Aller au contenu


Les guides


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
50 réponses à ce sujet

#31 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 06 mai 2005 - 19:34

En Inde, la dévotion à un maitre authentique ne s'adresse pas à la personne de chair, mais au Divin incarné en lui. A travers le maitre, le disciple entre en contact avec le Divin.

#32 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 11 juin 2006 - 10:50

On les évoque souvent dans la partie projection de conscience, et je voulais apporter un élément supplémentaire.
La question centrale est bien de savoir s'il s'agit d'une partie inconsciente et supérieure de nous-même ou bien d'aides extérieures providentielles. Le plus simple était encore ... De leur poser la question :lol:
J'ai fait 4 projections ce matin assisté par un guide dès le départ. Celui-ci m'a même permis de sortir à 3 reprises de mon corps car j'y étais englué. Il me tirait fortement mais doucement par le bras et réagissait à mes commentaires (je lui indiquais quand tirer plus fort ou non etc. pour sortir au mieux). Je ne l'ai pas vu, tout juste une forme un peu trouble au dessus de moi, comme de l'eau qui déforme la lumière, mais surtout une fumée verte transparente autour des parties qu'elle tirait.
Une fois sorti entièrement, et après l'avoir remercié, je me suis empressé de lui poser mentalement (entièrement par télépathie) plusieurs questions, dont les principales qui nous intéressent sont les deux mentionnées ci-dessus.
A la question "es-tu un guide ?", j'ai eu un "oui" immédiat, à celle de savoir s'il était une partie de moi, j'ai reçu un "non", et s'il était une entité à part entière, j'ai reçu un "oui". La question semble donc au moins résolue au moins pour une partie, puisqu'il s'avère de la voix même d'un guide qu'il est bien une entité indépendante.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#33 Artis

Artis

    Nada en especial

  • Membre
  • 1 875 messages
  • Sexe:Homme

Posté 11 juin 2006 - 17:54

Superbe expérience.  :10:
Je pense qu'il doit y avoir les deux, parfois le sub et parfois les guides.
Mais cela fait partie de ma liste des choses que je souhaite éclaircir par moi même.  ;)

Modifié par Artis, 11 juin 2006 - 17:55.


#34 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 11 juin 2006 - 18:05

Tout à fait :) Ce dont je suis sûr au moins maintenant, c'est que c'est au minimum des entités à part entière, mais cela n'enlève pas la possibilité que le sub intéragisse aussi, il faudrait dans l'idéal demander à chaque rencontre de guide qui il est, sa carte de membre officiel des guides astraux etc. :P
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#35 Lorévert

Lorévert

    Eauverte

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Sur les chemins

Posté 11 juin 2006 - 18:06

Très intéressant Sieur Kalonek  :10:

Mais qu'as-tu sentit de différent lorsque selon toi il s'agit d'un guide et lorsque que tu crois qu'il sagit d'un manifestement du subconscient? Tu as titillé ma curiosité!
Sinon je suis d'accord avec Artis, il mieux c'est d'essayer soit même.

Amicalement et bonne continuation.


#36 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 11 juin 2006 - 18:13

En fait je n'ai pas senti de différence :D mais je me posais la question de savoir si les aides qu'on recevait dans l'astral étaient le fait d'entités réelles et indépendantes qui nous rendent service, ou bien d'une partie supérieure de notre conscience, notre Moi Supérieur qui nous porterait assistance en fait, ou le subconscient ou autre chose (donc nous-mêmes qui nous aidons). Visiblement, donc, certains au moins sont des entités clairement indépendantes. Ce qui soulève d'autres questions finalement : qui sont-elles et pourquoi nous aident-elles ? Sont-elles missionnées, passent-elles par là, sont elles attirées de loin à travers les fréquences vibratoire par un humain en projection ? Finalement c'était plus facile de penser que c'était nous-mêmes uniquement qui nous aidions dans ces situations.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#37 Artis

Artis

    Nada en especial

  • Membre
  • 1 875 messages
  • Sexe:Homme

Posté 11 juin 2006 - 19:31

Tout à fait d'accord avec toi.
Voilà un sujet très intéressant à étudier.  ;)

#38 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 11 juin 2006 - 20:06

D'un autre côté, qui dit que l'entité dit la vérité à son sujet...

