Aller au contenu


Projet G.E.P.C.


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
76 réponses à ce sujet

#16 Jet

Jet

    Membre mental

  • Membre
  • 395 messages
  • Lieu:Montauban

Posté 19 octobre 2005 - 21:33

C'est vraiment super, un grands bravo aux membres ainci qu'aux organisateurs  :yes:  :yes:  :yes:
Le surnaturel d'aujourd'hui est le naturel de demain

#17 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 19 octobre 2005 - 22:10

Merci Jet ! :)
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#18 Delhfe

Delhfe

    Membre causal

  • Membre
  • 722 messages
  • Sexe:Femme
  • Lieu:95

Posté 20 octobre 2005 - 13:18

Avec cette expérience, je comprend l'importance d'un "travail" régulier. Sans se mettre la pression bien sur et qu'il y ait sortie ou non finalement.
On progresse rapidement car l'expérience apporte davantage de profondeur.
Perso, j'ai saisis tout un tas de subtilités sur des points que je croyais connaitre, ou même maitriser ... Ya pas de secret, faut creuser  :lol: encore et encore...

#19 Artis

Artis

    Nada en especial

  • Membre
  • 1 875 messages
  • Sexe:Homme

Posté 22 octobre 2005 - 18:08

Rapport de la 3ème semaine c'est-à-dire du samedi 15 au vendredi 22.
Cette 3ème semaine a semblé plus calme dans l'ensemble ce qui n’a pas empêché à quelques membres du G.E.P.C. de connaître de très belles expériences.
La palme revient à Kalonek qui nous a offert non pas une très belle projection astrale mais un très beau voyage astrale.
Je vous laisse découvrir les récits intéressant de la semaine.
Bonne lecture.

Kalonek =>Dimanche 16 octobre

Je viens de me lever d'une bonne expérience (Nous sommes lundi matin je précise pour plus tard, mais je compte cela dans la nuit de dimanche à lundi donc).

J'ai fait dimanche soir des affirmations et un peu de visualisation, j'étais très motivé. Je me suis réveillé vers 7:00 en entendant quelqu'un chez moi se lever, mais j'ai décidé de rester dans mon lit, sans même ouvrir les yeux, et je me suis juste placé un peu mieux que je ne l'étais pour faire une tentative de sortie.
Je me concentre juste pour relever mon buste à 90°, et je le sens bien bouger et mon point de conscience changer de place dans l'espace. Je me dis même "mince si ça se trouve je me relève vraiment, c'est vraiment trop physique là". Mais dans le doute je préfère continuer. Je me glisse hors de mon lit sur le ventre et m'écroule à terre. Je précise que je ne vois toujours que du noir là, mais je fais surtout attention à ne pas essayer de me forcer à voir (à cause des risques d'ouvrir les yeux physiquement). Je me sens assez faible, j'ai du mal à me relever en prenant appui sur mes bras. Je rampe sur le sol sur quelques mètres avant de me remettre sur mes jambes. Le noir se fend alors et j'ai une vision très floue et mouvante, tordue, de mon environnement. Je constate alors que je ne suis pas du tout chez moi, mais dans une sorte d'immense maison de village maritime je pense, car même si je ne la connais pas j'ai un gros air de déjà-vu. A vrai dire je n'en suis même pas surpris sur le moment et y évolue comme si de rien n'était, connaissant les pièces etc.

Je me dis qu'il faut en profiter pour faire pas mal d'expériences pour le forum  Donc je commence à crier "Clarté maintenant !" plusieurs fois, mais rien, je vois toujours de travers et j'ai du mal à me diriger. Je persévère en changeant quelque peu la formulation ("Pleine conscience maintenant !" etc.) et l'intention, mais rien n'y fait. Je me dis que je vais continuer à explorer et faire comme si de rien n'était jusqu'à ce que ça s'améliore. Je me retourne et me vois dans mon lit (mon vrai lit) au milieu de cette grande chambre assez belle avec des poutres etc. Pour essayer de confirmer ce qu'on disait l'autre jour à propos des "accompagnateurs" astraux, je tends la main en avant dans le vide et dit "sers-moi la main". Un instant plus tard, je sens une main très subtile et presque vaporeuse mais pourtant bien réelle qui me serre la main, sans pourtant rien voir. Je "souris" et essaie de réfléchir à quoi faire avant que l'expérience ne s'arrête. Je pense alors à aller rendre visite à une vieille amie (simple amie je précise) que je n'ai pas vue depuis des années (?) mais en y réfléchissant je me dis que j'ai autre chose à faire de plus intéressant probablement.

Je parcours un peu les couloirs et arrive dans une chambre avec une fenêtre qui donne sur une rue. Je constate alors enfin que ma vision s'améliore soudainement, et je vois dès lors parfaitement. Je l'ouvre et flotte délicatement jusque sur les pavés. La rue est en pente, je la remonte sur quelque mètres pour constater que c'est un cul-de-sac. Sans réfléchir, je m'élève dans les airs et rebondis doucement sur les murs et façades. J'arrive alors dans une cours intérieure d'un bâtiment qui semble n'avoir rien à faire là, car c'est une maison de campagne assez vieille dont l'apparence n'a rien à voir avec le reste du village. Il y a aussi pas mal de verdure autour. Je vole au niveau du premier étage, il y a des fenêtres légèrement entrouvertes. Je vois alors l'amie à laquelle j'avais pensé tout à l'heure (or en l'occurrence je me suis rappelé au réveil qu'elle habite dans les Monts du Lyonnais dans une vieille maison de campagne) ! Elle semble dormir. Je rentre par la fenêtre et flotte au dessus de son lit. De ma main j'effleure sa joue (la partie de son corps la plus proche de moi), il se produit comme un grésillement électrique/énergétique. Immédiatement elle se réveille (sa forme astrale ?) et commence à s'agiter en hurlant, sans me voir cependant. L'image qui était si stable disparaît alors d'un seul coup.

