Aller au contenu


Mon dieu où suis-je donc ?


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
17 réponses à ce sujet

#1 Chrysslin

Chrysslin

    Membre éthérique

  • Membre
  • 52 messages

Posté 18 décembre 2005 - 02:04

Bonsoir,

dans ce post, je vous propose une expérience que j'ai eu il y a deux semaines :

Après une nuit de sommeil, dès mon réveil, je décide d'essayer une projection de conscience. Je ressens assez rapidement des vibrations et me projette de même assez rapidement après avoir reçu le top du départ : des acouphènes bien prononcés. Je me retrouve alors à côté de mon lit et suis content d'avoir bien à l'idée de conserver le contrôle. Je n'ai pas la vue mais cela n'attire pas mon attention et je me satisfait des sensations de toucher que je ressens. A genoux à côté de mon lit, je commence par toucher mon parquet, bienheureux de m'émerveiller d'une action classée anodine dans la vie courante. Puis, je m'avance d'un mètre, toujours sur les genoux, pour toucher le pied de ma chaise de bureau. C'est vraiment surprenant de solidité. Je retouche le parquet. Solide. C'est alors que je pense à l'expérience de William Buhlman dans laquelle il traverse la structure énergétique de murs ou de plafond. J'essaie alors de faire de même avec mon parquet mais ça ne fonctionne pas et le sol reste impénétrable, au point que (et c'est ce qui m'a poussé à partager cette expérience) je finis par finallement me demander si je ne suis pas dans mon corps physique, posté à quattre pattes à côté de mon lit et fermant les yeux. Le doute s'installe. Je me dis qu'en pensant à ouvrir les yeux, la vision de la pièce m'éclairerait peut-être. Et si en faisant cela, je met fin à mon expérience ? Et si cela me réveille ? De peur de raccourcir cette expérience qui m'est chère, je ne me décide pas ouvrir les yeux et, peut-être du fait d'avoir pensé à mon corps physique, je finis par me réveiller bien au centre de mon lit, la couette me couvrant : je n'avais donc visiblement pas bougé.

Vous est-il de même arriver de vous tromper de réalité de la sorte, si je puis dire ?

Amicalement,
Chrysslin

Modifié par Chrysslin, 18 décembre 2005 - 02:07.

Amicalement,
Chrysslin

#2 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 18 décembre 2005 - 10:18

Tout à fait Chrysslin, cela m'arrive souvent, de me retrouver confronté à un environnement bien solide dans l'astral immédiat. Je ne pense pas que cela soit dû soit à un conditionnement mental, car d'autres fois on traverse les objets sans avoir de souci du tout, même en appréhendant un peu (ce qui différencie d'ailleurs du rêve lucide où il faut faire un effort). D'après moi, c'est qu'on est déjà un peu avancé dans l'astral et plus directement très proche du physique, ce qui fait que les choses prennent un aspect plus solide. Belle expérience en tout cas ;)
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#3 Storm-wolf

Storm-wolf

    Membre astral

  • Membre
  • 148 messages
  • Lieu:Namur, belgique

Posté 19 décembre 2005 - 00:40

C'est complètement fou  je trouve, c'est super. Je ne suis jamais allé si loin, mais j'ai quelques fois ressenti des sensations avec mon corps énergétique qui m'ont fait me demander si ce n'etait pas en fait mon vrai corps qui ressentait ces sensations, tellement c'était réel.

Modifié par Delhfe, 19 décembre 2005 - 09:31.


#4 ludovic

ludovic

    Membre éthérique

  • Membre
  • 23 messages

Posté 19 décembre 2005 - 11:03

A chaque fois  (cela m'est arrivé 2 fois) que j'ai été bloqué par de la matière que je voulais traverser, je me disais "le corps astral travers la matière, donc je peux la traverser" et je me mets à la traverser aussitôt après.

Ce doute quand a savoir si on est vraiment dans l'astral est très fréquent, quand je fais une relaxation avec les mains sur le ventre, très rapidement, mes mains "astral" se mettent le long du corps  (sans vibration ni autres sensations) et a chaque fois j'ai toujours un doute, je me dit "tiens c'est curieux je croyais les avoir mis sur mon ventre" et quand je vérifie, elles y étaient effectivement. pareille pour les jambes quand je les croisent, elles se remettes en parallèle très rapidement

L'aveuglement astral est toujours très frustrant, cela doit être un manque d'énergie, cela reste très mystérieux pour moi

#5 damiano

damiano

    Visiteur

  • Membre
  • 17 messages
  • Lieu:belgique

Posté 20 décembre 2005 - 14:26

Serait-ce possible alors que quelqu'un nous voit quand nous nous rapprochons du physique dans l'astral? Ubiquité? Comment y parvenir?
Je veux réussir, j'espère réussir...