#39 Lorévert

Lorévert

    Eauverte

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Sur les chemins

Posté 11 juin 2006 - 20:39

Oui Yog, ou qui dit que nous nous mentons pas à nous même à travers cette discussion, cela peut-être un discours trompeur avec nous même. Evidemment on ne peut-être sûr de rien, mais cela reste intéressant à étudier et surtout à expérimenter.

Merci à tous.


#40 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 11 juin 2006 - 21:42

Voir le messageYog, le Jun 11 2006, 09:06 PM, dit :

D'un autre côté, qui dit que l'entité dit la vérité à son sujet...

C'est effectivement la seule difficulté, que j'ai bien entendu envisagé ;) Mais je préfère pour l'instant m'en tenir aux informations que j'obtiens. Après tout, quel intérêt à mentir là-dessus ? J'ai déjà eu affaire par exemple à d'autres parties de ma conscience (subconscient ?) qui se sont annoncées comme telles durant d'autres expériences, donc pourquoi mentir cette fois-ci ?
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#41 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 11 juin 2006 - 22:36

Citation

Après tout, quel intérêt à mentir là-dessus ?

A un moment, on peut avoir un tel désir d'entendre la réalisation de nos souhaits, qu'on rencontre des choses qui nous confortent dans notre idée. Ca ne veut pas dire pour autant qu'il n'y a pas illusion.
Par expérience, je sais qu'il existe des entités capables de beaucoup d'ingéniosité pour exploiter nos failles. Les différentes traditions en parlent d'ailleurs.
Un guide peut être un asservissement de plus, qu'il soit humain ou immatériel. C'est se soumettre à une autorité. Déjà que dans la réalité c'est difficile jauger correctement une personne, alors dans l'astral, ça me parait encore plus difficile.

Citation

Mais je préfère pour l'instant m'en tenir aux informations que j'obtiens.


Pourquoi ? Pourquoi s'en tenir à ça et ne pas le soumettre à l'esprit critique et au doute constructif ?

Quand tu dis : "La question semble donc au moins résolue au moins pour une partie, puisqu'il s'avère de la voix même d'un guide qu'il est bien une entité indépendante." , je trouve que c'est aller vite en besogne. Rien ne montre que c'est réellement un guide. C'est comme si je venais chez quelqu'un et que je lui dit que je suis son guide. C'est finalement assez léger.

Par contre, pour finir sur une autre note et ne pas faire croire à tous que je reste toujours la petite bête, quoique, je suis certain qu'il existe dans l'invisible des communautés. Mais je n'ai pas eu l'impression qu'elles agissaient sous le schéma de guide...

Mais bon après tout c'est ton expérience et tu es le seul apte à juger de la pertinence de ton vécu. :)

#42 Artis

Artis

    Nada en especial

  • Membre
  • 1 875 messages
  • Sexe:Homme

Posté 12 juin 2006 - 07:30

Je pense qu'à un moment donné, l'expérience l'emporte sur la raison.
Pourquoi se poser toujours autant de questions?

Il faut être critique et méfiant, je suis d'accord, mais il ne faut pas trop l'être non plus car finalement on obtient jamais de réponses satisfaisantes et on finit par douter de tout.

L'expérience personnelle remplace les mots et il n'y a que les gens extérieurs à celle-ci qui ont tendance à se soumettre à une masturbation mentale.  ;)

Quand on dit que la masturbation rend sourd.  :lol:

#43 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 12 juin 2006 - 08:32

Voir le messageYog, le Jun 11 2006, 11:36 PM, dit :

A un moment, on peut avoir un tel désir d'entendre la réalisation de nos souhaits, qu'on rencontre des choses qui nous confortent dans notre idée. Ca ne veut pas dire pour autant qu'il n'y a pas illusion.
Par expérience, je sais qu'il existe des entités capables de beaucoup d'ingéniosité pour exploiter nos failles. Les différentes traditions en parlent d'ailleurs.
Un guide peut être un asservissement de plus, qu'il soit humain ou immatériel. C'est se soumettre à une autorité. Déjà que dans la réalité c'est difficile jauger correctement une personne, alors dans l'astral, ça me parait encore plus difficile.