Je me retrouve donc dans mon lit, à nouveau éveillé. Je constate que mon corps est encore dans de bonnes dispositions, même si je semble trop éveillé. Je décide de retenter une sortie malgré tout. Je fais pression et immédiatement je sens à nouveau mon buste se relever à 90°. Seulement je sens que ça tire beaucoup plus que la première fois, comme si j'avais moins d'énergie. Je rampe à nouveau hors de mon lit, dans le noir complet et échoue sur le sol. Je veux être dans ma vraie chambre cette fois-ci et pas directement dans l'astral donc de ma main je cherche le rebord de ma cheminée, que je sens enfin se solidifier sous elle. Je me relève, mais ma conscience fait alors un aller-retour entre mon corps astral et mon corps physique, et je me retrouve dans celui-ci, avec les yeux ouverts. Je me lève et viens écrire tout ça  

Bref, je constate que la motivation influe grandement sur les résultats, depuis le début du GEPC je n'ai eu de bons résultats que quand j'ai fait les exercices du soir avec motivation, même sans les faire longtemps.


Devneil => Dimanche 16 octobre

Rien d'extra pour cette journée, mise à part une petite expérience. Dans l'après midi, vu que je n'avais plus a me concentrer sur mon travail, j'ai décidé d'aller me relaxer tout en écoutant un peu de Brainwave. Je précise un point qui me semble important : je n'avais pas fermé complètement mon velux, donc il faisait encore assez jour dans ma chambre.
Donc je m'allonge et commence à travailler sur ma respiration. Rapidement mes pensées vagabondent d'elles même. Je sens que si je relâche ma concentration, je tomberais dans le sommeil. Soudainement, au moment ou je me rend compte de ma situation, il commence à faire de plus en plus noir, comme si mes paupières se fermaient une deuxième fois. J'entrevois alors comme à travers un filtre noir, la forme de mon velux et la lumière qui filtrait à travers. J'ai le sentiment qu'avec de la volonté, je peux me mettre à voir ce que je désire.
Mon corps astral commence a se détacher, j'ai l'impression que ma main gauche physique est en train de bouger d'elle même. Je suis également pris de mouvements oculaires rapides.
Je répète avec beaucoup de volonté "Je fais maintenant une projection astrale". A force de redire cette phrase, je sens mon corps de plus en plus déphasé. Cependant, l'effort exigé étant trop grand, je me relâche. Malheureusement, plus rien de se produit ensuite, je décide d'arrêter mon expérience fort concluante  

Delhfe => Lundi 17 octobre

Bonne reprise.
Je m'ancre davantage à la terre car mon chakra racine est bloqué. Le corps énergétique s'active et je vibre. Je suis très détendue.
Ma vision intérieure s'active. je vois comme des panneaux de draps blancs gonflés par le vent, qui ondulent... Parallèlement, je suis parcourue de vagues de frissons qui accompagnent les ondulations. Je suis comme une flaque, détendue, répandue  

Le corps astral se réveille. Forts picotements sur l'ensemble du corps mais surtout au visage. C'est presque douloureux. Le 3* oeil part en vrille. les chakras ouverts sont ressentis comme des barres-ouvertures.
J'entends les voisins dans l'escalier ce qui me dérange alors je m'y projette. J'ai la sensation que ma tête est en train de tourner avec l'effet de pesanteur. La porte claque, sursaut. Impressionnant.

Je suis un bloc vide, plein de vibrations. je descend plus profondément. Toujours très détendue. Pis tout à coup, je m'ouvre comme une fleur. C'est très net. Ma vision est presque blanche, comme un voile. Je sens mes doigts s'ouvrir lentement comme des pétales. Comme un poing resté longtemps fermé et encore engourdi.
Je me laisse aller dans cette vague (pur plaisir) et je sens littéralement mon corps s'ouvrir et se déplier. A ce moment les vibrations sont présentes mais moins violentes que certaines fois. C'est plus équilibré et constant. Etonnant.

Je parts un peu et je me retrouve au moment où je me sens lourde comme une pierre. Changement de sensation. Et je m'aperçois que je vis une complète paralysie du corps. Ca ne m'était jamais arrivé à ce point. Je ne prend pas peur car je sais que la volonté suffit à se récupérer mais c'est phénoménal. Je suis complètement bloquée. J'en profite un petit moment et je cesse l'expérience après 45 mn. je sais que je n'irais pas plus loin.

Aanaon=> Mardi 18 octobre
Apres trois réveils au bout de deux cycles de trois-quatre heures, j'ai fait ma technique, senti les vibrations, ouvert les yeux, et eu la vision astrale.

Mais mon corps astral est resté collé à mon corps physique. J'ai remarqué que plus je me détendais, et mieux il se décollait par endroits.
J'ai encore vu mon bras semi transparent, encore eu la vision haut/bas simultanée...
avant que tout s'effiloche dans des faux réveils-lucides.
Ca s'est encore produit en plein jour, comme presque toujours.
Cette fois-ci, je n'ai pas eu d'appréhensions.
bon, ça repart!

Repti => Mercredi 19 octobre

Deuxième sortie dans le cadre de ce projet. Moins belle que la précédente mais toutes les PA sont différentes.  

J'ai fait mes affirmations au soir, avec ma visualisation. J'ai changé mon affirmation d'ailleurs. J'ai utilisé l'expression "Lucide". Elle est claire à dire dans la tête et veut tout dire pour moi.  

Pour une des rares fois, cette sortie s'est passée lors de mon premier cycle de rêves, ce qui est sans doute dû à l'affirmation parce que, bien que je n'étais pas extra lucide, je l'ai été tout de même. Tout reste un peu flou au niveau du rêve, je me souviens que j'étais déjà dans les airs dans mon rêve et que je montais vers le haut. Je suis sorti par les transitions que je connais toujours, fortes énergisations/vibrations. Pour les accentuer, je me fixais uniquement sur les sensations. Je plongeais en elle, laissant toutes autres images, pensées bien loin derrière.
A un moment, voyant que j'étais prêt, j'ai poussé pour sortir. De là quelques fragments de mouvements accomplis dans ma chambre, mais rien de transcendant. Sûrement mon énergie n'était dès le départ pas assez forte.

Je me suis réveillé sûrement quelques minutes plus tard, la PA me semblait loin, loin du physique, loin de la matière. Les sensations autres de tout ce que je pourrais jamais connaître dans la réalité de mon corps lourd paraissaient être un lointain souvenir.

L'instant où j'ai été le plus lucide était sûrement celui où je me suis concentré pour ressentir.

Malheureusement, le reste de la nuit ne fut pas aussi prolifique. Certainement, cette PA "avortée" favorisa le déploiement de mon imagination dans d'autres songes, mais pas au point d'être lucide.  

