astral, même si je penche plutôt pour cette dernière option.

Merci en tout cas pour ces remarques, j'incluerai ces entrées dans la prochaine révision de cet article qui commence à dater il est vrai.

nagual dit :

- Tentatives de possession. Cela semble assez rare, mais j'ai déjà rencontré aussi d'autres personnes qui avaient vécu cela. Je n'ai pas de preuve absolue qu'il s'agisse bien d'une tentative de possession, en fait c'est en lisant les témoignages d'une autre personne sur internet que je me suis dit qu'elle devait avoir raison. La sensation se situe au niveau du périnée, où l'on sent pénétrer quelque chose de bas en haut. C'est une sensation assez désagréable (mais il y a pire, j'en reparlerai dans un autre sujet), et pour ma part j'ai toujours réussi à empêcher que cette force ne pénètre de plus de quelques centimètres (en me réveillant), mais la personne que j'ai croisée sur le net disait qu'elle avait parfois senti cette force pénétrer jusqu'au bas des omoplates !

As-tu vécu des expériences de ce genre ? As-tu des commentaires ? Merci.

J'ai déjà vécu ce genre d'expérience, pas plus tard qu'il y a 5 mois d'ailleurs. J'ai été réveillé un matin par une énorme vibration dans mon chakra racine, la plus forte que je n'avais jamais sentie, à tel point que bien qu'ayant les yeux grands ouverts je ne parvenais pas à ressentir mon corps excepté la vibration (alors que je voyais mes bras bouger sous la couverture par un effort suprème de ma part), puis une morsure très violente dans le périnée et la sensation d'un poing d'enfant qui me pénétrait littéralement pour remonter le long de la colonne. Surpris, c'est le moins qu'on puisse dire, j'avais alors appliqué toute mon énergie restante à faire barrage à ce phénomène que je pensais être dû à une attaque très violente sur ma personne, et environ au niveau des premières vertèbres à l'intérieur, là où ma volonté a stoppé cette poussée, il y a eu une véritable déflagration énergétique qui m'a laissé la sensation d'avoir les intestins qui chauffaient jusque dans le creux des reins pendant environ 2 jours, ce qui ne m'était jamais arrivé aussi longtemps.

Après avoir longtemps pensé qu'il s'agissait d'une attaque, il s'avère que suite à différentes discussions je pense qu'il s'agit aujourd'hui d'une poussée de kundalini à partir du chakra racine, les sensations correspondant parfaitement, et non d'une tentative de possession. A vrai dire une expérience similaire m'est arrivée très récemment et là j'ai appuyé la montée qui était plus lente, et tout s'est bien passé.

nagual dit :

il m'a regardé d'un air malsain qui avait l'air de vouloir dire "ah tu veux jouer ?" et il m'a envoyé comme une décharge très désagréable dans mes bras.

Cela a aussi été le cas pour moi lors d'une de mes "rencontres" avec le démon rouge, son contact m'électrisait au sens péjoratif, me donnant une sensation des plus étranges et désagréable dans le bras, comme des picotis puissants et des frissons.

En tout cas pour ma part je ne pense pas du tout que ce sont tes démons personnels au sens où semblent l'entendre les gens qui disent cela, en tout cas ils sont bien réels et indépendants lorsqu'on les rencontre, c'est le moins qu'on puisse dire et je ne pense pas que tu me contrediras :ph34r:

nagual dit :

Sinon, tout récemment, j'étais endormi sur le ventre et j'ai senti mes jambes astrales qui "partaient" (c'est un autre sujet que je compte aborder bientôt sur le forum, dans un autre fil). Je ne pense pas qu'une entité me tirait par les jambes, mais cela m'a rappelé l'époque où cela m'arrivait, et, pour la première fois depuis que j'ai ce type d'expérience, je me suis senti très en colère. Au moment où je sentais cette vague de colère, j'ai senti une masse énorme se poser sur moi. J'avais vraiment l'impression d'être écrasé et d'étouffer, c'était très pénible, alors je me suis réveillé. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas vécu d'agression caractérisée (plus de 3 ans). Je me suis demandé en fait si ce n'était pas ma colère qui avait attiré cette entité...

Ce que tu dis avec les jambes qui partent "toutes seules" correspond un peu à ce que je raconte plus haut à propos de mouvements involontaires du corps astral, comme ce genre de sorties non voulues que j'ai aussi connu (plus trop dernièrement toutefois). En tout cas je connais très (trop) bien cette sensation soudaien de pression tant physique que mentale qui s'écrase soudain sur soi, caractéristique d'une attaque psychique "forte", mais c'est généralement plutôt sur le torse pour moi (vu que je dors plutôt sur le dos), mais ça m'est aussi arrivé dans le dos. Dans ces cas là le fait de faire une bonne grosse aspiration énergétique, ou même simplement de déplacer son point de conscience corporelle des pieds vers le haut du corps suffit généralement à casser l'emprise de l'agresseur et à le vaincre, souvent en entendant un cri aigue et inhumain très fortement dans sa tête au moment où la pression se relache. Dans ces cas-là bien sûr la peur est à bannir absolument, seule l'action compte, et il faut pour cela se concentrer immédiatement sur celle-ci sous peine de sombrer dans la frayeur la plus totale et une position de "soumission" comme les animaux qui montrent leur gorge lorsqu'ils sont vaincus, ce qui permet à l'agresseur de faire ce qu'il veut.

