Aller au contenu


Méditation


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
46 réponses à ce sujet

#16 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 14 novembre 2004 - 11:53

Tu pointes quelque chose d'important en parlant de 2 types de méditation, car pour moi il y en a 2 aussi, la première où le but est de vider son esprit totalement, et l'autre où il s'agit de le focaliser entièrement sur une visualisation (par exemple un chakra etc.) C'est pour ça que je compte comme méditation les séances d'énergétisation.

Sinon je pratique sans support audio la majorité du temps, mais parfois avec des hemi-sync en arrière plan qui produisent un son de pulsation répétitif qui aide à se détacher du monde physique et à dompter le flux de pensées incessant.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#17 presquejamais

presquejamais

    Membre éthérique

  • Membre
  • 71 messages

Posté 16 novembre 2004 - 13:32

ça fait pas longtemps que je médite (depuis août), donc je me considère encore un débutant en phase expérimentale. j'ai essayé d'appliquer certains des principes que j'ai lu dans ce forum et ailleurs (comme le développement des chakras) mais pour le moment je suis plus attiré par la méditation "pure", par le vide mentale, car ça me fait vraiment du bien dans le quotidien...

sinon j'ai quelques questions : depuis quelque temps en méditant j'ai remarqué une activation d'énergie de plus en plus rapide dans les mains (de picotements et vagues de chaleur), sans que j'essaye de me focaliser de tout sur cette partie du corps. Hier j'ai remarqué que ces "vagues" commencent à monter sur les bras... j'imagine que ces sensations sont liés à un développement involontaire des chakras, mais pourquoi les mains?
2ement, il y a quelques temps j'ai essayé la visualisation en méditant et j'ai obtenu un résultat plutôt étonnant. J'ai démarré en visualisant un lieu très beau ancré dans ma mémoire (des montagnes corses) et après 2/3 minutes d'attention à cette image je suis involontairement parti dans un véritable trip d'images inattendues. Dans une succession tout à fait irrationnel j'ai commencé à voir des fractals multicolores, explosions, avions, corps astrales en train de s'embrasser, crocodiles et serpents... mais surtout l'apparition du serpent était plutôt choquante car ce gros serpent s'est planté devant moi en manière menaçante et puis d'un coup a foncé dans mon sternum! J'ai j'ai ressenti cette "boule" rentrer dans mon corps et j'ai essayé de l'enlever en toutes manières (en me visualisant en train de tirer le serpent par la queue, par exemple), j'ai même essayé de le persuader à sortir gentiment, en le caressant et lui faisant des bisous, mais rien à faire... et là j'ai arrêté.
après cette expérience j'ai continué à sentir la présence du serpent dans mon sternum pendant quelques jours à chaque fois que j'y pensais, j'ai même trouvé la chose plutôt flippante. Au même temps j'imagine de m'être pas mal auto-suggestioné, mais je n'ai pas d'éléments pour juger ces types de visions.
il faudrait peut-être que je répète la séance pour essayer d'exorciser le serpent? :blink:

en tous cas je ne crois pas que la vision du serpent soit fortuit. Apparemment le serpent c'est une figure très récurrent, même centrale, dans le représentations du monde inconscient. D'ailleurs après ces visions j'ai décidé de lire "le serpent cosmique" de Jeremy Narby, au sujet des expériences de cet anthropologue avec le monde du chamanisme et de l'ayahuasca...  

PJ

#18 zirkan

zirkan

    Membre éthérique

  • Membre
  • 38 messages
  • Lieu:Belgique

Posté 16 novembre 2004 - 14:52

J'ai bien aimé ton message  :) (ça me rappelle...) , je ne pense pas te donner une réponse, mais je peux toujours te donner un avis en attendant que d'autres répondent aussi.