Je suis en forme, prêt à aimer le Monde. !  

Devneil => Mercredi 19 Octobre

De mon coté, ma soirée d'hier fut moins réjouissante... Comme d'habitude je pars me coucher, je mets du brainwave (le même que d'habitude) et commence ma relaxation.
Soudainement, je me sens quelque peu mal à l'aise. Des lumières (phosphènes j'imagine) se mettent à briller derrière mes yeux fermés. Connaissant ce phénomène je n'ai que moyennement été surpris. Cela dit, mon malaise devient de plus en plus fort, j'ai l'impression qu'il y a quelqu'un dans ma chambre, j'ai même l'impression d'entendre du bruit extérieur au brainwave. J'essaye de me calmer tout en continuant à me relaxer, quand mon ordinateur, qui était en veille se met subitement à s'allumer. Alors bien sur grosse lumière et vieux bordel, pris de peur j'ai ouvert les yeux et constaté qu'il s'agissait de mon pc. Me disant qu'il devait s'agir d'une fausse impression, je repars me relaxer avec une appréhension. Sauf que la, je ne pouvais plus tenir, j'étais vraiment effrayé, d'autant que je sentais un air froid sur le visage, comme si quelqu'un respirait au dessus de moi, ceci étant accompagné de la sensation d'avoir quelqu'un tout juste a coté de moi, s'appuyant sur ma jambe droite.
Vous imaginez bien que j'ai été pris de panique... j'avais bel et bien l'impression de ne pas être seul, j'étais vraiment oppressé. Tout en ayant les yeux ouvert, je me rassure en augmentant mon corps énergétique et en clamant que rien ne me faisait peur, et que si il y avait quelqu'un il ferait mieux de ne pas avoir à faire a moi !
Au bout d'une dizaine de minute, la sensation de malaise à fini par disparaître, et l'impression de ne pas être seule est également partie. J'ai tenté tant bien que mal à m'endormir.
Sinon ma nuit ne fut pas particulièrement riche, mis à part un rêve plutôt réel qui se passait dans ma chambre la nuit.

Enfin voila  

Stargazer => Jeudi 20 Octobre :

Et bien voila. 3ème sortie au cours du projet. Comme je l'avais dis hier
je projetais de mettre mon réveil afin de visualiser dans un état de fatigue.
Et cela à marcher. Comme quoi l'organisation, ne laisse jamais l'inconscient
indifférent. Je me rappelle juste de la sortie très puissante, et certains détails, visions, qui étaient plutôt chaotique.
Mais c'est très flou. Je ne sais pas combien de temps elle a duré ! Et j'ai bien peu
de souvenirs sur cette sortie. Cela arrive souvent à en croire certain.
C'est dommage, espérons que la prochaine sera plus fructueuse.

Kalonek=> Vendredi 21 octobre

Nouvelle(s) projection(s) pour moi cette nuit !

Je me suis couché vers 23:30 en faisant quelques affirmations, comme quoi je ferai une PA cette nuit. Vers 3:00 je me suis réveillé, et je décide de bien me placer pour pouvoir faire une projection. Je refais quelques affirmations, puis je m'endors. Je suis dans un début de rêve, et je me rappelle alors mes suggestions et devient lucide. Je presse vers l'avant mais je ne parviens pas à sortir, je me retrouve dans mon corps physique avec juste le bras gauche détaché. Je le sens flotter dans l'air, j'essaie de me tirer vers l'avant mais rien à faire. Par curiosité je me touche la poitrine avec mon bras astral, cela fait un petit effet d'éléctrisation surprenant, comme une décharge nerveuse.

Je tente alors de rouler sur le côté pour sortir, et à ma surprise ça marche ! Je me retrouve alors debout à côté de mon lit, et ma vision apparaît subitement. Il fait sombre mais une lueur émane des objets. Je fais face à ma fenêtre (derrière mon lit) et me demande quoi faire. Me rappelant une expérience de Buhlman, je me dis que je vais profiter de cette expérience pour la tester : je demande alors fortement "Je veux faire l'expérience de mon âme !". J'attends quelques secondes, puis je me sens aspiré vers l'arrière hors de ma chambre, et immédiatement après je me retrouve dans mon corps.

Je ressors je ne sais plus comment (peut-être en roulant à nouveau), et cette fois-ci sors de mon immeuble par la fenêtre pour me retrouver dans la rue. Je me décide à tenter une nouvelle expérience en voyant le ciel étoilé : je saute en l'air pour m'envoler dans l'espace. Au premier essai, je monte de quelques mètres puis retombe mollement. Je fixe alors une étoile et la tire à moi, ce qui a pour effet de me propulser comme une fusée à travers l'atmosphère puis l'espace dans sa direction. Je vois les autres étoiles, auparavant fixes dans le ciel, changer de place à mesure que j'avance, un peu dans le genre du vieux fond d'écran de Windows  Je vais probablement bien plus vite que la lumière puisque je vois l'étoile soudain grossir à vue d'oeil je croise d'abord une espèce de planète ressemblant à la lune (sombre et cratérisée) puis je vois l'étoile passer à ma gauche et je constate que je n'arrive pas mentalement à arrêter mon élan à volonté. Je me retrouve donc propulsé au fin fond de l'uniers, et ma vitesse accélère même encore, je vois défiler des étoiles, quelques corps rocheux, et je me rappelle apercevoir une sorte d'immense nébuleuse orangée devant moi.