nagual dit :

Je dois dire que comparé à Kalonek, je fais pâle figure en terme de combat dans l'astral. Je suis totalement non violent dans le monde physique et pour l'instant je me comporte exactement pareil dans l'astral. Je n'ai jamais tenté d'aggresser ou de faire peur à mon agresseur. Je vais essayer de penser à l'avenir à certains des trucs que j'ai lu sur le forum (épée astral, se remplir d'énergie).

Arf je ne suis pas du tout un expert non plus je te rassure, je partage juste les quelques expériences que j'ai pu avoir et qui pourraient aider d'autres gens, comme tu le fais aussi :) Je suis également totalement non violent dans la vie courante, et je ne ferai pas de mal à une mouche (au sens propre :lol:) D'ailleurs lorsque je me défend (car je ne me bat pas vraiment, je ne provoque jamais tout ça évidemment) je le fais sans aucun sentiment, j'agis de façon mécanique en réaction à ce qui se déroule, de façon à rester parfaitement maître de moi, et je ne ressens d'ailleurs aucune animosité envers l'agresseur, je reste totalement neutre (ce qui par ailleurs a l'avantage de me rendre glissant comme une anguille s'il tente de s'accrocher dans ma peur que l'on projette).

shakti dit :

Il y a des entités vraiment étranges mais néanmoins completement innoffensives, voir amicales.
Le vrai "mal" est quelques fois agréable à regarder, attention! On attire pas les mouches avec du vinaigre non plus!

Arf je n'avais pas vu que shakti avait déjà répondu tout ce que j'avais raconte sur la kundalini et en bien plus complet ;) Désolé de la redite du coup. Mais je voulais confirmer particulièrement cette citation que je trouve des plus vraies. Sans avoir fait beaucoup de "rencontres", je peux déjà dire que l'habit ne fait pas du tout le moine, loin de là, lorsque l'on traite de ces matières. Sans être forcément chrétien, on peut toutefois se rappeler que la Bible propose un modèle très juste à mon sens pour cela, à savoir Lucifer qui est le plus beau des anges et le "Porteur de Lumière". J'ai en tout cas appris à ne jamais me fier à ma vision mais bien plus à mon ressenti profond (par exemple l'attaque du démon rouge dont je parlais m'a donné la sensation d'être beaucoup moins forte que d'autres "invisibles" et donc malgré l'apparence beaucoup plus violente et effrayante du tout je savais que je risquais bien moins que ce que je voyais).

nagual dit :

Une autre chose qui me fait penser que ce dont tu parles est sans rapport, est que d'une part cela m'arrive uniquement dans l'astral et jamais à l'état d'éveil, et d'autre part, cela stoppe immédiatement dès que je me réveille comme je l'ai déjà dit.

C'est aussi le cas pour moi, mais je rejoins l'avis de shakti sur la question. Toutefois il est aussi bon de savoir que le chakra racine est une zone privilégiée pour les attaches d'entités car le centre d'aspiration d'énergie le plus fort, donc d'un autre côté s'il y avait tentative d'intrusion, ce serait le lieu idéal.

nagual dit :

Il faut que j'arrive à faire la distinction entre la basse colère et la "colère divine" dont parle Kalonek

En fait j'ai pu constater que cette "colère" est très spéciale en cela qu'elle est proche de l'Amour paradoxalement. C'est une colère sans haine je dirai, c'est en cela que je dis être neutre lors des attaques, car en me mettant dans cet état d'esprit, comme dit Yog, je me place dans une volonté de réduire au calme et à la paix tout ce qui se trouve autour de moi, l'agresseur y compris donc, même si je dois user pour cela pendant quelques instants d'une violence extrême vis à vis de lui, mais pas véritablement pour le détruire mais plutôt pour lui faire comprendre que la violence qu'il projette sur moi lui revient amplifiée, et que le seul salut est dans la paix et l'Amour.
Evidemment je ne pense pas à tout cela sur l'instant, mais c'est ce qu'il en ressort lorsque j'y réfléchis à posteriori.

Yog dit :

Dans le livre de Gopi Krishna, il me semble qu'en fait il avait fait monter par erreur la kundalini dans Pingala et en se concentrant sur Ida il avait réussi à la faire venir dans le canal central dans Sushumna. Il me semble que c'est ça qu'il décrit si je me souviens bien.

Tout à fait. Le gros de ses soucis s'est arrêté après avoir fait monter la kundalini dans l'autre canal.