Pour la sensation aux mains, quand tu médites, tu places tes mains comment? paumes vers le haut? si c'est le cas, en tout cas pour moi ça me fait le même effet, involontairement (si ça devient volontaire, ça ne fait qu'intensifier la chose).
Donc quand tu as envie de ça : paume vers le haut.
Quand tu n'en as pas envie : paume vers le bas (en tout cas ça marche pour moi)
Pourquoi les mains? ... ça varie sans doute selon les personnes mais les mains sont un endroit tellement sensible... une fois que tu sens de l'énergie dessus, avec un doigt de l'autre main tu effleures le milieu de la paume de ta main (1/2 sec) puis tu fais pareil avec l'autre paume et tu observes... tu devrais sentir les deux points "éveillés" longtemps durant, malgrès que tu les as à peine touchées.
C'est pour moi (et peut être toi), l'endroit le plus sensible du corps, ce qui explique qu'elle se met en action sans le vouloir consciemment parfois.

Quand tu visualises un lieu très beau, t'appartenant, c'est comme ton sanctuaire... tu l'agences à ta guise, y revient quand tu veux te sentir appaisé et c'est aussi un gros point de départ pour une introspection (dans les méditations guidées c'est toujours le point de départ avant le "grand voyage"), donc pas étonnant qu'une foule d'image soit venu à toi mais pour le serpent  :huh: .

D'un point de vue personnel je pense que c'est tes peurs qui ont crée ça... car c'est très sensible à tout ce que tu penses.
Parfois je suis dans un rêve (semi-conscient) et là, je me rend compte que ça ne se passe pas comme je voudrais et je deviens lucide pour casser complètement la tournure du rêve en fesant modifier des éléments de manière incohérente (style le serpent tu ne tentes pas de le faire partir en l'amadouant mais sachant que c'est toi le maître, tu le fais exploser en mille morceaux etc.. ou tu le fais disparaitre tout court).

Tu décris des fractals multicolores, crocodiles, serpents, explosion... ça se barre en couille là, et il faudrait que tu te demandes pourquoi.
Peurs? (même involontaire), manque de concentration? (je crois pas, après être resté 5min dans ton "sanctuaire" sans que rien ne te trouble), alors si la raison est ailleur je te conseil vivement avant chaqu'unes de tes méditations de t'encercler dans une boule de lumière (amour, énergie etc...) et de dire mentalement "je suis enveloppé dans une boule d'amour protectrice, tout ceux qui me veux du mal, recoit de l'amour en retour" (moi, c'est ce que je fais).

Lors d'une régression (guidée par un vieil ami), j'ai déja eu une expérience se rapprochant un peu de la tienne, dans le sens ou je tournais en rond comme prisonnier avec des tonnes d'images ténèbreuses etc.. sans pouvoir m'en détacher (tourne en rond)...
Ce n'est pas bon du tout et il faut quand c'est comme ça:
soit aller vers la lumière (si il y en a), soit illuminer de lumière tout autour de toi (si tu le peux, c'est le mieux), soit se protéger, partir (pas n'importe ou), affronter etc.. mais surtout surtout ne pas subir.

Citation

il faudrait peut-être que je répète la séance pour essayer d'exorciser le serpent?
Reste serein, mais à ta place c'est ce que je ferais.
Essaye de te protéger puis te remettre en état de détente avancée (si possible dans le lieu ou était le serpent pour mieux te remettre en contexte). Puis tu le fais sortir de toi (sans forcer) et plutôt que de le "tuer" violemment tu le dissout dans la lumière, enfin fais au mieux.
Si je te dis de ne pas le faire partir avec violence, c'est parce qu'il est possible qu'il représente une partie de toi.. Lors de ma régression, je pense avec le recul que c'est moi qui combattait avec moi et contre moi (pas tout moi, mais une partie).. enfin c'est compliquer à décrir..

Enfin comme tu l'as vu, les causes peuvent être multiples, c'est à toi de juger maintenant.
J'espère que j'aurai pu t'aider, même très peu.
Bonne route  :yes:

#19 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 16 novembre 2004 - 15:24

Je partage l'avis de Zirkan. Je pense que ce sont de bons conseils et j'avoue que je ferais quasiment pareil.