J'ai malheureusement un trou, là. La chose suivante dont je me souviens, c'est d'être dans la maison de ma grand-mère et je demande à haute voix à ce qu'un guide se pointe, mais rien ne se passe. Par contre une espèce d'huluberlu apparaît et m'embête, et essayant de me violenter (ce qui ne me fait rien mais m'exaspère). Je ressens alors qu'il s'agit en fait d'un petit test, et en gardant mon calme j'use de ma faculté créatrice pour le transformer en personnage secourable. Au départ il "clignote" entre le personnage de départ énervant et un autre, puis j'arrive à stabiliser ma visualisation et la transformation s'achève complètement. Je me retrouve alors avec un homme plutôt grand en face de moi, 1m90 à 2m je dirai, plutôt large et musclé, cheveux noirs, la trentaine, une légère barbe de quelques jours sur le visage, l'air sympathique et accueillant. Bien que je l'aie fait apparaître par ma visualisation, je sens qu'il ne s'agit pas d'un personnage imaginaire comme le reste du sous-plan où je me trouve. Il me dit plusieurs choses mais sans être très expansif. Je constate pour la première fois que nous communiquons en fait entièrement par télépathie, puisque ses lèvres ne remuent pas et me présentent juste un sourire. Il me laisse ensuite et je décide de retenter l'expérience du début, en demandant à être dans mon corps d'énergie supérieur. Je ressens à nouveau une légère aspiration interne (ce n'est pas exactement ça mais c'est difficile à décrire, comme une compression intérieure), et je me retrouve sur un genre de boulevard d'une ville portuaire (je vois la mer derrière). Ma vison n'est pas très claire car je suis ébloui par un être humanoïde bleuté qui passe à environ 30 mètres devant moi, et qui dégage une aura lumineuse phénoménale (entre le bleu et un blanc argenté) sur au moins une vingtaine de mètres autour de lui. Chose étrange, j'ai l'impression que j'ai été exaucé mais que faute d'être dedans, je vois mon corps énergétique supérieur.

Je crois alors avoir ouvert les yeux physiques à ce moment et avoir terminé l'expérience. Je me suis rendormi rapidement après. Il y a eu tellement de choses qu'il est possible que j'ai oublié 2-3 trucs que je rajouterai par la suite s'ils me reviennent.

#20 Isidore

Isidore

    Glisseur

  • Membre
  • 2 238 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Charleroi

Posté 22 octobre 2005 - 18:48

Encore une semaine les petit(e)s gars. :P

Cette expérience m'a déjà apporté tellement ! C'est clairement un soutien de tous les jours dans la quête de l'astral ! :)
Voir les portes de l'interdimensionnalité.

#21 Artis

Artis

    Nada en especial

  • Membre
  • 1 875 messages
  • Sexe:Homme

Posté 22 octobre 2005 - 19:01

Oui moi aussi cette expérience m'aura appris beaucoup. :yes:

#22 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 22 octobre 2005 - 19:34

Et moi donc ! Ça fait plaisir de faire ce genre d'expériences avec tout le monde qui plus est :)
Personnellement je suis déjà partant pour une prochaine expérience du G.E.P.C. :P
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#23 Isidore

Isidore

    Glisseur

  • Membre
  • 2 238 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Charleroi

Posté 22 octobre 2005 - 20:24

Citation

Personnellement je suis déjà partant pour une prochaine expérience du G.E.P.C.

Bientot y aura des listes d'attentes pour y participer.  :lol:
Voir les portes de l'interdimensionnalité.

#24 Kalonek

Kalonek

    Kamikaze des plans subtiles

  • Administrateur
  • 10 346 messages
  • Sexe:Homme

Posté 22 octobre 2005 - 20:44

repti, le Oct 22 2005, 09:24 PM, dit :

Bientot y aura des listes d'attentes pour y participer.  :lol:
Tu ne crois pas si bien dire, certains s'y sont pris très en avance :D
Nous trouverons un chemin, ou nous le tracerons. - Hannibal

#25 Lorévert

Lorévert

    Eauverte

  • Membre
  • 1 291 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Sur les chemins

Posté 23 octobre 2005 - 00:10

Bonjour,

Bravo pour cet étonnant projet et félicitations aux participants pour leurs expériences.
Je suis de très près tout celà et un grand merci! vous tranformez encore mon enthousiasme et ma volonté en énergie créatrice.
:)
Amitiés silence.

#26 Caoimhin

Caoimhin

    Membre mental

  • Membre
  • 207 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Strasbourg

Posté 28 octobre 2005 - 21:24

Bonjour,

Ce projet a vraiment été une excellente idée, elle permet de nous motiver et de suivre vos magnifiques expériences. Merci à vous de nous faire partager tout cela.

*réserve un ticket pour le prochain G.E.P.C * :P
" Ce que nous faisons dans la Vie raisonne dans l'Eternité. "


#27 Artis

Artis

    Nada en especial

  • Membre
  • 1 875 messages
  • Sexe:Homme

Posté 02 novembre 2005 - 11:26

Bonjour,

Voici le rapport de la dernière semaine qui clôturera cette expérience qui aura durée 30 jours.
On notera ici, encore une fois, les performances de Kalonek.
La pratique de ces derniers jours a été pénalisée par un manque de motivation.
Cela ce comprend car aussi simple que cela paraît, les méthodes de Buhlman trouvent leur difficulté dans une pratique assidue et quotidienne ce qui n’est pas tous les jours évident surtout en période d’inter saison comme ce fut le cas.

Je vous laisse à vos lectures.

Dehlfe => Lundi 24 octobre

Un peu mieux. Très concentrée et calme. Moment propice.
J'ai mis le CD d'Artis  sur les ondes cérébrales. Ca marche toujours aussi bien. Tout se fait en douceur et progressivement. Mes chakras s'activent et l'énergie circule bien. J'emtame les visualisations et je me laisse absorber. Je suis en plein dedans quand je remarque que mon corps énergétique ondule comme sous l'effet du vent. C'est frais et doux mais les vibrations sont de + en + fortes. J'ai comme une crampe dans les pieds et les mains. Je laisse faire et j'aborde une chute mentale tout en projettant mon esprit dans la visualisation de descente de marches. Je revois encore la même image (ça fait quelques fois et ça dure une seconde) Une sorte de petite fenêtre vue de très loin, couleur blanche-écrue, avec une sorte de branche derrière. Chaque fois que je la vois, elle s'éloigne et disparait. Cette fois je suis détendue et je ne m'emballe pas, résultat je la maintiens 2 secondes  et elle reste claire en premier plan. Pis, pouf.

