Aller au contenu


Annales akashiques


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
24 réponses à ce sujet

#1 shakti

shakti

    Membre éthérique

  • Membre
  • 98 messages
  • Lieu:Nyon

Posté 25 juillet 2004 - 23:37

Hello tous;

Je reprend ici une question soulevée par Yog dans le topic "question sur la projection astrale", parce que ce sujet non seulement me passionne mais aussi parce que ce fût et ce sera peut-être encore le but de toutes mes PA. Enfin...presque, je veux pas être cathégorique lol

...bon, pour commencer, je n'ai jamais vu de librairie céleste ni de grande salle entre de belles colonnes blanches avec tout plein d'anges dedans qui vous guident dans les rayons bourrés de livres... (domage, j'ai peut-être raté un truc...)

Ma bibliothèque perso ressemble à un terminal synaptique fait d'ondes lumineuses colorées sur fond noir ou bleu foncé électrique. Nettement moins bucholique mais efficace aussi je crois.
Durant un cours laps de temps, j'ai l'impression que ma conscience va dans l'infiniment petit jusqu'à atteindre une taille de nanotech, cela va très très vite, comme un transit fulgurant. Pour la destination ou la volonté d'être "quelque part de précis", mon intuition me dit que ce n'est pas tant ma volonté consciente ou egotique qui prédominera mais plutot des préocupations sub-conscientes dénuées justement de tout but égotique. Je veux dire par là non égoïste et qui s'inscrivent dans un plan qui m'est supérieur.
Quand aux "anges", pour ma part ce sont plutôt une ou des présences invisibles mais bienveillantes, toujours omniprésentes. Parfois j'ai été tentée de dire "j'ai été là et là" tant ces présences peuvent être discrêtes, mais ce serait méconnaître leur véritable rôle. Comme je n'en sais guère plus sur "qui" elles sont et "pourquoi", je m'arrêterai là.

Grâce à ces connections "synaptiques" il m'a été donné de remonter des vies qui n'étaient pas les miennes, d'en dégager des visions très claires qu'ensuite je redonnais le plus fidèlement à la personne concernée.
Je pense que dans le tas des pans de vie il devait y avoir certaines des miennes, mais hélas, je ne saurais y voir une différence, tant je me sentais émotionnellement peu impliquée.

Mais pour moi, ce n'est pas tellement cela qui m'interesse le plus. Je ne suis pas très attirée par les identités car après tout, nous sommes ici et maintenant, et l'expérience prime sur l'emballage. Je considère un peu tout cela comme un fil électrique dont le centre serait l'âme divine et l'identité la gaine de caoutchouc.
Par contre, je trouve passionnant de reformer le puzzle historique de notre histoire humaine en transitant par ce biais-là. De collecter ainsi des détails, des architectures et de retrouver ensuite - ou pas- le tout dans des études archéologiques.
Pourtant, si j'ai parfois un nom, un lieu et une date (encore faut-il ne pas oublier de le "demander" sic!) je n'ai pas du tout le fatra légendaire qui d'ordinaire colle aux évênements antiques, donc si je croisais la Vierge Marie, bien probable que je la décriais comme n'importe quelle dame épluchant ses fèves sur le pas de sa porte!

Pour moi, l'akasha est pire qu'un mille feuilles, on crois avoir vu quelque chose et on s'apperçoit que juste au dessous il y a autre chose, presque pareil, mais l'angle de la caméra a subtilement changé. Il y a aussi des "niveaux vibratoires", comme si on ne pouvait acceder qu'à une seule vision qui corresponde à ce moment précis à quelque chose qui peut être compris. Au fur et à mesure, la vision restant comme imprimée dans son entier en nous, on la décode différement au fil des ans. Et on obtient une sorte de patchwork qui satisfera au final une soif d'historicité, un sens à une histoire qui s'inscrit dans le temps, un éclairage personnel pour notre propre vécu, un sens émotionnel en nous donnant accès à un vécu qui ne pourrait être appris dans notre quotidien, et une vision plus" globale" pour ne pas dire divine de tout cela.
Et là encore....les mots ne peuvent décrire qu'imparfaitement cela.