Pour la chaleur dans les mains, je pense que c'est normal, en tout cas, ça m'arrive aussi. Je peux aussi ressentir des fois la chaleur dans tout le corps. J'avais dans un livre que l'auteur l'appelait "l'expérience du chi".
Dans le qi gong, les mains sont très utilisées afin de recevoir le chi.

#20 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 16 novembre 2004 - 16:24

Je vais aussi te donner une réponse qui me vient de mon expérience, donc ça pourra différer un peu de ce qui est dit habituellement.

Si le serpent se montre menaçant et te fais sentir tout ça (plexus etc.), c'est pour moi le signe typique d'une "image-ancre" qui se manifeste ainsi de façon symbolique (ou réelle) à ta conscience pour que tu t'en occupes. Il n'est pas forcément question de serpent bien évidemment, mais il t'indique une partie sombre de ta mémoire qu'il faut gérer. Zirkan préconise de le faire se fondre dans la lumière, pour ma part si ça ne fonctionne pas je te conseille la technique de "l'épée astrale" dont je parle dans la partie Défense psychique. C'est extrêmement efficace contre ce genre d'attaches mentales et te permettra d'en être débarassé une fois pour toute. Ce qui me fait penser à ce concept d'image-ancre est le fait que d'une image en est venue une foule d'autres jusqu'à te mener à elle. C'est très courant notamment quand on en fait consciemment la recherche (on "scanne" son esprit par ce biais jusqu'à en trouver, puis on les détruit). D'autre par les fractales sont extrêmement courantes, tu as dû le remarquer depuis, pendant les méditations. C'est aussi ce qu'on appelle des phosphènes, qu'on retrouve dans l'ultime période de pré-sommeil avant de sombrer dans l'inconscient.

Quoi qu'il en soit sur le général ne te considère pas comme débutant avec des telles expériences, car tu sembles avoir maîtrisé la technique sans aucun soucis.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#21 presquejamais

presquejamais

    Membre éthérique

  • Membre
  • 71 messages

Posté 16 novembre 2004 - 18:02

merci pour vos conseils, je vais essayer de mettre en pratique vos techniques contre "mon serpent", puis je vous dirai. si vous n'avez pas de nouvelles de ma part avant une semaine, je vous prie de prévenir les pompiers :D

> zirkan : je médite avec les paumes vers le bas. en tous cas les sensations sont plutôt agréables, donc j'ai pas intérêt à les faire partir, au contraire, mais au même temps je les considère comme source de distraction pour la méditation, car quand je fais attention à ces sensation automatiquement j'oublie le souffle... enfin bref, j'ai encore pas mal du travail à faire...
en ce qui concerne "le sanctuaire", le fait est que tandis que la première partie de mon "trip" était très agréable à voir, en effet c'est seulement vers la fin que c'est devenu "méchant", à ce point j'ai justement essayé de revenir à mon image de départ, mais j'ai réussi à la maintenir seulement pour quelques instants, pour tout de suite replonger dans le "délire"... j'imagine que la maîtrise vient avec la pratique, mais dans cette première expérience j'ai eu l'impression d'être plutôt impuissant face à mes visions.

> Kalonek : merci pour ton encouragement, mais comme je disais, plus je lis ce forum et plus je sens d'avoir encore beaucoup de travail à faire...

PJ

#22 Sarmates

Sarmates

    Membre éthérique

  • Membre
  • 75 messages
  • Lieu:France

Posté 16 novembre 2004 - 20:52

(lol Moi c'est pas que j'ai l'impression d'ezn avoir encore beaucoup à apprendre, j'ai l'impression que je ne pourrais jamais savoir tout ce que vous savez ! Même Presquejamais qui a l'impression de ne pas en connaitre beaucoup me dépasse!lol)

C'est quoi les "fractales"? Juste des images(qui nous rattachent à des problèmes inconscients)? Elles n'apparaissent que lors de méditations?