Je repars dans la visualisation et je perd un peu le fil. Je reprend conscience quand mon chakra cardiaque cogne à fond (ça faisait longtemps! J'aime cette sensation) Le plexus solaire est une grosse pression et le bas du ventre chauffe et fourmille. J'ai plus de mal avec la gorge. Les vibrations augmentent et je suis prète à "décoller". J'adore quand c'est physique comme ça. Je tente de rester calme et de ne pas réfléchir. Je rentente l'expérience : je suis un point de conscience situé dans ce corps physique et hop, je reprnd du recul dans ma vision intérieure. Comme les vibrations sont toujours là, l'impression de diférenciation marche à fond. Je pense à Kalo et la son "marteau" de compétition, dur dur mais je parviens quand même à perdre mes repères. Je me débats un peu dans différentes visualisations (pas bien, je sais)

Je pousse, je commande, je demande  Rien. Je ne décolle pas d'un pouce. Je sais pourtant que j'arrive toujours au point fatidique mais il me manque un truc, une nuance à intégrer... Je décide de me laisser aller et effectivement je pars carrément très loin. Suis plus là. Pis je reprend conscience en une seconde toujours avec cette image miniature de fenêtre et comme je suis encore à moitié absente, j'avance jusqu'à elle en peut être une seconde. Alors par je ne sais quel miracle, je pense au fait d'être aspirée et de monter, l'instant d'une pensée et tout à coup je me sens soulevée de plusieurs mètres. Comme dans un ascenseur vitesse rapide. Je ne sais même pas quelle distance ni en combien de temps. J'ai tellement sursauté que bien sur j'ai perdu mon calme. J'étais toute surexitée. Ce n'est pas grand chose et pourtant je devais être dans la phase de sortie. Par contre je n'étais pas du tout consciente de ce que je faisais. C'est mon inconscient qui y a pensé et comme j'étais ailleurs, ça s'est fait peut être automatiquement.
Pfff. Plus j'y repense et plus le souvenir s'estompe. C'est dur d'analyser un truc qui s'est passé en semi conscience. Mais c'était très chouette quand même.

Kalonek =>Lundi 24 octobre

J'ai fait quelques affirmations avec volonté en me couchant, en étant comme d'habitude persuadé que cela allait marcher. D'ailleurs en relisant mon journal, je me suis rappelé que j'ai souvent utilisé cette technique, notamment pour les rêves lucides, il y a quelques années. Mais au lieu de me répéter les affirmations, je me disais juste 2 ou 3 fois fermement et avec assurance "Cette nuit je vais faire un rêve lucide" et cela marchait 9 fois sur 10. En reprenant la confiance dans ma technique, cela fonctionne à nouveau, et pour cela inutile en fait de se le répéter très longtemps.
Bref, comme à chaque fois je me suis réveillé vers 4:00 environ mais me suis rendormi (comme souvent là aussi  ).

Après un rêve très triste où je vois une de mes camarade de classe mourir, je me réveille en profond demi-sommeil, encore bien embué. Je ne bouge pas, et commence à percevoir ma chambre à travers mes paupières. Etrangement, je constate que le mur en face de mon lit est inversé, je vois ma porte à droite alors qu'elle est à gauche. Peut-être un problème récurrent avec la vision astrale qu'est l'inversion. Je reste comme cela quelques minutes, sans rien faire. Puis je commence à voir de mieux en mieux, et soudain je sens quelqu'un s'asseoir sur mon lit !

Surpris, je fais un grand mouvement avec ma volonté et soulève et redresse sans le faire exprès mon corps astral sur le bord de mon lit, envoyant au passage un méchant coup dans une entité astrale qui s'était posée là. Je suis parfaitement séparé, avec une pleine conscience et une lucidité exceptionnelle. La chambre est plongée dans la pénombre mais il y a à nouveau une lueur douce et tranquille qui émane des objets. L'entité a valdingué sur le sol en arrière et se redresse immédiatement. Je comprends déjà à ce moment que je suis déjà un peu éloigné au niveau vibratoire du plan physique. Et là, stupeur, je reconnais mon amie décédée dans mon rêve juste auparavant ! Je me dis qu'elle est peut-être bien morte en fait, et qu'elle est venue me faire un dernier adieu en m'envoyant ce message télépathiquement dans mon sommeil (mais que je me suis donc réveillé au milieu). Comme pour confirmer mes suppositions, elle me dit qu'elle va partir, mais étrangement elle me semble très spirituelle dans ses propos, et à part l'apparence je ne la reconnais pas vraiment, je sens qu'elle est très évoluée. Elle me parle du passage dans l'autre monde, me rassure. Je ne sais pas vraiment pourquoi, je ressens une profonde tristesse assortie d'un profond sentiment mystique joyeux et m'affale sur son épaule en pleurant, comme cela m'était déjà arrivé dans une autre expérience il y a plusieurs mois où j'avais été "baptisé" dans l'astral par une femme en bleu dans une église, et où j'avais ressenti la même chose et m'était effondré en larmes sur son épaule.

Après une ou deux minutes à discuter de la sorte du monde spirituel et à me rassurer de façon très "maternelle", elle s'approche de ma fenêtre qui s'ouvre, et je vois une puissante lumière blanche émaner du ciel et l'éclairer, mais étrangement il n'y a presque aucune luminosité supplémentaire dans ma chambre. Mon "amie" se retourne vers moi et me fait un signe de la main, le sourir aux lèvres, puis elle s'élève dans la lumière et disparaît, comme absorbée. Au moment où elle s'élève doucement, je lui lance, comme pour plaisanter : "Dis leur de ne pas m'oublier, de l'autre côté", et j'entends une réponse "Ils ne t'oublient pas". Cela est assorti d'un puissant sentiment de plénitude et de Joie qui fond sur moi.

Je me précipite en flottant vers la fenêtre pour entrer dans cette lumière mais elle disparaît aussitôt que je l'atteins, et je me retrouve à observer dehors une ville dans la nuit, qui ressemble étrangement dans les grandes lignes à ce que j'avais déjà vu lors de ma première expérience avec le G.E.P.C., et que j'avais particulièrement apprécié : beaucoup de petites maisons dont la lumière émanant des fenêtres donne à l'ensemble un aspect un peu féérique, comme à noël. Je suis pleinement conscient que cela n'est pas du tout censé se trouver derrière ma fenêtre, et qu'il s'agit donc d'un environnement astral. Je me dis qu'il n'y à qu'à aller explorer vu que c'est à ma disposition, et je m'élance donc sous le ciel étoilé. Je vole d'abord très lentement, et cela semble me ramener vers le sol. Sachant que c'est un conditionnement psychologique, j'accélère ma vitesse quelque peu et immédiatement la sensation de gravité cesse et je n'ai plus de souci pour me maintenir en l'air. Je survole la ville qui semble être dans une vaste cuvette naturelle, et je me dirige tout droit vers les bords de celle-ci, en remontant donc le long d'une chaîne de collines vers sa crête. Là, j'aperçois une sorte d'énorme vaisseau spatial avancer très lentement vers la ville à basse altitude, avec beaucoup de lumières en dessous. Il est composé de trois parties si je me souviens bien, avec des formes assez arrondies. Je décide de me diriger vers lui pour visiter l'intérieur, j'y apprendrais peut-être quelque chose puisqu'il est la représentation subjective d'un élément astral assez "massif". En remontant la colline (toujours en volant) dans sa direction, je vois un second vaisseau apparaître de la crête, plus petit (1/4 du gros je dirai), et qui semble avoir un problème. Rapidement, je le vois s'enflammer par en dessous et commencer à rebondir sur la colline dans ma direction. Je ne ressens aucune peur mais je sais intimement que c'est un élément que mon esprit crée, comme pour m'empêcher d'aller plus loin en me bloquant. J'essaie de l'éviter, mais alors que j'y étais presque je vois soudainement l'image devenir plus fade, comme en visualisation (imaginée donc et plus vue concrètement), et je parcours en une seconde tout le chemin effectué en sens inverse jusqu'à me retrouver dans mon corps.