Le seul problème c'est que je n'ai pas envie d'un guide :lol: Je n'y ai pas pensé ni n'ai rien espéré, j'ai posé ma question car l'occasion se présentait d'une aide extérieur, ce qui est très rare dans mon cas (c'est la première fois en plusieurs années que j'obtiens une aide aussi concrète en projection), dans le but d'avoir une réponse permettant de mieux cerner le fonctionnement de la projection. A vrai dire comme je l'ai dit cette réponse m'embête plus qu'elle ne m'aide, car ça ouvre beaucoup d'autres questions, alors que j'étais parti depuis longtemps sur l'idée que les aides provenaient de nous-même.

Autre chose, je n'ai pas demandé si c'était mon guide ;) mais un guide astral (dans le sens d'une aide apportée dans l'astral). Je l'ai remercié pour le coup de main mais n'ai pas l'intention de poursuivre notre "relation" pour autant :lol:

Citation

Citation

Mais je préfère pour l'instant m'en tenir aux informations que j'obtiens.


Pourquoi ? Pourquoi s'en tenir à ça et ne pas le soumettre à l'esprit critique et au doute constructif ?

Tu me connais, je suis très critique sur toute information, encore plus celle provenant de l'astral ;) Cependant il convient bien de partir d'une base de réflexion, que le propos soit vrai ou non, cela apporte une information. Je pars donc pour le moment sur le principe qu'il est vrai, pour en explorer peut-être à l'occasion les possibilités.

Citation

Rien ne montre que c'est réellement un guide. C'est comme si je venais chez quelqu'un et que je lui dit que je suis son guide.

En fait je crois qu'on ne met pas la même chose derrière le terme de guide. Je parle de guide dans le sens où il est employé dans la littérature "astrale", à savoir une aide extérieure d'une entité durant la projection, et non comme d'un maître spirituel. Je ne me suis pas senti en infériorité ou en position de disciple en sa présence, d'autant qu'il n'a répondu à mes questions que de façon très brêve (oui/non) et seulement quand je les posais, sinon il est resté silencieux tout le long (il n'est pas venu en me disant "salut coco, je suis ton guide" :D). Donc à la base il n'y avait manifestement pas d'intention de se faire passer pour quoi que ce soit, ce qui est à mon sens un point important.
Je l'ai vraiment ressenti plus comme une aide "technique" (il m'aidait à sortir) qu'autre chose.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#44 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 12 juin 2006 - 09:17

Citation

Pourquoi se poser toujours autant de questions?

Rho tu me piques mes phrases maintenant.   :D

Citation

Je parle de guide dans le sens où il est employé dans la littérature "astrale"

Ok. Ben en fait je ne suis pas adepte de la littérature astrale.  :)

Citation

L'expérience personnelle remplace les mots et il n'y a que les gens extérieurs à celle-ci qui ont tendance à se soumettre à une masturbation mentale.

Oui mais que fait-on lorsque deux personnes vivent une expérience similaire mais n'en tirent pas les mêmes conclusions ?  ;)

#45 Artis

Artis

    Nada en especial

  • Membre
  • 1 875 messages
  • Sexe:Homme

Posté 12 juin 2006 - 11:16

Citation

Rho tu me piques mes phrases maintenant.
Oui, je les aime bien.  ;)


Citation

Oui mais que fait-on lorsque deux personnes vivent une expérience similaire mais n'en tirent pas les mêmes conclusions ?

Et bien on expérimente soi même afin de ne pas s'en tenir aux récits d'autrui, puisque la réflexion n'amènera qu'à des hypothèses.  

Une différence d'interprétation pour une même expérience s'explique la plupart du temps par le fait que les personnes impliquées, la confrontent à leur convictions, leurs croyances, leur éducation etc...
C'est donc plus un problème de forme (de termes) que de fond.





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)