Et une autre question se pose, enfin que je me pose....
De quelle manière et est-ce peut-être une réalité, bref dans quelle mesure notre présent peut influencer sur un évênement passé gravé dans ces couches multiples akashiques?
Car enfin, pour prendre l'exemple de la bible, les gens qui la peuple n'avaient pour la grande majorité pas conscience qu'un jour on en ferait des saints, des apôtres et des martyrs?!
Aujourd'hui, la légende dans laquelle ils sont pris déforme la réalité de notre perception sur ces mêmes gens. Ce sont des siècles de forme-pensée quasi collective qui sont venues se greffer sur l'akasha, modifiant sensiblement l'image qu'on peut en avoir.
...je suis certainement confuse dans l'énnoncé du principe, mais bon, pas aisé de traduire ce genre de questionnement, désolée!

Mais je suis extrêmenet curieuse d'avoir vos propres ressentis sur ce qu'est ou n'est pas l'Akasha.
A vos claviers.....partez!

Amitié
shakti

#2 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 26 juillet 2004 - 12:11

Personnellement je n'ai jamais visité quoi que ce soit de tel à ma connaissance, pas d'annales akashiques donc  :?  A vrai dire mes explorations astrales se font la plupart du temps dans le monde physique (enfin dans la dimension astrale qui lui est la plus proche plutôt) et je pars plus rarement dans l'astral-même. Ton expérience est en tout cas des plus intéressantes ! Pour avoir parlé avec pas mal de gens ayant visités ces "annales", je crois pouvoir dire que leur apparence est très variable suivant ce à quoi s'attend l'esprit du projecteur, consciemment ou non. Tu sembles ne pas voir d'attente particulière quant à leur forme, donc j'imagine qu'elles se sont présentées de façon très simple comme cette interface quasi-neurale, alors que d'autres s'attendent à trouver concrètement une bibliothèque, ce qui est alors le cas, ou encore de plus en plus des terminaux informatiques !
A l'occasion d'une prochaine projection j'essayerai si j'y pense d'aller volontairement dans ces annales, et je rapporterai alors mon expérience. En attendant, je ne peux pas en dire beaucoup plus sur la question ...
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#3 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 26 juillet 2004 - 23:05

Citation

Je reprend ici une question soulevée par Yog dans le topic "question sur la projection astrale"

Content que mon questionnement t'inspire.  :wink:

Pour les annales akashiques, je ne peux pas vraiment dire car je n'ai jamais fait de PA (pour le moment...). J'avais lu sur Edgar Cayce qui en parlait et qui disait que c'était une sorte de bibliothèque qui regroupait toutes les connaissances. Après j'ai lu ou entendu (je ne sais plus) que les annales n'étaient pas accessibles par n'importe qui.
J'ai aussi lu (oui je sais je lis beaucoup  :D ) que ses annales étaient en fait comme une mémoire de notre vécu, un peu comme le réceptacle de notre karma.
En fait je ne peux pas vraiment dire, ça reste un mystère pour moi.

#4 Rockner

Rockner

    Membre éthérique

  • Attente Validation
  • 64 messages

Posté 28 août 2004 - 10:37

Comment fait-on pour accédéau annales?

J'ai déjà du mal à rester plsu de 2 minutes dans le plan le plus proche du physique.....

#5 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 28 août 2004 - 14:08

Je t'avoue que je n'y suis jamais allé comme je l'ai dit, donc je ne peux pas répondre par expérience, mais je vais te dire ce que j'ai pu lire, à savoir que pour certains ils visualisent une fois dans l'astral un porche de grande bibliothèque et se sentent rentrer dans l'image, en gardant à l'esprit l'idée qu'ils vont dans ces annales.  Ça marcherait bien visiblement. Mais je n'ai jamais pu tester donc à toi de me dire à l'occasion, où j'essayerai lors d'une prochaine sortie !
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#6 Rockner

Rockner

    Membre éthérique

  • Attente Validation
  • 64 messages

Posté 29 août 2004 - 19:15

Je vais essayer de tester ca, mais seulement quand j'arriverai à stabiliser ma sortie !