Je reprends conscience de mon corps physique, et je sens mon corps énergétique très étendu avec encore quelques vibrations dans les bras.

Aurinko => Mercredi 26

Je me suis reveillé vers 04h00 j'en ai donc profité pour faire des affirmations et des visualisations mais j'ai eu du mal a me rendormir car je m'etais couché tot.
au bout d'un moment j'ai quand meme sombré dans un demi sommeil avec une reverie assez riche et c'est a ce moment qu'il m'est arrivé un truc assez amusant, une premiere pour moi, j'ai commencé a ressentir les fameuses vibrations electriques qui se rapprochent plus d'une decharge electrique qu'une d'une vibration en fait ! et à ce moment la j'ai sentit mon ventre se dilater d'une façon incroyable pour former une grosse bulle...et je sentait meme mes mains astrales posés sur mon ventre qui se dilatait....c'etait tout a fait etonnant comme sensation. Quelques secondes apres mon reveil a sonné ce qui a interrompu l'experience.

Kalonek => Mercredi 26 octobre

Comme chaque nuit maintenant je me suis réveillé vers 3:00, cette fois-ci en ayant pas mal de vibrations au niveau du bas du visage et sur les joues. J'ai laissé faire mais me suis rapidement rendormi.

J'étais alors dans un rêve où je m'étais transporté par hasard dans une dimension parallèle où les Etats-Unis étaient une dictature islamiste, et je discutais avec un américain en question dans ma cuisine en pleine nuit, en secret. Alors qu'il me parlait, je suis devenu soudain lucide, et le laissant en plan j'ai ouvert ma fenêtre et ai commencé à nager sur le dos dans les airs pour observer les étoiles. Malheureusement apparemment la conscience ne sait pas bien reproduire les ciels étoilés, car il n'y avait que quelques points lumineux, et le peu de textures et couleurs a fait se terminer mon rêve lucide. Je me suis alors retrouvé dans mon lit, en forte expansion énergétique en position du foetus.

Par un mouvement de volonté que je commence à bien maîtriser maintenant, j'ai poussé mon point de conscience en avant et ai senti que j'agrippais le bord de mon lit. J'ai tiré fermement et je me suis retrouvé encore une fois par terre à ramper à quatre pattes dans le noir. Je me suis alors relevé près de mon bureau et ma vision est apparue. Malheureusement à la fin de l'expérience je n'ai pas pris la peine de noter ce dont je me souvenais et j'ai un trou à ce moment. La chose suivante dont je me souviens, c'est que je suis dans l'ancienne chambre de mon frère, dans l'appartement qu'on a quitté il y a 8 ans. C'est la seconde fois que je m'y retrouve en PA, et dans les mêmes conditions, à savoir comme une sorte de "zone de tests".

Je ne sais pas trop quoi faire, donc je décide de redemander à tout hasard à passer dans mon corps d'énergie supérieur. Rien ne se passe. Plutôt que de perdre à nouveau du temps de projection, j'essaie d'autres choses. Déjà, j'essaie de voir si je peux transmettre de l'énergie par mes mains astrales. Je les place donc proche de mes joues (je ne les vois pas, juste un contour translucide comme lorsque je suis très proche du physique) et commence à y faire passer de l'énergie. Immédiatement je sens mes mains mais aussi et surtout mes joues se mettre à chauffer beaucoup, sans pour autant ressentir de chakras. La sensation de l'énergie est très différente de celle du physique, c'est beaucoup plus doux et subtile. Je décide alors de tester mes capacités de matérialisation. La première chose qui me vient à l'esprit est une cuiller. Je regarde ma main (maintenant visible) et visualise et ressens l'apparition d'une cuiller, sans plus de détails. Immédiatement se matérialise d'abord translucide, puis bien solide, une superbe cuiller en argent. Amusé, je la jette et réessaie avec une fourchette, qui apparaît de la même façon. Je la laisse tomber à nouveau et essaie avec un couteau qui se matérialise lui aussi parfaitement, en argent comme les deux autres. Les détails de l'objet sont impressionants, ce qui est surprenant étant donné que je ne faisais aucun effort particulier : en observant de plus près, je vois de fines gravures de décoration, et notamment mes initiales poinçonnées dessus comme pour les marques d'artisans !  

Je décide de passer à plus "gros" et visualise une épée. Immédiatement et de la même manière, une sorte d'épée courte de style gaulois apparaît dans ma main, entièrement en argent elle aussi apparemment, sans garde. Je la fais tournoyer un peu et frappe les murs pour voir l'effet obtenu, qui est simplement qu'elle rebondit dessus sans choc ni marque. A ce moment, je me souviens d'une expérience de Bruce où il avait demandé à recevoir son armure et son épée astrales, et je lève ma lame au ciel (enfin au plafond  ) en prononçant très cérémonieusement "je demande à recevoir mon épée astral". Immédiatement ... Je suis tiré en arrière dans mon corps physique  Je sens mon corps énergétique encore très étendu et mon corps astral partiellement déphasé. A nouveau je sors ma main astrale pour agripper le rebord du lit, j'arrive à m'extirper et tombe à nouveau sur le sol, mais je suis immédiatement happé à nouveau par mon corps physique. Je suis ensuite resté éveillé quelques minutes avant de me rendormir partiellement.