#23 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 16 novembre 2004 - 22:55

Les "fractals" sont utilisés en mathématiques me semble-t-il. Tu peux voir à quoi ça ressemble ici. Ce sont les phosphène qu'on voit dans le noir de la vision intérieure lorsque le corps commence à s'endormir ou est du moins très relaxé.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#24 presquejamais

presquejamais

    Membre éthérique

  • Membre
  • 71 messages

Posté 17 novembre 2004 - 13:58

> Sarmates : techniquement, le fractals ce sont des structures géométriques dans lesquelles un module de départ se répète à l'infini en donnant forme à différentes structures dans lesquelles chaque détail ressemble à son ensemble. ça peut paraître compliqué, mais si tu pouvais zoommer sur les contours de l'image liée par Kalonek tu retrouverais toujours la même forme, à l'infini...
certains physiciens sont resté tellement choqués par cette découverte d'arriver à théoriser que la structure des fractals pourrait bien expliquer la structure de l'univers (l'infini) aussi bien que celle de notre inconscient (aussi infini).
la chose étonnante est que cette représentation du regard intérieure ce n'est pas une exclusivité humaine, on peut en effet très facilement reproduire des fractals en utilisant une caméra pour la "forcer" à regarder dans elle même...
oui, oui, j'adore les fractals  :)

PJ

#25 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 17 novembre 2004 - 17:14

presquejamais, le Nov 17 2004, 01:58 PM, dit :

oui, oui, j'adore les fractals  :)
Et ça se voit :D :P Merci pour ces explications très intéressantes PJ !
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#26 Khavan

Khavan

    Membre éthérique

  • Membre
  • 87 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:France

Posté 17 novembre 2004 - 17:20

J'aimerais savoir si d'autres ont essayé avec des sons Hemi-sync pour la méditation ? Pour moi les sons Hemi-sync auraient plus tendance à gêner la recherche du vide mental. Et l'effet ressenti du vide mental apparemment est moins fort (le troisième oeil ne pulse pas). En fait cette intérogation en cache une plus fondamentale : à savoir si on a besoin de technologie pour atteindre certains états de conscience ? Parce que dans une démarche méditative libre (sans HS) le cerveau est libre de se caler sur la fréquence adéquate. Alors qu'avec les sons HS, on le force à se caler sur telle et telle fréquence. Pas la même chose ! Et les résultats me direz vous ? Je ne suis jamais allé au Monroe Institute mais je ne suis tjs pas convaincu des feedbacks que j'ai lu ou entendu. Ensuite, si vous faites des expériences guidées avec un facilitateur dans les états d'expansion de conscience et ceci sans HS, vous aurez des résultats certains ! Une remarque finale : les Adeptes n'ont jamais utilisé de sons Hemi-Sync.
See you in 12   :ph34r:

#27 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 17 novembre 2004 - 17:40

Arf totalement Khavan. J'ai déjà utilisé les hemi-sync à 2 ou 3 reprises, mais je n'ai jamais atteint un état méditatif suffisant pour libérer le mental. Par contre j'ai été surpris par le fait que mon corps énergétique s'étendait très rapidement et qu'il était alors plus facilement manipulable pour la stimulation des centres d'énergie etc. Je n'ai jamais réussi à faire de projection astrale non plus grâce à ces sons, car ça me déconcentre plus qu'autre chose d'entendre ça dans mon oreille, ça m'empêche de me libérer du ressenti physique.