Désolé pour ce message un peu brouillon, je n'ai pas eu le temps de bien organiser mes réponses donc ça suit le fil de la conversation, j'espère ne pas avoir été trop confus :ph34r:
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#17 shakti

shakti

    Membre éthérique

  • Membre
  • 98 messages
  • Lieu:Nyon

Posté 02 janvier 2005 - 20:25

Salut Nagal

Oui, en effet, si cela n'arrive qu'en état de décorporation partielle, c'est un peu différent et c'est certainement en rapport avec le chakra de base.
Quand au phénomène de possession, je ne le nie pas, bien au contraire. Nous avons des béances en nous qui laissent le champs libre à cela. Et nous y avons affaire bien plus souvent que nous pourrions le penser. Et sans se mettre en état de conscience modifié. Tu as raison de ne pas éprouver de peur, cela renforcerait leur emprise dans le temps et bloquerait le processus de nettoyage (transmutation).

Bien à toi et bonne année
shakti

#18 nagual

nagual

    Membre astral

  • Membre
  • 105 messages
  • Lieu:Région Parisienne

Posté 06 janvier 2005 - 18:45

Bonjour et merci de vos réponses Kalonek et Shakti =)

"Kalonek" dit :

Hmmm je connais ça effectivement, ça ne m'est plus arrivé depuis quelque temps mais notamment cet été où j'ai été soumis à une longue attaque psychique j'étais souvent réveillé en partie dans mon corps astral par des bras démoniaques ou des figures qui voulaient me tirer de la sorte. Je ne souviens pas par contre avoir jamais été baladé de la sorte avec la tête en bas etc  Je pense que pour expliquer tes expériences de "balades", il faut prendre en compte la capacité qu'à l'inconscient à agir de façon relativement autonome, et donc à donner l'impression d'être baladé et tenu alors qu'il n'y a rien de concret qui nous fait bouger à part nous.

Oui, concernant la partie "être tenu à l'envers" en fait tout cela s'est passé il y a longtemps, je n'avais pas la même sensibilité qu'aujourd'hui, et il est très possible que ce soit mon inconscient qui ait agit de la sorte suite à l'interprétation que j'aurais eu de mon ressenti. Ceci dit, je connais plusieurs autres personnes à qui il est arrivé des choses similaires, notamment une personne qui elle avait carrément l'impression qu'on la faisait tourner à toute vitesse en la tenant par les pieds (comme dans les dessins animés) ;)


Citation

Je dis cela car il m'est arrivé souvent notamment en transe profonde de sentir mon corps astral être progressivement et de plus en plus nettement tiré d'un côté puis de l'autre, comme balotté par une vague ou tiré par une corde dans une substance gluante sans que je ne veuille rien faire, et pourtant les sensations étaient vraiment nettes, et je suis même parvenu par ce biais à sortir dans l'astral plusieurs fois sans aucun effort, juste en observant ce balottement involontaire, mais il n'y avait aucune présence une fois dehors.

Je connais ce genre de sensations. Mais je fais nettement la distinction entre ce type de ressenti (par exemple, j'ai pu constater parfois que mon corps astral "oscillait" de façon synchrone avec ma respiration, en ayant tendance à se désolidariser à l'inspir (par ex, je ne suis plus sûr de la synchro) et revenir en place à l'expir. Ou encore, des vagues d'énergies qui ressemblent à ce dont tu parles. Mais le problème des jambes "qui partent", c'est autre chose. Comme je l'ai déjà dit, je ferai un post spécifique sur ce problème, qui est actuellement ce qui me pose le plus gros problème dans l'astral (lié à un blocage des chakras).

"Kalonek" dit :

Je ne dis pas par contre que ce qui est vu alors (le démon aux yeux verts pour toi, moi par exemple un démon rouge à moitié invisible aux doigts crochus) et que l'on ressent nettement sur soi est une véritable apparition astrale ou bien une projection de l'assaillant sur notre esprit pendant que l'on est en train de voir dans l'astral, même si je penche plutôt pour cette dernière option.

Ce qui est intéressant je trouve, c'est que je ne t'ai pas dit que "mon monstre" avait les yeux verts, mais la peau... rouge :) Peut-être a-t-on rencontré une entité de la même espèce ? ;) D'ailleurs à ce propos je connais une autre personne qui a déjà eu des contacts désagréables dans l'astral et elle parle pour sa part d'entités ayant trois doigts crochus, mais je n'ai pas souvenir du nombre de ses doigts, j'avais autre chose à faire =)

"Kalonek" dit :

Après avoir longtemps pensé qu'il s'agissait d'une attaque, il s'avère que suite à différentes discussions je pense qu'il s'agit aujourd'hui d'une poussée de kundalini à partir du chakra racine, les sensations correspondant parfaitement, et non d'une tentative de possession. A vrai dire une expérience similaire m'est arrivée très récemment et là j'ai appuyé la montée qui était plus lente, et tout s'est bien passé.