Repti => Mercredi 26 octobre

J'ai vécu une expérience assez trompeuse cette nuit. Mais cette expérience s'est révélée être un bon exercice au final.  J'ai réalisé une Projection Astrale mais dans mon rêve, enfin c'est flou. J'ai pu me retrouver face à certains obstacles mais dans une forme proche du rêve lucide.

Le rêve commence très étrangement. Une sorte de voyante lors d'une hypnose m'endort pour que j'entre en transe et de cette façon me projète. Je me dis sur l'instant que cela ne marchera jamais. Pourtant je pousse l'exercice et essaie d'être totalement concentré sur le vide.

De là, projection. Je ne vois rien. Et je ne me souviens pas être passé par le stade vibratoire que je connais d'habitude. Je me dis cette fois clairement que si je ne vois pas, ce n'est pas grave, j'ai tous les autres sens. Et là je file, comme attiré. Stade vibratoire. Là aussi c'est flou. Etait-ce mon corps énergétique ou mon rêve qui jouait sur mes sensations. Peut-être trou ensuite.

Je me retrouve devant mon mur, je n'arrive pas à le passer. J'ai l'impression de rebondir, l'image tremble. Je répète 2 ou 3 fois l'expérience. Cela ne marche décidément pas. Je prends la décision d'essayer par la fenêtre. "Pour bouger, il faut penser le faire". Je la passe super facilement.

Il fait très ensoleillé. Je vois même une personne dans la rue. Et là je me dis : "Etrange quand même." Je prends le numéro d'une plaque de voiture. Je retiens les trois premières lettres, KDU. Je réfléchis un peu sur ce que je vais faire. Je fixe une étoile et pense à l'expérience de Kalonek quand il a voulu aller dans l'espace. Mais je me dis que je vais d'abord vérifier la plaque de la voiture. Je me réveille. Premier constat, il fait nuit. Je vais à la fenêtre, il y a bien une voiture, mais rien à voir avec celle perçue dans ce rêve projection.

C'était bien marrant en tout cas. Déstabilisant sur l'instant. Mais j'ai retenu toute l'histoire toute la journée, pour vous la délivrer dès que je me connecterais. Je vais lire celle de Kalonek, elle a l'air pétillante.  

L'important, ici, est que j'ai pu voir tout ce qui me barait la route pour faire une projection dans les étoiles en Astral, en "OUTDOOR". C'est comme si j'avais retracé mon itinéraire en "Indoor", mode surface onirique.

Kalonek = > Jeudi 27 octobre

Comme toujours, affirmations, réveil à 3:00 environ, puis endormissement en étant confiant sur une PA prochaine.

Je deviens lucide au bout de quelque temps dans un rêve. J'ouvre ma fenêtre pour utiliser ma vieille technique de saut. Tout est si réel que pendant un instant je doute, mais je me dis qu'il n'y a pas de raison, car comme je le sais si le doute est possible c'est que je rêve. Après encore quelques hésitations malgré tout, sentant le rêve commencer à disparaître, je saute dans le vide en appuyant vers l'avant. Immédiatement l'image du rêve disparaît et je sens mon corps astral pousser vers l'avant, tournoyer etc. Pendant une seconde, je me dis que j'ai raté la sortie, mais alors ma vision astrale s'active et je me vois flotter au dessus de ma couette et de mon corps, dans la position exacte de celui-ci, bras croisés sur la poitrine. Comme pour mes premières PA également, le niveau de lucidité est exceptionnel, j'ai réellement l'impression d'être parfaitement éveillé, et j'ai même une petite angoisse qui se fait sentir, mais que je fais rapidement taire. D'un doigt astral, j'effleure ma couette pour en voir la sensation, et effectivement j'arrive bien à la toucher, même si mon doigt passe légèrement à travers. Je flotte vers la gauche hors de mon lit et me retrouve à voler à l'horizontal à quelques dizaines de centimètres du sol. Je ne parviens pas à me relever, je reste coincé en position allongée. Je décide alors de pivoter sur moi-même pour faire face à la fenêtre et sortir les pieds devant. En tournant, je vois mon corps dans mon lit, c'est assez surprenant de se voir en entier, c'est l'une des premières fois que ça m'arrive. Mes mouvements sont très lents, et je sens que je perds de la stabilité. Arrivé dans la position voulue, les pieds vers ma fenêtre, je demande à haute voix : "Je veux avoir la pleine conscience", en espérant gagner encore en lucidité. Mais ce que je n'avais pas prévu, c'est que cela a pour conséquence de me tirer immédiatement dans mon corps physique ! Je sens alors mon corps énergétique extrêmement étendu, à un point que je n'avais pas senti depuis des mois. J'essaie de ressortir mais alors que je sens la pression sur mon corps astral, ma tête se met à me démanger ce qui m'a forcer à bouger car ça devenait insoutenable ...  

Aurinko => Jeudi 27

je me suis reveillé sur le coup des 02h00 du mat, a partir de ce moment la j'ai fait mes affirmations et des visualisations, je suis vite rentré dans un état de transe avec pas mal d'energie ce qui fait que j'ai eu beaucoup de mal a retrouver le sommeil. Un peu plus tard dans la nuit alors que j'etais dans un demi sommeil, j'ai sentit une accumulation brusque d'énergie dans le corps se manifestant notamment par une pression derierre le palais, et juste apres cela j'ai sentit que je m'elevai brusquement...ca m'a tellement surpris que je n'ai pas réussi a me laisser porter par le phenomene et j'ai repris conscience.
Ensuite j'ai fait beaucoup de reves qui n'etaient pas loin de la lucidité, et j'ai eu des sortes de vision astrale dans le demi-sommeil.


Kalonek => Vendredi 28 octobre

Je rêvais que j'étais avec un soldat dans un camion pendant la débacle de 40, on avait été séparé de notre convoi et on essayait de le rattraper par une autre route de campagne très difficile. Je suis soudain devenu lucide. Après une hésitation de quelques secondes, j'ouvre la portière, je grimpe sur le toit et écartant les bras, je fais un saut de l'ange sur la route en appuyant de toute mes forces sur mon corps astral.