Et comme tu le dis bien, les Adeptes n'ont jamais utilisé ça, donc c'est bien que c'est possible sans :) Et d'après moi autant utiliser et entrainer ses facultés naturelles que de commencer à travailler avec une béquille.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#28 zirkan

zirkan

    Membre éthérique

  • Membre
  • 38 messages
  • Lieu:Belgique

Posté 17 novembre 2004 - 20:58

En regardant devant soi, on a toujours beaucoup à apprendre, à moins d'incarner la perfection personnifié  :D

presquejamais dit :

paumes vers le bas ... considère comme source de distraction pour la méditation, car quand je fais attention à ces sensation automatiquement j'oublie le souffle

oui, je comprend parfaitement, ça calme bien, mais il m'arrive que ça me distrais trop parfois (tu ne peux détacher ta conscience de ses sensations), enfin ça dépend en gros.

J'ai lu le passage sur les fractals (intéressant) et sur l'épée astrale (plus les autres dans défense psychique), je me rend compte qu'il y a autant de technique qu'on a d'imagnination, ce qui est plutôt bien en faite, ça permet de laisser choisir celle qui convient le mieux :) .

Kalonek dit :

efficace contre ce genre d'attaches mentales et te permettra d'en être débarassé une fois pour toute. Ce qui me fait penser à ce concept d'image-ancre est le fait que d'une image en est venue une foule d'autres jusqu'à te mener à elle. C'est très courant notamment quand on en fait consciemment la recherche (on "scanne" son esprit par ce biais jusqu'à en trouver, puis on les détruit)
Je suis tout a fait d'accord pour la majorité des cas, mais je voudrai quand même signaler, pour refaire référence à mon expérience que parfois, malgrès tout, ça ne marche pas.. ça ne suffit pas..

presquejamais dit :

j'imagine que la maîtrise vient avec la pratique, mais dans cette première expérience j'ai eu l'impression d'être plutôt impuissant face à mes visions.

J'avais eu une impression similaire.. pour moi, rien ne marchait pour le détruire, en voulant partir je revenais dedans (comme les fractals), pourtant j'ai pas abandonné avant un moment. Même si le plus couramment, c'est de le faire partir avec divers techniques, bien énoncées un peu partout (ce qui pourrait être ton cas, je ne peux pas savoir).. autant aussi le savoir, il arrive parfois (surtout si ça vient de soi-même), ou je crois qu'on doit d'abord se changer, prendre conscience du bloquage, fractal.. avant de pouvoir le détruire et empêcher qu'il se répète encore.
(Comment éviter/détruire quelques choses qu'on ne voit pas ou qu'on n'a conscience que sous forme d'illusion imagée, alors que cette image n'est qu'une production de son mental pour mieux reflèter une réalité absente à notre perception et mode de raisonnement actuel en vue de le faire évoluer? Dans ce cas précit, briser l'image ne changera rien... c'est comme casser son reflet dans un miroir, c'est uniquement l'illusion reflèter dedans qui est partie). Conclusion, si malgrès toutes les tentatives de destruction, rien n'y fait et idem pour la fuite, alors essayer d'interpreter ce qui arrive, de voir si il n'y a pas quelque chose à comprendre, débloquer, pour s'en débarrasser ensuite avec l'épée, la lumière, etc..

Sans doute qu'avec plus de maîtrise c'est plus facile mais avec plus de maîtrise, le chemin est aussi plus ardu, pour s'adapter à notre vitesse d'évolution.. (certaines choses peuvent remonter de très loin, et d'autres apparaitrent de nul part, personne n'est épargné aux aléa de la vie).

Khavan dit :

J'aimerais savoir si d'autres ont essayé avec des sons Hemi-sync pour la méditation ? Pour moi les sons Hemi-sync auraient plus tendance à gêner la recherche du vide mental

Depuis que Kalonek m'en à parlé  :) , je m'en suis procuré pour essayer, ca m'aide à me détendre je trouve, c'est assez apaisant

Khavan dit :

En fait cette intérogation en cache une plus fondamentale : à savoir si on a besoin de technologie pour atteindre certains états de conscience ?
C'est du même type que l'encens, un lit confortable, bonne température.. Donc selon chaque personne, la technologie n'est pas un besoin mais une aide pour atteindre d'autre états de conscience.