#7 Orihime

Orihime

    Visiteur

  • Membre
  • 4 messages

Posté 30 août 2004 - 22:14

En accédant aux annales akashiques, on peut donc accéder à l'histoire de l'humanité depuis son apparition, c'est ça ? J'ai l'intuition qu'elle apparaîtrait bien différente de ce qu'on apprend dans les livres d'histoire "officiels". Qu'en pensez-vous ?

#8 shakti

shakti

    Membre éthérique

  • Membre
  • 98 messages
  • Lieu:Nyon

Posté 03 septembre 2004 - 14:28

effectivement, l'histoire peut apparaitre bien différente...mais pas forcément parce que dans les faits elle l'est, mais parce que chacun de nous a sa propre réalité et accèdera donc à sa propre compréhension de l'histoire.
Certaines choses ont étés perdues pour le monde matériel, pour nos mémoires de pierre. Restent leurs empruntes dans l'éther. mais là encore, je suggère fortement d'user de discernement, l'astral est un lieu hautement illusoire, mouvant et empli des projections de chacun. C'est une idée fausse mais malheureusement commune que de croire que tout ce qui vient de  "l'au-delà" est d'ordre supérieur.
je n'ai qu'un conseil à donner pour les futurs ou astralopithèques accomplis, c'est d'être "propre" ,transparent" et pur d'intention.Ainsi on ne laisse prise à aucune illusion qui viendrait conforter certaines attentes ou combler un vide tout aussi illusoire...

Bien à vous
shakti

#9 Sakshin

Sakshin

    Ex membre

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme

Posté 03 septembre 2004 - 18:17

Citation

Restent leurs empruntes dans l'éther. mais là encore, je suggère fortement d'user de discernement, l'astral est un lieu hautement illusoire, mouvant et empli des projections de chacun. C'est une idée fausse mais malheureusement commune que de croire que tout ce qui vient de "l'au-delà" est d'ordre supérieur.

Je suis d'accord avec toi Shakti. C'est vrai qu'il est toujours important de garder un bon esprit critique et bien faire attention à ce qui nous parvient de "l'au-delà".

#10 Gauthier

Gauthier

    Membre éthérique

  • Membre
  • 62 messages
  • Lieu:Au chiottes (mais... à Lyon)

Posté 03 mars 2005 - 23:20

Pour ma part, aussi étonnant que celà puisse paraître, j'ai commencé à visiter les annales, en même temps que l'astral (pas l'astral proche du physique, l'astral tout court).

Il y a 1 an, en septembre 2004, je faisais ma première projection. J'ai mis longtemps à y arriver parce que je suis toujours tombé sur des conseils du style : prononcez des mantras, prenez un bain d'eau salée, etc... Bref... rien de totalement faux, mais des détails futiles, donnés par des gens ne donnant pas l'essentiel. J'ai été un peu bloqué aussi parce que je pensais devoir maîtriser les protections "éthériques" pour protéger ma coquille... Finalement, tout ça, c'est du vent, y'a aucun risque :) :ph34r:


Finalement, j'ai donc fait ma PA en septembre de l'année dernière, et j'ai réussi à aller dans la dimension la lus proche du physique.

Quelques PA plus tard, il m'est arrivé d'avoir un besoin urgent de réponses à certaines questions. J'ai donc mis au point une technique pour accéder aux annales depuis l'astral.
La première fois que j'ai fait cette expérience, c'était quand j'ai fait ma première sortie dans l'astral (celui où ça déconne complètement dès que vous pensez un peu trop fort :))
Après être sorti, comme un fou furieux à cause des vibrations, j'ai erré une heure ou deux (enfin, c'est ce qu'il me semble) puis je suis monté dans un plan supérieur, sans trop savoir comment (j'y ai rencontré le chien de mon frère qui était décédé depuis à peine 3 mois)

Finalement, voici ma technique, que j'employais pour y accéder :
Je suis dans l'astral, et je fais le vide, tout devient très flou autour de moi.