Immédiatement, l'image du rêve disparaît et j'entends l'espèce de crissement de pneus sourd habituel, puis je me sens flotter et ma vision apparaît. Je regarde le mur de l'autre côté de mon lit, je suis donc en position foetal. Je suis encore bien mêlé avec mon corps, et je sens que je vais avoir du mal à m'en extirper. D'ailleurs je commence à perdre ma vision astrale et je me retrouve dans le noir, signe que ça débute mal ! Rassemblant toute ma volonté, je projette ma main droite sur la tête de mon lit (il y a un vide derrière d'environ 1m avant ma fenêtre, je précise) et je me tire de toute ma force mentale. Je sens que ça vient, le buste se détache, puis les jambes, et je sens mon pied droit sortir en dernier par la tête donc, avec un léger tiraillement.

Toujours dans le noir, j'avance en flottant à l'horizontal sans me poser de question et très vite je récupère ma vision astrale, au moment de traverser mon rideau puis ma fenêtre. Je vois l'immeuble en face de l'autre côté et j'essaie de garder le maximum de calme et de concentration pour rester proche du plan physique, mais sitôt la fenêtre traversée, je vois le paysage changer en l'espace d'une seconde, et je me retrouve à voler au dessus d'une vaste plaine où se trouve une immense ville, pas en hauteur, car les immeubles ne dépassent pas une dizaine d'étages pour les petites tours modernes qui la parsèment, mais en espace occupé. Elle se poursuit jusqu'à l'horizon, c'est dingue. Il y a beaucoup de personnes qui s'affairent, et je vois pas mal de grues qui semblent poursuivre l'extension de la ville. En regardant à ma droite je vois que le relief remonte vers une ligne de crête ... Où je vois une sorte de longue muraille de Chine !

Je me demande quoi faire, et là je repense à la liste de choses dans le post que j'ai fait hier sur le forum  Du coup première chose que je demande : "Je veux voir Dieu", puis je me ravise immédiatement après, car je me dis que la vision de Dieu risquerait de me détruire, je ne pourrai peut-être pas la supporter, donc je reprécise "Je veux faire l'expérience du divin". Rien. De même, au moment de parler, j'ai remarquer que pendant un bref instant j'avais reçu le point de vue du corps physique, car je l'avais entendu prononcer quelques syllabes de ce que je voulais dire dans mon oreiller. Et effectivement je me rends compte que je n'arrive pas à parler, et si j'essaie en forçant, c'est mon corps physique qui parle ! Je me dis que pour cette fois je ne vais plus essayer de parler car ça avait déstabilisé ma projection. Puis, sans raison, je me sens tiré vers le sol et au moment de mettre pied à terre à côté de quelques indigènes qui me regardent avec de gros yeux ronds en faisant mine de rien, je me retrouve à nouveau dans mon corps physique.

Mais immédiatement ma vision astrale réapparaît, et je vois une sorte de long haricot un peu tordu couleur chair flotter au dessus du motif de mon coussin et disparaître à gauche. Je fais un effort et déplace ma vision dans cette direction, et je vois qu'en fait il s'agit d'un prolongement à mon nez physique ! J'ai l'air de Pinocchio ! Amusé, j'y porte ma main astrale et tire sur le bout, pour voir l'effet. Je ressens un fort tiraillement à la limite de la douleur sur le bout de mon nez physique, donc j'arrête. Je porte alors ma main à ma joue pour refaire un transfert d'énergie, puis sur mon front, et je constate que les deux chauffent beaucoup dès que j'envoie de l'énergie par ma main astrale. J'ai alors ouvert les yeux physiques (j'étais exactement dans la position vue et les motifs du coussin à côté de ma tête étaient exacts) et l'expérience s'est terminée.

#28 Artis

Artis

    Nada en especial

  • Membre
  • 1 875 messages
  • Sexe:Homme

Posté 02 novembre 2005 - 11:40

Image IPB

Voilà, le projet G.E.P.C. est terminé, du moins pour sa première version car j’espère qu’il y en aura d’autres.
Je voudrais remercier, au nom de l’équipe, Kalonek, Devneil et moi-même, tous les participants car il leur a fallu donner de leur temps, tant au niveau pratique qu’au niveau rédaction quotidienne de leur rapport.

Les statistiques :

Nombre de participants : 15
Hommes : 11
Femmes : 4
Age : de 14 à 33 ans

Réussites : 60%
Expériences diverses : 94% des participants ont connu une ou plusieurs expériences intéressantes
Aucunes expériences : 16% des participants.


D’après les fiches descriptives de chacun des membres et les statistiques ci-dessus, l’âge, le sexe, l’activité étudiante ou professionnelle n’entrent pas en compte dans la réussite d’une projection astrale.
Le seul facteur commun aux participant ayant réussi une sortie est : la motivation et le désir de réussir.

IL faut prendre en considération également que 30 jours est une période courte et je suis certain que parmis les membres du G.E.P.C. certains vont connaître d’autres expériences, voir leur première, si ces derniers continuent leur pratique.

Toute l’équipe vous souhaite donc une bonne continuation, pensez aux divers sujets que l’on a abordés lors de l’expérience car il y a pas mal de clefs qui ont été données.

Permettez-moi pour finir, de vous offrir une coupe de champagne. :)
Image IPB



#29 Isidore

Isidore

    Glisseur

  • Membre
  • 2 238 messages
  • Sexe:Homme
  • Lieu:Charleroi

Posté 02 novembre 2005 - 11:53

Citation

la motivation et le désir de réussir


J'irais même jusqu'à dire que cette motivation et ce désir doivent être amoureux de la recherche qu'on accomplit sur soi. La projection de Conscience est un retour vers nos véritables facultés. ;)

Bravo à tous. C'était vraiment une période passionnante.  :wub:

Modifié par repti, 02 novembre 2005 - 11:54.

Voir les portes de l'interdimensionnalité.

#30 Artis

Artis

    Nada en especial

  • Membre
  • 1 875 messages
  • Sexe:Homme

Posté 02 novembre 2005 - 12:00

Je rappelle les participants:

- Aanaon
- Artis
- Aurinko
- Azargoth
- Delhfe
- Devneil
- Kalas
- Kalonek
- Lachesis
- Moïra
- Odin
- Repti
- Romichou
- Saturneur
- Stargazer

Encore merci à tous (je me remercie moi-même  :D )

Modifié par Artis, 02 novembre 2005 - 12:00.






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

membre(s), invité(s), utilisateur(s) anonyme(s)