Ici, je dois dire que je persiste à penser que nous ne parlons pas de la même expérience. Déjà parce que cela ne m'arrive que lorsque je suis pleinement dans l'astral, sans conscience de mon corps physique, sans possibilité notamment d'avoir les yeux ouverts comme dans le cas de ton expérience (cela m'arrive de pouvoir ouvrir les yeux, mais c'est lors du processus de sortie ou de rentrée uniquement dans mon cas). D'autre part, les sensations ne correspondent pas vraiment. Je n'ai pas de sensation de morsure, et je sens plutôt que "quelque chose" "veut" pénétrer, mais il y a comme une "barrière" qui se tend au niveau de mon chakra racine. Cela donne une sensation de pression, ou de tension, qui est très désagréable, mais absolument pas douloureuse.

Je crois que pour l'instant c'est le status quo pour cette question. Je ne peux pas affirmer qu'il s'agit réellement d'une tentative de possession, et je crois que je vais arrêter d'attribuer ce titre à cette expérience, par soucis d'objectivité, mais je n'ai toujours aucune idée de ce que cela peut-être. Ce que je dois ajouter, c'est que bien que ne ressentant pas de sensation de peur, j'ai comme l'impression lorsque cela arrive qu'il est VITAL que je "résiste", que j'empêche cette "chose" de remonter en moi. Comme je l'ai dit je crois j'ai déjà eu quelques expériences "normales" à l'état d'éveil avec la Kundalini (mais très douces), et pour l'instant je n'arrive pas à voir un lien entre ces deux types d'expériences.

"Kalonek" dit :

Dans ces cas là le fait de faire une bonne grosse aspiration énergétique, ou même simplement de déplacer son point de conscience corporelle des pieds vers le haut du corps suffit généralement à casser l'emprise de l'agresseur et à le vaincre, souvent en entendant un cri aigue et inhumain très fortement dans sa tête au moment où la pression se relache.

ok, merci, je tenterais de faire cela :)

"Kalonek" dit :

Dans ces cas-là bien sûr la peur est à bannir absolument, seule l'action compte, et il faut pour cela se concentrer immédiatement sur celle-ci sous peine de sombrer dans la frayeur la plus totale et une position de "soumission" comme les animaux qui montrent leur gorge lorsqu'ils sont vaincus, ce qui permet à l'agresseur de faire ce qu'il veut.

D'où tiens-tu cela ? J'avoue qu'il ne doit vraiment pas être dans ma nature de rester soumis, j'ai du mal à imaginer que l'on puisse se résoudre à se laisser dominer par ces forces, surtout à partir du moment où l'on sait se réveiller à volonté en quelques secondes ?

"Kalonek" dit :

D'ailleurs lorsque je me défend (car je ne me bat pas vraiment, je ne provoque jamais tout ça évidemment) je le fais sans aucun sentiment, j'agis de façon mécanique en réaction à ce qui se déroule, de façon à rester parfaitement maître de moi, et je ne ressens d'ailleurs aucune animosité envers l'agresseur, je reste totalement neutre (ce qui par ailleurs a l'avantage de me rendre glissant comme une anguille s'il tente de s'accrocher dans ma peur que l'on projette).

Comme je l'ai dit je suis un piètre combattant pour l'instant, même si je ne me laisse pas faire, bien souvent je ne sais pas comment me défendre alors ma solution principale est de me réveiller. Mais ce sentiment dont tu parles, cette espèce de froideur et d'action mécanique, je connais très bien ce sentiment. En fait j'en parle un peu sur mon site dans la partie ou je décrit mes sensations et ma conscience dans l'astral. Il n'y a pas de pensées la plupart du temps, et on est comme plongé totalement dans l'action de l'instant présent et dans la perception de l'environnement. C'est une question qui m'intrigue en fait, pourquoi tant de gens parlent-ils de sentiment exacerbés dans l'astral, alors que pour ma part, je me trouve vraiment très froid et "implacable" (pour emprunter un terme de l'univers de Castaneda). Ma relation à la peur est sans doute particulière car j'ai très peu de peurs même dans la vie quotidienne (et d'ailleurs, je ne fais jamais de cauchemars), mais je n'ai jamais non plus ressenti de pulsions sexuelles comme il est souvent rapporté par les obers. Je ne me rappelle pas d'avoir ressenti des émotions plus d'une ou deux fois dans l'astral, et dans ces cas là, j'ai perdu ma lucidité et sombré dans le sommeil.

"Kalonek" dit :

Sans avoir fait beaucoup de "rencontres", je peux déjà dire que l'habit ne fait pas du tout le moine, loin de là, lorsque l'on traite de ces matières. Sans être forcément chrétien, on peut toutefois se rappeler que la Bible propose un modèle très juste à mon sens pour cela, à savoir Lucifer qui est le plus beau des anges et le "Porteur de Lumière".