Ensuite, j'étalonne la machine... C'est à dire que je "demande" une image pour dire "oui". Une image apparaît (souvent une fiole rose, pour moi), puis je demande une image pour dire "non" (souvent une banane bleue pour moi). Ne me demandez pas quelle image apparaît, ça dépend de chacun, comme vous vous en doutez sûrement :)

Une fois cette opération effecutuée, je pose une question à laquelle la réponse est oui ou non. L'image apparaît, et la méthode s'est avérée parfaitement fiable. Je pense qu'il doit falloir rester neutre pour qu'elle soit sûre :)
Après, avec l'expérience, j'ai appris à demander des renseignements avec des questions moins précises :)

Finalement, des images se mettaient à apparaître. Donc, ma perception des annales, pour moi, c'est juste une zone noire avec des scènes qui s'y déroulent (un peu comme un cinéma :))

Modifié par Gauthier, 03 mars 2005 - 23:21.

Mon père, vivait d'amour et de bière...

moi la bière me suffit...



un proverbe chinois dit que lorsqu'on n'a plus rien à dire, on cite en général un proverbe chinois :)

#11 gwelan

gwelan

    Membre éthérique

  • Membre
  • 59 messages
  • Lieu:SalyNiakhNiakhal

Posté 04 mars 2005 - 00:01

Moi je me suis retrouvé dans une salle (vaste et voutée) contenant des milliards de mémoires de type média hollographique, mais c'était sous le sphinx et je crois que c'était du réel, physique  et non les annales dont on parle.

Moi non plus je n'ai pas vu de batiment, ni de lieu. J'ai tendance à penser que c'est nul part et partout, peut-être un peu plus là où se sont réellement passé les événements (un peu à la façon de la mémoire des murs). J'ai accéder à ce que j'appelle des "mémoires du temps". Parfois au petit bonheur la chance, et parfois avec l'intention de lire une période donnée.

Donc, absolument, lecture il y a. C'est du super cinoche , on peut même vivre un événement dans la peau de l'un ou plusieurs acteurs de l'événement, c'est très précis voire hyper réaliste et pour ma part généralement intensément ressenti sur le plan émotionnel. Mais Shakti tu poses une excellente question : lisons nous bien la mémoire de l'événement réel ou lisons nous une lecture de cette mémoire ?

Un exemple : Jésus. Dans ces annales, pour un fichier réel nous aurons des milliards de fichiers ayant le même mot clef (jésus) et qui ne seront que la façon dont des milliards de gens se sont imaginé jésus.

De plus on peut aussi se demander jusqu'à quel point nous ne faisons pas également une lecture de la façon dont on imagine le sujet.


Bref, pour ce qui est de lire, oui, çà le fait. Pour ce qui est de savoir ce qu'on lit, là je trouve que çà commence à jouer dans la finesse !!!

Les mémoires vers lesquelles on est quasiment amenés, c'est a dire, sans présager de ce qu'on pourrait trouver, j'ai tendance à leur accorder plus de crédit qu'à celles qui sont déclenchées suite à un désir précis d'information a propos de ceci ou cela. Bien que ... c'est pas si simple !

M'enfin bref, j'ai pas la clef qui permette d'en être sûr à tous les coups quoi !

Alors je me fais collectionneur de bouts de mémoire du monde en me disant que les chainons manquants viendront bien se mettre là où il y a des trous.

#12 nagual

nagual

    Membre astral

  • Membre
  • 105 messages
  • Lieu:Région Parisienne

Posté 04 mars 2005 - 00:28

(J'explose mon record de posts aujourd'hui :D)

J'ai vécu des expériences en rapport avec l'Akasha, mais je partage plutôt l'avis de Shakti et de gwelan. Il faut avoir beaucoup de recul par rapport à ces expériences.