#6 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 20 décembre 2005 - 16:21

Voir le messagedamiano, le Dec 20 2005, 02:26 PM, dit :

Serait-ce possible alors que quelqu'un nous voit quand nous nous rapprochons du physique dans l'astral? Ubiquité? Comment y parvenir?

Oui c'est possible, Monroe rapporte avoir été perçu comme une forme grisâtre par une amie, et j'ai moi même été "ressenti" par une personne alors que j'étais proche d'elle (mais pas vu). Pour y parvenir, j'imagine qu'il faudrait abaisser énormément sa fréquence vibratoire, avec le risque de retourner dans son corps à trop vouloir l'abaisser. Reste à savoir si ça a un réel intérêt, car la communication avec le physique ne semble pas vraiment envisageable.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#7 Kaerio

Kaerio

    Membre éthérique

  • Membre
  • 38 messages
  • Lieu:Belgique, région d'Arlon

Posté 20 décembre 2005 - 17:09

Dans le livre de Jérome Bourgine sur les voyages hors du corps, il parle de certaines personnes qui se sont dédoublées et qui ont étées vue à deux endroits en même temps avec des témoins. Il parlait d'une personne qui était assez connue même, mais ce ne sont pas des faits récents.

#8 damiano

damiano

    Visiteur

  • Membre
  • 17 messages
  • Lieu:belgique

Posté 20 décembre 2005 - 20:34

Ah d'accord merci  :) , et on fait comment pour abaisser sa "fréquence"?  :huh:
Je veux réussir, j'espère réussir...

#9 Chrysslin

Chrysslin

    Membre éthérique

  • Membre
  • 52 messages

Posté 20 décembre 2005 - 22:39

Citation

comment pour abaisser sa "fréquence"?
Il me semble qu'y penser suffit. Pour accentuer l'intention d'abaisser ta fréquence, tu peux par exemple t'imaginer descendre l'escalier des fréquences. Quelle que soit la méthode, c'est de toute façon l'intention qui compte.  :)
Amicalement,
Chrysslin

#10 kazuki

kazuki

    In Silent Hill

  • Membre
  • 942 messages
  • Lieu:Nîmes

Posté 20 décembre 2005 - 22:44

Je travail beaucoup au niveau du coeur, en méditation.
Mon âme se compose et decompose
comme un puzzle mélancolique...
dont chaque pièce a sa propre tristesse.

#11 lachesis

lachesis

    Vieille membre âne

  • Membre
  • 913 messages
  • Lieu:Ne suis plus dans la forêt et parfois ça me manque...

Posté 21 décembre 2005 - 12:37

abaisser sa fréquence une fois qu'on est dans l'astral ou dans la matière??
parceque dans la matière c'est bien là tout le problème de pouvoir le faire (enfin l'élever plutôt)

#12 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 21 décembre 2005 - 13:28

Voir le messagelachesis, le Dec 21 2005, 12:37 PM, dit :

abaisser sa fréquence une fois qu'on est dans l'astral ou dans la matière??
parceque dans la matière c'est bien là tout le problème de pouvoir le faire (enfin l'élever plutôt)

Je parlais d'abaisser sa fréquence dans l'astral évidemment, vu que dans la matière on nous voit déjà :P En abaissant suffisamment sa fréquence dans l'astral, on arrive à avoir de nouveau un impact au niveau physique.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#13 Azargoth

Azargoth

    Membre bouddhique

  • Membre
  • 846 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Bas-Rhin

Posté 21 décembre 2005 - 17:37

Si on abaisse sa fréquence alors qu'on est dans un mur, on reste coincé dans le mur ?  :ph34r:
Sig Froûr Ingvë, Sig Woudha Mônn, Sig Thoroû Dag

"Si quelque chose s'achève, il nous faut penser que quelque chose commence."
Rudolf Steiner


http://www.editions-triades.com/

#14 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 21 décembre 2005 - 17:46

Voir le messageAzargoth, le Dec 21 2005, 05:37 PM, dit :

Si on abaisse sa fréquence alors qu'on est dans un mur, on reste coincé dans le mur ?  :ph34r:

Probablement oui. Mais il suffit alors de la remonter. En même temps, c'est volontaire pour arriver à un niveau quasi-physique, donc à moins de faire exprès ...
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#15 Seeker

Seeker

    lamed vav

  • Modérateur
  • 2 072 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:92

Posté 21 décembre 2005 - 17:53

Je comprends mieux maintenant :
Lorsqu'on descend vers le plan physique, on devient de plus en plus matériel ? Donc c'est pour ça que j'ai souvent des problémes pour traverser ma fenetre :blink: , si je recontre à nouveau ce probléme, il faut alors augmenter la frequence  :D .
Mon blog sur les états modifiés de conscience (rêve lucide, projection astrale), la spiritualité et l'éveil de la conscience, selon ma propre expérience.





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)