Je suis bien d'accord avec ça :)

"Kalonek" dit :

En fait j'ai pu constater que cette "colère" est très spéciale en cela qu'elle est proche de l'Amour paradoxalement. C'est une colère sans haine je dirai, c'est en cela que je dis être neutre lors des attaques, car en me mettant dans cet état d'esprit, comme dit Yog, je me place dans une volonté de réduire au calme et à la paix tout ce qui se trouve autour de moi, l'agresseur y compris donc, même si je dois user pour cela pendant quelques instants d'une violence extrême vis à vis de lui, mais pas véritablement pour le détruire mais plutôt pour lui faire comprendre que la violence qu'il projette sur moi lui revient amplifiée, et que le seul salut est dans la paix et l'Amour.
Evidemment je ne pense pas à tout cela sur l'instant, mais c'est ce qu'il en ressort lorsque j'y réfléchis à posteriori

J'ai eu une expérience très forte un jour, il y a environ 3 ans, mais à l'état d'éveil. C'est la seule fois ou j'ai eu l'impression qu'une entité tentait de me posséder à l'état d'éveil. Je ne raconte pas tous les détails ici, mais à un moment lors de cette expérience, j'ai vécu une véritable révélation mystique, j'étais comme en état d'extase, car d'un seul coup, j'ai réalisé que l'origine du mal dans l'univers était la souffrance. Et alors j'ai ressenti de l'amour pour cette entité qui m'agressait. Ca peut paraître dingue, mais a posteriori j'ai vraiment l'impression qu'il y avait une lumière en moi, qui vibrait très fortement, et que cette lumière avait "dissout" cette entité, par l'amour qui résultait de cette compréhension (selon le bouddhisme, l'ignorance est la cause première des karmas négatifs si je ne m'abuse). Ce n'était vraiment pas une sensation banale, j'ai été comme "transpercé" par cette compréhension et cet amour. Instantanément, toutes mes sensations se sont arrêtées. Il n'y avait plus aucune présence autour de moi, l'entité avait disparu.

"shakti" dit :

Quand au phénomène de possession, je ne le nie pas, bien au contraire. Nous avons des béances en nous qui laissent le champs libre à cela. Et nous y avons affaire bien plus souvent que nous pourrions le penser. Et sans se mettre en état de conscience modifié. Tu as raison de ne pas éprouver de peur, cela renforcerait leur emprise dans le temps et bloquerait le processus de nettoyage (transmutation).

En fait, tu sais, je n'ai pas vraiment "raison" de ne pas éprouver de peur, je ne le fais pas exprès... Je n'ai pas peur, c'est comme cela, et je ne comprends pas très bien pourquoi d'ailleurs ;)

(Et bonne année :) )

PS : mon pseudo c'est nagual, ce qui se prononce "nagoual" ;)

#19 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 06 janvier 2005 - 20:16

De rien pour nos réponses, le forum est bien fait pour ça non ? :P

nagual dit :

Ce qui est intéressant je trouve, c'est que je ne t'ai pas dit que "mon monstre" avait les yeux verts, mais la peau... rouge :) Peut-être a-t-on rencontré une entité de la même espèce ? ;)

Sans vouloir en rajouter une couche, a posteriori il me semble que les yeux que j'ai perçus étaient verts aussi ...  :unsure:  Une même "espèce" ? En tout cas ça ressemblait bigrement au "diable traditionnel", il y a peut-être un lien.

nagual dit :

"Kalonek" dit :

Dans ces cas-là bien sûr la peur est à bannir absolument, seule l'action compte, et il faut pour cela se concentrer immédiatement sur celle-ci sous peine de sombrer dans la frayeur la plus totale et une position de "soumission" comme les animaux qui montrent leur gorge lorsqu'ils sont vaincus, ce qui permet à l'agresseur de faire ce qu'il veut.

D'où tiens-tu cela ? J'avoue qu'il ne doit vraiment pas être dans ma nature de rester soumis, j'ai du mal à imaginer que l'on puisse se résoudre à se laisser dominer par ces forces, surtout à partir du moment où l'on sait se réveiller à volonté en quelques secondes ?

Je le tiens de mon expérience personnelle  :ph34r:  Et je crois qu'on ne parlait pas tout à fait de la même chose en fait, car plus qu'un combat dans l'astral je parlais concrètement d'une attaque d'une entité astrale lorsque l'on est bien éveillé et conscient, et là un réveil pour finir le tout n'est pas trop possible bien évidemment  :no:  Il m'est arrivé une seule fois de me laisser dominer de la sorte, et bien je prie le ciel pour que cela ne m'arrive plus jamais, j'ai passé les 2h les pires de ma vie, la sensation d'être une proie dont on a cassé les barrières et qui est à la portée d'un assaillant invisible et plus puissant, en plein milieu de la nuit, qui fait flasher des images monstrueuses dans la vision intérieure aussi vives que si les yeux étaient ouverts en plein jour etc. je t'assure qu'on ne peut pas lutter ni faire autrement que de se positioner en vaincu malgré soi. Et pour éviter d'en arriver là, une seule solution, garder son calme dès le départ et rester absolument maître de ses émotions.