Ceci dit, pour faire un peu de théorie, une fois n'est pas coutume, je pense, d'après mon expérience et certaines lectures, que l'akasha est en fait réparti sur différents plans, allant de l'astral au causal probablement. Il me semble donc que la pertinence des informations ramenées dépend surtout du niveau auquel on se connecte.

comme gwelan, je pense que les accès involontaires sont plus fiables. Le problème, c'est que lorsque c'est involontaire, ce n'est pas maîtrisable. Une fois, dans l'astral, j'ai été littéralement assailli par des milliers d'informations. J'avais l'impression d'être totalement envahi, c'était désagréable, ça allait bien trop vite ! Je n'en ai retenu qu'une chose : c'était au sujet de l'instabilité créée dans l'écosystème par les êtres humains. On peut se demander ce qui a déclenché l'accès à ces informations... Quoi qu'il en soit, le fait est que je me sens personnellement extrêmement concerné par notre écosystème et sa souffrance actuelle.

Mais le plus souvent, mon accès à l'akasha s'est fait par le biais de l'écriture automatique plutôt que par l'astral. C'est assez indicible comme sensation, on a un peu l'impression que l'on peut s'y perdre. C'est comme un gigantesque labyrinthe de données, il y a des "bifurcations" et des "croisements" incessants, on peut se laisser dériver si on n'y prête pas attention et tomber sur un tas d'informations qui n'ont pas de rapport direct avec ce que l'on cherche. Il m'est personnellement difficile de rester focalisé longtemps sur un élément particulier.

Comme gwelan encore, en ce qui me concerne, le plus souvent les informations auxquelles j'accède concernent le passé de l'humanité. Un passé extrêmement reculé. Mais sur un plan théorique j'ai tendance à croire que les potentialités futures sont également présentes dans l'akasha.

PS : Shakti, content de te lire ici, je croyais que tu nous avais abandonnés =)

#13 JED

JED

    Membre éthérique

  • Membre
  • 33 messages

Posté 04 mars 2005 - 17:25

Pour ma part, j'ai vu des archives akashiques pas en voyage astral mais en transe.
La première fois je ne savais pas ce que c'était, j'avais 17 ans.
J'étais assise devant la télé, et tout à coup j'ai eu des visions... C'était  une autre époque, je voyais des gens travailler dans les champs, avec les outils et les tenue vestimentaires de celle-ci...

J'ai découvert que c'était au Portugal, dans le village natal de mon père.
J'ai eu plusieurs visions sur plusieurs mois, c'était comme des épisodes d'un film mais à l'envers... Mes premières visions était comme le dernier épisode, puis chronologiquement je suis remonté au premier.

J'étais dans la scène comme spetactrice, je pouvais me déplacer, avoir des angles de vue différents sans que l'on me remarque.
J'ai pu voir des meubles d'une autre époque, des lieux qui n'existe plus à ce jour, comme une fontaine, des maisons, des bois, des sentiers.
J'ai pu décrire l'intèrieure des maisons, le physique et la tenue vestimentaire des gens, leur habitudes...

C'était surprenant, et excitant mais il manquait à tout cela le son, je n'entendais rien ( bizarre ?). Les images étaient très nettes, je les voyais aussi bien les yeux ouverts que fermés.
Puis plus rien, depuis ça ne s'est pas reproduit...

#14 gwelan

gwelan

    Membre éthérique

  • Membre
  • 59 messages
  • Lieu:SalyNiakhNiakhal

Posté 04 mars 2005 - 17:38

Citation

J'étais assise devant la télé, et tout à coup j'ai eu des visions...

C'est aussi à peu près le même genre de phénomène pour moi. J'ai pensé à quelque chose en ce qui concerne le fait que tu n'aies pas le son. De toute façon, il y avait peut-être le son, mais du fait d'une langue étrangère, çà ne faisait pas de sens et tu as tout bonnement filtré les infos dont tu ne pouvais rien faire.

Pas impossible ... :rolleyes:

#15 JED

JED

    Membre éthérique

  • Membre
  • 33 messages

Posté 04 mars 2005 - 19:05

Oui, c'est bien possible Gwelan, sachant que je ne comprends pas le portugais.
Par contre, il m'arrive de faire de la psychométrie (je crois que c'est l'appelation) c'est dire l'histoire d'un objet ou une photo lorsqu'on l'a touche, et là aussi je n'ai que les images, pas de son, peux être c'est normal ?





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)