Khavan dit :

Alors qu'avec les sons HS, on le force à se caler sur telle et telle fréquence. Pas la même chose ! Et les résultats me direz vous ? Je ne suis jamais allé au Monroe Institute mais je ne suis tjs pas convaincu des feedbacks que j'ai lu ou entendu. Ensuite, si vous faites des expériences guidées avec un facilitateur dans les états d'expansion de conscience et ceci sans HS, vous aurez des résultats certains !
Tu es libre de te caller sur d'autres fréquences que celle du son entendu, et puis il n'y a pas que Mornoe Institute (j'en ai d'autres) et faut pas oublier qu'il y en a pas mal prévu exprès pour certaine méditation, et d'autre pour booster je crois. Style le cerveau il n'a pas 36.000 ondes cérébrales différentes, il y a différent état de détente, sommeil lent, paradoxale etc.. qui correspond aux ondes Alpha, Beta,..etc (vous le savez surement), donc quand t'a une musique Hémi-Sinc s'appelant "Theta", c'est pas prévu pour gacher ta détente (idem; "Lucid Dreaming" et "Mantra - Zen Meditation"), même si pour certaine personne, ça distrait plus que ça n'aide et c'est donc inutile, faut quand même être clair, être distrait n'empêche rien malgrès tout.
Pour les méditations guidées, n'oublie pas qu'il y a aussi la même chose avec HS (voir Druot), ça n'est pas la méthode miracle, mais ne viens pas me dire que ça empêche de suivre les instructions données.

Kalonek dit :

d'après moi autant utiliser et entrainer ses facultés naturelles que de commencer à travailler avec une béquille.
Je crois qu'il y a confusion, ce que tu appelle béquille, je le nomme confort (ou luxe).
La musique c'est un luxe, un plaisir. Par contre si le plaisir devient besoin alors c'est une béquille. Si je dit ça c'est pour faire remarquer que si toi un tel confort te dérange..,  pas spécialement pour d'autres (les gouts et les couleurs) et que faire avec (hemi-sinc) ce n'est pas pour autant un besoin, qui serai nécéssaire comme le serait une réel béquille (exemple: tabac)

#29 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 17 novembre 2004 - 21:12

Il est vrai que j'aurai dû préciser pour la béquille, mais pour moi commencer par du confort risque fort d'engendrer ensuite une dépendance quand on ne l'aura plus. Il n'y a confort réel que si on connait la situation où il n'existe pas, car si on a toujours connu le confort ça parait naturel et faire sans devient problématique. C'est pour ça que je préconise de commencer à apprendre par soi même sans autre chose que ses propres facultés, et ensuite revenir au confort pour se faciliter la tache. Cela permet aussi d'avoir une plus grande confiance en ses capacités personnelles.
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#30 zirkan

zirkan

    Membre éthérique

  • Membre
  • 38 messages
  • Lieu:Belgique

Posté 17 novembre 2004 - 21:43

Kalonek dit :

Il n'y a confort réel que si on connait la situation où il n'existe pas, car si on a toujours connu le confort ça parait naturel et faire sans devient problématique. C'est pour ça que je préconise de commencer à apprendre par soi même sans autre chose que ses propres facultés, et ensuite revenir au confort pour se faciliter la tache
J'approuve à 100%,  et je rajouterai même:

Qu'est ce que le "bien" sans le "mal"? (bien/mal dans leurs sens large).
Comment savoir que le bien est bien si on n'a pas vu avant son opposé..
Comment savoir que le mal est mal si on ne connais rien d'autre?
Plus on commence de tout en bas, plus on pourra profiter pleinement du sommet par la suite.. sans craindre de retomber.
Plus on commence du sommet directement, plus la chute sera rude, aussi minime soit-elle.. et le sommet sans gout.





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)