nagual dit :

En fait j'en parle un peu sur mon site dans la partie ou je décrit mes sensations et ma conscience dans l'astral. Il n'y a pas de pensées la plupart du temps, et on est comme plongé totalement dans l'action de l'instant présent et dans la perception de l'environnement. C'est une question qui m'intrigue en fait, pourquoi tant de gens parlent-ils de sentiment exacerbés dans l'astral, alors que pour ma part, je me trouve vraiment très froid et "implacable" (pour emprunter un terme de l'univers de Castaneda). Ma relation à la peur est sans doute particulière car j'ai très peu de peurs même dans la vie quotidienne (et d'ailleurs, je ne fais jamais de cauchemars), mais je n'ai jamais non plus ressenti de pulsions sexuelles comme il est souvent rapporté par les obers. Je ne me rappelle pas d'avoir ressenti des émotions plus d'une ou deux fois dans l'astral, et dans ces cas là, j'ai perdu ma lucidité et sombré dans le sommeil.

Je suis ravis d'entendre ça (enfin si ravis est le mot lol) C'est totalement la même chose pour moi, l'astral est souvent sans bruit aucun, même pas celui de mes pensées (et encore moins de ma respiration évidemment), assez figé, ce qui par contre m'a effrayé la première fois que je suis sorti précisément. Je m'attendais trop à quelque chose "d'humain" et je me suis retrouvé dans un monde plutôt "froid" au niveau global, qui fait assez carton pate en fait même lorsque l'on est proche du physique et que l'on perçoit le monde réel. Je n'ai aussi ressenti que très peu d'émotions durant mes sorties, étant comme tu le dis plongé directement dans la perception de l'environnement en fait.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#20 Aislean

Aislean

    Betterave cosmique

  • Membre
  • 725 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Ariège

Posté 09 janvier 2005 - 02:55

Kalonek, j'apprécie vraiment ton article, je le trouve très intelligent et je n'ai rien à redire.
Je pense comme toi qu'il est fondamental de démanteler toutes ces légendes sans fondement sur les prétendus "dangers" de la projection astrale, comme la possession par des entités, la crainte de ne pas retrouver son corps  :mdr: (qu'on trouve malheureusement même chez des projeteurs qui semblent expérimentés comme R. Bruce), ou l'idée que le "cordon d'argent" puisse être coupé.

Le seul danger de la projection, c'est la peur. Et encore faut-il bien comprendre que le fait d'avoir peur ne fait pas systématiquement apparaître des "monstres", comme on le lit par ci ou par là.
Il y a l'appréhension, qui est bien naturelle chez les débutants, et qui disparaît rapidement ; et la peur maladive, morbide : une personne atteinte de ce type de peur n'a pas grand chose à espérer de la PA. J'imagine qu'elle y trouverait simplement des expériences qui ne feraient qu'accroître ses angoisses. Et encore, j'ai connu des personnes dans ce cas qui, en prenant du recul (soit en arrêtant la pratique pendant un temps assez long, soit en changeant leurs croyances ou façons de penser), ont réussi à surmonter ce handicap.

#21 Hastis

Hastis

    Membre éthérique

  • Membre
  • 66 messages
  • Lieu:Longueuil, Québec

Posté 09 janvier 2005 - 07:04

Étant tout a fait d'accord avec l'article de kalonec j'ai quand même une question qui me trotte dans la tête depuis quelques semaines : d'où viennent les possessions? si il y a des exorcistes, c'est qu'il y a des possessions  :o

#22 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 09 janvier 2005 - 10:13

Les phénomènes de possession ne sont pas liés à ma connaissance à une pratique de la projection astrale mais à d'autres choses, des événements dans la vie de la personne, une contingence de ceux-ci qui mènent à la possession progressive, ou même un accord tacite sur la possession etc. Il faut aussi comprendre qu'une possession n'est pas simple pour l'entité possédante, car l'hôte doit être assez costaud au niveau énergétique pour le supporter suivant son niveau, donc cela élimine déjà une bonne partie de la population.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#23 nagual

nagual

    Membre astral

  • Membre
  • 105 messages
  • Lieu:Région Parisienne

Posté 09 janvier 2005 - 17:10

Bon allez, je lâche "le morceau" (ce dont j'ai dit au début que je préférais ne pas en parler pour éviter de faire déraper le topic), parce que cela pourra peut-être apporter un élément de réponse à Ishtar.

J'ai vécu quelques années noires dans le passé, et (en très résumé) à un moment en quelques jours, trois personnes m'ont dit que j'étais envoûté. Et l'une de ces personnes m'a proposé d'enlever l'envoûtement (gratuitement). Suite a cela, mes problèmes se sont tous résolus rapidement. C'est pendant cette période "noire" que j'ai subi toutes ces sensations d'intrusion d'énergie au niveau du chakra racine. C'est également durant cette période que j'étais tiré par les pieds et peut-être extirpé de mon corps par des entités. Sans en être certain, il me semble bien qu'à part l'agression toute récente dont j'ai parlé précédemment (la sensation de poids écrasant sur moi), tous mes autres contacts désagréables dans l'astral ont eu lieu durant cette période.

Je ne croyais pas du tout aux envoûtements avant cela et je pense que je n'y aurai peut-être jamais cru si cela ne m'étais pas arrivé, alors je comprendrais ceux qui préféreront rester sceptiques face à cette expérience ;)

Je ne sais si c'est l'envoûtement lui-même, mon niveau de délabrement énergétique conséquent, on mon état dépressif également conséquent durant cette période qui ont été la cause de ces problèmes mais je crois qu'il est difficile d'exclure l'existence d'un lien.

Sinon, je pense comme Kalonek qu'il n'y a pas de lien avec la PA.

Amicalement.

#24 Aislean

Aislean

    Betterave cosmique

  • Membre
  • 725 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Ariège

Posté 09 janvier 2005 - 21:33

Le fait de se faire "tirer par les pieds" n'est-il pas un grand classique des hallucinations hypnagogiques lors des paralysies du sommeil ?

Il y a sur le net un journal d'un projecteur à qui il arrivait des tas d'ennuis :
Journal d'OBE d'Axel
Comme il paniquait grave en rêve (inconvénients qui vont souvent de pair avec la lecture de Castaneda  :lol: ), il essayait de se réveiller, se retrouvait dans des états de paralysie fort désagréables et commençait à péter les plombs... jusqu'au moment où quelqu'un lui a expliqué que ce qu'il voyait était illusoire. Quasiment du jour au lendemain, tout est allé très bien pour lui.
Idem pour un copain à moi, ex-lecteur de Castaneda lui aussi...

Je ne nie pas les cas de "possessions démoniaques". Mais en ce qui concerne les petits monstres qui viennent chatouiller ou tirer les pieds, et qu'on trouve fréquemment à coté du lit quand on commence à pratiquer le rêve lucide ou le voyage astral, et qui disparaissent au bout d'un peu de pratique, je pense qu'il s'agit de projections personnelles.
D'ailleurs, si j'ai bien compris ce qui est dit plus haut, quelqu'un associe le fait d'être balotté dans l'astral à une méchante entité... alors que c'est ce qui arrive tout le temps. Dans certains cas, les personnes associent les mouvements du corps astral (glissements, sortie, balottements, difficultés à se mouvoir dans la direction voulue) à quelque chose d'extérieur à eux. Ils n'ont pas tort dans le sens où ce n'est pas leur "moi conscient" qui les dirige, mais il faut bien comprendre que le "moi" n'est pas le chef pour ce genre d'expériences. Là où ils se trompent, c'est lorsqu'ils croient qu'il s'agit d'une volonté "mauvaise".

#25 nagual

nagual

    Membre astral

  • Membre
  • 105 messages
  • Lieu:Région Parisienne

Posté 10 janvier 2005 - 00:02

Bonsoir Ashlean,

Je ne nie pas, comme je l'ai déjà dit, que la sensation que j'avais par le passé d'être extirpé par les pieds était peut-être créée inconsciemment. Mais dans ce cas, je n'ai jamais vu de monstres au pied de mon lit  :P Je connais bien les paralysies nocturnes aussi et cela ne me fait pas paniquer.

Ashlean, est-ce que tu penses que j'ai des peurs inconscientes liées à la lecture des livres de CC (et as-tu lu tout ce fil ?) ? En fait, j'aimerais bien que tu ailles un peu plus loin dans ton raisonnement car je ne comprends pas bien ou tu veux en venir :). Attention à la généralisation Ashlean, ce n'est pas parce que j'ai lu moi aussi Castaneda que je dois nécessairement avoir vécu les mêmes expériences que tes amis. D'ailleurs je n'ai pas été tiré par les pieds au tout début de mes expériences, cela a du commencer deux ou trois ans après (à peu près au moment où j'ai commencé à voir des problèmes sur d'autres plans).

Ce que je constate, c'est que j'avais ces problèmes d'être tiré par les pieds, et ces sensations de pénétration par le chakra racine, puis un jour on me dit que je suis envoûté, on me l'enlève, et les agressions réelles ou imaginaires se sont arrêtées à partir de ce jour. Chacun se fera son opinion personnelle =)

Enfin, il me semble que les deux phénomènes (paralysie nocturne et impression d'être tiré par les pieds) ne se déroulent jamais dans les mêmes circonstances dans mon cas : je ressens la paralysie lorsque je suis en train de m'éveiller, alors que les agressions arrivent lorsque je me retrouve en état plus ou moins de transe profonde après avoir pris conscience dans mon sommeil.

Tu dis aussi que "quelqu'un" associe le fait d'être balloté dans l'astral à une méchante entité. De qui parles-tu ? Pour ma part je n'ai pas lu cela dans cette discussion.

Amicalement =)

#26 Aurèl

Aurèl

    Visiteur

  • Membre
  • 1 messages
  • Lieu:Sarre union(Alsace!)

Posté 18 novembre 2005 - 01:55

salut.....tout dabord ton texte est vraiment bien. et je pense sincerement que tu as raison sur tout....car avant que je lise ton texte j'ai entendu que dans une ville pres de chez moi..une femme a fait une sortie astral et soit disant elle n'est pas tout a fait rentrer dans son corps(elle n'avait pas envie vraiment de revenir...!!!)et maintenant ils racontent qu'elle est handicapé des jambes!!!! j'y est jamais vraiment cru.... ;)  :-:

#27 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 18 novembre 2005 - 17:08

Voir le messageAurèl, le Nov 18 2005, 01:55 AM, dit :

salut.....tout dabord ton texte est vraiment bien. et je pense sincerement que tu as raison sur tout....car avant que je lise ton texte j'ai entendu que dans une ville pres de chez moi..une femme a fait une sortie astral et soit disant elle n'est pas tout a fait rentrer dans son corps(elle n'avait pas envie vraiment de revenir...!!!)et maintenant ils racontent qu'elle est handicapé des jambes!!!! j'y est jamais vraiment cru.... ;)  :-:

C'est un exemple typique des récits complètement farfelus qu'on entend sur la projection  ...  :huh:
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#28 Hastis

Hastis

    Membre éthérique

  • Membre
  • 66 messages
  • Lieu:Longueuil, Québec

Posté 18 novembre 2005 - 22:05

En même temps l'oncle de ma belle soeur lors d'une projection astrale n'aurait pas vu des choses très jolies, il dit qu'il y avait plusieurs entités négatives qui essayait de l'attaquer et de l'effrayer pendant la projection et que pendant plusieurs mois après il a subit des attaques de neg à répétition  :huh:
En même temps sont passé avait pas l'air très "lumineux", il a fait beaucoup de chanelling et de la magie aussi je crois...  C'est quand même drôle que ses attaques est commencer avec la projection et non avant.

(je précise que je ne crois pas que la projection soit dangeureuse :lol: )

Modifié par Ishtar, 18 novembre 2005 - 22:10.


#29 -SimRack-

-SimRack-

    Apprentit rêveur

  • Membre
  • 138 messages
  • Sexe:Homme

Posté 01 mai 2006 - 09:11

Salut!

Je viens poster ici pour bien comprendre quelles sont vraiment les créatures qui peuvent nous attaquer, voici ce que je crois savoir pour le moment:

Il y a deux types de créatures qui peuvent nous attaquer dans l'Astral. Celles qui sont générées par notre inconscient et qui n'ont aucun pouvoir sur nous si ce n'est de nous faire peur.
Et puis il y a de vrai entitées négatives (vrai dans le sens où elles existent, après, on ne sais pas exactement ce qu'elles sont), ces entitées peuvent nous attaquer en "aspirant" notre énergie et en nous mettant en position de faiblesse en nous faisant peur avec des formes terrifintes.

Lors d'une PA, ces deux types de créatures peuvent nous attaquer, et il suffit alors d'uttiliser la visualisation de technique de défense (épées, boules d'énergies, armes à feu, iPod...  :D ) pour les repousser.

Mais j'ai aussi vu sur le topic, "cri effroyable" dont voici le liens et même http://forum.astrals...?showtopic=1771

que ces créatures des deux types peuvent aussi nous attaquer hors des PA, durant notre someil ou durant la journée, d'ailleurs, nagual en est l'exemple. Des créatures crées par notre inconscient peuvent rentrer dans notre chambre durant le someil pour nous faire peur dans le but de "tester" nos capacités à supporter l'astral.


Voila, c'est ce que je sais sur les entités de l'astral. Je voudrais savoir si ce que je dit plus haut est vrai et si j'ai bien la bonne vision globale des choses. Et si j'ai faux, ce serait sympa si vous m'expliquiez vraiment la vérité. Car moi, j'ai besoin d'avoir une vision globale des choses pour ensuite rentrer dedans plus en détail. Et puis, comme je l'ai dit sur mon topic de présentation, je ne vais pas tout de suite tenter de faire des PA, je veut faire de rêves lucides. Mais en attendant, je veus bien étudier ces projections pour pouvoir être près.  Et je pense que ces entités représentent un point sur lequel je doit être averti et près à les affronter. J'ai pas envi de me faire attaquer sans savoir ce qu'elles sont et comment les combattre.

Alors merci d'avances pour vos futures réponses!
C'est gentil de lire ma signature!

#30 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 01 mai 2006 - 10:02

Oui globablement tu as vu juste, si ce n'est que les entités issues de l'inconscient n'existent pas lorsqu'on n'est pas en projection, donc elles ne peuvent rien nous faire.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)